Laval

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Pierre Laval.gif

Laval et ses environs

« Elle habite Laval ou elle avale la bite ? »
~ Sacha Guitry à propos d'une lavaloise
« Quand c'est sale ça fait mal, Laval c'est bon pour le moral. »
~ Jacques Chirac à propos de Bernadette
« C'est sympa d'avoir dédié toute une ville à mon pote Pierrot. »
~ Maréchal Pétain à propos de Laval

Quelques titres du journal de Montréal à propos de Laval.

- LAVAL, le centre du monde?

- Pour moi, ils Laval, cet argent. [en parlant du métro à Laval]

- Ah non, pas encore Laval!

Laval ' dit ! [un citoyen en parlant du viaduc qui s'est effondré]


[modifier] Point de vue québécois

[modifier] Introduction

Laval est une sorte d'excroissance de Montréal (aussi appelée banlieue). Elle est principalement constituée d'habitations à l'esthétique douteuse et de centres commerciaux à perte de vue. Elle est mieux connu comme la ville des "abris Tempo" dont le nombre dépasse les maisons. Laval est dirigée par des extra-terrestres dont le vaisseau s'est écrasé sur ces terres il y a deux milliers d'années (seule la fonction cinéma maison du vaisseau est encore disponible, d'où l'apparition du Mc Donald's. C'est le 450 power juste pour faire chier les gens de Montréal, dont l'avantage principal c'est qu'on retrouve tous ce qu'il y a dans le centre-ville de Montréal et on n'a pas besoin de manger dans un restaurant au centre-ville puisque le parking est gratuit à Laval au Mc Donald

[modifier] Religion

Laval est aussi La Mecque du Québec. En effet, deux fois par saisons, plusieurs milliers de pèlerins se rendent dans cette ville pour prier dans leur temple. Ces gens, pour la plupart des banlieusards en Dodge Caravan, se rendent dans le temple de Laval, communément appelé Carrefour Laval, pour en faire le tour plusieurs fois sans jamais rien acheter autre chose que des articles en solde.

[modifier] Habitation et Renovation

La maison Lavalloise typique est soit une maison en rangée identique à toutes celles de sa rue, avec à peine 2 mètres entre chaque terrain, ou encore un bungalow des années 1970, rénové avec des fenêtres en aluminium et un paysagement franchement laid. L'intérieur est souvent décoré au goût de Décormag été 1998 avec des couleurs qui sont franchement moches et des meubles dépareillés. Le sous-sol ne doit pas être fini et doit contenir de vieux meubles, sentir le renfermé, ou la litière. Il doit absolument avoir un habrit tempo à chaque maison, sinon ça ne marche pas avec le décor.

Plusieurs de ces habitations à l'esthétique douteuses se regroupent dans des ghettos. Chaque ghetto représente une caractéristique. Par exemple le ghetto de Laval-des-Rapides c'est le ghetto des pushers, Celui de Chomedey c'est celui des Junkys, et celui de St-François c'est celui du trou perdu et des vaches.

[modifier] Culture

Il parait que l'ancien condo du maire déchu Vaillancourt va être converti en musée de la corruption, ça va s'appeler le Crossemodôme

[modifier] Nightlife

Laval dispose d'un nightlife qui lui est typique. En effet, on y retrouve la plus grande concentration de restaurants et bars au Québec. Seule particularité, ils sont tous identiques : restaurants steakhouse ou italiens avec le même décor et menu. Les terrasses quand à elles donnent sur des boulevards bruyants et passants, donnant une vue imprenable sur un dealer de char usagé ou une boutique de matelas à rabais. Les bars quant à eux, proposent tous du reageatton bon marché et un peu de Kain. De plus le Chalet est l'endroit par excellence de rencontre des ti-culs, les tites-bitchs et les douchebags lors des soirées à thèmes douteux dont le but principal est de baisé le plus possible avec n'importe qui en se noyant dans les shooters de Vodka et de se mélanger avec la masse. L'expression ce qui se passe au Chalet reste au Chalet est seulement une loi écrite mais non-appliquée. Après la soirée passée là-bas, le même monde se rendent au Red Light pour y passer le After Hour. Si on se sent pas dedans il n'y pas de probème on peut se procurer du speed ou de la poudre par le doorman ou le barman. Pour vous fondre dans le décor, suivez les conseils suivants :

[modifier] Mesdames

Portez un ensemble BCBG, aguichant sur le bord d'être cochon, acheté en solde au Carrefour Laval. Un habit de MILF ou encore mieux de G-MILF serait l'idéale

[modifier] Messieurs

Une chemise rayée ou encore un t-shirt KARV, avec une paire de jeans Parasuco, appelez tous vos compatriotes masculins : L'gros avec l'accent québecois prononcé

Ne vous étonnez pas, à Laval les gars boivent de la bière Molson Ex ou de la Coors et les femmes des cocktails de fantaisie. Bien que les bars regorgent de bouteilles d'alcool différentes, le barmaid risque de ne pouvoir faire que des Rhum n coke, les bouteilles n'étant que pour la frime.

[modifier] Transport

Comme toute la ville est à peu près identique, vous devez vous fier sur les rues portant souvent un nom de fleurs, ou sur des monuments se démarquant des autres par sa laideur et mauvais goût. Ne vous fiez pas au fait que l'endroit que vous cherchez est sur le boulevard untel, toutes les rues de Laval ou presque sont des Boulevards.

Le transport en commun à Laval est dirigé par la STL (Sacrés Tarifs Laborieux) qui a pour but d'emmener le 90% des Lavallois à Montréal le matin, les ramener chez eux le soir et transporter les jeunes de 14 ans vers le Carrefour Laval qui sert aussi de garderie pour ados.

Laval est également reconnu pour son innovation en transport. Des viaducs bio-dégradables et une ligne de métro qui se rend jusqu'au mythique Montréal.

[modifier] Mode

Si vous n'êtes pas sûr qu'un item que vous désirez porter soit au goût du jour, vous êtes au goût de Laval

À noter que le King de la décoration y dirigerait le consortium planétaire de décoration intérieur.

[modifier] Psychologie

Les jeunes lavallois auraient tous 2 points en commun, soit de porter des casquettes à palette droite, conduire de Civics modifiées et de se tenir au Lovers en espérant tomber sur une femme-cougar en chaleur. Ceux ci sont communéments appellé Douchebags. Les jeunes filles ont toutes un collier de fausses fleurs hawaïennes sur leur rétroviseur.

[modifier] Point de vue français (géographique)

Une théorie voudrait que Laval soit la capitale Française des bouseux par excellence, plein de vaches, de génisses, de taureaux, de taurillons, et de personnes âgées! .Il faut savoir que 90% de la population est constitué de retraités. A croire que ce petit coin paumé attire tous les retraités de France comme des aimants. L'explication se trouve surement sur le climat de cette partie du monde. Selon les relevé très précis de Météo France, il n'y a pas eu de canicule depuis plus de 250 ans!!!

Les Lavallois ne se déplacent pas en bus, mais en charrette tiré bien évidemment par des bœufs (et non pas par des chevaux comme on pourrait le croire avec le logo de leur département). Et oui ! En moyenne le temps passe à la vitesse dont marchent les bœufs.

Le mode de vie Lavallois se résume en trois points soixante-quinze :

  • exposer ses vaches (et plus y'en a mieux c'est)
  • aller voir des courses de chevaux (y miser tout son fric, le perdre et se tuer. d'ou le nom de la ville de Pendu)
  • taper des bornes en tracteurs pour aller voir les vaches des autres
  • regarder les gens bizarres dans la rue avec un air discrètement éberlué
  • se déguiser en paysan a l'occasion (et même quand c'est pas l'occasion)

Le contraire du Lavallois serait l'Angevin ou le Manceau , les paysans qui vivent dans des grandes maisons contre les gens de la ville qui vivent aussi dans des grandes maisons (mais des fois des HLM avec des jeunes qui font des acrobaties avec leur scooter). Cette rivalité s'illustrerait notamment dans les domaines du football et de la beuverie.

[modifier] Point de vue français (collaborationniste)

Laval de son prénom Pierre, serait aussi un affreux moustachu, sale et méchant qui pendant la guerre de 1939-1945 adorait voir les allemands défiler dans les rues des villes de France. Il fut le premier ministre du grand couturier Philippe Pétain (Pétain coud !). A la libération il fut fusillé (pan ! pan ! pan !)

[modifier] Blagues que l'on peut faire sur Laval

  • Où habite la plus grande suceuse au monde ? À Laval-des-rapides.
  • Et la plus mauvaise suceuse ? À Laval-Messe-Uspat.
  • Que donne le mot Laval à l'envers? Laval.
  • Où est ta mère ? À Laval.
  • J'connais une fille à Laval, pis son chum lui vient d'Anjou.
  • C'est quoi la femme du Lavallois ? Lavalbite
  • On ne dit pas "J'habite Laval" mais bien "J'avale la bite"

Voir Guy Mongrain

[modifier] Point de vue (éclairagiste)

Une tradition multiséculaire veut que la ville de Laval (celle des vaches), augmente annuellement et significativement sa consommation d'énergie propre (nucléaire écologique) à l'occasion du mois de décembre. En effet, dans l'optique d'attirer à elle, tel un centre d'impôts avec l'argent des contribuables, des milliers de piétineurs perdus dans l'obscurité des courtes journées hivernales, la ville se pare d'un ensemble d'appareillages électriques destinés à illuminer la ville et les esprits: les lampes de noël. On appelle cela les illuminations de Laval. Le but inavoué de cette manœuvre étant toujours de signaler aux extra-terrestres la disponibilité de la technologie Mayennaise en matière d'élevage bovin, les avertis auront remarqués la forme spéciale de ces illuminations vu du ciel : une bonne grosse vache (à lait?). Les plus sceptiques d'entre vous prendront garde à ne pas se renseigner plus sur ce phénomène inquiétant, les illuminations étant extrêmement contagieuses.

Qu'avez-vous pensé de l'article "Laval" ?
 
78
 
48
 
69
 
34
 
12
 
19
 

Ce sondage a été créé le novembre 4, 2007 18:05 et 260 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia