La légende du Raptile

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

RaptilefromHell.jpg

Le Raptile est une créature mystique s’apparentant à un chien de petite taille, aux allures de reptile. Nul ne connaît la date d’apparition de l’animal, celui-ci se caractérisant par un esprit fugace et rusé, pouvant prendre plusieurs formes. Il est connu pour son pelage soyeux qui lui permet de capter le regard de ses victimes et de les pétrifier (dans d’atroces souffrances). Cette créature maléfique tire son pouvoir de sa faible notoriété, s'assurant de séduire ses victimes à tous les coups. Aujourd'hui, aucun spécialiste n'est parvenu à définir les motivations exactes du Raptile avant de mourir péniblement.


[modifier] Origine

Raijuu.jpg

Raijuu, ancêtre présumé du Raptile

L'histoire :

L’esprit maléfique du Raptile étant capable de changer d’hôte, son origine demeure très incertaine. Néanmoins la version la plus répandue se rapporte à la mythologie gréco-romaine, appuyée par l’existence du Basilic, créature aux allures de reptile pétrifiant ses victimes du regard. C’est le sang versé tandis que Persée brandissait la tête tranchée de la gorgone Méduse qui donna naissance aux Basilics. La légende veut qu’une partie du sang entra en contact avec la terre de l’Olympe, et donna naissance à une créature mystique prenant la forme d’un basilic au pelage luisant : le Raptile. Celui-ci avait la particularité d’attirer ses victimes et de les fasciner avant de les pétrifier dès lors qu’elles croisaient son regard. La bête fut chassée de l’Olympe, ne pouvant contrôler sa puissance, après avoir ébloui les dieux. Empli de rancœur envers l’Olympe, le Raptile est voué à se venger et à exercer son pouvoir sur d’innocentes victimes. Il fut recueilli par Typhon, fils de Gaïa, qui lui offrit le pouvoir du feu de la destruction. Il se rendit en Islande où il sera appelé Skoffin, monstre ovipare pétrifiant quiconque se dresse sur son chemin. Le Raptile pris finalement la fuite lors du Ragnärok (fin du monde dans la mythologie nordique) aidé par Loki, maître dans l’art de la métamorphose. C’est en actuelle Allemagne que le Raptile fut terrassé par Thor, alors qu’il terrorisait les populations locales. Aucun corps ne put toutefois être identifié. La légende veut qu’il ait rusé pour prendre la forme de ce qui deviendra Raiju (rai : le tonnerre, juu : la bête), démon de la mythologie japonaise, sous les ordres de Raiden, dieu shinto de la lumière avec qui il acquiert la puissance de la foudre. Cette version se confirme par la représentation d’un corps tassé sur lui-même aux pattes arrière allongées.


« Quand j'ai vu son pelage, j'ai essayé de l'approcher, ensuite il m'a regardé. Tout le reste est flou pour moi, j'espère ne jamais recroiser son regard ! »
~ François B. à propos de son expérience avec le Raptile


La curiosité, la fascination : le pouvoir !

Le Raptile tire toute sa puissance de son regard. S'il a la possibilité d'attirer ses victime grâce à son pelage captivant, et à son tempérament rassurant, il s'est chaque fois déchaîné pour venir à bout de sa pauvre victime. Si l'arme principale de la bête semble être avant tout être son regard paralysant, nul ne sait précisément à quel point sa colère pourrait être destructive. On évoque notamment la rage du Raptile dans le terrible incendie de Chicago en 1871, ou l'ampleur des dégâts provoqués par sa foudre destructrice. Pour certains fanatiques tordu, le Raptile serait même impliqué dans le tsunami en Asie en 2004, lors de l'ouragan Katrina.


« Avant je vénérais Satan, maintenant je vénère le Raptile. »
~ Alexis V. à propos de sa passion pour le Raptile


[modifier] Aujourd'hui

Le Raptile ère depuis ce temps sur chaque continent, prenant plusieurs formes, mais conservant toutefois son pelage éblouissant, son regard maléfique, son calme olympien, et sa silhouette tassée (cf. Photographie). Il est actuellement présent en Europe, sous forme d’un animal mi chien mi reptile. On évoque quelques cas de survivants, ayant toutefois été aveugles durant plusieurs semaines après avoir croisé le regard du terrible Raptile.


« Rien n'est comparable à la souffrance qu'inflige le Raptile ...  »
~ Pierre G. à propos de son expérience avec le Raptile


[modifier] Mode de vie

Raptile.jpg

Le Raptile aujourd'hui

Le Raptile, calme et serein, entretient un mode de vie simple. Il se nourrit exclusivement des âmes de ses victimes, et apprécie les espaces frais et ombragés. Il peut survivre à toute forme de climat, et devient très agressif en cas de grande intempérie (tout comme le démon Raiju). On ne connaît pas exactement l’étendue de ses pouvoirs, mais on recense :

— la capacité de paralyser par le regard
— d’aveugler
— de brûler
— de foudroyer
— et on évoque une envie quasi irrésistible de s’approcher de lui à la vue de son pelage envoûtant.


Le Raptile ne peut être terrassé. Et si l’on pourrait utiliser un miroir pour renvoyer les faisceaux maléfiques de son regard, ceux-ci seraient réfléchis par son pelage. Toutefois le Raptile possède un point faible : il souffre d’ailurophobie (peur des chats). Ses pouvoirs se montrant inefficaces sur les chats, seul un félin très imposant pourrait lui venir à bout.


« J'ai une chatte obèse qui s'appelle Margotte. Le Raptile s'il vient chez moi, elle le nique.  »
~ Nicolas B. à propos du Raptile


Qu'avez-vous pensé de Spécial:CreatePage ?
 
4
 
3
 
0
 
1
 
3
 
1
 
17
 
1
 

Ce sondage a été créé le mai 1, 2010 12:11 et 30 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia