Landes (département)

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Les Landes sont un département français situé au niveau des genoux d'Évelyne Dhéliat et appartenant à la région Aquitaine.

[modifier] Histoire

A l'origine, les Landes étaient d'immenses marécages inhabitables par l'homme, jusqu'à l'invention d'un illuminé anglais, Lord Longlegs, qui construisit sa première paire d'échasses en 1865, car sa bouche sentait les pieds. Jusque là, les Landais vivaient dans les marécages, et le corps s'adaptant aux conditions de vie, les plus anciennes familles commençaient à mettre au monde des enfants palmés, mi-enfant, mi-murène, mi-raie-d'eau. Fa dièse.

Les Landais adoptèrent les échasses et purent enfin se déplacer sans faire de bulles ni se faire attraper par les basques.

Une théorie plus récente prétend que les Landes seraient une création purement artificielle de Napoléon III pour maintenir les Basques à l'écart de la civilisation.

[modifier] Climat

Le climat landais associe les températures du sud avec le climat de Cherbourg. Durant l'été, le Landais vit ainsi à plein temps dans un hammam, les touristes préférant s'agglutiner sur la côte balayée en permanence par un vent glacial baptisé la brise marine en se demandant pourquoi ils sont venus passer leurs vacances ici, et qu'ils iront vers la Méditerranée l'année prochaine. Ainsi, si l'invasion des échasses a mis un terme au développement des pieds palmés chez les Landais, ce n'est pas le cas du développement des branchies chez ces autochtones.

Le développement des branchies chez les Landais peut cependant être envisagé comme un effort d'acclimatation face au réchauffement climatique : il faudra bien s'adapter à la montée des eaux, et ce n'est pas au sommet des pins que les Landais trouveront leur salut dans leur plat pays. A moins de tous s'agglutiner sur les collines de Chalosse.

Notons que le Landais a peur du vent, surtout depuis que la tempête Klaus a joué aux quilles avec sa forêt.

[modifier] Habitants

Lorsqu'il réside moins d'un mois dans le département, on l'appelle touriste, dans le cas inverse c'est un landais, un landien, ou un landucerveaux. Il est Haut-Landais lorsqu'il est sur des échasses, il est Borné lorsqu'il habite entre Biscarrosse et Parentis, et il est croqueur de maïs lorsqu'il habite la Chalosse (sobriquet généralisé à tort à tous les landais par les citadins de Gironde et les basques).

Le Landais traditionnel a un sale caractère, il est assez têtu et susceptible... Comment fait-on rentrer 50 Landais dans une voiture ? -On leur dit que c'est impossible. En raison du castrage du maïs le Landais est appelé aussi croque-maïs!

[modifier] Population

Le Landais de base est un homme d'environ 1 m 70. Il est brun mais porte les cheveux très courts, pour plusieurs raisons :

  • Les cheveux longs, ça fait tapette.
  • Les cheveux longs, ça fait mal dans la mêlée lors des matchs de rugby.
  • Les cheveux longs, ça demande de l'entretien.
  • Les cheveux longs, ça trempe dans le Ricard.

Le Landais de base aime beaucoup les Landes et ne pourrait pas vivre ailleurs. D'ailleurs, le landais croit que la forêt des Landes se termine aux limites du département (comme si les pointillés des cartes administratives s'inscrivaient dans les manuels de géographie) et ne peut concevoir qu'il existe des pins, des échasses, des bérets et que l'on parle Gascon à l'ouest de la Gironde. Un médocain qui prétendrait habiter dans les Landes de Gascogne risquerait sa vie face à un landais départemental.

De plus, il joue au rugby, déteste les touristes ou tout ce qui n'est pas landais du département, aime boire et manger (le poids du Landais de base est de 125.2 kg). Enfin le Landais est généralement assez maigre jusqu'à sa préadolescence (environ 7ans) où enfin il découvre la bière. A partir de ce moment là, son bide se met à enfler proportionnellement à la quantité de bière absorbée.

[modifier] Loisirs

Le département est une longue plage. Le seul loisir jusqu'aux années 1980 était donc le jokari, sport situé juste au dessus de la pelote basque dans l'échelle de l'évolution, les Basques n'ayant toujours pas inventé l'élastique.

Les Landes c'est aussi une immense forêt de pins, qui constitue l'une des attractions majeures de toute la région, de Soulac à Capbreton en passant par Nérac. En effet chaque été le spectacle grandiose de l'incendie des massifs de pins maritimes réjouit des centaines de touristes, retranché dans leurs campings entourés par les flammes. Cette attraction attire beaucoup de visiteurs étrangers, notamment des Belges.

L'océan Atlantique et ses fortes marées conjugués à un littoral sablonneux en perpétuel changement génèrent des courants diaboliques, des baïnes traitresses et des rouleaux bigoudis qui assurent chaque année un quota minimal de noyés et de cous tordus aux touristes estivants (notamment des Belges), ce qui fait le bonheur du Landais de base :"zont qu'à pas venir s'ils savent pas nager, Touristes !" (Touriste avec un T étant une insulte, vu qu'on les aime pas...)

Le landais est également adepte des jeux de mots et blagues diverses ; à titre d'exemple voici quelques blagues que tout petit landais connaît par cœur :

  • Quelle est la différence entre ce qui est gratuit et ce qui est pour rien ? Les landais vont à l'école, c'est gratuit, et les basques vont à l'école, c'est pour rien.
  • Quand un basque s'appuie sur un mur, le mur tombe, pourquoi ? Parce que c'est toujours le plus intelligent qui s'écrase.

[modifier] Dialecte

Il y a autant de patois que de villages, à tel point que les habitants ne se comprennent pas d'un village à l'autre. La seule constante est ce « gon » qui ponctue les phrases, ainsi que les mots suivants :

  • Té : Ah, voilà Pascal/ta mère/notre voisin le berger.
  • Chou : Tends l'oreille ma mie, taisons-nous, je crois que j'ai entendu un canard péter.
  • Bah : Regarde, le foie gras fait des bulles.
  • Dia : Voilà qui m'étonne.
  • Choune! : Compagnon, prete donc attention à cette femelle accorte.
  • Jaune : jus d'anis maché par des vieilles landaises puis fermenté dans des cranes de touristes
  • oh, putain ! = sapristi, saperlotte, ah quelle surprise

... à ne pas confondre avec:

  • putaing ! = qui signe une grosse déconvenue; tout réside en fait dans l'intonation. Peut remplacer le point d'exclamation : "Putaing, cong, on s'est mis une chistouille samedi soir, engculé" dit-elle à ses collègues de travail (oui la Landaise de base parle le même patois que le Landais de base).

[modifier] Villes landaises

Le département ne compte pas beaucoup de villes, car les Landais détestent vivre en ville, ils laissent ça au Girondins et aux basques. On peut tout de même citer les deux principales villes, dont on avait besoin pour l'administration, sinon on ne les aurait pas faites :

  • Mont-de-Marsan : Préfecture: LA CAPITALE DES LANDES Pas grand chose, Mont-de-Marsan est le parfait exemple de la ville inutile.
  • Dax : Sous-préfecture. La ville, affectueusement surnommée Micheline, a trouvé une utilité avec le thermalisme : elle accueille des retraités qui ont le droit de se balader en peignoir dans les rues, entre deux bains de boue. il n'y a qu'un vrai dacquois qui sache faire la fête. Alors c'est quoi un vrai dacquois ? il doit être brun bien noir (les cheveux seulement), bien bronzé avec le soleil de Capbreton (Hossegor à la rigueur, mais là-bas ils sont un peu trop riches)et connaître sur le bout des doigts "la dacquoise" et "l'adischatz".S'il est bon sauteur (de vaches) avec des yeux noirs (mais on accepte les bleus-verts tant qu'ils ne sont pas basques).
  • Cazères-sur-l'Adour : Le village est aussi connu pour être le lieu de résidence de Ludo Dedeban, double champion de France de Bilboquet.
  • Bénesse-Maremne : 2 000 habitants dont quelques âmes et 1 cochon.
  • Bayonne : Bah oui, enfin...quand même un peu, non? Bon, d'accord.

Une curiosité : Ousse-Suzan, qui n'a d'habitants que le 29 septembre, jour de la Saint Michel.

Parmi les villes, on peut enfin citer les villes qui n'existent que l'été : Soorts-Hossegor (dont même les landais de base ne sont pas certains de la bonne prononciation), Seignosse, Capbreton ou Biscarrosse et qui sont habitées deux mois par an par des australiens dont le visage est entièrement brûlé.

[modifier] Boire pour oublier

Il est à noter que toutes les villes du département, tous les villages, jusqu'à la moindre bourgade peuplée de deux pignoufs, trouvent son utilité l'espace de quelques jours lors des fêtes, aussi appelées férias (qui veut dire beuverie en finlandais). Ces fêtes donnent lieu à toutes sortes d'excès qui montrent bien que la population n'en peut plus. Les habitants sont notamment en état d'imbibation alcoolique continue pendant les 5 mois que dure l'été landais. Pendant ces mois là, il est interdit de boire de l'eau, sauf diluée, car les specificités locales font que l'on tombe en coma hydraulique en moins de temps qu'il ne faut pour dire "Dia". La musique des férias est assurée par les célèbres bandas, groupes mobiles de musiciens qui entrainent les "festayres" au son d'airs folkloriques empruntés au Pays Basque proche, à l'Espagne et quelques airs locaux. Tout autre musique est déclarée 'touristique' et donc raillée.

[modifier] Liens externes

Carte détaillée des landes


Cher aimant.gif
Départements de France

Les liens en gras
sont des articles venus des États-Unis de qualité

IndreEtLoire aimant.gif

01 Ain
02 Aisne
03 Allier
04 Alpes-de-Haute-Provence
05 Hautes-Alpes
06 Alpes-Maritimes
07 Ardèche
08 Ardennes
09 Ariège
10 Aube
11 Aude
12 Aveyron
13 Bouches-du-Rhône
14 Calvados
15 Cantal
16 Charente
17 Charente-Maritime
18 Cher
19 Corrèze
2A Corse-du-Sud
2B Haute-Corse
21 Côte-d'Or
22 Côtes-d'Armor
23 Creuse
24 Dordogne
25 Doubs
26 Drôme
27 Eure

28 Eure-et-Loir
29 Finistère
30 Gard
31 Haute-Garonne
32 Gers
33 Gironde
34 Hérault
35 Ille-et-Vilaine
36 Indre
37 Indre-et-Loire
38 Isère
39 Jura
40 Landes
41 Loir-et-Cher
42 Loire
43 Haute-Loire
44 Loire-Atlantique
45 Loiret
46 Lot
47 Lot-et-Garonne
48 Lozère
49 Maine-et-Loire
50 Manche
51 Marne
52 Haute-Marne
53 Mayenne
54 Meurthe-et-Moselle
55 Meuse

56 Morbihan
57 Moselle
58 Nièvre
59 Nord
60 Oise
61 Orne
62 Pas-de-Calais
63 Puy-de-Dôme
64 Pyrénées-Atlantiques
65 Hautes-Pyrénées
66 Pyrénées-Orientales
67 Bas-Rhin
68 Haut-Rhin
69 Rhône
70 Haute-Saône
71 Saône-et-Loire
72 Sarthe
73 Savoie
74 Haute-Savoie
75 Paris
76 Seine-Maritime
77 Seine-et-Marne
78 Yvelines
79 Deux-Sèvres
80 Somme
81 Tarn
82 Tarn-et-Garonne
83 Var

84 Vaucluse
85 Vendée
86 Vienne
87 Haute-Vienne
88 Vosges
89 Yonne
90 Territoire de Belfort
91 Essonne
92 Hauts-de-Seine
93 Seine-Saint-Denis
94 Val-de-Marne
95 Val-d'Oise
96 Sambre-et-Meuse

Départements d'outre-mer :
971 Guadeloupe
972 Martinique
973 Guyane
974 Réunion
976 Mayotte

Collectivités d'outre-mer :
975 Saint-Pierre-et-Miquelon
984 Terres australes et antarctiques françaises
986 Wallis-et-Futuna
987 Polynésie française
988 Nouvelle-Calédonie

Qu'avez-vous pensé de l'article "Landes (département)" ?
 
31
 
291
 
27
 
9
 
20
 
17
 

Ce sondage a été créé le septembre 4, 2010 21:19 et 395 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia