L'Odyssée

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Copie de Mappa odissea.jpg

Bien sûr que j’ai un plan fiable pour retourner en Ithaque. Vous me prenez pour un imbécile?

« μοι ἔννεπε… ô ma muse dis-moi… de cet immobile ciel que tu… et mer… »
~ Homère cherchant vainement l’inspiration
« Vieille salope de muse, pourquoi ne chantes-tu plus ? »
~ Homère à sa muse à propos de son manque d’inspiration

« Ἄνδρα μοι ἔννεπε, Μοῦσα, πολύτροπον, ὃς μάλα πολλά πλάγχθη, ἐπεί Τροίης πτολίεθρον ἔπερσεν »
~ Homère, très très ivre

L'Odyssée est un poème épique qui narre les aventures du beau et vigoureux Ulysse, consultant en tourisme, qui vécut au XIème siècle avant J-C. Il est resté célèbre pour son obsession pour les chevaux de bois géants et pour son incapacité à s’orienter. Cette dernière caractéristique lui coûta un voyage de plusieurs années pour un trajet facilement effectuable en autoroute en moins de quatre-vingts minutes.

[modifier] L’Auteur

Le mérite d'avoir écrit l'Odyssée est attribué au poète Homère, visionnaire des temps anciens et père spirituel de Zack Snyder et Willy Wonka. On raconte qu’après avoir terminé son poème, des amis organisèrent une fête pour le célébrer. Il quitta la soirée visiblement soûl et dans sa bulle, sans grande conscience du monde réel. Après avoir parcouru plusieurs kilomètres en titubant, il se rendit compte que les maisons d’édition qu’il cherchait n’existaient pas encore.

Il rentra alors chez lui et publia l’histoire sur son blog personnel MySpace ; puis il se laissa tomber sur son matelas et ne se réveilla qu’à 4 heures de l’après-midi avec une gueule de bois terrible et un travesti dans le lit.

À la question « mais qui est l'auteur de l'Odyssée ? » Homère a ainsi répondu:

Βοηθήστε τη Φρικηπαίδεια συνεισφέροντας ! Δημιουργήστε ένα κωδικό !

Malheureusement, comme ici nous sommes sur la sencyclopédie et pas sur Frikipèaìdeia, nous ne sommes pas en mesure de traduire. Contentez-vous de savoir qu'à la suite de cette question, Homère a chassé de sa maison le journaliste avec un fusil de chasse.

[modifier] Complot divin

« Mais j’en ai même coupé des passages ! »
~ Homère à propos des accusations de longueur excessive de son œuvre.

Casa Maestro Muten.jpg

L’île d’Ogygie : pas étonnant que le forfait voyage soit si peu cher.

À cause de l’immense stupidité du peuple troyen, la guerre de Troie s’est terminée depuis 10 ans déjà. La femme d’Ulysse, Pénélope, et son fils Télémaque mènent une vie tranquille sur l’île d’Ithaque. La femme lave le linge et repasse toute la journée en soupirant et en attendant le retour de son bien-aimé. Elle ne s’accorde que quelques pauses l’après-midi pour regarder des feuilletons tel que L'île des dieux ou Tous fous d'Achille.

Le fils, quant à lui, est libre de sortir avec sa petite amie et de participer à des boums alcoolisées de lycéens. Il en profite aussi pour se goinfrer de hamburgers McDonald's dans la chambre de son père en matant des matchs de l'Olympiakos.

Quant à Ulysse, il profite de vacances bien méritées sur la petite île d'Ogygie où il consacre la plupart de ses journées à se bronzer au soleil en sirotant de délicieux cocktails aux fruits tropicaux pour ensuite passer de sauvages soirées sexe avec sa maîtresse Calypso.

Or pendant ce temps, dans ce climat de tranquillité absolue, les dieux méditaient sur ce qu’ils pourraient faire pour s’amuser. Depuis que les humains avaient cessé de s’entretuer devant les murs de Troie pour une histoire de vol de mobylettes du roi Agamemnon, l’Olympe devenait petit à petit un lieu d’ennui mortel.

Zeus : Poséidon, nous devons trouver quelque chose à faire pour nous amuser. Je commence à m'ennuyer.
Poséidon : Tu es déjà lassé de ruiner la vie d’Énée ?
Zeus : Cet homme a trop de ressources. Il est plus irritant qu’Achille
Poséidon : Il est mort lui.
Zeus : Oh oui (rires). Comment cela s’est passé, au fait ?
Poséidon : Tu lui as troué un talon.
Zeus : Juste, juste ! (il rit). Belle scène! As-tu vu le regard de Briséis ? Ha ! Ha ! Ha !
Poséidon : Ha ! Ha ! Ha ! Mémorable ! Et si on cassait un peu les couilles d’Ulysse ?
Zeus : Tu n’en es pas encore fatigué ? Eh bien, si cela te rend heureux... Je vais descendre mettre enceintes quelques vierges, nous nous voyons après.
Poséidon : Je t'attends pour dîner

Tandis que Zeus prenait du bon temps avec les plus belles filles de toute la grande Grèce, Poséidon chargea le facteur Mercure de remettre un message à Ulysse.

Arrivé sur le rocher qu’était Ogygie, Mercure appela l’homme de sa grosse voix :

Mercure : Ulysse ! Les dieux veulent que tu rentres en Ithaque !
Ulysse : Et ils ne pouvaient pas me téléphoner pour me le dire ?
Mercure : Ulysse, arrêtes de dire des conneries et pars immédiatement !
Ulysse : C’est une blague ? Ici j'ai tout ce que je veux. Une belle maison, la tranquillité et une très belle femme. Que devrais-je vouloir de plus ?

Très peu de temps après Poséidon foudroie la maison et transforme Calypso en homme gras et barbu. Ulysse se retrouve avec deux tortues de course attachés à la poitrine. Il est prêt à partir pour de nouvelles aventures.

[modifier] L'arrivée en Phéacie

Ulysse navigua pendant une journée et demie, occupant son temps en jouant au poker avec les dauphins. Peu après il arriva à proximité d’Ithaque mais ce bâtard de Poséidon se souvenant de la fois où Ulysse avait rayé sa voiture neuve avec son scooter, lui balança un ouragan.

Ulysse : Poséidon, nous ne pouvons pas en parler?
Poséidon : NON!

Ulysse finit par se faire emporter par les eaux tumultueuses de la mer Méditerranée où il ingurgita assez d’eau pour remplir toute la production quotidienne de bouteilles de Perrier. «Tue-moi!» hurla un Ulysse la bouche encombrée d’algues. «Je suis assuré contre la noyade!».

Pour seule réponse, Il fut avalé par un orque.

Ulysse repris conscience sur la plage de Phéacie avec un poulpe sur la tête et plusieurs saumons dans sa bouche. Oh non! pensa Ulysse, tout en libérant sa jambe d’une murène "Maintenant, j’ai du choper la salmonellose"

Yahoo answers Ulisse.jpg

Ulysse en période de difficulté cherche les conseils de plus savant que lui.

Ulysse se consacra à l’exploration de cette île inconnue. Il découvrit bientôt un groupe d’ados en train de bavarder sur qui était le plus beau des acteurs de Twilight entre Edward Cullen et Jacob Black. Ulysse se dirigea vers le groupe d’un pas incertain se rendant compte qu’il avait perdu tout ses vêtements dans la tempête. L’une des filles pris un air choqué et commença à crier en le pointant du doigt, quasi instantanément deux policiers l’attaquent et le frappent à coup de matraques. «Άσχημος παιδεραστή σκατά!», littéralement affreux pédophile de merde ! Lui criaient les 2 agents pendant qu’ils lui matraquaient le coccyx.

Ulysse entre temps murmurait des excuses mélangées à un chapelet de jurons à faire pâlir une poissonnière. Puis il tâcha de calmer les deux flics en demandant pitié et en leur baisant les pieds.

Les deux agents s'arrêtèrent et ils le regardèrent boiter.

«Άσχημος παιδεραστήτ σκατά!», littéralement casse-toi enfoirée de pédophile ! Lui criaient les deux agents.

Le pauvre Ulysse, plein de bleus, fut ensuite vêtu avec un carton de pâtes Panzani et porté à la cour du roi Alcinoos, où lui est remis un accordéon. On lui demanda de raconter une histoire pour divertir le roi. Alors l’homme décida de raconter comment il avait fini dans cette situation et demanda des congés maladies et un contrat salarié de sans-abri.

Tout lui sera refusé, on lui accorde cependant généreusement un verre de Coca-Cola qu’Ulysse renverse sur lui en essayant de lire l’heure.

[modifier] Flash-back sur la Guerre de Troie

La bataille pour la conquête de la ville de Troie ne donnait pas signe de vouloir se terminer. Chaque matin, les soldats grecs prenaient d’assaut les murailles en essayant d'atteindre le sommet ou de défoncer la porte.

Chaque tentative était vaine, les Troyens enduisaient les murs de colle blanche les rendant impossible à escalader et ils peignaient de fausses portes sur les murs de façon que les grecs utilisaient inutilement leurs béliers.

Alors on demanda à Ulysse de faire son rapport auprès du roi Agamemnon qui cherchait à tout prix un moyen de gagner rapidement cette guerre pour pouvoir utiliser les bains troyens. Le siège durait maintenant depuis 10 années et le camp grec ne sentait pas la rose.

Ulysse,alors as-tu trouvé une manière de gagner la guerre?
Non, j'étais en train de regarder les Pokémons
As-tu au moins découvert un point faible dans les murailles?
J'ai fait une enquête avec Google Maps. Rien de rien
Tu as au moins trouvé un petit quelque chose d’utile non?
En fait oui, d’après ce que m'a répondu ce type sur Yahoo!, les Troyens craignent l’ail.
Excellent! Bon travail Ulysse!

Le lendemain, l'armée grecque a recommencé le siège de Troie, en lançant des colliers d’ail à l'armée ennemie. Vers le soir, l'armée se retira, pleines de douleurs et de fractures multiples. le lendemain Agamemnon convoqua à nouveau Ulysse.

Ulysse, crétin, idiot! L'ail n’a rien fait du tout, putain de merde!
Il n'y a pas besoin d'insulter, je cherchais à aider
Heureusement pour toi, j'ai mis au point un plan pour remporter la victoire. D'après ce que j'ai lu sur le blog de Priam, il semblerait qu'il collectionne des figurines géantes en bois. Par conséquent, on va construire une statue en bois qui représente un cheval et j’installerai à l’intérieur mes meilleurs guerriers. Lorsque Priam le verra, il le transportera dedans et nous agirons.
Excellente idée ! Mais qui va construire le cheval?
Tu n’en a pas une petite idée?
786px-Cavallo di Troia Ikea.jpg

Étant donné le manque de fonds, Ulysse a dû s’arranger comme il pouvait...

C'est ainsi qu’Ulysse se cassa le cul pendant des mois à ramasser le bois des bateaux détruits afin de construire la statue.

Tandis que la ville de Troie était saccagée et brûlée, Ulysse appréciait l’épisode final de Hippocrate’s Anatomy sur sa TV Samsung LCD dans sa tente. Tout à coup Agamemnon fit irruption et lui dit qu’il a perdu sa Rolex dans la ville. Il ordonna à Ulysse d’aller la récupérer.

Mais la ville a été prise. Est-ce que tu ne peux pas attendre et prendre la montre d'un Troyen?
Non. Et maintenant file

C’est ainsi qu’Ulysse passa la soirée à chercher la montre dans les rues jonchées de cadavres innombrables. En chemin il tomba sur une petite fête bon enfant organisée par Léonidas et ses 300 spartiates tous bien membrés. Seule la prêtresse aveugle Cassandre ne semblait pas s'amuser, sauvagement gang-banguée par les guerriers de Sparte. Précisons que quand on dit bon enfant, c'est pour des spartiates pas pour les tarlouzes athéniennes qui ne savant pas s'amuser sans vaseline.

Le jour se leva sur Troie, à présent totalement détruite, les grecs émergèrent de leurs sacs de couchage en peau de Troyens. Ulysse put enfin retourner au campement. Fatigué, mal rasé et couvert de cendres, il reçut le commandement d'un navire et fut libéré de son service dans l’armée grecque.

[modifier] L'île des Géants

Ulysse et son équipage partirent le lendemain de bon matin pour atteindre Ithaque, patrie de nombreux guerriers courageux et d'importants rabais sur les corn flakes.

Pour dire toute la vérité, Ulysse, pendant l'embarquement rompit une partie de la quille et il fit déraper le bateau encore ancré à quai. Mis à part ces incidents mineurs ce fut un départ tranquille.

Vers midi, ils arrivèrent dans les alentours d'une île inconnue, non marquée sur les cartes. Malgré l'hésitation de ses camarades, Ulysse descendit du bateau et se mit tranquillement à explorer la zone.

Cyclope.jpg

Polyphème, encore de bonne humeur.

Dans cette île vivait le cyclope Polyphème, gros comme un éléphant et puant deux fois plus.

Il vivait ici depuis des décennies. Adolescent il avait été refusé par le jury du casting de Nouvelle Star au motif qu’il était aussi gracieux qu’un élan boiteux quant il chantait et dansait. L’humiliation, le pauvre Polyphème s’était alors retiré dans une grotte de l’île avec ses amis : quarante-trois chats et d’autres géants, déchets de Secret Story et La Ferme.

Ulysse arriva devant la grotte où le géant passait ses journées.

Qui va là? Tonna de sa puissante voix Polyphème.

Personne! Répondit instinctivement Ulysse.

Bienvenue, alors, Personne. Je t’offrirai bien le thé, mais j'ai fini mes épices qui lui donnent un si bon goût.

Alors Ulysse pensa qu'il aurait été impoli de se présenter sans un cadeau chez lui. Il n'y a pas de problème. Tu peux prendre deux de mes camarades pour donner de la saveur au thé.

Oh mille fois merci, Personne, tu n’aurais pas du te déranger ainsi! s'exclama le cyclope avec un grand sourire, tandis qu'il saisissait les deux malheureux de ses gros doigts gourds et les trempait dans la théière bouillante.

Mais de rien. Répondit Ulysse, et pendant qu'il prononçait ces paroles, un chat du géant sorti de sous le canapé et sauta sur la tête d’un des camarades d’Ulysse.

Ulysse, effrayé, pris une grosse pierre et la lança contre le félin, il le rata et frappa la théière qui se renversa dans l’œil unique du cyclope. Polyphème hurlant de douleur se mit à piétiner la zone autour de lui en manquant de peu Ulysse qui dans l’intervalle avait déjà pris la fuite.

Les géants des zones environnantes accoururent.

Polyphème, qu'est-ce qui t'est arrivé?
Personne m'a aveuglé!

Alors pourquoi tu fous tout ce bordel? S’exclamèrent t-ils en retournant chez eux. Ulysse entre temps avait atteint le navire au pas de course, où les matelots avaient tenté en vain de partir sans lui. Courant comme un possédé avec un chat pendu aux couilles, l’homme se précipita sur le bateau qui appareilla l’instant d’après.

Avec un rugissement de douleur, Ulysse se rendit compte qu’il avait laissé son IPhone à la maison du géant.

[modifier] La rencontre avec Éole

Au cours du voyage Ulysse fit un bref arrêt au palais royal d'Éole, le dieu des vents, resté célèbre car il se donnait de grands airs. Les deux avait fait connaissance lors d’une fête hippie, quand le dieu portait encore une coupe afro bizarre et consommait plus de drogues que Doc Gynéco et Jean-Luc Delarue réunis. Cette nuit-là Éole était trop camé pour arriver jusqu’à sa maison, Ulysse l’avait chargé dans son hélico pour le ramener. Cependant pendant le voyage, le dieu éternua provoquant accidentellement un ouragan. Ils se trouvèrent tout deux encastrés dans un arbre, Ulysse avec des contusions et fractures multiples et Éole complètement indemne.

Malgré l'accident le dieu s'était follement amusé, même si au grand regret d'Ulysse, pas assez pour payer la facture de réparation de l’hélicoptère.

Depuis ce jour, cependant, les deux étaient des amis proches.

Éole accueillit avec joie son vieil ami et les deux se lancèrent dans une discussion sur la beauté de l'art hellénique, pour ensuite passer à un débat animé sur la tactique que devrait employer l’AEK Athènes pour remporter la Champions League.

Ulysse quitta le palais du dieu vers trois heures du matin, saoul comme un paysan normand en apportant avec lui le cadeau qu’Éole lui avait offert : une outre contenant tous les vents de la Terre signé Dolce & Gabana.

Éole lui avait donné ce présent avec deux recommandations:

  • Utilise-le seulement en cas de gros trafic sur l'autoroute A7.
  • Ne l’échange pas contre une bouteille de ketchup.

Ulysse cependant était trop ivre pour écouter le dieu. Il parcourut le chemin qui le séparait du navire en gigotant comme un poisson hors de l’eau, tout en chantant I believe, I can fly et en tenant l’outre comme s’il dansait une valse avec.

Les matelots lui demandèrent : Qui a t’il dans cette outre?

- Bah. Ouvrons-la! répondit Ulysse

Avec ce geste idiot, Ulysse libéra ainsi les vents renfermés dans le récipient et qui balayèrent le navire très loin.

Ulysse tenta désespérément d'appeler Éole sur son portable. Ce dernier, cependant, était trop en colère contre l'utilisation inconsidérée de son don. Il ne répondit pas à l’appel et raya Ulysse de sa liste d’amis sur Facebook.

[modifier] Les Lestrygons

« LES GARS ! REGARDEZ ! Les Lestrygons ! Allons saluer nos amis Lestrygons ! Je suis sur qu’ils vont nous donner hospitalité et affection! »
~ Ulysse à propos des géants en colère Pakistanais pourchassant ses marins.

Malgré l'incident avec l’outre des vents et les 17 morts et 24 blessés conséquents, le navire continuait de se rapprocher imperturbablement d’Ithaque. C'était le troisième jour de navigation, quand sur le pont résonna le cri d'Ulysse:


- «Oh non! J'ai perdu la boussole»

- «Nous nous sommes trompés de route?» s'exclama un des matelots.

- «Non, je viens de la perdre, elle est tombée dans mon café» répondit Ulysse.

- «Quoi? Tu es un idiot Ulysse»

- «Comment tu me parles, je suis ton capitaine!» répliqua Ulysse et il le jeta par dessus bord en lui donnant un grand coup de pied au cul.

Anfora Odissea.jpg

Une représentation d'une scène de l'Odyssée : Ulysse est attaché au mât par ses compagnons pour le faire taire. La présence des femmes ailées pourrait probablement signifier que l'homme avait envie d'ailes de poulet.

Toutefois, l’équipage commençait à ressentir le besoin de se reposer à terre. Après avoir localisé une petite île, les matelots demandèrent à Ulysse d’ancrer le navire pour quelques heures.

Ulysse refusa fermement, mais après que son équipage le menaça de jeter sa réserve de Kinder Pingui par-dessus bord, il fut contraint de céder à la demande et de les contenter.

Ce que les marins ne savaient pas, c’est que l’île était habitée par les Lestrygons, une tribu d’immigrés clandestins pakistanais qui attiraient les bateaux à terre afin de fourguer aux équipages d’inutiles encyclopédies à bas prix ou des porte-clés Picsou magasine.

Quant l’équipage se rendit compte de sa terrible erreur, c’était trop tard. Quant les Lestrygons localisèrent les matelots, ils coururent vers eux au triple galop, en montrant les marchandises contenues dans des petites valises en cuir. D’autres jouaient du bongo pour appeler le reste du village.

Une grande partie des marins d’Ulysse fut submergé par une vague de Lestrygons qui se déversait sur eux en hurlant «pas cher, pas cher». Quelques marins dont Ulysse parvinrent à se frayer un passage jusqu’au bateau et à larguer les amarres.

Le bateau prit alors la mer, tandis que les Lestrygons sur la plage regardaient le bateau s’éloigner en criant : «Attendez, regardez ces magnifiques bijoux, pas cher, pas cher!» En exhibant de minables bracelets faits à la main de couleur marron.

[modifier] L'invocation des morts

Après avoir échappé aux redoutables Lestrygons, Ulysse et le reste de son équipage se dirigèrent une énième fois sur Ithaque. Ils passèrent deux jours d’absolu ennui, navigant sur les eaux d’une mer qui semblait infini. Le seul événement intéressant fut la chute accidentelle d’un matelot dans l’eau après avoir glissé sur une serviette mouillée oubliée par Ulysse sur le pont.

L'enthousiasme des marins commençait à s'effriter, de sorte que, bientôt, de nombreux membres d'équipage proposèrent d’attacher Ulysse à une enclume et de le jeter par dessus bord. Comme l’idée rencontrait un soutien de plus en plus important, Ulysse fut contraint d’organiser des soirées karaokés bien chiantes dans l’espoir de reconquérir la confiance de ses camarades.

Au sixième jour de navigation, les choses trainaient toujours des pieds. Partout où les marins pouvaient regarder, il n’y avait que de l’eau, la mer et Ulysse avec tout les terribles ressentiments liés.

Car le mécontentement continuait de se propager, Ulysse se rappela alors du conseil donné par son père Laërte le jour de son mariage:


   
L'Odyssée
Mon fils, si un jour tu te retrouves perdu au milieu de la mer sans retrouver le chemin de la maison, débarque sur une île, sacrifie une chèvre aux dieux, et arrose-la de vin rouge en l’offrant aux morts. En retour ils devraient vous aider. Sinon, vous êtes foutus.
   
L'Odyssée

—Laërte

Ulysse décida de suivre le conseil et il débarqua sur une île au hasard, accompagné par le seul ami qu'il avait sur le navire Hippias.

Après avoir marché 10 bonnes minutes, les deux s’arrêtèrent dans une clairière. Tout de suite le premier problème se pose : Comment sacrifier une chèvre si on n’en a pas sous la main ? Ulysse résolut le problème en sacrifiant Hippias.

Second problème, le vin rouge. Puisque Ulysse n’en avait pas, il arrosa le cadavre de son ami de son urine tout en invoquant l’aide des morts.

Au début, rien ne se passa puis soudain une nuée de morts apparut. Des ombres qui rodaient en poussant des plaintes déchirantes à la recherche d’un morceau de pains ou mieux un Happy meal.

Ulysse les observa pendant qu’ils prenaient leurs repas. Il découvrit quelques visages bien connus :

  • Achille, qui l'accueillit avec un Hey, comment va tu? Curieusement, Ulysse ne sembla pas apprécier le message d’accueil.
  • Agamemnon qui lui demanda de trouver sa Rolex perdue sur l’île. Ulysse passa deux bonnes heures à la chercher.
  • Sa grand-mère qui le réprimanda pour ne pas lui avoir porté son pull-over en laine car aux enfers il fait froid.
  • Le devin Tirésias, qui lui prédit un voyage long, plein de mort et de danger. Cependant Ulysse ne l'écouta pas, parce qu'il était trop occupé à chercher la montre d’Agamemnon
  • Hippias, qui le regarda d’un air mauvais

Après des discours longs et ennuyeux, Ulysse était en possession des informations nécessaires. Il remonta sur le bateau en ignorant les questions, que s’est il passé ? Où avez-vous été ? Ou est Hippias ? Et il s’enferma dans sa cabine pour regarder les Pokémons.

[modifier] Les Sirènes Charybde et Scylla

« LES GARS ! REGARDEZ ! Charybde et Scylla ! Nous traversons le détroit de Charybde et Scylla ! Scylla et Charybde vont nous donner hospitalité et affection ! »
~ Ulysse qui commet souvent la même erreur
Sirene - Avril Lavigne - Arisa - Jennifer Lopez.jpg

Le pauvre Ulysse a été obligé d’écouter les chanteuses les plus horribles de l’histoire de la musique.

Le bateau se remit en route vers Ithaque, en suivant les indications données par feu les amis d’Ulysse.

L'équipage passa des moments terribles sur le chemin de retour. Ils durent affronter les terribles sirènes. Ces dernières avaient des voix horribles, capables de casser les tympans de n’importe quel être humain.

Ulysse est attaché au mât principal à cause d’un début de mutinerie. Il fut contraint de supporter les mélodies dissonantes des sirènes. Les matelots, plus malins, optèrent pour des boules quiès.

- Apprenez à chanter salopes de sirènes!! Hurlait Ulysse en proie à la douleur.

Passé les rochers, ils eurent à faire aux sirènes. Charybde était particulièrement cruelle. Elle commençait par noyer les marins imprudents qui s’aventuraient dans son antre puis elle prenait une photo du défunt qu’elle envoyait à la famille et aux proches de la victime.

Scylla était un monstre horrible avec une multitude d’affreuses têtes aux tresses rasta.

Ulysse eut une idée, il raconta à Scylla que Charybde disait partout qu’elle ne se lavait pas les cheveux et à Charybde que Scylla la critiquait dans son dos au salon de thé avec les copines. Ulysse et ses compagnons s’enfuirent à toute vitesse en laissant les deux se disputer.

[modifier] Circé

Le huitième jour Ulysse était en train de bronzer dans la vigie du bateau, quand il repéra une terre habitée à l'horizon. Terre! TERRE! Hurla Ulysse à l’équipage, et d'excitation il glissa et tomba en se cassant le fémur contre la quille du navire.

Ils découvrirent bientôt que l’île était habitée par la sorcière Circé, nymphomane refoulée qui ne cherchait rien d’autre qu’un rapport avec quelques libidineux jeunes hommes. Mais Ulysse fermement opposé au sexe avant le mariage rejeta la demande de s’arrêter sur l’île.

Pour les matelots ce fut la goutte d'eau qui faisait déborder l’océan, ils saisirent Ulysse, le rouèrent de coup de bâton et le remplirent de détergent. Ils le saupoudrèrent ensuite de nourritures pour poissons et le jetèrent dans les eaux tumultueuses en criant «Voilà maintenant tu as fini de nous casser les couilles, connard!»

Ulysse essaya de les raisonner. Pour toute réponse, ils lui jetèrent des cailloux. Seul et à la merci des eaux, l’homme se tourna vers le ciel. Zeus sauve-moi implora t’il.

Malheureusement à ce moment là Zeus était dans la salle de bain, devinez qui le remplaçait ?

Ce grand farceur de Poséidon envoya un banc de thons qui poussa Ulysse à vingt-sept milles lieux d’Ithaque, jusqu’à ce qu’il échoue sur une île déserte. Il fut trouvé là par Calypso, qui au départ l’a pris pour une ordure et à tenter de le remettre à la mer. Au dernier moment elle s’aperçut que c’était un être humain et le porta chez elle. Et à partir d’ici nous savons comment cela s’est passé.

[modifier] Fin du flash-back - retour à Ithaque

Ulysse termina le récit de ses propres aventures. Le roi Alcinoos le scruta quelques instants puis éclata de rire. Tu as vraiment fait tout ceci ? s’exclama-t-il puis il continua :


- Nous pouvons te donner de quoi rentrer à Ithaque, mais tu dois le gagner.

- Aucun problème S'exclama Ulysse tout content.


Ulysse passa le mois suivant à laver le pont du navire amiral des Phéaciens et à astiquer les poignées de cabines des matelots pour se payer le voyage. Une fois arrivé à Ithaque, le capitaine du navire jeta Ulysse sur la plage avec un coup de pied au cul. «Et ne revient pas, connard !» lui cria t’il.

Ulysse se dirigea ensuite vars sa maison pour saluer son père mais cette morue d’Athéna le transforma en mendiant, ainsi quant le paternel le vit, il saisit son fusil à petit plomb et courut derrière lui en l’injuriant.

- Dégage sale clodo! Tandis que le derrière d’Ulysse lui brulait sous l’effet de la décharge de gros sel.

Odissea nello spazio.jpg

Ulysse à de nouveaux projets pour le futur..

Ayant échappé à son père, Ulysse se dirigea vers la niche de son vieux chien Argon. Arrivé devant le sac à puces, l’homme lui fit un grand sourire. Argon, vieil ami, ne reconnaît tu pas ton maitre, Ulysse?

Le chien se rappelant toutes les fois où son patron l’avait battu ou lui avait rempli son bol de teinture pour le faire pisser vert, lui mordit une cheville puis s’enfuit.

Pendant qu’il regardait le clébard courir au loin dans les champs et se réfugier dans l’ombre d’une moissonneuse-batteuse en marche, Ulysse marcha vers la maison de sa femme Pénélope. Celle-ci, pour une fois, reconnut son mari et marcha vers lui radieuse.

Pénélope : Trésor, tu es enfin revenu!
Ulysse : Ouais, c’était un bien agréable voyage, je compte bien le refaire l’année prochaine.
Pénélope : Si tu savais ce que j’étais inquiète. Les prétendants n’arrêtaient pas de me dire que tu étais mort que je devais épouser l’un d’eux. Je racontais que j’épouserai l’un d’eux quand j’aurai fini le suaire de mon beau-père, mais je le redéfaisais chaque nuit en cachette!

Ulysse qui n’avait rien capté comme d’habitude s’exclama :

- Je suis parti vingt ans et tu n’a toujours pas fini cette toile ? Je ne vais pas retourner à Troie pour en acheter une autre, hein!

Après avoir déclaré cette dernière bêtise, Ulysse sortit se prendre une bière.


Puzzle Potato Dry Brush-notext-square.png  Portail de la Tour de Babelfish  •  Livres-bibliografia francesco 01.svg  Portail de l'Illittérature

Wiki-independence.png

Cet article, basé sur le texte d'une désencyclopédie étrangère, Odissea, est disponible uniquement sous licence CC-BY-NC-SA de Creative Commons.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
Autres langues
wikia