La sécurité à l'Halloween

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Les jeunes enfants de nos jours, en véritables n00bs de la vie qu'ils sont, sont particulièrement stupides. Ils puent, sont tous obèses et ne sont même pas foutus d'entretenir une discussion intéressante avec vous. Ils vous demandent de vous aider à construire leurs Legos Bionicle, mais en fait, ça leur tente plus de les manger que de les construire. Et justement, à la fin octobre, alors que les grandes personnes intelligentes peuvent passer joyeusement leur temps à écrire des mauvais poèmes de lavette sur la beauté éphémère des feuilles d'automne, vient une fête pour petits morveux qui possède un immense potentiel à empêcher ces grandes personnes de passer une soirée à ne rien foutre à la maison : le redouté Halloween.

Car l'Halloween, de façon purement diabolique, incite les jeunes enfants, la nuit venue, à aller stupidement quémander des bonbons (il leur en restera quatre ans plus tard, en plus) à travers tout leur quartier et, comble d'imbécillité, en étant déguisés en Pokémon quelconque, ou bien en drap de lit. On comprend vite que les enfants, devenant encore moins intelligents lorsque c'est la nuit, ont normalement besoin d'une grande personne intelligente pour les diriger à travers tout le quartier, et la personne en question ne ramasse même pas de bonbons, en plus. L'Homme, par son intelligence, a trouvé la solution au problème : si je donne juste assez de conseils à l'enfant pour qu'il ne se tue pas à l'Halloween sans avoir besoin de mon aide, alors je pourrai rester chez moi. D'où l'origine de la doctrine de la sécurité à l'Halloween. En voici les préceptes.

[modifier] Le principe d'enseignement

La sécurité à l'Halloween s'enseigne principalement dans les écoles où vont les jeunes enfants, pour aller jusqu'à dispenser les parents de la difficile tâche d'apprendre à leur enfants comment ne pas se tuer à l'Halloween. Pour transmettre les savoirs aux enfants, on utilise un simple dépliant où les enfants ont la tâche de barbouiller le visage du personnage amical qui est censé leur apprendre la sécurité à l'Halloween, d'écrire caca prout sur la grille de mots croisés ayant pour thème la sécurité à l'Halloween, et de déchirer la copie du dépliant de tout élève ayant compris c'était quoi, la sécurité à l'Halloween.

[modifier] Ce que dit la sécurité à l'Halloween

La sécurité à l'Halloween est un ensemble vague de conseils et de règles que l'enfant doit mettre en pratique si, idéalement, il veut rentrer chez lui une fois la soirée d'Halloween terminée. Les voilà dans leur quasi-intégralité :

[modifier] En sortant de la maison, s'assurer que toutes les portes et toutes les fenêtres sont barrées

Cela vise à faire prendre conscience à l'enfant qu'il ne faut pas qu'il dérange ses parents pendant la soirée d'Halloween, eux qui cherchent un moment de repos à travers tout leur lourd labeur d'adulte. L'enfant entrera quand l'adulte le voudra.

[modifier] Toujours passer l'Halloween tout seul

En effet, en plus d'éviter de sérieux problèmes de planification aux parents, passer l'Halloween tout seul permettra à un enfant d'être rejoint par des amis adultes qui ont un désir sincère d'accompagner les enfants, au contraire de la plupart des grandes personnes intelligentes.

[modifier] Toujours passer par toutes les maisons d'une rue en zigzaguant

En zigzaguant de maison en maison, l'enfant peut se mouvoir plus facilement et ainsi éviter une voiture qui irait accidentellement heurter une maison où il désire quémander, ou encore un redoutable chauffeur ivre qui passe lui aussi sur la rue en zigzaguant.

[modifier] Courir le plus vite possible en traversant une rue

La nuit, un enfant déguisé de 1 m 10 est toujours invisible aux automobilistes, qu'il ait regardé dans la rue avant de traverser ou non. Courir lui permettra justement d'éviter les voitures roulant tout autour de lui.

[modifier] Toujours entrer chez quelqu'un qui l'offre

Pourquoi refuser l'hospitalité d'un sympathique vieux monsieur qui porte toujours sa bouée de sauvetage à l'occasion d'une froide soirée d'octobre?

[modifier] En rentrant, ne jamais, au grand jamais, vérifier le contenu des bonbons

En effet, plus l'enfant et l'adulte passeront du temps à examiner les bonbons jusqu'à les faire passer aux rayons X, plus l'enfant dégustera les sucreries tard dans la soirée et plus il risquera de faire une indigestion pour avoir mangé tard.

[modifier] Les limites de la sécurité à l'Halloween

Sécuritéhalloween.jpg

Voilà ce qui va arriver aux enfants qui ne respectent pas la sécurité à l'Halloween.

La sécurité à l'Halloween couvre déjà plusieurs dangers qui guettent les enfants le soir de l'Halloween, mais il reste quand même quelques cas-problèmes à régler. Par exemple, les règles de sécurité ne prévoient toujours pas ce que les enfants doivent faire si jamais ils rencontrent un troupeau de lions affamés par mégarde dans la rue. Le gouvernement propose présentement de porter un costume de fantôme noir ainsi qu'un masque brun foncé couvrant tout le visage (avec les yeux) de façon à se camoufler à la vue des éventuels lions affamés.

[modifier] Conclusion

Sur ce, l'auteur de cet article vous rappelle que la sécurité à l'Halloween, c'est important, et que les informations qui vous ont été données ici sont totalement vraies, tous les autres documents d'information sur la sécurité à l'Halloween étant des faux conçus par les terroristes et les communistes.

On vous souhaite aussi un joyeux Halloween passé à la maison à ne rien foutre, ou encore à composer des poèmes stupides sur les feuilles d'automne.

Qu'avez-vous pensé de l'article "La sécurité à l'Halloween" ?
 
11
 
3
 
8
 
2
 
0
 
1
 

Ce sondage a été créé le octobre 24, 2007 22:57 et 25 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia