La poésie pour les nuls

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Poem elf.jpg

Exemple frappant d'un poème elfique, amour perdu entre un elfe lunelbars et une prostituée péruvienne octogénère, déchirant, datant d'environ 736 avant JC.


« Être ou ne pas être poète, telle est la... 'tain, non, je prérère aller jouer à Call of.  »
~ Hommelette à propos de ses pensées décousues.


« Dis camion... POETE, POETE !  »
~ L'auteur de l'article discutant avec sa femme.


[modifier] Qu’est que la poésie ?

[modifier] A quoi ça sert ?

Kmaro.jpg

Donnes-moi ton cœur, bébé, ton corps, bébé !
Ah ce K-maro, un vrai poète !

Vous en avez marre de toujours déblatérer vos approches par "Eh mademoiselle vous êtes charmante, ça vous dirait une glace à la menthe" ou "T'es trop belle madame, file moi ton 06" ? La poésie est ce qu'il vous faut !!!

Inventée bien avant l’écriture, la poésie a de multiples visages. On peut être poète avec une plume, un stylo-plume, un plumeau ou un gourdin. L’essentiel est dans le message et la façon de l’exprimer. Certains hommes ont cherché bien des années avant de reconnaître la force et le pouvoir que peuvent avoir les mots sur la gente féminine. Victor Hugo lui-même, n’y croyant pas, avait fait le tour du monde (soi-disant en 80 jours) pour trouver LA manière ultime de draguer. Il ne put que se résigner lorsqu’il vit que c’est la poésie qui demeurait, et de loin, dans tous les pays, la seule réelle valeur sûre pour mettre une femme à son chevet.

La poésie sert à décrire de manière élégante et souvent imagée, des sentiments ou, des objets dénués d’intérêt (comme cet article), pour les rendre plus attractifs ou convaincre une charmante demoiselle de vous donner son cœur, quitte à perdre un peu de sang, voire de dignité (mais vu que l'homme n'en a pas).

Un poème est composé de phrases, nommés « vers », de différentes tailles (ou non d’ailleurs) s’agglutinant en petits paragraphes informes appelés « strophes » (signifiant « tas de », ici donc, un tas de vers). Selon la longueur du ver, celui-ci porte un nom différent. Ainsi, un ver comprenant douze syllabes (signifiant « partie de mot qui casse les bonbons ») sera appelé un alexandrin et un ver de 36,5 syllabes un palapènedelhire. La poésie insinue de par sa fonction dragatoire (ou dragataire) qu’il faut réaliser des rimes, c’est à dire que la fin des vers doivent avoir la même sonorité, afin que cela soit plus joli, sinon autant rouler des pelles à un caniche.

Pour faire court, la poésie, c’est la manière ancestrale de draguer, en jouant décemment avec les vers en espérant mettre le sien dans la personne tant convoitée (demoiselle ou damoiseau, seul l'orifice d'entrée diffère).

[modifier] Mais d’où ça vient ?

Ce mot d’origine elfique, créé avant l’apparition des dinosaures, provient des termes « pouyé » signifiant « créer pour » et «zhizhi » qui signifie « zizi ». À son balbutiement, la poésie désignait donc tout acte à visée lubrique.
Plus tard, ce terme fut repris dans la Grèce antique, « poésie » désignait alors toutes formes de communications buccales et manuelles, tant est si bien, que seul le silence n’en était pas. Dans un souci éthique d'exclure les kikoulols de ce domaine, les grecs antiques décidèrent de catégoriser la poésie en trois grands axes (que je ne citerai pas ici, puisqu’on est pas sur wikipédai).
Plus tard, la poésie fut grandement utilisée par l’église pour, je cite Jésus, "se la péter" devant les croyants et leur montrer que Dieu lui aussi était cool, car oui, à l’époque, faire de la poésie c’était cool.
Au fil des siècles, ce terme évolua de nouveau, en tenant compte des modernisations de chaque ère. Ainsi, apparurent des poètes lyriques, cyniques, lubriques, conniques, et plein d’autres mots en –ique. Le dernier en date étant le poète modernique, avec un sens du rythme et de la prose bien au-dessus de ces prédécesseurs (La Fouine, Akhenaton, etc.).

[modifier] Comment s’en servir ?

[modifier] Les principales figures de style

Leconte2.jpg

Le langage SMS/Star academy appliqué à la poésie. Une belle réussite.

Bien évidemment, écrire de la poésie en langue française décente aujourd’hui serait du suicide littéraire et social puisque la langue officielle en France est désormais le SMS, avec des variantes kevins et kikoolols. Certes, les rimes (embrasées, censurées, etc.), les césures et enjambements, sont toujours présents dans la langue, mais plus que les mots, c’est les demoiselles (ou damoiseaux) courtisées que les jeunes d’aujourd’hui veulent enjamber.

Avant d’écrire, il faut donc connaître quelques figures de style, qui s’intègrent parfaitement à la modernité du langage actuel. Elles sont (trop) nombreuses et je ne vous parlerai que des principales (simplement par fainéantise) :

  • La métaphore : montre une réalité en des termes imagés.

Avant, on aurait dit :
Votre beauté est une étoile,
Captivante et scintillante,
Manteau doré sous un doux voile
De lumière éblouissante.

Aujourd’hui :
T’es trop bonne ma cochonne
Tes jarrets me font baver
Ton string me fait bander
Comme aucune autre personne.

  • L’hyper-balls : exagérer grandement une situation, objet ou partie anatomique, dans le bon, ou le mauvais (mieux vaut le premier cas si vous voulez pas être battu à mort).

Avant :
Vos yeux sont si bleus
Que l’océan en perd sa couleur,
Le ciel n’est que tiède pâleur,
Et j’en oublie mes chastes vœux

Aujourd’hui :
T’as tellement d’beaux yeux
Que j’sais plus où qu’j’habite
J’ai envie d’te mettre ma Pegi18.png
Même si je suis hideux

  • L’oxymore : mettre deux termes de sens opposé l’un à côté de l’autre.

Avant :
Cette ombre lumineuse,
Qui s’abrite sur vos reins,
Jusqu’à l’orée de vos seins
Me rend loquace de silence

Aujourd’hui :
Ton gros petit cul
J’l’aime comme un fou
J’suis trop jaloux
L’prochain qui l’matte vivra mort.

  • L’anaphore : procédé assez complexe chiant qui consiste à répéter un mot (ou groupe de maux) à chaque début de ver.

Avant :
Vos jambes, interminable de soie
Vos jambes, routes de paradis
Vos jambes, qui me mettent en émoi
Vos jambes, j’en rêve chaque nuit.

Aujourd’hui :
T’es bonne, j’ai envie d’t’allonger
T’es bonne, tu m’fait saliver
T’es bonne, tu vas pas le regretter
T’es bonne, si tu m’laisses te pénétrer

  • L’allitération : à ne pas confondre avec une potentielle invitation dans un lit, c'est un procédé qui consiste à répéter le son d’une consonne un grand nombre de fois (oui car c'est cool, on l'a déjà dit).

Avant :
Ma magnifique matriarche, vous menottez mon âme de vos merveilleuses mains mélancoliques.

Aujourd’hui :
T’es trop une tuerie, tu m’as tapé dans l’thymus tellement tu m’as tué avec tes tétés.

Voilà qui est fait. Les principales figure imposées vous sont maintenant transmises et vous pouvez commencer à écrire mais attention, pas n’importe comment. La suite de cet article va vous aiguiller.

[modifier] Le choix du sujet

Dent.png

Là, ne pas complimenter les dents, sujet épineux à priori.

Alors, pour le choix du sujet, évitez tout ce qui peut être ambigu, difficile à comprendre ou qui pourrait porter à confusion. Par exemple, ne parlez jamais de l’intelligence ou de la réussite professionnelle, ce sont des sujets trop casse-gueule. De même, n'abordez pas le sujet de la beauté, car c’est trop abstrait. Parlez plutôt du physique, c’est généralement mieux et plus simple. D'ailleurs, n'hésitez pas à vous arrêter sur des parties précises du corps, là au moins, pas d’ambiguïté.

Petit exemple, la mauvaise solution en premier, la bonne en seconde :
Votre conversation m’est si agréable,
Que mes oreilles en frémissent,
Je ne peux résister à cette envie palpable,
De vous courtiser jusqu’à ce que le trépas m’envahisse.

Je kiff ton boule ma poule
Il me rend dingue à en perdre la boule,
J’vais pas m’retenir bien longtemps
Avant de venir y planter mes dents.

Vous pouvez, dans un même texte ou discussion, complimenter madame sur plusieurs points particuliers mais attention à ne pas tout mélanger, cela pourrait se révéler catastrophique (voir dangereux). N’hésitez pas à mentir, vu que la demoiselle (ou le damoiseau, j'insiste) que vous tentez d’appâter ne passera sans doute que la nuit avec vous, elle ne le saura jamais.

Voilà, maintenant vous êtes un pro du stylo, une fine lame de la rime, un Don Juan de la prose, allez-y lancez-vous à présent ! Il se peut que vous soyez un peu perdu au départ, mais ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer...

[modifier] Et si j’me prends une veste ?

Ben, mettez-la sur le porte-manteau.

[modifier] Bon, euh, et si j’me prends un râteau ?

Ben, allez jardiner.Peg16.png

[modifier] Mais ***** à la fin, si ça marche pas là, je fais quoi ?

Ah ben oui, mais faut être plus clair aussi ! Bon, si ça ne marche pas, il y a d’autres moyens pour courtiser efficacement une demoiselle (ou un damoiseau bordel). Les principaux, qui ont un fort taux de succès, sont les suivants :

Certes moins verbales, mais tout aussi efficaces que ma méthode, ces alternatives sont tout à fait fiables. Le problème principal de ces options est qu’elles sont bien plus onéreuses. Néanmoins, je vous garantis 99% de réussite avec la méthode poétique proposée ici (oui, car le risque 0 n’existe pas, cf. loi de Murphy). Alors à vos stylos et à vos langues, dragouiller !!!

[modifier] Les dangers de la méthode

[modifier] Niveau 1

Niveau minimal. La personne avec qui vous conversez n’est tout simplement par réceptive à vos hameçonnages verbaux. Grosso modo, vous avez passé trois heures à courtiser une femme (bon, non là, j'arrête...) que de toute évidence, vous ne tirerez jamais.

[modifier] Niveau 2

La personne en face de vous prend mal vos propos (ou ne les comprend pas) et commence à vous insulter ou pire, vous attaque avec son magnifique petit sac à main GUCCI fraichement acheté dans la matinée. Ne paniquez pas. Si vous avez une des solutions alternatives à disposition, vous pouvez rattraper le coup. (évitez tout de même la séquestration c’est long et soi-disant réprimé par la loi, mais ce ne sont que des rumeurs).

Gucci1.jpg

L’arme de destruction massive préférée de la femme moderne : le sac GUCCI.


[modifier] Niveau 3

Alerte générale ! Vous êtes complètement grillé ! On vous a reniflé à des kilomètres ! De plus, vous vous apercevez que vous draguez la fille de Robocop, ou de tout autre entité capable de vous faire ressembler à un anus après le passage de Rocco ! Fuyez pauvre fou, ou périssez (à noter que là aussi, le premier choix est tout de même beaucoup plus plaisant) !

[modifier] Précaution d'emploi

Comme les précédentes lignes le montrent, cette méthode n'est pas forcément sans danger et il faut donc prendre quelques précautions avant de commencer à appliquer ces principes.

Ridicule1.jpg

Exemple de mauvaise tenue : il a oublié le tutu, quelle faute de goût !

[modifier] Tenue vestimentaire

Clairement, arrivez pas en chemise hawaïenne-short à fleur-mocassin. D'une, parce que vous risquez d'être embarqué par la police pour atteinte à la pudeur, et ensuite car cela ne colle pas avec une phase d'accroche. Il faut PARAÎTRE un minimum classe, parfois même ÊTRE classe, suivant votre victime choix de personne à aborder. On attrape pas un sanglier avec du bacon.

[modifier] Choix de la personne

Bon, là c'est moins évident. Il faut éviter cette méthode avec les personnes ne parlant pas ou peu notre langue. Par exemple, "AMA" signifie "sal*pe" en japonais, donc allez pas courtiser une petite jap' en lui disant T'es trop belle, j'tinvite A MA fête, ou j't'roulerais des pelles, comme en Jet-set (à noter que cette accroche est bidon d'ailleurs), car si elle comprend rien, elle retiendra que ce qu'elle croit avoir compris, et pour peu que son mac soit dans le coin, vous en prenez pour dix points de sutures (et je précise pas où).

[modifier] Ne pas en abuser

La méthode est quasi-infaillible et c'est pour cela qu'elle est dangereuse. Si par mégarde, vous entamez une conversation en vers avec la barman qui vous sert un cocktail pour une dame que vous veniez de dégoter et qu'elle tombe sous votre charme, vous allez tout droit à une bagarre entre elle et votre cible principale charmante correspondante de table et vous avez de grandes chances de rentrer seul. Vous pouvez éventuellement rendre cela amusant en glissant délibérément des mots doux à plusieurs demoiselles et les faire se combattre dans la boue, c'est assez drôle.

[modifier] Fin de l'article

Ben je vois pas ce qu'y a à dire de plus. J'espère que cette méthode vous aidera dans votre démarche de recherche de l'amour. Bon chance à vous !

[modifier] Fin du monde

Ha dernière chose, évitez d'utiliser cette méthode si vous voyagez dans le temps, il pourrait y avoir des effets secondaires de distorsion de l'espace temps ou un truc du genre. Je travaille encore dessus.


Livres-bibliografia francesco 01.svg  Portail de l'Illittérature

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
 
11
 
5
 
4
 
3
 
8
 
12
 

Ce sondage a été créé le novembre 8, 2013 14:46 et 43 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia