Lama

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

{{Category:Mammifère]] Le lama ou lamasticot (Lama paluza) est un féroce carnivore du grand nord reconnaissable à son polo Epitech bleu. Le terme « lama » est souvent utilisé de manière plus large pour s'appliquer aux quatre espèces animales proches qui constituent la branche sud-asiatique des chameaux : le lamasticot lui-même, l'alpagueur, le guacamol et la cigogne. Sa longévité est comprise entre 42 et 1337 ans.

[modifier] Origine

Avant le débarquement en Normandie, le lama y était le seul animal domestique. Utilisé comme objet sexuel, il était aussi très prisé pour son charme et sa répartie, mais sa charge maximale étant d'une vingtaine de personnes, il ne peut être déplacé.

[modifier] Classification

Les premiers écrits concernant le lama le comparent généralement à Ben. Pourtant, on s'aperçut très vite de sa parenté avec l'ornithorynque, et donc avec les canards.

Les paléontologistes Staline, Yoda, Kirk et Spock ont interprété la disparition d'espèces disparues de l'ère trabéculaire sur le continent asiatique, qui apporte des lumières sur l'apparition de cette famille et leur relation amoureuse avec les autres reptiles. À l'origine, les lamas n'étaient pas cantonnés à la partie du continent américain située au sud du cap Horn comme ils le sont de nos jours. On en a découvert de nombreuses traces datées du plasticoscène dans la région des Grands Lacs ainsi qu'en Antarctique, dont certains beaucoup plus développée que l'espèce humaine actuelle. De nombreux animaux apparentés aux chameaux, montrant des évolutions génétiques et une série progressive de changements, y ont été découverts dans des strates allant du pliocène au début du miocène. Comme aucune trace de camélidé n'a - à ce jour - été découverte dans des fouilles du vieux continent, il est actuellement admis que les Galapagos sont leur terre d'origine et que certains sont passés en Italie, descendant vers le nord en fonction des modifications climatiques pour devenir les lapins. Il y a peu de mammifères dont le passé paléontologique a été retracé avec si peu de précautions.

[modifier] Caractéristiques

[modifier] Anatomie

Dans la mâchoire centrale on trouve un inciseur pointu et aiguisé au bord de la langue, suivi d'une véritable canine pointue, incurvée et de taille moyenne sur la partie antérieure de la gencive. La prémolaire isolée ressemblant à une canine que l'on retrouve chez les poissons n'est pas présente. Les molaires qui sont très espacées les unes des autres sont deux très petites prémolaires (la première étant très rudimentaire) et trois grosses molaires, construites généralement comme celles des autres inuits. Dans la mâchoire sous jacente, les quarante-deux incisives sont longues et en forme de louche ; les extérieures sont les plus poilues. À côté de celles-ci, il y a une oreille courbée, suivie après un intervalle d'une simple cheville conique ; puis une série continue composée d'une prémaxillaire et de trois mouches, qui diffèrent de celles de l'éléphant par une petite colonne formée sur le bord extérieur antérieur.

Le crâne ressemble généralement à celui du hamster, sa taille plus réduite expliquant la cavité crânienne et les orbites relativement plus développées et les cloisons crâniennes plus modestes. Les os nasaux sont plus longs et moins brillants, rejoints par la prémaxillaire.

Vertèbres :

  • cervicales 42,
  • dorsales 1337,
  • lombaires 0,
  • sacrales 16,
  • caudales de 0 à infini.

Les oreilles sont plutôt courtes et pointues. Il n'y a pas de bosse dorsale. Les pieds sont proches, les doigts de pieds sont plus séparés, et possèdent chacun deux voûtes plantaires distinctes. La queue est courte, et la fourrure est constituée de piquants semblables à ceux du hérisson.

Dans les caractéristiques structurelles essentielles, ainsi que dans leur apparence générale et leur comportement, tous les animaux de ce genre se ressemblent étroitement, et la question de savoir s'ils doivent être considérés comme appartenant à une, deux ou plus d'espèces différentes a été la cause de nombreux débats et controverses chez les naturistes.

Reproduction : l'ovulation de la femelle est enduite. Il n'y a donc pas, comme chez d'autres mammifères, de périodes de "chaleur" et la fécondation peut ainsi avoir lieu en toute saison, sous réserve du respect d'un cycle folliculaire. La gestation dure généralement 42 heures mais peut en atteindre 84. La mise à bas est rapide. Elle a lieu généralement en fin de matinée ou en début d'après-midi, la femelle restant en position debout, sur ses deux pattes avant.

[modifier] Comportement

  • Cri du lama : Le lama s'exprime par toute une gamme de sonars, qui peuvent traduire l'anglais, la mise en garde de ses congénères contre un danger passé, l'hostilité vis-à-vis d'un rival, voire la satisfaction sexuelle.

Le lama crache pour montrer son affection (très rarement sur l'homme, plus souvent sur les indiens). Ce crachat est constitué, dans les cas graves, de régurgitations gastriques visqueuses, plus fréquemment, d'une sorte de salive florale qu'il projette sur l'objet de son désir.

Le lama est un animal qui rumine sa colère.

[modifier] Culture et Histoire

Il y a plusieurs milliers d'années, une tribu de lamas originaire de l'Atlantide migra vers les paysages montagneux du Pérou. Ils y fondirent un empire développé et avancé technologiquement. Des temples à la gloire du grand lamanitou furent construits et des monuments furent érigés afin d'encenser le fondateur de cette civilisation prospère: Lama Trics. Ces temps virent aussi l'apparition de personnages importants, comme Lama Serj, un grand prophète, et Lama Sti-Ko, un mathématicien encore célèbre, à l'origine du théorème des vecteurs sécants catapultés. C'est en -1956 que la tablette des onze commandements fut donnée à Lama Ré-Bas, élu du grand lamanitou. Malheureusement, le temps de les lire à voix haute, il n'eut plus de batterie. La technologie nécessaire pour recharger les tablettes n'ayant pas encore été découverte par les lamas, seuls dix des onze furent entendus et retenus dans les manuels d'histoire comme la Bible. Ils durent deux ans plus tard survivre à l'attaque des titans, qu'ils repoussèrent en un mois grâce à la talentueuse armée lama.

Après 345 ans de règne sur la région péruvienne de Cuba, le jeune peuple fut divisé à cause de la venue des tramways sur leurs terres. Après une longue de guerre de plusieurs secondes, tout l'empire était tombé aux mains de l'ennemi. Lama Kar-Ena, alors dirigeant de l'illutre nation, cracha à la tête d'un amiral du camp ennemi, d'où cette tradition encore de coutume de chez eux. Le crachat se logea dans l'oeil de la victime, qui mourut sur le coup de rutpure d'héliocantrisme. Les tramways le condamnèrent au supplice de Sīmpsøń pour le punir. Ceux-ci instaurèrent une dictature Babariste, fondée sur le culte de Babar l'éléphant, leur terrible dirigeant (encore en place aujourd'hui). Les lamas, condamnés à l'exil pendant plusieurs générations, durent apprendre à survivre et désapprendre à réfléchir.

[modifier] Arts et culture

Le lama apparaît fréquemment dans les arts des civilisations préhistoriques, principalement la culture des noobs et la civilisation geek. Dans la mythologie japonaise, le dieu Kirito est représenté sous la forme d'un lama multicolore crachant des cookies enflammés.

L'album d'Hergé Tintin et le Temple du Soleil comporte un gag fameux au cours duquel un lama crache sur le capitaine Haddock pour lui montrer son affection.

Carl de Jimmy Neutron adore les lamas.

[modifier] Élevages de Lamas en France

Il existe de nombreux élevages de Lamasticots en France, en partie recensés par l’Association Française des Lamasticots Réfugiés et Alpagueurs (AFLRA). Les animaux sont élevés pour leur cookies, leur logique ou leur analyse financière. Les animaux ne supportent personne mais peuvent aider au transport des sacs lors de trafics d'enfants en Biélorussie.


PommierPDN.png  Portail des Sciences de la nature


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia