Lady GaGa

Un article de la désencyclopédie.

(Redirigé depuis Lady Gaga)
Aller à : Navigation, chercher
Nuvola apps important Faites attention !
Cet article peut contenir des nénés et des castagnettes.
Stormtrooper en soirée

Lady GaGa

« My momma told me when I was young, 'Ra ra ra ra ra, roma, roma-ma, ga-ga, ooh-la-la; wantchyour bad ro-o-mance.' »
~ Lady GaGa à propos d'un truc que lui a dit sa mère.

Lady GaGa (née Gastonne Gastro Germanotta) est un Troll doll. Lady GaGa est âgé quelque part entre 8 et 45 ans. "Ça" a été qualifié sans excès de « musicienne compositrice chanteuse actrice de future-pop electro-pop, dance-pop, sexpop glamourée, électrifiée, supérifiée américaine. ». Lady Gaga[1] a signé un contrat avec Interscope Records / Universal (qui à son arrivée lui a offert une perruque, une paire de lunettes et d'autre gadgets électroniques gratuitement).

[modifier] Enfance

Lady GaGa à 4 ans

Lady GaGa à 4 ans

Elle serait apparemment la fille de Brigitte Bardot et de Marylin Manson. Marilyn Manson a toujours aimé les femmes qui ont de la classe, et Brigitte Bardot les petites bêbêtes...

Abandonnée dès la naissance (après de nombreuses questions de sa mère comme : faut-il la congeler..?), la pauvre Gastonne est recueillie par des Sœurs Bonnes. Malheureusement, on ne sait pas vraiment pourquoi, mais Gastonne-Gastro devient vite le canard boiteux de la pension où elle a été placée. En effet, atteinte d'une maladie mentale qui la rend bègue à chaque fois qu'elle essaye de parler normalement, la jeune Gastonne-Gastro est obligée de chanter pour être compréhensible. Elle sera l'objet de moqueries et sera victime de violences de la part de ses congénères, qui la pousseront à quitter la Eastcoast dès ses 16 ans. C'est lors de ses 16 ans que réalisant qu'elle ne mesure que 1 m 55, elle décida de toujours mettre des talons même pour dormir, ce qui l'amènera à des tailles gigantesques de 1 m 62 voire 1 m 65.

Son prénom composé étant trop dur pour elle à prononcer sans chanter, elle adopte le pseudonyme de Lady GaGa, Lady étant le nom de sa meilleure amie, une petite chienne frisée qu'elle a eu pour ses 10 ans et GaGa étant le début de chaque prénom qui compose son prénom.

C'est en 2005 que le destin de Lady GaGa bascule. Après avoir travaillé en tant qu'éboueuse pendant près de 5 ans, et amassé des tas d'ordures les plus extravagantes (vieux préservatifs, sèches-cheveux en panne, rouleaux de rubans adhésifs...), la jeune femme décide de prendre son avenir en main et changer radicalement de voie. Sa maladie devenant de plus en plus handicapante, Lady GaGa doit se reconvertir en chanteuse, ou périr.

La même année, Ô coup de bol, son père croit la reconnaître. Lady GaGa découvre brutalement ses origines, ce qui la perturbera durant toute sa vie : en quête d'identité, elle s'essayera à toutes les sortes de musiques avant de trouver celle qui lui conviendra le mieux [... On ne sait toujours pas quelle musique lui convient le mieux en fait...] Lady GaGa est donc introduite dans le milieu musical par Marilyn Manson, qui après avoir tenté d'abuser d'elle sans succès, lui conseille finalement de s'orienter vers la chanson.

Lancée au départ dans le Zouk-Love, son père décide de corriger son erreur et lui conseille de s'orienter vers quelque chose de plus Nord-Américain, plus Dance, pour faire danser tous les connards en manque de sexe qui dépensent leur fric dans les discothèques. Lady GaGa se gausse d'avance en imaginant les sommes colossales qu'elle va se faire. Elle a d'ailleurs un plan pas cher dans la tête : ne pas payer ses vêtements.

[modifier] Recyclage

Lady-Gaga-recyclage

Depuis la cessation de ses activités en tant qu'éboueuse, Lady GaGa n'a de cesse de défendre une cause que d'autres avant elle ont défendu : le recyclage. En effet, cette charmante demoiselle a décidé de ne pas investir dans l'achat de vêtement, mais plutôt de réutiliser des ordures ménagères qu'elle avait gardées précieusement durant ses 5 années de travail acharné. Tout y est passé : les sèches-cheveux court-circuités, les fonds de cocotte minute, les atèles, les collants filés, les accessoires de motocyclistes usagés... Vous vous demandiez depuis tout ce temps pourquoi elle s'encombrait de ce genre d'accessoires, maintenant vous avez la réponse.

Les mecs de la Prod', faisant des économies énormes, décident d'utiliser leur argent pour investir dans quelque chose de plus original : les clips vidéos. Eh oui, si Lady Gaga payait ses vêtements, elle n'aurait plus un seul sou pour faire des mini-films d'Horreur comme le clip de Bad Romance ou d'Alejandro. Sur le plateau de tournage, on paye donc des caméramans, des ferrailleurs et maréchal ferrant (qui ont remplacé les costumières et couturières) et quelques gays avec une coupe au bol, histoire d'ajouter une touche un peu classe dans le tout.

Si d'ailleurs vous prêtez attention aux rares objets présents dans ses clips, tous proviennent d'Emmaüs ou de Dépôt-vente. Une manière comme une autre de promouvoir la seconde vie des objets ménagers et d'ajouter une touche de Marketing éco-citoyenne. Hé oui, derrière l'apparence de Fausse Blonde Inflammable se cache un monstre de l'économie !

Lady Gaga ne s'arrête pas là. Elle a bien compris que son look a attiré tous les yeux plus ou moins mornes des adolescents du monde entier, et décide d'aller toujours plus loin, allant même jusqu'à passer sous le bureau de John Galliano... Celui-ci, plutôt content de sa prestation, décide de concevoir avec elle... Une collection unique de robes en matières recyclables... Ou même pas recyclables d'ailleurs, pourvu que ça ne coûte rien, toutes les matières sont acceptées.

[modifier] Ses robes, son coup de Pub

Vous connaissez sans doute Lady Gaga grâce, ou plutôt "à cause", de ses vêtements qui, plus d'une fois, vous ont brûlé la rétine. En effet, contrairement à toutes les chanteuses de Pop, Lady Gaga n'a pas envie de s'habiller bien pour se trémousser. Elle veut éviter qu'on la confonde avec Cascada ou Shakira et donc adopte un look bien à elle, qui, en plus de sentir la déchetterie, ressemble le plus possible à rien qui n'existe déjà... Voilà pourquoi elle ne ressemble à rien tout court, en fait.

« Aaaah, mais c'est donc ça son secreeeeet... »
~ Adolescent à tendance acnéique à propos de la nouvelle robe en Steak de Lady Gaga

Alors vous allez me dire, « Ouais, c'est un peu facile de la vanner sur ça, après tout, tout le monde l'a fait avant vous, vous n'avez rien inventé, bande de petits sexes... ». Ouais, ben ça se voit que vous n'avez jamais tenté de réfléchir vraiment sur la conception de ces robes, qui à vrai dire, dépassent la limite de la conscience humaine. Si je vous disais que la célèbre "Robe Kermitt" (Robe composée uniquement à partir de peluches de Kermitt, rappelez-vous) a été faite à partir de peluches récupérées dans un orphelinat pour enfants unijambistes, victime de mines anti-personnelles, au Rwanda ? Ça vous en bouche un coin, non ?! Hé oui ! Lady Gaga, au nom de l'économie, n'hésite pas à piquer des peluches vertes en forme de grenouille à des enfants traumatisés à vie.

« Mais c'était pour sauver ces pauvres grenouilles, elles ne supportent pas la chaleur de l'Afrique ! Je les ai récupérées à moitié desséchées, elles ne respiraient déjà plus ! »
~ Lady Gaga à propos des excuses bidons qu'elle a trouvé pour se justifier quant à son acte ignoble.

[modifier] Succès

Boules de taureau

Une lesbienne fan de Lady Gaga, en train de jouer avec ses boules, qui sont bien plus grosses que les vôtres, soit dit en passant.

À propos de Monstre, on peut dire que Lady Gaga a visé juste : la réédition de son premier album, sorti en 2009, The Fame Monster s'est vendu en millions d'exemplaires. Vous allez me dire, c'est bizarre, comment une fille comme elle arrive à vendre des albums alors qu'elle porte des chapeaux en vieux steack hachés et autres immondices du genre ? Si c'est ça être une star, moi aussi j'peux le faire !

Justement, avec Lady Gastonne-Gastro, tout marche à la provocation, et le pire c'est que plus ça va, plus elle en rajoute une couche et plus ça marche. On ne change pas une recette qui marche, comme dit le dicton ! Essayez de marcher dans la rue avec un sèche cheveux coincé dans les cheveux et des lunettes en cigarettes, et vous verrez, les gens vous regarderont.[2]

Son premier extrait sorti a été Just Dance, qu'elle a écrit lorsqu'elle était dans un état d'ébriété proche du coma éthylique. Elle dit des conneries monumentales telles qu'elle a sucé tout le quartier en une soirée ! C'est faux, elle était dans un état normal. Ensuite, on a vu la sortie de Poke her face qui a été un énorme succès sûrement du à celui de Facebook. Sucegame a été inspiré par sa mamie qui avait un énorme gode ceinture. Ses photos d'elle nue sur Internet sont en partie la cause de Paparazzi. C'est le clip où son mec l'utilise pour les paparazzi et elle le tue pour se venger. Après une party où elle se fait monter par tous les gars, Lady GaGa sort son tube Bad trip romance. Elle parade devant un homme qui finit par être brûlé par le feu. Un peu plus tard, elle tente une expérience lesbienne avec Beyoncé. Elles s'appellent d'ailleurs par téléphone dans le clip de Pink téléphone. Beyoncé paye la caution de Lady GaGa et ensemble, elles organisent le meurtre de son mec. Encore un peu plus tard, elle se remémore le défunt Alejandro, avec qui elle a couché.

...maintenant que j'y pense, les clips de Lady GaGa c'est comme Desperate Housewives, il n'y fait pas bon être un mec.

[modifier] Notes

  1. Hé, son nom pointe exactement sur ce même article... genre Lady GaGa qui se tape elle-même. Vous avez vu ? (au début de la phrase)
  2. L'auteur de cet article est en train de vous inciter à passer pour un con.


Edward Khil  Portail de la Musique  •  Photo Bio  Portail des Gens


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia