Utilisateur:Monsieur Brouillon/Journaliste

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Déktionnaire-logo

Cet article existe aussi dans le ktionnaire et est disponible uniquement sous licence CC-BY-NC-SA de Creative Commons.


Penseur de l'ère moderne, doté de l'omniscience et omniconscience absolues, héraut des grandes causes peoplesques, pilier du Café du Commerce, le journaliste est la référence ultime en matière de chambre d'écho.

[modifier] Histoire

Cette activité apparut dès l'Antiquité sous le nom de chroniqueur, nom qui sous entend déjà, dans sa deuxième partie, la haute estime dans laquelle le lecteur sera considéré... Par la suite, ils s'appelèrent entre eux "contre-pouvoir" ce qui avait pour but de les faire hurler de rire dans les banquets professionnels interdits aux non-journalistes.

Le modèle actuel du métier de journaliste a été défini par Silvio Berlusconi dans les années 90 et amendé par l'humaniste Vladimir Poutine. Depuis l'avènement de Nicolas 1er, la France l'a également adopté. Les États-Unis comme toujours désireux de se faire remarquer, utilisent leur propre code du journaliste, connu sous le nom de "Patriot Act"

[modifier] Formation

S'il existe bel et bien des écoles de journalisme, il peut être intéressant de noter d'une part, qu'aucune d'elles ne forme au métier de journaliste tel qu'on le conçoit aujourd'hui, d'autre part, qu'aucun journaliste qui a réussi n'a suivi de formation dans une école de journalisme.

[modifier] Description

Tous les matins, le journaliste au Parisien, commence par discuter avec sa concierge de ce qui l'intéresse (météo, embouteillages, propreté des trottoirs), puis il va écouter les commentaires de l'actualité internationale auprès des spécialistes accoudés au comptoir du bar où il prend son café. Arrivé au bureau, il rédige tout ça et le soumet à l'approbation de son rédacteur en chef. Il arrive que celui-ci lui raconte une ou deux belles histoires qu'il a entendues en passant au commissariat (ou au bar en face), mais surtout il va lui donner les communiqués de presse fournis par les différents ministères qui seront à imprimer tels quels. Une fois tout cela transmis à l'imprimeur, la journée est finie.

Le journaliste de télévision se contente de lire le Parisien à l'antenne et illustre tout ça par des micro-trottoirs et des images prises dans des banques d'archives sur lesquelles il va rajouter les chiffres fournis par les ministères.

Le nouveau gadget du journaliste de XXIè siècle est la caméra cachée ! c'est un outil formidable qui évite ainsi à la personne filmée à "l'insu de son plein gré" de pouvoir avoir un échange contradictoire avec le journaliste.

Le journaliste se prévaut bien souvent du Code de Déontologie de sa profession, mais il semble bien souvent l'avoir laissé sous le quatrième pied de l'armoire à Mémé trop bancale (l'armoire pas Mémé...encore que?) , parce que l'autre jour il a failli se la prendre sur la tronche...(l'armoire, pas Mémé...)

Les sujets les plus souvent traités par le journaliste en l'absence de meurtres, attentats, émeutes des banlieues ou sexe, sont le garagiste-voleur, le politique-escroc, le dentiste-empoisonneur, le boucher-incompétent, le fonctionnaire-feignant, le paysan-pollueur (Ami lecteur, toi aussi tu peux y ajouter ta profession suivie d'un adjectif qualificatif négatif!); sujets déjà diffusés 2 ou 3 ans auparavant mais "qu'on va ressortir un p'tit coup parce que y'a Bébert au Rialto qui s'est fait avoir avec un steak pourri que lui a vendu le boucher de la rue Jean Jaurès!" A.P journaliste .

Le seul sujet jamais traité par le journaliste est le métier de journaliste lui-même...comme quoi tous les journalistes ne sont pas assez stupides pour se tirer une balle dans le pied.

Le journaliste signe souvent ses sujets par 2 initiales qui bien souvent ne correspondent qu'à son nom d'actrice, mais très rarement au sien propre, comme Don Diégo de la Vega qui trouvait trop long de signer DDDLV (surtout à la pointe de l'épée, tu n'as qu'à essayer ô Toi Ami lecteur!)et qui préférait Z...ridicule!

[modifier] Types de journalistes

On distingue plusieurs catégories de journalistes :

  • les journalistes en herbe, chargés de la promotion des substances hallucinogènes
  • les journalistes sportifs, chargés d'essais auprès des grands trusts automobiles et des fabricants de sportifs
  • les journalistes politiques, qui recrachent avec plus ou moins de postillons, grâce à leurs glandes salivaires ultra-développées, la prose composée par les grands philosophes
  • les journalistes économiques sont payés par les grands groupes multi-nationaux pour dire du bien d'eux et du mal des autres, ainsi que pour faire la promotion de la Bourse
  • les chroniqueurs, éternels frustrés qui racontent la vie des autres faute d'avoir fait quelque chose de la leur

[modifier] Journalistes français célèbres

Qu'avez-vous pensé de l'article "Journaliste" ?
 
21
 
17
 
41
 
11
 
11
 
40
 

Ce sondage a été créé le avril 3, 2007 19:06 et 141 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia