La véritable histoire du Grand Méchant Loup

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Question.png
Saviez-vous que...
cet excellent article a été écrit par un auteur génial

Bonjour moi c'est Gillou le loup.

(Bonjour Gillou !)

Eh bien voilà ça fait près de 5 ans que j'ai une vie pourrie.

(claclapclap !)

Ça a commencé dès mon plus jeune âge. J'habitais avec maman dans un terrier, mon père avait quitté le domicile familial pour aller vivre au soleil avec une jolie louve. Je crois qu'elle s'appelait "sale pute" en tout cas c'est comme ça que maman l'appelait.

Loup.JPG

Le Grand Méchant Loup visiblement énervé qu'on lui ait piqué ses frites

« Tu saurais pas retrouver ton derrière même avec le plan tatoué sur la main. »
~ Chuck Norris à propos du sens de l'orientation du Grand Méchant loup.
« Il est con ce chaperon, en même temps c'est une fille donc bon... »
~ Sacha Guitry à propos de la stupidité du petit chaperon rouge

[modifier] Pierre et le Loup

Doll caillou.gif

Pierre n'a pas pu être présent il vous prie de bien vouloir l'excuser, il a envoyé son cousin Caillou à sa place.

Un jour alors que je me baladais (sur l'avenue le cœur ouvert à l'inconnu...) à la lisière de la forêt j'ai rencontré un Jolie garçonnet en costume du IIè Reich. Il me dit :

—"ARgh ein Grande Méchante loup !!"

A peine m'a t-il vu qu'il me tira dessus avec son son fuckin' lance-pierre. J’ai gardé un hématome gros comme une balle de tennis sur le postérieur pendant trois jours, en plus j'avais faim alors je l'ai becté. Je sus un peu plus tard qu'il se prénommait Pierre et que c'était pas la 1ere fois qu'il faisait chier le monde avec un loup.

Peu de temps après ma mère mourut lors d'un tragique festin, étouffée par un os de lapin, saloperie .... Je pris donc la route pour trouver un nouveau foyer et pourquoi pas une famille à fonder.


[modifier] Une chèvre appelée Blanchette

Images-6.jpg

Regardez moi ce regard de serial killer...

En chemin alors que je mangeais des baies (ce qui est très idiot de ma part vu que je suis carnivore), je me suis fait agresser par une petite chèvre monstrueusement méchante, elle voulait pas lâcher mon postérieur malgré les cris de son maître :

—"Blanchette Blanchette reviens ! Laisse cette pauvre bête tranquille !!"

J’avais les fesses en sang, l'estomac en feu, les pieds en compote et les nerfs en pelote alors je les ai bouffés elle et son fuckin' maître.


[modifier] Un chaperon un peu con

4164513.jpg

Trop bonne, trop conne ...

Une fois sustenté je suis reparti en quête d'un avenir meilleur. Au bout de quelques heures alors que la sensation de faim commençait à revenir surgit un p'tit lutin tout rouge. Après réflexion et ajustement de mes verres de contact je m'aperçus de mon erreur. C’était une lutine, une lutine avec un chaperon rouge par-dessus sa tête. Elle me tint (tin au Tibet) à peu près ce langage :

—"Hey bonjour monsieur du corbeau (le con y confond un corbeau avec un loup, tu m'étonne que j'le bouffe a la fin) que vous êtes joli que vous me semblez beau sans mentir si votre ramage se rapporte à votre plumage vous êtes le Félix (le chat) des hôtes de ce bois."

À ces mots je me sentais plus de joie j'ouvris un large bec pour lui répondre :

—"C’est gentil mon p'tit mais j'ai faim tu connais pas un p'tit resto dans le coin ?"

—"Ben justement mon brave je me rendais chez ma mère-grand bien dodue et tendre. Elle tient un restaurant italien à deux pas d'ici tu veux venir ? J’espère juste que t'as pas un appétit d'oiseau ! (Décidément trop con ce chaperon.)"

Je l'ai suivi donc à travers la forêt jusqu'à une petite chaumière. Le chaperon s'est approché et a frappé à la porte :

—"toc toc toc"

Une voix électronique sortit d'un interphone :

—"Bonjour restaurant chez mémé puis prendre votre commande ?"

Medium grandmere.jpg

Mère-grand sauvagement opposée à répondre aux questions de notre envoyé spécial.

Ce con de chaperon avait frappé à la porte du Mac drive. On fit le tour au pas de charge pour finalement taper à la bonne porte.
Une petite voix tremblotante cria :

—"Tire la bobinette et la chevillette chéra."

Il n’a pas eu l'occasion de le faire. Je l'avais becté avant. Un p'tit rot et hop j'me suis occupé de la vielle j'ai fracassé la porte, pris la mémé et je l'ai poussée dans les orties, non faut pas pousser mémé dans les orties quand même.

j'ai fracassé la porte donc j'me suis dirigé vers la mémé et je l'ai becté.


[modifier] Splitch, Splotch et Sploutch ou "Comment cuisiner le porc en 10 leçons"

Trois petits cochons 1933 Three Little Pigs 1.jpg

Vous croyez sérieusement que les cochons savent jouer du piano ...

J’ai repris la route vraiment très bien repu. J’ai enchaîné les Km jusqu'à arriver à proximité d'une singulière maison de paille. Fatigué entre autres par la digestion de la dodue grand mère j'ai décidé de m'arrêter ici pour passer la nuit, je frappa donc a la porte. Et là, comme de par hasard un p'tit cochon sortit par la porte comme ceci et dit :

—"Enfer et damnation un grand méchant loup (visiblement plus perspicace que les chaperons les p'tits cochons). Que veux tu sale loup ?!."

Rah la j'étais vénère, ce con venait de me traiter de sale loup. Alors j'lui ai refermé la porte sur la gueule :

—"SPLITCH !" (D’où son nom : splitch)

Bien sûr je ramassai les morceaux et le ... (BECTA tous en cœur). Je passai la nuit dans sa maison, y f'sait super froid, à un moment j'ai éternué et pouf la maison s'est effondrée fuckin' maison. Le lendemain après une bête de grasse mat' je repartis de bon train vers un hypothétique lieu de vie. Et cent mètres plus loin je tombai a nouveau sur une maison mais de bois cette fois. Lorsque je passai à coté une envie incontrôlable d'éternuer me prit et "atchoum!"la maison s'effondra et laissa apparaître un autre jeune cochon en conversation téléphonique :

—"T'ain c'est qui ce con ! Non pas toi maman y'a un type qui vient de bousiller ma baraque (suis-je chez AGF ?)."

—"Désolé p'tit cochon j'ai attrapé froid... "

—"Et ta mère elle a froid enfoiré de grand méchant loup ?! "

Là j'lui ai mis un de ces coup de boules dans le torse. (Zinedine Zidane je t'aime) On entendit sortant du téléphone :

—"Mon cochonnet tu vas bien ?!"

Le petit cochon s'est relevé, a fouillé dans un tiroir et en a sorti une petite cuillère (pourquoi une petite cuillère je sais pas mais en tout cas il l'a sortie). Et un très bref instant après il a foncé sur moi sa petite cuillère en avant. (C'est con un cochon.) j'ai juste eu le temps de me baisser, un peu a la matrix , de lui prendre sa fuckin' petite cuillère des mains et de lui lancé entre les yeux, ça fit :

—"SPLOTCH !" (D’où son nom : splotch).

De peur que les flics trouvent le corps et m'accusent de cochonicide je l'ai becté.

Ensuite j'ai guerpit très vite histoire d'éliminer un peu (c'est gras le cochon.) J’suis arrivé vers une grande maison de brique là je me suis quand même dit :

—"tiens c'est chelou encore un maison ça serait con qu'y ait un autre cochon dedans"

j'ai frappé à la porte et la un énorme cochon m'a ouvert, attention quand j'dis un énorme cochon, c'est un énorme cochon ; 3m de haut 2 de large un vrai cochon de compétition, le genre de cochon que si y te met une baffe tu fais trois fois le tour de mon slip. (ou du tien c'est comme tu veux) y me dit :

—"oui c'est pour quoi" avec une voix a la Sylvester Stallone.

—"ben une belote ?"

—"Ok rentre mon p'tit"

y m'a emmené dans une petite arrière salle ou étaient tranquillement installés 4 cochons le cigare en bouche et les cartes en main. Y ma présenté ses potes :

—"Alors ça c'est tony dit "côtelette" ça c'est tony dit "l'andouille" et lui c'est tony dit "rillette" moi c'est Al jambone. Prend une chaise, la mise est de deux glands (au poker des cochons, dollar se dit gland)"

Boucherie.jpg

je Vous conseille la scène du tripot surtout la fin c'est un véritable boucherie !

Moi personnellement, des glands j'en avais 3 gros en face de moi mais aucun qui me permettrait de jouer. Al Jambone a vu que je ne pouvais miser et de rage a sorti son pétoire et a tiré une grande rafale un peu partout dans la pièce tuant tout ses comparses. il s'est arrêté, a vu toutes les carcasses. Il a relevé la tête m'a regardé droit dans les yeux et s'est tiré une balle dans la tempe :

—" SPLOUTCH !!"(D'où son nom : sploutch)

je les ai tous becté.


[modifier] nouement cosmique

Voila après j'suis arrivé dans cette forêt j'me suis creusé un terrier et j'suis v'nu vous voir pour vous raconter mon histoire.

(Finalement grand méchant loup tu as été plutôt chanceux !)

—"BOOOOOOOOM !!"

CrayValley.jpg

Après une sérieuse étude du dit météore il s'avérait que ce dernier fut plutôt une balle de golf. Et comme au même instant Chuck Norris perfectionnait son swing (jà parfait)... enfin je vous laisse en faire la conclusion.

Bon alors là c'est Buzbaz. J'vais vous raconter la fin par'c'que ya plus personne en vie pour vous dire s'qui c'est passé en fait y'a une météorite qui est arrivé et qui a buté tout le monde voilà.


Je tiens a m'excuser auprès de mes parents, mes grand-parents et mon chien. De plus les géniaux censeurs de la sencyclopédie tiennent à ce que je certifie sur mon honneur que jamais je n'ai été forcé à écrire cet article donc voilà : Moi Buzbaz je certifie n'avoir jamais été forcé pour aucun des calembours douteux de cet article.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia