FANDOM


PrésentationModifier

Jorie Colabauhive, de son nom de jeune fille Jorielle Fenreich, est une rescapée de Mauritanie orientale, qui a immigré en Allemagne au cours de sa treizième année. Née en 2015 à Atar d'une mère mauritanienne et d'un père allemand, elle décède le 1er avril 2078 à la fin de la Quatrième Guerre Mondiale à New Munich.


Jorie est une née-artiste dite " l'Extraordinaire " selon la classification normande ITI (Incroyables Talents Innés), et est réputée dans sa ville natale encore aujourd'hui, pour avoir réalisé l'exploit d'auto-fécondation par le biais de nanoparticules issues d'une peinture pétrochimique. C'est en effet malgré son jeune âge que Jorie, appelée Jorielle à l'époque, réalisera ce qui sera sa plus grande oeuvre, son fils Carlèquinoa, le premier humain-chimère capable de pouvoirs dits surhumains courant octobre 2041.

BiographieModifier

Jorielle est une enfant joyeuse toujours prête à aider les autres, jusqu'au jour où son père, Marlz Fenreich, se décide à rentrer en Allemagne. Cette expérience sera traumatisante pour elle, ne comprenant pas l'abandon paternel du foyer. Sa mère, selon les écrits de Jorielle, décède d'une crise neuro-comédo-sensorielle quelques mois après la rupture. Jorielle décrit avoir assisté au décès de sa mère dans son ouvrage I have lost my milk teeth ( J'ai perdu mes dents de laits ), livre qui a marqué le monde occidental le mois de sa publication le 31 février lunaire 2029.

Suite à ce décès, Jorielle quitte la Mauritanie pour retrouver son père en Allemagne. C'est à l'aide de petits boulots que la jeune fille réunit les fond nécessaires à son voyage: elle arrive à New Munich en 2027 après la fin de la Guerre d'Italia qui a ravagé l'Europe entière.

C'est à partir de ce moment que Jorielle commence officiellement sa carrière d'auteur. En 2040, Jorie abandonne les recherches de son père, supprimant son image de sa mémoire.

Dès 2047, Jorielle Fenreich change de nom pour Jorie et épouse un sino-américain, Johntong Colabauhive, avec qui elle se mariera, enfantera de deux autres enfants-chimère avec l'aide de deux ADN différents.

Son mari et deux de ses enfants décèdent au cours de la IVème Guerre Mondiale sur le champ de bataille. Jorie Colabauhive et sa deuxième enfant essayeront de fuir l'Allemagne en vain; Jorie se sacrifiera pour que sa fille quitte le pays, en l'aidant à passer le frontières du sud de l'Allemagne. Jorie y laissera sa vie.

OeuvresModifier

Ouvrages littérairesModifier

I have lost my milk teethModifier

Publié en 2029 chez un éditeur flamand de renom, cet ouvrage fut disponible sur l'InternetBack, consultable en ligne depuis divers supports intelligents tels que l'e-console ou le smartcart à micropuce deuxième génération. Ces écrits ont remporté le prix Sensation Vie en décembre 2029 après que l'Allemagne, l'Espagne, la France et la Belgique aient voté en masse pour ce livre. I have lost my milk teeth était en concurrence directe avec Do you want a cup of coffee? de Sergius Wallstone l'année de cette remise de prix. Ce dernier fut battu à 80% en faveur du livre de Jorie.

Cet ouvrage retrace les treize premières années de Jorie ainsi que son voyage.

Your face is awfulModifier

Publié en 2037 chez le même éditeur flamand, ce livre fût censuré par la loi à cause de ses écrits qualifiés " d'incitation à la haine et à la violence ". Il est impossible de consulter cet ouvrage sous peine d'intervention militaire du RCIF, de la CLEP (Constriction Ligue Est Pearl), et du Front Marginaliste.

Essai 1: CarlèquinoaModifier

Publié en 2046, cet article scientifique décrit la démarche expérimentale de Jorie pour la création de son fils.

Essai 2: VictoizModifier

Publié en 2049, cet article scientifique décrit sa seconde expérience pour la création d'un humain-chimère. Une petite fille naîtra, que Jorie appelera Victoiz.

Essai 3: LastdyneModifier

Publié en 2050, cet article scientifique décrit l'échec de la troisième expérience pour la création d'un humain-chimère, avec le décès du fœtus âgé de 7 mois, soit deux semaines avant accouchement. Un long post-scriptum est dédié aux souffrances psychiques endurées par le couple.

Essai 4: Sancharas Modifier

Publié en 2052, cet article décrit la dernière expérience de création d'un humain-chimère de Jorie. C'est un être sans sexe qui viendra au monde. Sancharas, né très intelligent, écrira son ressenti sur son monde intérieur à ses onze ans. Le livre intitulé Without sera publié en 2065 avec l'aide de ses parents.

SculptureModifier

the Little girl-dog, 2041Modifier

Passionnée de sculpture, Jorie utilise dans un premier temps l'argile puis la pierre pour forger une statue de 2,4 m de haut et 2,7m de long, représentant la fusion d'un chien et d'une petite fille. L'auteure déclare que cet édifice est né dans son imaginaire par amour pour la cause animale. Cette statue pointerait du doigt les maltraitances faites aux animaux (domestiques) et aux enfants.

La figure sera peinte par Jorie à l'aide d'une néo-peinture interdite en Allemagne car composée de stupéfiants illégaux dans le pays; la statue s'est avérée être l'élément central du tourisme à New Munich générant plus de 9 744 850 000§ de bénéfices à la municipalité. Elle fût exposée pendant 17 ans sur la Place des Frauschollër, puis détruite par un revendiqué consanguin Luxembourgeois durant la manifestation à visée discriminante de la culture asiatique, jugée trop envahissante à cette époque.

Humains-chimèreModifier

Rapidement considéré comme étant le nouveau joujou des laboratoires européens, Carlèsquinoa, le présumé fils de Jorie, est né en 2041 après une gestation de 7 mois et deux semaines dans le ventre de sa mère. Il a dû être retiré par césarienne car ne possédait pas de cordon ombilical [ voir l'article : autosuffisance infantile ], et le bambin avait un corps trop développé pour sortir par voies naturelles .

Si sa conception était une énigme dans les années 2040, un article scientifique rédigé par Jorie elle-même en 2046 décrit ses longues recherches et l'aboutissement de celui qui sera le précurseur de capacités hors-normes chez l'être humain.

ConceptsModifier

Humains-chimèreModifier

Ce concept a pris vie dans les premières recherches scientifiques et militaires dès 2047 suite à la publication de l'article rédigé par Jorie. Cette dernière était contre le fait de révéler à la science sa démarche, mais celle-ci fût contrainte de vendre sa rédaction à l'Etat sous peine d'exécution "par suicide".


Un nouveau concept sera introduit par Jorie et M. Colabauhive, avec l'arrivée de la synthèse humaine de nano-fécondation à ADN multiple. Ce n'est plus seulement l'ADN du corps de la femme qui permet de créer l'humain-chimère, mais la jonction de deux ou plusieurs autres ADN.

Autosuffisance infantileModifier

Idée développée par Jorie lors de ses observations de gestation d'humain-chimère. Celle-ci compris rapidement que l'enfant dans son ventre ne nécessitait d'aucun apport externe, et que l'enfant se développant dans son ventre synthétisait et ainsi se fournissait à lui-même ses propres besoins vitaux.