L'énigme du masque de fer enfin résolue

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Plus de trois siècles de mystères

Une récente communication du professeur Ojdar Von Mac Klubeinstein à la prestigieuse Scientific and Historical Researchs Society, a permis d'apporter d'incontestables éclaircissements sur ce que l'on nomme communément l'énigme de l'homme au masque de fer.

Rappelons les faits : Le 24 août 1669 un mystérieux prisonnier dont le visage était caché par un masque de fer était enfermé à la forteresse de Pignerol. Quelques années plus tard le prisonnier était transféré à la Bastille où il mourait le 19 novembre 1703, sans que personne, jamais, n'ai pu lui parler ni voir son visage. La véritable identité du Masque de fer a fait l'objet, dès l'origine, de nombreuses hypothèses, la plus connue, développée notamment par Voltaire puis Alexandre Dumas, est qu'il aurait été le frère jumeau de Louis XIV.

Selon le professeur Ojdar Von Mac Klubeinstein la vérité est comme toujours à la fois bien plus simple et plus fantastique. D'après ses recherches il est évident que personne n'a pu voir le visage du masque de fer parce que tout simplement il n'en avait pas, le masque de fer était le véritable et unique visage d'un homme qui avait une tête en fer.

Comment ce phénomène est-il possible ? Plusieurs faits irréfutables étayent de manière convaincante la démonstration du professeur Von Mac Klubeinstein.

Masquedefer3.jpg

[modifier] L'influence de la physique quantique sur les mœurs dissolus d'une noblesse dépravée

Le premier élément de cette recherche porte sur la nature volage des rois reines, princes et princesses, qui ont gouverné la France au cours des siècles passés. Toutes les chroniques nous apprennent combien ces souverains étaient d'ardents admirateurs du beau sexe, et combien les princesses succombaient à ces ardeurs. Tout ce beau monde était animé, d'une redoutable vitalité.

Le deuxième élément qui entre dans cette analyse et de nature plus scientifique. Certains phénomènes relevant de la physique quantique nous permettent de considérer aujourd'hui, que les voyages dans le temps pourraient être tout à fait possibles. Rappelons simplement que selon la théorie générale de la relativité qu'Einstein nous a appris, il y a presque cent ans, l'espace-temps n'est pas plan et que cette théorie autorise explicitement certaines dilatations du temps. En approfondissant les équations de la relativité, certains scientifiques comme Kurt Godel ont démontré comment on pouvait engendrer des boucles temporelles. Plus récemment, les travaux du physicien américain Tipler ont posé les bases sérieuses de la possibilité de voyages spatio-temporels. Il est évident que les générations futures connaîtront ces voyages qui paraissent aussi irréalisables à la plupart de nos contemporains, que l'était à l'époque du masque de fer, la possibilité de faire un aller et retour Paris New-York en une journée.

Le troisième élément de la démonstration du Professeur Von Mac Klubeinstein est également de nature scientifique, il s'agit en fait d'un constat en matière de robotique. Des robots de types humanoïdes capables de se déplacer seuls sont déjà commercialisés par les firmes Sony ou Honda. Dans un avenir relativement proche nous croiserons fréquemment des robots de ce type, capables de s'exprimer, qui seront chargés de tous les travaux pénibles.

Si l'on rapproche ces trois éléments, 1) mœurs dissolus de la noblesse, 2) possibilité de voyages temporels dans le futur, 3) progrès de la robotique, il est tout à fait possible d'envisager qu'une princesse dotée d'une chaude nature, ait été séduite vers 1640 par un robot chargé d'effectuer les traductions en vieux français, au cours d'une excursion spatio-temporelle. Des amours coupables de cette princesse et de ce robot, naquit un enfant mi-homme mi-ferraille, que les autorités aristocratiques et religieuses de l'époque s'employèrent à cacher à la France d’en bas pour éviter tout scandale.

Masquedefer4.jpg

[modifier] Un nouveau mystère, la descendance du masque de fer

Masquedefer5.jpg

Les recherches historiques entreprises par Von Mac Klubeinstein ont permis de corroborer ses travaux scientifiques, surmontant d'innombrables difficultés il a pu dresser l'arbre généalogique du Masque de fer qu'il nous permet de reproduire ci-contre. Le vrai mystère du masque de fer est que cet homme, enfermé dans des prisons aussi inexpugnables, ait pu avoir une importante descendance. Ce fait incontestable engendre à lui seul de nouvelles énigmes et ouvre de nouvelles perspectives de travail pour la recherche scientifique et historique. Comment un homme enfermé, continuellement surveillé derrière d'épaisses murailles, a-t-il pu s'y prendre pour être l'ancêtre d'une telle multitude ? De quelles complicités a-t-il pu bénéficier ? Encore de nouveaux mystères, mais gageons que sur ces sujets le professeur Von Mac Klubeinstein ne manquera pas de faire de nouvelles communications.

Ces révélations soulèvent toutefois un épineux problème de santé publique, car qui sont réellement ces Ferry, ces Ferrand, ces Dufer, Defer, Deferre tous ces gens dont le patronyme s'apparente à cette souche suspecte ?

  • Ne serait-il pas souhaitable qu'ils se prêtent à un examen médical approfondi ?
  • Est-il déjà trop tard? Une grande partie de la population n'est-elle pas déjà constituée de mutants ? Faut-il instaurer des quotas ?
  • Et qu'en est-il exactement des Dubois, des Dufour, des Dugenoux ?


Guillotine2.png  Portayl de l'Histoyre

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia