L'Ogre du Vatican

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
450px-BentoXVI-30-10052007.jpg

Gnéhéhé

Jospeh Alois Ratzinger, né en 1924, aussi connu sous l'identité du Pape Benoît XVI et du serial killer L'Ogre du Vatican, est l'actuel pape de la religion catholique, ainsi qu'un psychopathe meurtrier sévissant au Vatican.

Sous couvert de sa fonction et de sa célébrité, Le boucher Pontife comme il est aussi connu, a toujours réussi à se sortir de ses nombreux procès et accusations sans que cela ne lui porte tout à fait préjudice. Il est élu Pape en 2005 pour succéder à Jean-Paul II et commence ses forfaits l'année suivante en mangeant le cardinal Pierluigi Vittorio avec un verre de chianti et des fèves.

[modifier] Une jeunesse troublée

Young-ratzinger.jpg

"Brûler tous les juifs !"

Joseph grandit en pleine Allemagne nazie, alors que son père, fervent antinazi, tente de lui inculquer ses propres valeurs morales. Joseph semble y adhérer : en réalité, lorsque tout le monde a le dos tourné, il participe à des rallyes de la NSDAP et porte son support au futur chancelier du troisième Reich.

Absorbé par ces idées vicieuses et intolérantes, il ne prête pas attention à l'éducation catholique de ses parents et rêvasse aux chambres à gaz pendant les cours de catéchisme. Après la chute du 3ème Reich, le petit Adolf Joseph songe un instant au suicide, puis pense utiliser la religion catholique afin de mieux surveiller ces "sales juifs pétés de thunes". Il entreprend ainsi des études de prêtrise en 1950, études qu'il suivra toute sa vie. Durant cette période, qu'importe le village où il passe, l'on rapporte des démembrements d'animaux de compagnie et des viols de canards alentours. Il niera toute sa vie être impliqué dans de tels actes sordides, et ne sera jamais proprement accusé. En 1977, il est nommé archevêque puis cardinal.

[modifier] Cardinal puis préfet

0,,5342678,00-1-.jpg

Donne-moi ton âme !

Joseph s'amusera bien à Munich avec tous ses petits copains discrets. Dès 1981, il est nommé Préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi et la mise au bûcher des hérétiques, fonction héritière de la Sainte Inquisition. Il exécutera un bon gros paquet d'innocents une performance exceptionnelle dans ce domaine et se fera repérer assez rapidement par le Pape régnant, Jean-Paul II. Ce dernier lui financera ses voyages afin de continuer sa belle œuvre tout autour du monde.

Lors d'un voyage en France, il déclarera d'ailleurs : "Les jeunes d'aujourd'hui n'ont plus aucune valeur et se vautrent dans la fange misérable de leur perdition spirituelle. Je regrette la disparition du catéchisme obligatoire et la médiocrité des dévots catéchistes. Je regrette également l'absence de procès inquisitoriaux qui nous permettraient de purger la population de sa lie transgressive athée."

Malgré ses nombreux projets de réformes envers une église "plus dure mais pour ton bien et le salut de ton âme", il ne réussira jamais à ramener le catholicisme à ses valeurs pré-14ème siècle.

[modifier] Le Pape

Lorsque Mgr Ratzinger fut intronisé Pape, la première chose qu'il fit (après le rituel et tout le bordel) fut de prendre à part le cardinal Jongoby. Ce dernier nous rapporte ce qui se passa dans son livre Le Nouveau Pape, ou Une saison en enfer :

Mp main wide PopeBenedictXVI.jpg

Courez, il va vous attraper !

"Le Pape s'approcha de moi, une lueur démente dans les yeux

Ratzinger : Ach ! Jongoby ! Ch'ai pesoin de ton aide tout de zuite !
Jongoby : Euh oui, votre sainteté.
Ratzinger : Montre-moi les pazzages zecrets de la basilique !
Jongoby : Les...?
Ratzinger : Les pazzages zegrets ! Schnell !

J'ignorais totalement de quoi il parlait.

Jongoby : Votre sainteté, de quoi parlez-vous ?

À ces mots, il me plaqua contre le mur avec une force divine (qui est un des super-pouvoirs accordés par le statut de Pape).

Ratzinger : Tu ne vas pas chouer au plus malin affec moi. S'ils n'existent bas, qu'on les gonstruise ! Schnell ! SCHNELL !
Jongoby : Je... Oui, votre sainteté, immédiatement !
Ratzinger : Ach ! Za fait zinq zecondes et fous n'afez touchours rien gonstruit ! Za n'est pas azzez rabide !

Dit-il, avant de heurter violemment le mur de la basilique avec son point et de créer une ouverture béante. Puis, il utilisa un autre de ses pouvoirs, la vision à rayons X, pour regarder au travers des murs et décider de la façon dont il allait construire son tunnel. Il utilisa donc son autre pouvoir, la vision thermique, pour faire fondre les bords des pierres et ainsi solidifier les parois."


Le tunnel est complété au bout de deux mois. Personne au Vatican ne devine le but de tels passages secrets : on ne le découvrira qu'au bout d'une année supplémentaire.

[modifier] L'accusation

Le 12 juin 2008, le Pape fut mis en examen pour séquestration, viol avec actes de barbarie, meurtres au premier degré, démembrement, cannibalisme durant des rituels catholiques à huis clos. Voici comment se passa le jugement, raconté par le greffier (dans un souci de respect de l'œuvre originale, la traduction depuis l'italien garde l'accent allemand du Pape).


"
Le juge : Monsieur Joseph Ratzinger, alias Benoît XVI, vous êtes accusé de nombreux meurtres. Comment plaidez-vous ?
Ratzinger : Ach zo ! Non goupable, mon fils.
Le juge : On dit "votre honneur". Enfin bref. Je vous pardonne, mais c'est bien parce que vous êtes le Pape.
Ratzinger : Vinalement, pas besoin d'être Michael Jackzon pour bénéfizier de faveurs au tribunal ! Ha ha !

Toute l'assistance rigole.

Le juge : Oui, bon, za suff... ça suffit. Le vingt-huit janvier 2006, un cardinal dit vous avoir vu traîner un sac depuis la cour de la Basilique jusqu'à votre chambre. Ce sac laissait une traînée rouge.
Ratzinger : Mais ze n'était qu'un plan de tomates que che ramenais chez moi pour faire une bolognaise ! Zommes-nous en Italie ou non ?
Le juge : Le lendemain, vous avez invité ce même cardinal à déjeuner.
Ratzinger : Pien zûr, la bolognaise que ch'avais préparée.
Le juge : Il dit avoir trouvé une oreille humaine dans son assiette !
Ratzinger : Zans doute aura-t-il convondu zes nouilles afec une oreille. Mais dites-moi, il pourquoi n'est-il pas là pour en parler lui-même ?
Le juge : Il a été retrouvé étranglé et les organes éparpillés le lendemain.
Ratzinger : Fraiment ? Ach, le cheune homme était suizidaire, il est frai.
Le juge : On l'a retrouvé sous votre lit !
Ratzinger : Zaprizti ! Comment a-t-il fait pour rentrer zous mon lit zans que che m'en rende compte ?
Le juge : Votre sainteté, vous êtes sûr de ne pas être le meurtrier du cardinal Goldberg ?
Ratzinger : Quoi ? Fous penzez que ce que che fais chez moi n'est... pas très catholique ? Ha ha !

Toute l'assistance rigole.

Le juge : Certains organes avaient des traces de dents, on vous suspecte de l'avoir mangé !
Ratzinger : Ach ! Ch'ai fait fenir le dératizeur le mois dernier, mais ces zales bêtes sont tenaces !
Le juge : On a retrouvé son pancréas dans votre mini bar !
Ratzinger : Mais non, z'était du foie gras de canard.
Le juge : Vous êtes sûr ?
Ratzinger : Du foie gras de canard
Le juge : Euh...
Ratzinger : Z'était du foie gras de canard.
Le juge : Êtes-vous en train d'utiliser votre pouvoir de suggestion papal !?
Ratzinger : Foie gras de canard ?
Le juge : C'était donc du foie gras de canard. Laissons tomber ces accusations de meurtre. Passons à la suite.
Ratzinger : La zuite ? Au prochain épisode ! Ha ha !

Toute l'assistance rigole par politesse, parce que c'était pas très drôle.

Le juge : Le six mars 2007, un curé raconte que vous lui auriez volé un enfant de chœur.
Ratzinger : Ach, foler, foler, z'est fite dit. Che foulais lui donner des lezons particulières.
Le juge : Le curé raconte qu'il aurait récupéré le garçon traumatisé.
Ratzinger : Pas dromatizé, éclairé par la puissance zuprême du zeigneur Jésus Christ.
Le juge : L'anus déchiré en deux et des échardes dans le côlon ?
Ratzinger : Un bête accident. Alors qu'il descendait les ezcaliers, il a glissé et z'est assis sur une chaise non fonctionnelle.
Le juge : Euh... Vous êtes accusé de 126 autres meurtres et 58 viols avec violence.
Ratzinger : Des chiffres, des chiffres... Que zont des chiffres face à la toute-puizzance de Dieu ? Hey, d'ailleurs, ch'ai un scoop pour fous : il a crée le ciel et la terre ! Ha ha !

Toute l'assistance rigole."


Le tribunal en restera là, faute de preuves.

[modifier] Précautions à prendre contre le Pape

  1. Évitez de vous balader seul au Vatican. Il lui arrive de sortir des égouts pour kidnapper des gens.
  2. Si on vous invite à aller à la basilique "pour visiter", gardez sur vous un Magnum .45.
  3. Évitez de vous balader dans la forêt de Pittrotutti qui jouxte le Vatican, seul ou accompagné. Il est trop rapide pour vous et vous aurez les jambes cassées en un instant.
  4. En règle général, n'allez pas au Vatican, ou même en Italie. Gardez une distance de sécurité de 1 200 km.
090408 benoit xvi big.jpg

Vous ne voudriez tout de même pas vous retrouver à côté de ce truc, n'est-ce pas ?


Icône religion.svg  Portail de l'Irreligion

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.


Qu'avez-vous pensé de "L'ogre du Vatican" ?
 
245
 
75
 
5
 
3
 
12
 
18
 
8
 

Ce sondage a été créé le février 1, 2009 14:12 et 366 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia