Ken le survivant

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Où est Barbie la survivante ? »
~ Sacha Guitry à propos des petites amies de Ken le survivant
« Décidément les temps comme les œufs sont durs, et la bêtise n'a pas de limites. »
~ Ken le survivant à propos de l'esprit de la civilisation
« La technique de la Grande Ourse est d'une puissance incalculable, moi-même j'ai des difficultés pour la calculer. »
~ Ken le survivant
« Cette attaque est redoutable... elle est si rapide et si tranchante que lorsque le sang jaillit c'est déjà un bloc de glace à la vanille. »
~ Ken le survivant à propos du Hokuto de cuisine
« Murphy ? Squeek ! <fait le signe de l'égorgement>' »
~ Ken le survivant à propos de la loi de Murphy
« J'ai une devinette j'ai une devinette ! Où habite Ken ?... Dans un phone beauf ! mdr »
~ Paul Binocle à propos du complexe de Ken vis-à-vis du téléphone
Ken 26122002.jpg

Ken aux toilettes.

Ken, Kenshiro, ou plus simplement Ken le survivant, est le père spirituel de Jean-Claude Van Damme. Sa date de naissance importe moins que celle de la mort de ses ennemis. De langue française, il officie comme acteur de manga, où, en tant que planche à dessin, il disséqua les points vitaux de la chair ennemie. Son jeu impassiblement stoïque lui valut le César de la meilleure Césarienne à Mille Mains Nues dans "Radeaux sur bière, cadeaux de Noël" où il écrabouille d'un coup à la fois la porteuse et le fœtus.

Biographie

Des débuts apocalyptiques Ho-kuto de Cuisine

Ken surnaquit bien après la mort de son dernier biographe, issu d'un croisement entre un hermaphrodite humain post-nucléaire et une queue de castor (cf. Simone de Beaver). Né veuf et orphelin à (Azerbaïdjan, Abidjan) [1], son premier acte fut de pulvériser sa mère grâce à l'art de l'école du Hokuto à Beurre (qui ne correspondait plus vraiment à la réalité biographique) et de s'en féliciter sur son skyblog. Sans éducation à proprement parler ("moi j'en é un parquet d'éduk", écrit-il sur son blog) et dans un contexte propice à la détente post-nucléaire, il décida de devenir pêcheur originel d'huîtres de mer avariées. C'est alors qu'il rencontra Julia entre l'entrepôt d'huîtres et la mer, mais comme ça n'avait aucun rapport, ils n'eurent jamais d'enfants. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé (d'avoir ce rapport), puisque Ken aurait abordé Julia en ces termes : "Alors, comment ça va aujourd'huîtres ?"

« Les enfants ça se bouffe ? Si tu en veux que pour toi c'est égoïste. Alors on n'en parle plus, d'accord ? »
~ Ken le survivant à propos du souhait de Julia d'avoir des enfants

La première occurrence d'une conscience morale chez Ken survient lorsqu'un gang d'errants essaie de lui chaparder ses huîtres par la force. Pour ce faire, Raoul, le leader du groupe et lui-même héritier de la technique du Hokuto, l'entraîne sur la pente savonneuse du dialogue socratique :

Raoul : Bon allez, c'est quoi la bonne orthographe entre "huîtres de mer avariées" et "huîtres de mer avariée". Attention il y a un piège, selon que la terminaison porte sur la mer ou les huîtres. Réfléchis bien avant de répondre.
Kenshiro : Euuuhhh...

Le temps qu'il réfléchisse à la question, le gang était au loin avec les huîtres non sans avoir violé Julia à tour de rôle, l'avoir kidnappée et vendue à une caravane d'arabes bohémiens. Suite à cette expérience traumatisante, Ken adopta le surnom de Ken le survivant.

« Parce que les sacs d'huîtres le valent bien. »
~ Ken le survivant à propos du contenu nostalgique de son sobriquet

Vers le cinéma

Pendant que Ken arrachait la moelle épinière à son deuil, Jean-Luc Cassoulet et Claude Bermuda, les cafards du Paysage Audio-visuel Français (plus affectueusement le PAF) post-nucléaire, prônaient un retour aux valeurs éternelles des douces acnés d'adolescence. Animé par un haineux désir de vengeance, Ken se laisse convaincre par Cassoulet et Bermuda de se lancer dans la filmographie de sa propre vie dans le rôle de Celui-qui-mit-fin-aux-malheurs-de-Julia et exorcise sa peine en éliminant cinématographiquement Raoul à l'aide de la technique du Hokuto à beurre. Il se fait rapidement une réputation dans le milieu tragi-comique. Extraits.

Le château au rochefort

Le-palefrenier : Qui es-tu pour venir te ressourcer à mon potager-qui-n'existe-pas ?
Kenshiro : Je suis Celui-qui-mit-fin-aux-malheurs-de-Julia. Alors occupe-toi de tes oignons.
Le-palefrenier : Primo ce sont justement mes oignons, je les ai plantés moi-même. Secundo t'es pas Celui-qui-doit-venir-au-potager ! Alors dégage du plateau c'est pas ton rôle ! Tu piques la place d'un aut' gars là !
Kenshiro : Eeeehh c'est bon, j'me casse ! C'est bon c'est pas la peine de crier ! MERDE !

Chouquettes au kevlar

Un-dos-puta : Tu t'appelles comment mon chou ?
Kenshiro : Celui-qui-mit-fin-aux-malheurs-de-Julia
Un-dos-puta : Ah bon tu t'appelles pas Celui-qui-s'appelle-celui-qui-mit-fin-aux-malheurs-de-Julia ?
Kenshiro : Euhhh...
Un-dos-puta : Je plaisantais mon chéri... Tu veux pas faire gloup gloup ?... J'ai une carafe d'eau si tu veux...
Kenshiro : Non désolé je fais plutôt dans le PAF ! (comme Paf le chien) avec les cafards.
Un-dos-puta : Tu sais combien font 2 + 2 ?
Kenshiro : Euh... merde j'ai oublié mon texte.
Un-dos-puta : C'est pas grave mon chou. En fait je m'étais trompée de texte ! J'ai confondu avec le texte de "Les mathématiques survivantes" de Racine Kubrick de 2... comme si on savait pas que 2 + 2 font 1984 ppffff... C'est pourtant écrit noir sur blanc dans le livre "5" de Welly le Pélican.
Kenshiro : Moi j'aurais plutôt dit que 2 + 2 font 1980. Ce 4 me gêne, je sais pas pourquoi !
Un-dos-puta : Tiens c'est vrai ça, maintenant que tu le dis ça sonne surbizarre. On a qu'à demander à Eddy.
Ensemble : Eddy ? ? ? Tu saurais pas pourquoi 2 + 2 font 1984 et pas 1980 ?
Eddy Merckx : Oui en effet, j'ai fait le Tour de France de la question... Je soutiens que ce n'est ni la faute de Lance Armstrong, ni celle de Floyd Landis.

Âge d'or

La carrière de Ken prend une tournure dramatique dans le film "le-film-où-je-dis-que-je-tourne-dans-le-film-dont-le-titre-est-le-film-où-je-dis-que-je-tourne-dans-le-film-dont-le-titre-est-le-film-où-je-dis-que-je-tourne-dans-le-film-dont", une œuvre originale, dans le sens où elle fut originalement critiquée pour la courtesse de dialogues limités à une réplique de Ken de seulement 19 secondes. Selon Roger Ebert, s'il ne doit y avoir qu'une seule réplique dans un film, celle-ci devrait au moins faire 20 minutes, pour des raisons liées "aux unités de lieu, de temps et de domaine de discours".

Le film débute au comptoir d'un bar dépeuplé. Ken est assis devant le barman, un verre à demi plein.

Kenshiro : <au barman> Je tourne dans le film dont le titre est "le-film-où-je-dis-que-je-tourne-dans-le-film-dont-le-titre-est-le-film-où-je-dis-que-je-tourne-dans-le-film-dont-le-titre-est-le-film-où-je-dis-que-je-tourne-dans-le-film-dont (...) "

Mais comme la durée totale n'était finalement que de 27 secondes, Ken se vit justifié dans le gain du César de la Meilleure Présence Masculine pour le Rôle d'un Celui-qui-mit-fin-aux-malheurs-de-Julia-et-qui-s'appelle-en-plus-Ken-le-survivant-ce-qui-est-passablement-ridicule.

Il culmine finalement dans "Radeaux sur bière, cadeaux de Noël", son magnum opus indiscuté.

La fin de sa vie

Après avoir passé la majeure partie de sa vie debout à ressasser les techniques de l'école de Hokuto, Ken passa le reste alité à jouer au Sudoku. Sur son lit de mort, sa nièce adoptive Leïa Finja lui extirpe ses dernières paroles :

Leïa : Pour ta dernière volonté, où veux-tu être enterré, tonton ?
Kenshiro mourant : Euuhh... AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Ken expire son dernier souffle à une date important moins que celle de la mort de ses ennemis, et se fait donc enterrer à (AAAAAAAA, AAAAAAAAAA), juste au petit coin de la tanière d'un ornithorynque post-nucléaire[2].

Réflexion sur le sobriquet

Ken le survivant meurt donc, aussi bizarre que cela puisse paraître, étant donné son sobriquet. Mais la logique de la liaison entre la survivance et Ken n'a rien d'implacable, puisque cela reviendrait à signifier que dans Cap'taine Igloo du poisson pané surgelé, c'est le capitaine qui est surgelé, alors qu'il s'agit bien entendu du poisson pané. Le lecteur déduira donc que dans Ken le survivant, c'est le qui est survivant, pas Ken. Cette logique donne son sens à la fameuse interjection "Vive le !", dont on pouvait légitimement s'interroger sur la complétude syntaxique avant l'avènement messianique de Ken.

Les techniques de l'école Hokuto

  • Gifle de ta meilleure amie d'enfance en larmes
  • Je t'achète un putois pour ton anniversaire, je le tue, je te tue, et je t'enterre avec
  • La botte de sept lieues dans ton cul
  • Les deux doigts dans la tempe et pan ! t'es mort
  • Coups de fusil à deux balles
  • Auréification instantanée des couilles
  • Explosion du cerveau et perte irrémédiable de la vue en 3 dimensions
  • Coup des pectoraux à une distance de seulement 1 pouce (copié par Bruce Lee)
  • Désintégration totale de la masse molaire des parties
  • Apprentissage du latin en classe de 4e C du collège Anne Franck en 1982
  • Conférence à l'adversaire d'une intelligence supérieure à la mienne (principalement inutile en fait)
  • Echec au roi... Echec au roi... Echec au roi... Echec au roi... bon on fait match nul ?

Des dialogues cultes

Dans Ken le survivant, le scénario passe au second plan derrière l'imposant front des dialogues devenus cultes après l'évanouissement de l'impact initial de l'imagerie morbide.

Ken versus Club

Kenshiro : Tu vas bientôt répondre coup après coup de ton interminable détresse, puis tu exploseras dans une fontaine d'entrailles.
Club : Ah ouais ? Eh ben ça m'étonnerait mon grand !
Kenshiro : Aaaahh tatatatatatatatatatatata !
Club : Aïe ! Aïe ! Aïe ! Aïe ! Aïe ! Aïe ! Aïe ! Aïe ! Aïe ! Aïe ! Aïe !
Kenshiro : Tu vois, tu fais des progrès.
Club : J'ai même pas dit Aïe pour ton dernier coup hahahahaha !.... Ah merde je viens de le dire ! <explose de toutes ses entrailles>

Ken versus Kaizel

Kenshiro : Tu regretteras très bientôt tes actes. Je vais écraser ta bavure de moucheron avec la Réaction en Chaîne Ultimement Chimique de la constellation de la Grande Ourse.
Kaizel : Tu veux dire que je vais voir plein d'étoiles filantes ?
Kenshiro : Tellement que tu vas t'endormir pour l'éternité à force de les compter.

Ken versus Geira

Geira : ça fait même pas mal, NA !
Kenshiro : Il te reste 7 secondes à vivre !
Geira : Oh non pas 7 secondes, c'est pas assez, donne-m'en 2 de plus !

Ken versus Raoul

Kenshiro : Où est ma Julia ? Que lui as-tu fait, sale fumier de porc ?
Raoul : J'en sais rien moi j'en sais rien... ! Julia... euh... Julia c'est euuuh... il a pas joué dans "La famille Addams" ? ?
Kenshiro : Si tu continues à te détourner de la vérité, je te la fais vomir.
Raoul : Si tu me fais avaler la langue avant, je pourrais peut-être en avoir l'avant-goût ?

Ken versus Ryuga

Ryuga : Bonjour Ken. Mon nom est Ryuga. Je suis aussi le loup solitaire, mais tout le monde m'appelle le renard foiteux. Mon étoile brûle dans le ciel. Je brille de mille éclats, comme tu peux le constater. Mais ne t'inquiète pas, ça ne fait pas mal. Car mon loup, aux yeux bleus, scintille de mille éclats. Oh j'lai déjà dit, mais c'est pas grave, je continue mon histoire. Alors quand j'étais plus p'tit, et quand j'avais...
Kenshiro : C'est bon tu peux te taire... Maintenant c'est à moi de parler...
Ryuga : Ah !
Kenshiro : ... et tu passes en mode Rondo. Tu sais ce que ça veut dire pour toi et tu le sais très bien.
Ryuga : Oui je le sais très bien... Tout le monde m'a dit...
Kenshiro : C'est super.
Ryuga : Eh attends laisse-moi parler ! Tout le monde m'a dit... que tu faisais partie du Hokuto ou tard.
Kenshiro : Plutôt tard.
Ryuga : Mieux vaut tard que jamais, là est le principal. Je sais, on aurait dû dire cette phrase en même temps, mais peu importe.
Kenshiro : D'où viens-tu Ryuga ?
Ryuga : De Montélimar.
Kenshiro : Quel est ton deuxième prénom ?
Ryuga : Jules-Edouard.
Kenshiro : Quel est la marque du premier tracteur de ton père ?
Ryuga : Valpa. J'ai répondu juste ? J'ai gagné quoi ?
Kenshiro : Oui tu as répondu juste à toutes les questions. Tiens... voilà.... la Sucette de l'Étoile Noire. Cette sucette est un secret shaolin transmis de père en fils depuis des siècles immémoriaux. Je le dis avec assez de gravité ?
Ryuga : Oui, ça donne la chair de poule. Euh de la Constellation de la Petite Poule j'entends.

Ken versus Raoul, le retour

Kenshiro : Raoul, tu as tué mon frère, tu vas me le payer !
Raoul : Tu me feras un prix ?
Kenshiro : Par le hokuto à viande, je découperai tes gigots !
Raoul : Par la chatte de Fernande, vive les arts martiaux !

Ken et le téléphone

La relation conflictuelle entre Ken et le téléphone constitue l'une des pierres d'achoppement de sa sagesse philosophique. Sa réplique la plus célèbre, précédant toutes ses exécutions sommaires, y fait indirectement référence :

   
Ken le survivant
Tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà sur liste rouge.
   
Ken le survivant

—Kenshiro

Ken tel.jpg

On vient d'appeler Ken. Celui-ci se saisit donc naturellement du combiné.

Les rumeurs rapportent qu'il aurait tiré son aversion du téléphone à force de côtoyer Barbie.

Le monologue au téléphone

   
Ken le survivant
Il m'a demandé de vous remettre ceci. Il m'a dit qu'il regrettait de ne pas avoir pu libérer votre frère. Il m'a dit beaucoup d'autres choses mais... malheureusement j'ai oublié. J'ai son numéro mais malheureusement ça sonne toujours hokuto... Les cadrans de numérotation de ces appareils soi-disant modernes ne sont en fait que des roues de la fortune déguisées sous des apparences fallacieuses. Ethniquement... comment dire... ça se fait pas.
   
Ken le survivant

—Kenshiro

Ken versus l'empereur du Nanto

Empereur du Nanto : Bon si tu veux on peut se faire un resto pour discuter de la façon dont tu vas me torturer. Pourquoi pas celui à l'intérieur de ton crâne, il y a sûrement de quoi prendre place arff arf arf !
Kenshiro : Tes blagues carambar ne m'atteignent pas... Je n'esquisse pas le moindre sourire, vois-tu.
Empereur du Nanto : Toutes les choses venant de toi me choquent. Et l'art de la répartie n'en fait certainement pas partie.
Kenshiro : Tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà sur liste rouge.
Empereur du Nanto : Oh non Ken ! S'il-te-plaît ! Je ferai n'importe quoi mais pas la liste rouge !
Kenshiro : Non seulement ça, mais je vais accrocher ton téléphone au porte-nanto que j'ai croisé dans le vestibule en arrivant ici.
Empereur du Nanto : AAaaaaargh ! Pas celui-là !

Ken versus Amiba

Kenshiro : Tu es au bout du fil du rasoir, vile brequin.
Amiba : Je n'ai de compte à rendre à personne.
Kenshiro : A part à Bouygues Telecom. Et tu auras vite fait de les rejoindre.
Amiba : Quoi tu as tué mon opérateur téléphonique ? ? ? Espèce de taré mental !
Kenshiro : Taré, taré... T'as répondu de travers, tu vas mourir !
Amiba : OK OK je réponds bien en face du combiné ! Mais laisse-moi la vie sauve !
Kenshiro : Tu es comme tous les utilisateurs de cet appareil d'asservissement aveugle. C'est pour cette raison et bien d'autres encore que, demain, au lever du soleil, quand tu te téléphoneras, tu apprendras de ta propre bouche que tu es mort.
Amiba : Ben merde je suis même pas sur ma liste de numéros favoris !

Ken versus Raoul, la folie du retour 2

Kenshiro : <fait craquer les os de ses poings> Ca, c'est le son des damnés à qui ils ne restent plus trop de temps à vivre.
Raoul : <dring dring> Ah ça c'est mon portable... Deux secondes... Allo, Patty ? Oui... Tu peux rappeler plus tard ? Il y a quelqu'un qui me dit que je vais mourir ou un truc du genre... hm hm... N'oublie pas le lait dans la liste des courses... OK, à plus... <click> Tu disais ?
Kenshiro : Il faut 9 mois pour créer une vie. Il me faudra 9 secondes pour mettre fin à la tienne. Les mâchoires de mes ennemis sont comme le téléphone. Après quelques coups, elles décrochent. En garde ! <se rue vers Raoul>
Raoul : <dring dring> Homéo, Patty ? Tu veux quoi ?... Je te dis que je vais bientôt crever ! <esquive un coup de poing de Ken> Comment ça les bébés ? Mais tu les confies aux voisins !... <saute au-dessus d'une balayette> Je t'ai dit mille fois dit que la parabole n'était plus couverte par la garantie...
Kenshiro : Lâche ton téléphone et bats-toi comme un homme !
Raoul : Nan ! Je préfère mourir comme une papoteuse ! <s'enfuit>
Kenshiro : <en poursuite> Donne-le moi maintenant !
Raoul : Nan nan et nan ! C'est personnel un portable, c'est comme les stylo-plumes ça se donne pas ! Si tu veux je te donne ce préservatif usé hier soir ! J'allais justement le jeter à la poubelle ! Je suppose qu'on pourrait appeler ça... euhh... un préservatif photo jetable ! Goût huîtres en plus, m'sieur !

Ken le survivant est-il moralement justifié ?

P'têt ben qu'oui, p'têt ben qu'non.

Ken octobre0805.gif

(sencyclopédie a généreusement accordé un droit d'expression à Robert Cash. Celui-ci a désormais le droit d'en remercier les auteurs.)

Filmographie

  • Le château au rochefort (3026)
  • Le boulangérant au fusil à baguette (3033)
  • Chouquettes au kevlar (3036)
  • Le-film-où-je-dis-que-je-tourne-dans-le-film-dont-le-titre-est-le-film-où-je-dis-que-je-tourne-dans-le-film-dont-le-titre-est-le-film-où-je-dis-que-je-tourne-dans-le-film-dont (3050)
  • Radeaux sur bière, cadeaux de Noël (3051)

Notes

  1. Dans l'ère post-nucléaire, toute notion de topographie ayant sauté, les coordonnées spatiales sont données par rapport au foyer de la M-bombe à l'origine du no man's land. Chaque coordonnée spécifie l'éloignement au foyer dans une base numérique de base 26, dite "alphabétique", sans doute parce qu'elle se fonde sur l'alphabet latin. Ainsi (A, A) correspond exactement au foyer. (AB, CD) se situe à un point situé à une distance (AB - A) à l'est du foyer et à une distance (CD - A) au sud du foyer. L'éloignement infini de la bombe, en supposant une Terre plate, se trouve théoriquement à (ZZZZZZZZZZZZZZZZZZ... [ndlr : L'auteur de cet article vient de s'endormir]
  2. Les ornithorynques post-nucléaires possèdent des ailes de pachydermes marins post-nucléaires et souffrent systématiquement d'ovocytose dorsale. Non que cela les rende plus bizarres qu'avant.

 

ModeleHeros.jpg

Agents secrets, Héros et autres armes de destruction massives humaines qui font des cascades de ouf en mangeant un nombre ahurissant d'adversaires avec des techniques d'arts martiaux ou d'arts mafeux démentielles tous les jours au petit déjeuner

Agent ZZZJames BondJediKenshiroLara CroftLe Prince de PerseLes Chevaliers Du ZodiaqueLes immortelsSam Fisher Solid SnakeSOS CrocoTotally Spies!YamakasiEmo Rangers


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Qu'avez-vous pensé de l'article "Ken le survivant" ?
 
163
 
80
 
32
 
37
 
34
 
16
 

Ce sondage a été créé le octobre 28, 2007 15:54 et 362 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia