L'Histoire du Monde/Chapitre VI : Le professeur fou

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

CHAPITRE VI: Le professeur fou

Présentation du REC

Nous sommes maintenant en l'an 2004, la même année que la chute de la secte du C.O.C., Les Martinets, toujours lieu de combats incessants, devient un camps d'entraînement d'un groupe commando, une escouade d'élite du nom de REC. Ces trois initiales signifient en langage courrant Risk Elite Commando. Ce groupement spécial est constitué d'hommes n'ayants aucune peur, aucune angoisse, et surentraînés au combat, que ce soit à distance ou au corps à corps. Chaque membre est spécialisé dans une arme, un type d'arme, ou même parfois plusieurs armes: Charlie Tango maîtrise le sabre laser tout aussi merveilleusement que les dés explosifs, Alpha se sert principalement d'une Winchester 45, mais apprécit également le sabre laser, Eagle est quant à lui un adepte du Pistol Gun (arme inconnue), Fox est spécialisé dans les fusils d'assaut, et son copain Bob est un très bon lanceur de tout ce qui se rapporte aux shurikens et aux kunai. Tous connaissent les arts martiaux tels que le kung-fu, le viêt-vo-dao, le ninji su, le karaté, le tai jitsu, le judo, etc…

Le Rec comporte plusieurs grades : le GI (groupe d'intervention), le GT (groupe tactique), l'Espionnage et le Risk Squad (constitué de toutes les recrues non-professionnelles). Tous les membre cités plus haut sont des initiés du GI REC.

Les membres fondateurs de l'association sont Charlie Tango et Alpha, qui ont par la suite enrôlés Eagle et Fox.

Le professeur fou

La première mission du GI REC fut de déjouer un complot de terroristes infiltrés dans une "boom" de jeunes (et faibles) adolescents. La fête franco-allemande organisée par l'établissement Les Martinets se trouvait à une joyeuse heure de fête. Les membres du GI REC, conviés à la soirée, ne s'étaient pas privés du buffet à volonté (d'ailleurs, certains n'étaient venus que pour cela). Mais environs une heure après le début de la fête, Eagle qui allait gaiement se chercher un part de pizza quatre saisons avec anchois, oignions, aille, viande de chat, yeux de girafes et foie de singes (tués par le grand-père de Ronald dans la savane avec un fusil d'assaut calibre 12) lorsqu'il trouva un bout de fil électrique rouge sous la table du banquet. Il se baissa et souleva la nappe, lorsqu'il aperçu un homme encagoulé en train de déguster un fessier d'orang-outan aux côtés d'une bombe à retardement d'environs trois tonnes (trois tonnes d'explosifs). Eagle sortit vivement un couteau avant même que l'individu n'ai pu croquer dans sa pizza, et il lui appuya sous la gorge. Il lui posa quelques questions:

— Comment t'appelles-tu et que fais-tu sous la table? Réponds!
— Je… je…m'appelle Rémi. J'ai rien fait, j'le jure! J'étais…j'étais juste en train de manger de la pizza. Ne ma frappez pas, s'il… s'il vous plait maître…
— Ho ta gueule hein! Sale petite merde! Tu ne t'appelles pas Rémi, tu t'appelles Golum!
— J'm'appelle Rémi.
— Tu t'appelles Golum!
— J'm'appelle Rémi.
— Tu t'appelles Golum!
— J'm'appelle Rémi.
— Tu t'appelles Golum!
— J'm'appelle Rémi.
— Tu t'appelles Golum!
— J'm'appelle Rémi.
— Tu t'appelles Golum!
— J'm'appelles Golum.
— Et puis je te casse la gueule si je le veux! C'est d'ailleurs ce que je vais faire, si tu ne me réponds pas! Qui t'as enrôlé?
— Si je… si je vous le dit, vous ju… vous jurez de ne pas me frapper.
— Tu la ferme connard, sinon je te pète toutes tes dents! Réponds à ma question!
— Oui… oui, bien sûr maître! Tout de suite! C'est le professeur jedi comte Doku qui m'a embauché. J'ai accepté parce que personne ne m'aime, et que je n'ai… je n'ai pas de travail. Ma mère est tétraplégique, mon père est un alcoolique du Soul Dourado, et ma grand-mère, veuve, a un cancer de la narine gauche, et ça va bientôt lui monter jusqu'au cerveau. Et mon père il va mourir! Ouais, il va mourir! Dans un accident d'avion! Ouais, et même que le cuisto, ben… ben, ben, ben le cuisto il a dit que j'étais son ami!

Eagle, abasourdi par ces paroles, lui trancha la tête en un geste, qui roula par terre et tapa contre le pied d'un enfant qui se trouvait au buffet. L'adolescent regarda sous la table, mais avant qu'il ai eu le temps de dire quoi que ce soit, Alpha lui trancha la tête d'un coup de sable laser, puis il dit aux personnes effrayées:

— Jedis en mission, reprenez vos discussions (cf : Star Wars Episode II the movie)

Après quoi tout les élèves reprirent leurs discussions, rassurés. Chalie Tango, qui avait aussi sortit son sabre laser par réflexe, le rangea à sa ceinture et sortit par la fenêtre avec Alpha, Eagle et Fox. Ils allèrent derrière le bâtiment et se changèrent, après quoi ils échangèrent quelques paroles, en disant qu'il fallait déjouer ce complot au plus vite. Ils dressèrent un plan d'attaque du bâtiments, avant de passer à l'acte.

Tous revinrent dans le bâtiment par l'escalier menant à l'entrée principale. Là, un vieux terroriste les attendait, et il leur dit:

— Vous ne rentrez pas dans cette soirée ainsi vêtu! Je ne vous laisserais pas gâcher la fête de jeunes cherchant à s'amuser et…

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que Charlie Tango lui administra une balle entre les deux yeux, en plein dans le genoux. Il succomba de cet acte.

Une fois la voie dégagée, Le groupement anti-terroriste fit irruption dans la salle, en même temps que Fox hurlait:

— TOUT LE MONDE LES MAINS SUR LA TETE!

Tous s'exécutèrent , sauf quatre hommes qui partirent en courrant et sautèrent par la fenêtre. Fox cria:

— Nous ne vous laisseront pas éliminer des innocents!

Puis dans son élan, il tira une balle qui parti de sa MP40 (cf : Ennemy Territory) tout droit dans la tête du dernier fugitif, empruntant au passage le front d'un enfant puis le nez d'un bambin pour enfin ressortir par son œil droit. La mère n'eut qu'une seconde pour hurler la mort de son bébé, car Charlie Tango exerçant une technique de karaté jitsu lui mit un coup de pied rotatif sauté latéral dans la nuque. Son corps sans vie s'effondra. Tout le monde applaudit l'exploit que les deux hommes venaient d'effectuer.

Le groupe suivit les trois hommes en sautant à leur tour par la fenêtre. L'un s'était mal réceptionné au sol et s'était foulé une cheville. Etendu, il fut une proie facile pour Eagle, qui lui asséna un joli coup de katana en pleine figure, tandis qu'il se réceptionnait de son saut. Ils poursuivirent les deux terroristes restants pour arriver dans un sombre hangar. Une navette interstellaire était posée au milieu de la pièce. Un homme drapé d'une cape noire se tenait seul au milieu de la vaste salle.

Les deux fugitifs courraient vers lui, lorsque Fox et Eagle leur tirèrent deux balles explosives en pleine tête. Les cervelles giclèrent et des mammouths miniatures conçus par l'homme en noir vinrent les déguster. D'un geste, Fox attrapa sa mitrailleuse blaster et tira un rafale dans les mammouths, réduits en charpie. Puis il tira sur L'homme, mais celui-ci décrocha de sa ceinture un sabre laser d'une lame rouge étincelante et contra les lasers qui revinrent sur le groupe. La rafale revint précisément sur Charlie Tango et Alpha qui l'esquivèrent habilement. Ils virent passer les laser au dessus d'eux au ralenti, le corps parallèle au sol, soutenu par les jambes (cf : Matrix the movie). Ils se redressèrent ensuite, prirent leurs sabres lasers, puis firent tous deux un saut démesuré grâce à la force, pour arriver devant l'homme.

Charlie Tango porta un coup à la tête tandis qu'Alpha frappait aux jambes. L'hommes, ne pouvant contrer les deux coups, jugea que la tête était plus importante que les jambes, ce qui lui fit donc perdre les deux jambes. Il tomba sur ses moignons, au niveau des cuisses. Il frappa Alpha, qui contra le coup avec son sabre laser, puis Charlie Tango sauta par dessus le sabre de l'homme lorsque ce dernier voulu, par vengeance, lui retirer les jambes. Alpha, qui était face à l'homme, sauta par dessus lui. Arrivé de l'autre côté, il trancha la tête de l'homme, tandis que Charlie Tango, profitant d'un moment d'inattention, planta son sabre dans le front de l'adversaire.

Le complot fut ainsi déjoué et les adolescents purent presque tous rentrer chez eux sans aucune blessure.

Qu'avez-vous pensé de l'article "L'Histoire du Monde: CHAPITRE VI" ?
 
3
 
4
 
1
 
1
 
3
 
2
 

Ce sondage a été créé le septembre 28, 2007 12:49 et 14 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia