La narration non linéaire pour les nuls

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Conclusion

Voilà, vous savez tout ! Nous nous réjouissons d'avoir l'occasion de voir votre film ou de lire vos écrits. À la prochaine fois !

Livres-bibliografia francesco 01.svg  Portail de l'Illittérature  •  Nul logo.png  Portail pour les nuls

Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !


Des guides illustrés, sympas, pas chers et aux couleurs chatoyantes
 L'École de la vie dÉsencyclopédique
 Une source essentielle de fiches pratiques pour tous les singes lettrés dans tous les domaines, notamment la fiche toi-de-ma-gueule.

 Voir aussi : Guide zoologique


Qu'avez vous pensé de l'article "La narration non linéaire pour les nuls" ?
 
161
 
24
 
12
 
12
 
26
 
17
 
76
 

Ce sondage a été créé le janvier 19, 2008 17:00 et 328 personnes ont déjà voté.


Vocabulaire

Maintenant que nous en avons terminé avec la loi de Smautf, voyons quelques notions fondamentales de la narration non linéaire. En effet, même chez les auteurs qui ne font pas de la narration non linéaire proprement dite, il existe quatre "mouvements" employés dans les histoires linéaires pour rompre la linéarité. Avant même de commencer la lecture de ce guide, assurez-vous que vous maîtrisez les quatre notions de base de la narration non linéaire.

  • L'ellipse : On fait un saut dans le futur.
  • Le flashback : On fait un saut dans le passé puis on revient dans le présent
  • Le flashforward : On fait un saut dans le futur puis on revient dans le présent
  • Le flash-backforward-forwardflash-wardback-forwardflash-for elliptique : On fait un saut dans le passé, on revient dans un futur antérieur, on repart dans le futur pour revenir dans le passé en s'arrêtant dans le présent, puis on repart et on revient, un peu comme dans une chanson populaire.

Assurez-vous de maîtriser bien ces quatre notions avant de passer à la suite.

Étape 2 : Chosir un cadre

Maintenant que les bases de la narration non linéaire sont acquises, il vous faut choisir le cadre de votre histoire. Généralement une histoire à narration non linéaire se déroule dans le présent, mais ensuite sur ce point nous ne saurions que vous conseiller l'originalité. Évitez quand même les histoires où il ne se passe rien du tout, sans quoi les événements, quel que soit l'ordre dans lequel on les mette, donneraient une histoire inintéressante où il ne se passe rien, ce qui serait digne d'un amateur et contraire à la loi de Smautf.

Ah et puisqu'on en parle, une autre chose à éviter pour respecter la loi de Smautf :

Petite astuce

Si vous jugez le scénario trop compliqué où l'audience trop stupide, prendre un point de repère qui revient plusieurs fois dans l'histoire peut permettre au spectateur de se situer. Par exemple prenons la séquence où le héros mange un gratin de pâtes. Cette séquence peut devenir une séquence-clé si elle est le point central de l'histoire. Vous pouvez alors donner une quelconque importance au gratin de pâtes (sentimentale, scientifique, religieuse …) et filmer la séquence sous un angle différent à chaque fois, alors votre séquence deviendra sans doute une scène d'anthologie.

Dans dix ans, votre nom sera immédiatement associé à du gratin de pâtes - peut-être même rebaptisera-t-on le gratin de pâte par votre nom, ou réciproquement.

Étape 1 : Connaissances de base

Mais avant de nous lancer bras ouverts et tête baissée dans le vif du sujet, replaçons les bases. Qu'est-ce que la narration non linéaire ? Eh bien la narration non linéaire est le fait de raconter une histoire dans n'importe quel sens, sauf dans le sens chronologique.

Par exemple voici le schéma type d'une histoire à narration linéaire :

Schémanarration.jpg

Et voici le schéma type d'une histoire à narration non linéaire :

Schémanarrationn.jpg

Plaçons également d'autres points basiques, à commencer par le plus important, à savoir la loi de Smautf :

Changement de point de vue

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Solution de la devinette : Nara



Le changement de point de vue est la technique consistant à raconter plusieurs fois le même laps de temps, mais vécu par une autre personne. Par exemple quand vous allez acheter une baguette à la boulangerie, on peut raconter l'histoire de votre point de vue, du point de vue de la boulangère, du point de vue de la vieille dame qui était devant vous et qui a pris du temps à choisir son petit pain, du point de vue de la baguette, du point de vue du type qui a piqué votre voiture pendant que vous attendiez votre tour derrière la vieille dame qui mettait du temps à choisir son petit pain, etc.

Searchtool.jpg Exercice : « Verser 33cl de bière dans un pichet et laisser reposer pendant 5 minutes, jusqu'à ce que l'écume disparaisse. Mélanger les 250g de farine, le sachet de levure et la cuillère à café de sel. Dans un grand bol, battre les quatre œufs, la bière, les 50g de beurre, les 75g de sucre en poudre et le jus de citron pendant environ 2 minutes. Ajouter graduellement le mélange de farine, à raison d'une cuillère à la fois. Battre jusqu'à consistance lisse. »

Réécrivez ce texte sous différents points de vue.


Étape 3 : Différents type de narration non linéaire

Vous avez maintenant choisi votre cadre, il faut maintenant choisir dans quel ordre vous allez raconter votre histoire. Pour cela, voici les principaux types de narration non linéaire, à commencer par le changement de point de vue:

À l'envers

La technique dite "à l'envers" consiste à raconter l'histoire en commençant à la fin et en finissant au début. Les événements importants doivent donc être découverts à la fin (au début) de l'histoire de manière à faire durer le suspense et à ne révéler le mot de la fin qu'au début (à la fin).

Cependant il est évident qu'il ne faut pas simplement diffuser le film à l'envers mais le couper en tranche. Attention cependant, soyez prudent ! Regardez par exemple l'exemple de l'interview suivante, tout à fait ordinaire, tirée d'un journal sur le cinéma:

journaliste : Florien Vivignant, je vous remercie d'avoir accepté cette interview.
Florien Vivignant : Oui.
journaliste : Vous avez eu surtout beaucoup de chance durant vos débuts ?
Florien Vivignant : Surtout un sacré cul, ouais. C'est nécessaire pour réussir.
journaliste : Dans votre premier film, Les fantassins inhospitaliers, vous avez pris le risque de faire jouer Amanda von Kürz qui était alors débutante. Vous avez tout de suite vu qu'elle avait du talent ?
Florien Vivignant : Oui, évidemment, je l'ai constaté dès notre première rencontre.
journaliste : L'interprétation de Basile Wertkampf dans Extrême faiblesse a failli être couronnée d'un Oscar, mais finalement non. Vous avez vous-même trouvé qu'il jouait de façon médiocre ?
Florien Vivignant : Non. C'est juste qu'il ne le méritait pas.
journaliste : On raconte que lors du dernier festival de Cannes votre film En ce bas monde n'a pas été primé parce que les jurés n'avaient pas pu assister à la représentation, c'est vrai ?
Florien Vivignant : Oui, les jurés ont dû la sauter. Je crois que c'était une question de planning, mais en tout cas je le regrette.
journaliste : Malgré tout, l'actrice Gretta Garbish a reçu le prix de meilleur interprétation féminine. A quoi attribuez-vous cela ?
Florien Vivignant : Je ne sais pas trop qu'en penser, mais ça a beaucoup contribué au succès du film. Sans cela on aurait jamais connu mon œuvre, ce pourquoi je ne peux que lui être reconnaissant.
journaliste : Votre film Samedi à Prague s'est vu entaché par le scandale de la révélation de l'homosexualité de l'acteur Harry Gargenbriths. Qu'en pensez-vous ?
Florien Vivignant : Je préfère ne pas aborder ce sujet.
journaliste : D'accord, comme vous voudrez. Dernière question: Pince-mi et Pince-moi sont sur un bateau, Pince-mi tombe à l'eau, qui reste ?
Florien Vivignant : Pince-moi.

Et bien, si vous coupez des tranches de film de la taille d'une réplique et que vous recollez donc les répliques dans l'autre sens, vous obtenez ça:

Florien Vivignant : Pince-moi.
journaliste : D'accord, comme vous voudrez. Dernière question: Pince-mi et Pince-moi sont sur un bateau, Pince-mi tombe à l'eau, qui reste ?
Florien Vivignant : Je préfère ne pas aborder ce sujet.
journaliste : Votre film Samedi à Prague s'est vu entaché par le scandale de la révélation de l'homosexualité de l'acteur Harry Gargenbriths. Qu'en pensez-vous ?
Florien Vivignant : Je ne sais pas trop qu'en penser, mais ça a beaucoup contribué au succès du film. Sans cela on aurait jamais connu mon œuvre, ce pourquoi je ne peux que lui être reconnaissant.
journaliste : Malgré tout, l'actrice Gretta Garbish a reçu le prix de meilleur interprétation féminine. A quoi attribuez-vous cela ?
Florien Vivignant : Oui, les jurés ont dû la sauter. Je crois que c'était une question de planning, mais en tout cas je le regrette.
journaliste : On raconte que lors du dernier festival de Cannes votre film En ce bas monde n'a pas été primé parce que les jurés n'avaient pas pu assister à la représentation, c'est vrai ?
Florien Vivignant : Non. C'est juste qu'il ne le méritait pas.
journaliste : L'interprétation de Basile Wertkampf dans Extrême faiblesse a failli être couronnée d'un Oscar, mais finalement non. Vous avez vous-même trouvé qu'il jouait de façon médiocre ?
Florien Vivignant : Oui, évidemment, je l'ai constaté dès notre première rencontre.
journaliste : Dans votre premier film, Les fantassins inhospitaliers, vous avez pris le risque de faire jouer Amanda von Kürz qui était alors débutante. Vous avez tout de suite vu qu'elle avait du talent ?
Florien Vivignant : Surtout un sacré cul, ouais. C'est nécessaire pour réussir.
journaliste : Vous avez eu surtout beaucoup de chance durant vos débuts ?
Florien Vivignant : Oui.
journaliste : Florien Vivignant, je vous remercie d'avoir accepté cette interview.

Il en ressort donc une fois de plus que notre ami Édouard Wilfrid Smautf avait foutrement raison dans sa loi, la loi de Smautf.

Petite astuce

Si vous jugez le scénario trop compliqué où l'audience trop stupide, prendre un point de repère qui revient plusieurs fois dans l'histoire peut permettre au spectateur de se situer. Par exemple prenons la séquence où le héros mange un gratin de pâtes. Cette séquence peut devenir une séquence-clé si elle est le point central de l'histoire. Vous pouvez alors donner une quelconque importance au gratin de pâtes (sentimentale, scientifique, religieuse …) et filmer la séquence sous un angle différent à chaque fois, alors votre séquence deviendra sans doute une scène d'anthologie.

Dans dix ans, votre nom sera immédiatement associé à du gratin de pâtes - peut-être même rebaptisera-t-on le gratin de pâte par votre nom, ou réciproquement.

Histoire

L'histoire de la narration non linéaire se perd dans la nuit des temps. La Bible, par exemple, contient un flashforward (voir section précédente) dès le départ:

   
La narration non linéaire pour les nuls
Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. Bien des années plus tard, une bête sortirait de la mer, obligerait tous les êtres à recevoir une marque sur la main droite et sur le front, c'est-à-dire le nom de la bête ou le chiffre correspondant à ce nom, six cent soixante-six. Toujours est-il que, pour l'instant, Dieu créait le ciel et la terre.
   
La narration non linéaire pour les nuls

Cette version a bien évidemment été censurée par l'Église qui ne voulait pas spoiler ses fidèles.

Par la suite la narration s'est popularisée grâce à l'arrivée du protestantisme. Citons ainsi les grands noms de la narration non linéaire:

  • Lynch. On ne pouvait évidemment pas commencer cette liste sans citer Lynch. En effet, le zoologiste John Douglas Lynch a employé de nombreuses fois la narration non linéaire dans ses ouvrages sur les amphibiens.
  • Évidemment, vous pensiez que j'allais parler de Lynch, le réalisateur. En effet, on ne peut pas omettre Paul Lynch, qui a réalisé un ou deux film à narration non linéaire.
  • Piotr Tenmin. Il a réalisé l'exploit de réaliser un court-métrage qui non seulement commence au milieu et finit au milieu mais aussi qui reste au milieu pendant tout le long du film. La critique a accusé le film d'être "une simple photo", mais cela n'enlève rien au génie de ce réalisateur.
Tondeuse-à-gazon.jpg

Le film L'Appel de la nature dans son intégralité, réalisé pas Piotr Tenmin le 21 janvier 2003 à 17h26.

  • Apichatpong Weerasethakul. Il paraît qu'il a réalisé des films à narration non linéaire, mais je n'en ai vu aucun. Je mentionne juste ce réalisateur parce que je prends énormément de plaisir à prononcer son nom. Apichatpong Weerasethakul ! Apichatpong Weerasethakul ! Excellent, non ?
  • David Fincher : Son film Fight Club a la particularité de commencer par un flashforward qui montre le personnage principal menacé par un homme, Tylen Durden. À la fin, quand on revoit la scène, on comprend le contexte, et entre autres que Tylen Durden est un personnage inventé par le personnage principal qui souffre de schizophrénie. Cette révélation est évidemment susceptible de gâcher le visionnage du film, mais au cas où vous ne vous en souviendriez plus, on vous a prévenu au début de l'article qu'il y aurait du spoil.

La narration non linéaire pour les nuls

NNLpourlesnuls.jpg
« La narration non linéaire, c'est bien. »
~ Sacha Guitry à propos de la narration non linéaire
Nuvola apps important.png
Faites attention !
Cet article révèle la recette ancestrale des gaufres à la bière ! À consommer avec modération !


Vous êtes un réalisateur mal inspiré ou un écrivain médiocre ? Aucun souci à vous faire, la narration non linéaire pour les nuls est là pour vous et va vous permettre de sortir de l'anonymat. Vous découvrirez en effet dans cet article de nombreux points essentiels de la narration non linéaire comme par exemple la célèbre loi de Smautf.

Intervention du voyage dans le temps

Faire intervenir le voyage dans le temps dans une histoire à narration non linéaire est déconseillé, surtout pour les débutants comme vous. Je vous vois venir, cependant, le visage plein de larmes et de bonnes intentions, me dire: « Pourquoi ? Pourquoi ne puis-je pas faire intervenir le voyage dans le temps dans mon histoire à narration non linéaire ? Depuis que j'ai lu l'excellent article "voyage dans le temps" sur la désencyclopédie, ma vie a changé. Alors pourquoi ? »

Laissez-moi vous expliquer :
« Le héros de l'histoire fait un voyage dans le temps qui le projette deux heures avant son point de départ. » Nous avons à ce stade quatre systèmes temporels différents à prendre en compte :

  • Système chronologique, qui prend en compte l'écoulement du temps normal, du passé au futur.
  • Système narratif, votre système de narration n'étant pas linéaire, vous allez parler des événements dans le désordre.
  • Système subjectif, qui raconte l'histoire du point de vue du héros, et qui n'est donc pas chronologique puisqu'il y a un voyage dans le temps.
  • Autre système subjectif, qui raconte l'histoire du point de vue du hamster qui cours dans sa roue pour produire l'électricité nécessaire au fonctionnement de la machine à voyager dans le temps.

À ce stade, il est évident que maîtriser un scénario non linéaire avec du voyage dans le temps ne peut se faire que dans un strict respect de la loi de Smautf.

Searchtool.jpg Exercice : « Dans un triangle rectangle, le carré de la longueur de l'hypoténuse est égal à la somme des carrés des longueurs des côtés de l'angle droit. »

Réécrivez ce texte en faisant intervenir un ou plusieurs voyage dans le temps.


Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Petite devinette : M. et Mme. Sion-non-linéaire-pour-les-nuls ont une fille, comment l'appellent-ils ?



Petite astuce

Si vous jugez le scénario trop compliqué où l'audience trop stupide, prendre un point de repère qui revient plusieurs fois dans l'histoire peut permettre au spectateur de se situer. Par exemple prenons la séquence où le héros mange un gratin de pâtes. Cette séquence peut devenir une séquence-clé si elle est le point central de l'histoire. Vous pouvez alors donner une quelconque importance au gratin de pâtes ( sentimentale, scientifique, religieuse … ) et filmer la séquence sous un angle différent à chaque fois, alors votre séquence deviendra sans doute une scène d'anthologie.

Dans dix ans, votre nom sera immédiatement associé à du gratin de pâtes - peut-être même rebaptisera-t-on le gratin de pâte par votre nom, ou réciproquement.

Loi de Smautf

La loi de Smautf est une loi universelle dans le vaste domaine de la narration non linéaire. Rédigée en 1942 par Édouard Wilfrid Smautf, le célèbre apiculteur hollandais, elle dit ceci:

« Il ne faut jamais laisser la narration non linéaire dans les mains d'un profane. »

Vous l'avez compris, ce que voulait dire Smautf par là, c'est que la narration non linéaire est quelque chose de trop compliqué pour être laissée à des gens n'exerçant pas une profession telle qu'écrivain, réalisateur ou scénariste. Si vous-même n'exercez aucune de ces professions, alors ne lisez pas cet article. Ce serait non seulement contraire à la loi de Smautf, mais en plus ce serait une perte de temps, ce qui témoignerait d'une grande stupidité de votre part.

Partage sur...
wikia