Karl Lagerfeld

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Karl lagerfeld sunglasses blac-1-.jpg

Karl et sa tête détachée du corps et sans cou, posée directement sur le haut col rigide de sa chemise, ses cheveux en fil de pêche et sa bouche Rolling Stones.

« C'est vulgaire donc c'est pour vous »
~ Karl Lagerfeld à propos de la télé-réalité et des élections Miss France
« Ce n'est pas cher donc c'est pour vous »
~ Karl Lagerfeld à propos des produits Leader Price
« C'est de la merde donc c'est pour vous »
~ Karl Lagerfeld à propos des fast food
« Ce n'est pas pour vous donc c'est pour moi »
~ Karl Lagerfeld à propos de ses petites excentricités de milliardaire


Karl Lagerfeld, aussi appelé "l'ex boudin à l'éventail", est un opticien, nutritionniste, photographe, publicitaire, éditeur et surtout créateur de mode s'inspirant du XVIIIe siècle.


[modifier] Caractéristiques

Karl possède une tête séparée de son corps et sans cou, qu'il place directement sur les hauts cols rigides de ses chemises. Sa chevelure, elle, est faite de fils dentaires remplacés à 50% tous les 2 mois et il a la bouche de Mick Jagger. Il possède plus de paires de lunettes noires que Ray Charles, Stevie Wonder et Gilbert Montagné réunis. On estime que Jacques Dutronc, Philippe Manœuvre et lui, possèdent environ 50% de l'ensemble des paires produites à ce jour sur Terre ; ils ont d'ailleurs créé le Club des Célébrités Dormant sur le Dos pour ne Pas Enlever leurs Lunettes de Soleil (le CCDPELS).


[modifier] Avant la gloire

Karl L.jpg

Karl, dans sa période "Boudin à l'éventail", "Gros phoque aveugle", "Sosie officiel de Madame Mim".‎

Karl Lagerfeld serait né le 2 juillet 1893, il est l'arrière petit-fils du Vicomte de Valmont.

De 0 à 60 ans, il passe son temps à manger des gros poissons, à boire du Coca-cola et à dessiner des robes noires ou des godemichés noirs, seul dans un manoir abandonné et noir de la Forêt Noire.

Quand il en sort, il est devenu gros et gay, comme un phoque aveugle portant des lunettes noires (à moins que ce soit dû à de la photophobie, ce qui ferait alors de lui un vampire). Il décide alors d'aller en Chine pour y acheter un éventail derrière lequel il pourra cacher son double menton. A cette époque, le milieu de la mode le surnomme "le bourdon sans rayure jaune".

[modifier] Vers la gloire

Depuis l’âge de 90 ans environ (c'est-à-dire depuis 1983), il crée en tant que directeur artistique génial, omniscient, despotique, tyrannique, capricieux, exigeant et froid de Chanel des robes noires, quelques fois noires, très souvent noires, parfois noires avec un peu de blanc, en changeant et en variant simplement d'une année sur l'autre le type de tissu et la forme du tissu (noir). Grâce à ces créations funèbres portées par des adolescentes décharnées et livides, et des vieilles peaux hétérosexistes chiantes ou connes (au choix), il connait un succès grandissant.

En 2000, il se fait chez lui, pour la première fois, une picouse d'héroïne et s'envole en l'air comme un ballon se dégonflant. Il perd dans cet incident 42 kg et devient une momie ridée, arrogante, hautaine, précieuse et redoutée. Grâce à ce dégonflage express, il est également le nouveau sosie officiel du philosophe allemand Emmanuel Kant.

Kant-1-.jpg

Emmanuel Kant (Karl sans ses lunettes).

[modifier] L'épisode paranormal

Toujours en 2000, Karl Lagerfeld raconte à un de ses proches collaborateurs qu’il a été enlevé par des Aliens-Reptiliens, une nuit où il était en train de coiffer ses cheveux et de regarder son nouveau corps svelte dans le miroir de sa salle de bain. Il lui fait un discours assez flou de son enlèvement, et prétend ne pas se souvenir de grand-chose. Il se rappelle et lui décrit vaguement le reptile venu le chercher chez lui, sa corpulence et sa façon de marcher en survolant le sol. Le lendemain de cet évènement, Karl lui avoue s’être réveillé dans son lit avec sa tête posé juste à côté de son corps. Il affirme que les Aliens lui ont pris l'intégralité de son cou, selon lui pour faire des expériences et des greffes. Il se souvient notamment d'un petit reptilien qui avait au bout de l'index une petite boule lumineuse d'énergie qui servait à priori de laser chirurgical, et il pense que c'est à l'aide de cette boule que son cou a été très précisément tranché deux fois, aux deux extrémités. Ce matin là, Catastrophé, il prit sa tête à deux mains ne sachant quoi en faire, étonné de pouvoir vivre avec une tête complétement détaché de son corps, comme si son corps était connecté par Wi-Fi à son esprit, il tourna en rond chez lui toute la journée et tomba sur une chemise au col très haut et rigide, il l’enfila et posa sa tête directement dessus, comme on pose un ballon de rugby sur un plot, en espérant que personne ne se rende compte de la perte de son cou.

Aliens-Reptiliens.jpg

‎Karl allongé sur la table d'opération dans le vaisseau des Reptiliens avant l'ablation de son cou.‎

[modifier] L'imposture

Il sort un livre pour faire croire à tout le monde qu'il a perdu ses kilos en trop en faisant un régime. À cette même période, il découvre le Coca-cola sans sucre mais plein d'édulcorant, ce qui lui permet de ne pas reprendre de poids.
Il arbore désormais, en toutes circonstances, des chemises au col tres haut pour poser sa tete, et tout le monde croit que c'est pour faire joli.

Img-086-1-.jpg

La nouvelle boisson de Karl : Le Coca-cola Light cancérigène et destructeur de neurones.‎

[modifier] Enfin la Gloire

Karl entrain de pincer le zizi de Baptiste en public.jpg

Karl, fier de sa pédérastie incestueuse, avec son mari, Baptiste Giabiconi, content d’être un nouveau riche, à la mairie de Bruxelles.‎

Grâce à sa nouvelle silhouette, il devient l'idole des jeunes (anorexiques ou snobs de la petite bourgeoisie) et l'un des créateurs les plus connus, les plus actifs, les plus fiers et lymphatiques au monde.

Preuve de son égocentrisme toujours plus radical, en 2007, il lance sa propre ligne, au nom impersonnel et longuement étudié : "K par Karl" et révolutionne ainsi le vêtement chic, décontracté et abordable, en lançant par exemple le jean noir et cintré au prix d'un SMIC.

Vers 2009, il apprend qu'il a un demi-frère âgé de 20 ans : Baptiste Giabiconi, une incarnation du Dieu grec de ses rêves, ayant arrêté l'école très tôt pour faire de la musculation. Il l'épouse peu de temps après à la mairie de Bruxelles, en Belgique, et décide d'en faire son égérie, malgré le scandale provoqué par ce mariage incestueux.

En 2011, Karl apparaît dans plein de publicités pour des produits pas chics : plumeau Swiffer (« je l'ai acheté à toutes mes bonnes »), Polo Volkswagen (« je ne monterai jamais dans cette chiotte conçue pour le bas-peuple »), Kinder Bueno (« ça, c'est pour quand mes bonnes ont une petite faim »), Lessive Mir spéciale noir(« Je l'ai conseillé au patron de mon pressing »).


Que pensez-vous de ma biographie de Karl Lagerfeld ?
 
24
 
18
 
4
 
10
 
69
 

Ce sondage a été créé le mars 11, 2012 12:43 et 125 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia