John Hurt

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Qui aime bien châtie bien! »
~ John Hurt
John hurt bible.jpg

John Hurt imposant son manuel scolaire aux enfants"

John Hurt nait à Océania en 1939 dans le pays de son grand frère, le Big Brother. Son nom de famille Hurt (litt: Frapper fort) demeura synonyme de force, de puissance et d'imposition. C'est un homme qui est passé de simple profane à grand maître de la vie dont il a connu une série de joies et de peine par des crétins d'Océania. C'est aussi un homme en quête de vérité concernant la vie dont il passera beaucoup de son temps à chercher à comprendre le vrai sens de toutes choses malgré les dures épreuves de la vie, que ce soit en bien ou en mal, dont il sera considéré par beaucoup de personnes de son genre et de certains profanes comme «le plus juste de tout les hommes de la Terre». Armé de sa bible personnelle, il est prêt à imposer ses croyances au nom de son grand frère Big Brother pour le meilleure des deux monde, c'est-à-dire le monde du bien et le monde du mal.[1]


[modifier] Ses débuts

Big Brother.jpg

Le grand frère de John Hurt"

John Hurt passait le plus claire de son temps avec son grand frère, le Big Brother, qui était animateur à la Télévision Nationale d'Océania (TNO) pour animer son émission quotidienne INGSOC, une émission basé sur de l'humour d'adolescent et d'attardé. Cependant le grand frère de John Hurt claquera la porte de TNO pour ensuite faire un coup d'état contre le président d'Océania, un type qui pensait que le monde était stupide pour comprendre. John Hurt était prêt à tout faire pour aider son grand frère compte tenu que ce dernier n'était pas heureux de son emploi du temps le fait d'infantiliser les téléspectateurs, et cela à mit John Hurt dans un état d'esprit anti-enfantin cherchant à devenir un adulte le plus rapidement possible tout en suivant les trace de son grand frère, lui aussi en quête de devenir adulte. John Hurt comprit que son entourage, dont les personnes d'Océania et son grand frère, veulent devenir adulte et majeur. John Hurt avait beau essayé de passer à l'action en étant d'abord pacifique mais violent par après en lui flanquant un très douloureux coup de poing contre le président d'Océania au visage. Son grand frère, stupéfait de son coup, metta encore plus d'énergie que son petit frère et une fois le président renvoyé, les frères Hurt sont acclamé en héros.[2] D'abord, son grand frère repris son émission de télé puis instaura une dictature sans précédent avec de l'action et du sensationnalisme à haute teneur en adrénaline pour le plaisir de vivre le goût du risque. Cependant, John Hurt préféra être discret plutôt que d'être populaire compte tenu qu'il n'aimait pas être avec le public due au fait qu'il était souvent l'objet de moqueries de ses concitoyens malgré son geste libérateur, ce qu'il n'empêchait pas de demeurer la risée d'Océania du fait qu'il avait été quelqu'un d'étrange par le passé.
Humiliation.jpg

John Hurt se fait rire de lui par un moron"

[modifier] 1984

À ses 25 ans, il découvrit la beauté de la vie avec une fille nommée Julia, âgée de 19 ans. Bien que son job de fonctionnaire rapporte beaucoup d'argent, cela ne suffisait pas. Il a préféré se taper cette jeune fille pour vivre dans l'enfer de l'amour et de passer du temps avec elle dans un petit appartement miteux sur la Lounge Street. Ce qu'il ne savait pas, c'est qu'il était souvent baisé par Julia puisqu'elle préférait se taper d'autres hommes.
Résignation.png

John Hurt se résout à devenir comme son grand frère"

Surveillé par son grand frère jaloux, il décida d'envoyer la police craignant de voir son petit frère John être efféminé par cette fille et pour être certain que le petit John retrouve le droit chemin, son grand frère le tortura sur une chaise électrique pour lui inculquer ses vrais convictions de vrai mâle pour de bon.[3] John Hurt avait le choix, soit d'être un mec efféminé portant des dessous de femme ou encore devenir un vrai leader masculin pour ensuite devenir digne d'être le Grand Big Brother. C'est ainsi que John Hurt a pris finalement la décision de devenir comme son grand frère, Big Brother. Mais il renonça à Julia malgré qu'il avait été témoin de la triste vérité qu'elle le trompait constamment et qu'elle utilisa comme un objet plutôt qu'un être humain. Ce geste montrera d'une cruauté gratuite et le plongera dans une dépression majeur accompagné de haine et de mépris envers l'humanité. Les expériences de vivre à Océania auront valu beaucoup de peine et gardera cet amertume pour longtemps.

[modifier] Entre-temps

Il se nourrissais d'une haine brûlante contre Julia et l'humanité au fil du temps. Avec la souffrance accumulé, il se forgea son caractère pour devenir comme Big Brother. Cependant, Océania passa entre les mains de l'Angleterre et son grand frère est porté disparu. Faute du grand frère, John Hurt est pris au dépourvu mais tenta bien de se venger de ce qui lui est arrivé. Il décida de prendre la tête de l'empire en se fondant dans la culture anglaise pour ensuite vivre dans la communauté avec un régime totalitaire communiste, avec infantilisme et dégoût des capitalistes.[4] Ce fut un cauchemars pour John Hurt et un jour, il prennat les grands moyens pour renverser ce régime pour ensuite le remplacer par son idéologie personnelle en s'auto-proclamant chancelier, ce qui lui a valu de nouveaux alliés fraîchement libéré des goulags anglais.

[modifier] Chancelier de l'Angleterre

Dictateur.jpg

Premier discours de John Hurt envers la nation britannique."

Lors de son premier allocution envers le peuple britannique, John Hurt se fait rire de lui au premiers abord mais saisit l'opportunité de prouver au monde qu'il n'est pas un loser pour consolider son nouvel empire afin de se venger de l'humanité qu'il a subi tant de souffrance de la part des autres. Pour frapper plus fort, il orchestra une pandémie à l'aide d'une arme bactériologique, le VOMI (Virus Orgie-Mongole-Invasif) qui est considéré comme le plus terrifiant des virus capable de corrompre une population entière comme Paris en convertissant ses victimes en pervers.[5] Le monde redoutait de ce terrible virus craignant de n'avoir plus de raison et l'Angleterre était mise en quarantaine. La population supplia John Hurt de remédier à la situation et il entra en action pour mettre un terme à l'épidémie pour sauver son nouveau peuple tout en promettant l'ordre et la paix dans le pays. Une fois réglé, il exigea en retour un consentement docile et respectueux de la population, avec une telle crainte que plus personne n'osera l'emmerder. Dès qu'une personne, un groupe ou un pays s'organisait pour faire mal à John Hurt ou à l'Angleterre, il envoi ses hommes de main pour imposer son respect digne d'une inquisition espagnole avec l'aide du sergent de l'armée anglais Lewis Prothero, du ministre de l'Intérieur Peter Creedy, du président du MI5 Roger Dascom et de l'agent au MI6 Eric Fynch (008). À l'aide de ces 4 individus, John Hurt a réussi à être le plus dangereux de toute le nouvel empire d'Angleterre avec son slogan «L'Angleterre vaincra». Ce qui était le cas à chaque fois que quiconque le menaçait lui et sa nouvelle patrie, qui assura un succès colossale contre ses adversaires.

Durant son règne, il imposa une idéologie totalitaire remplaçant le communisme par du fascisme de son grand frère en inculquant des valeurs humaines et pacifique pour le respect des autres. Aussi, son régime expérimenta des drogues ultra puissante pour tuer le virus du communisme, de favoriser les gênes de la liberté individuelle, de tuer l'égo et même la programmation de la personnalité voulu par John Hurt. Bien que ces méthodes sont plus cruels les uns après les autres, cela s'avèrent très efficace en matière de contrôle mentale.[6]

Depuis tant de décennie, le respect de la part des autres se réalisait petit à petit et John Hurt se sentit de mieux en mieux depuis que la haine de la part des autres s'estompait. Comme il préfère user son sens de la justice contre ses ennemis, il appliqua sa devise favorite:«Qui aime bien châtie bien[7]

Big Brother John Hurt.png

John Hurt devient Big Brother"

[modifier] Aujourd'hui

Malgré son passe temps de Big Brother, sa vie n'aura pas été un enfer pour autant vu qu'il a su appliqué ce qui semblait être juste pour lui-même envers un monde de profanes et d'égoïstes sans remords ni conscience. Quoiqu'il ait commit, il ne regrette rien du tout par rapport à ses expérience en tant que leader compte tenu d'un passé humiliant et chiant. Après tout, tout ce qu'il a commit était pour le bien des gens l'ayant chercher à l'emmerder. En tant que croyant au karma, il avait été victime de plusieurs problèmes dans des vies antérieures mais que dans cette vie là, c'est la bonne vie pour contrebalancer la haine du monde. Quoiqu'il en est, c'est devenu un homme heureux avec des histoires à dormir debout, dont il partage fièrement avec ses petits-enfants. Quel bel exemple pour nous tous. L'homme le plus heureux de la terre"

[modifier] Notes et références

  1. Le monde selon John Hurt
  2. Les frères Hurt sont les héros d'Océania
  3. La méthode favorite de Big Brother
  4. La période communiste en Angleterre
  5. Les faits sur ce virus
  6. Document déclassifié
  7. Qui aime bien châtie bien, John Hurt
Photo Bio.png  Portail des Gens  •  48px-Video-x-generic.svg.png  Portail du Cinéma  •  Casimir.gif  Portail de la télévision

Que pensez-vous de John Hurt ?
 
0
 
1
 
0
 
3
 
0
 
0
 
0
 

Ce sondage a été créé le mai 3, 2015 02:34 et 4 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia