Joseph Delorme

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Delorme.jpg

On suppose qu'il s'agit là d'un portrait à peu près exact de Joseph Delorme

Personnage autrefois fictif, on raconte qu'un troupeau d'otaries serait à l'origine de la création de Joseph Delorme. Selon la légende, le personnage serait né des cendres de Rodrigue Delorme, un fier opposant aux chutes montmorency. Le troupeau d'otaries en question, surnommé "Ot-tawa" puis plus tard "Ottawa" aurait acheté les services d'une prostituée ainsi que ceux de Wade Boggs, légende du baseball américain afin que le fruit de leur baise-éclair devienne un héros moderne. Par la suite, une multitude de récits mettant à l'honneur Joseph Delorme furent rédigés, jusqu'à ce qu'un homme portant ce nom émerge d'un vagin quelconque, un soir de 1957.

[modifier] Son enfance

Joseph Delorme se fabriquait des petites voitures en bois avec des retailles de bois de son père charpentier. On raconte qu'il est à l'origine-même des petites voitures hot-wheels. Joseph était un enfant sage, puisqu'il n'a jamais eu l'occasion de quitter le sous-sol auquel il était cloué de la jambe gauche. Joseph Delorme est donc également à l'origine de la blague "Un manné c'tun p'tit gars qui demande à son père "Papa, pourquoi quand je marche je tourne en rond ?" et son père répond "Ta yeule, ou j'te cloue l'autre jambe"". Bref, une enfance bien remplie pour un futur héros.

[modifier] Son adolescence

Joseph Delorme a passé son adolescence à parfaire ses inventions de jeunesse. Il paraîtrait qu'il aurait réussi à atteindre le poêle à bois du sous-sol et à faire fondre un vieux bout de gouttière afin de forger sa première petite voiture de métal. Son père, horrifié, lui cloua immédiatement l'autre jambe, et confisqua la petite voiture, de laquelle il s'inspirera plus tard pour tout son succès commercial.

[modifier] Sa jeune vie adulte

La vraie vie de Joseph débute alors qu'une voisine, Gérarde Croteau, se faufila par une fenêtre du sous-sol avec une barre à clou pour retirer la bolt qui transperçait le pied de Joseph Delorme depuis toutes ces années. On raconte qu'ils ont par la suite tenté de faire l'amour, mais Joseph s'était malencontreusement orienté vers le nombril de son amante, qui n'aurait pas apprécié la dilatation de cet orifice toujours méconnu de nos jours.

[modifier] Sa vie adulte

Joseph Delorme s'est alors mis à recruter des adeptes pour fonder sa propre secte prenant pour unique dieu une barbotte géante nommée Belzébotte. Ses huit disciples comptaient deux estropiés, trois Arabes, un muet, un Belge, et Martin Deschamps. D'ailleurs, des études sont en ce moment en cours afin de vérifier si les textes des premiers albums de Martin Deschamps ne seraient pas en fait une sorte de texte biblique.

[modifier] Sa retraite

Comme Joseph Delorme n'a jamais officiellement travaillé, il est retraité depuis sa naissance. Si vous voulez réellement un historique de sa retraite, veuillez relire les paragraphes précédents.

[modifier] EN BREF

  • Joseph Delorme a été créé par un troupeau d'otaries ;
  • Joseph Delorme a vu le jour par le biais d'une prostituée et de Wade Boggs ;
  • Joseph Delorme a passé son enfance cloué au plancher du sous-sol de la demeure familiale ;
  • Joseph Delorme a indirectement inventé les hot wheels ;
  • Joseph Delorme comptait parmi ses disciples le célèbre Martin Deschamps.
  • Joseph Delorme n'aimait pas le lait.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia