Johannes Kepler

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Dottor Frankenstein.jpg
Zet artikle traite de la krande forze qu’est la

SCIENCE !

Rien ne pourra contrarier la marche de l’armée
de la connaissance ! Sache que la conquête du monde entier est proche ! Soumets-toi à notre intelligence supérieure
et crois aveuglement ce qui est écrit ici! !
Spirale hypnotique.gif


Johannes Kepler.jpg

Kepler était également un grand amateur de sushis.

« Qui ? Ce sale boche boiteux ? »
~ Galilée à propos de Kepler


« Quoi ? Ce schleu ignare ? Un physicien de seconde zone! »
~ Isaac Newton à propos de Kepler


« Les trois lois ? Nous les avons découvertes, et les avons appelées Lois de Bogdanov. »
~ Igor et Grichka Bogdanov à propos des lois de Kepler


Johannes Kepler (Giovanni Keplero en rital, Ioannes Keplerus dans les vieux grimoires en latin ou le clodo bossu pour les intimes) était un astronome, musicien et porte-malheur allemand.


[modifier] Vie, mort et miracles

Maison effondrée.jpg

La maison de Kepler fut simultanément frappée par une météorite et un tremblement de terre, dix minutes à peine après sa naissance.

Kepler est né à Weil der Stadt, en Saxe, le 27 décembre 1571[1] alors que de terribles épidémies de peste et de vache folle faisaient rage. Le gamin montra de suite des signes d’intelligence remarquable en commençant à articuler ses premiers mots en dialecte saxon[2] dès l’âge de quatre ans, des faits encore plus impressionnant si on considère qu’il était en train d’apprendre à parler allemand en parallèle. Le garçon fut éduqué selon la frigide morale protestante (pas de femmes, d’alcool ou drogues rien de rien) mais il était affublé de multiples malformations et boitait. Une rumeur commença à se répandre comme quoi il porterait la poisse autour de lui. Quand il atteint l’âge de vingt ans, il commença à étudier la théologie à Tübingen[3] et il obtint sa licence. Il fut d'ailleurs le seul de sa promotion à la décrocher, ses camarades ayant tous péri d’un cancer du testicule dans d’atroces souffrances[4].

Fraichement émoulu de l’université, il décida d’enseigner les mathématiques et l’astronomie [5]. Au cours de ses leçons, il se montre extrêmement doué dans l'art de la confusion : il confond tout le temps les planètes avec des notes de musique, une particularité qui lui restera toute sa vie. Durant cette période, il se consacre également à la rédaction d’horoscopes qui prédisaient famines, révoltes, épidémies, invasions turques et bien d’autres malheurs. Toutes ses prévisions se réalisaient ce qui accrut sa réputation. Il perdit son travail bêtement quand il prédit la mort violente de son patron, le baron de Wittengstein, ce qui se produisit la semaine d’après.

Notre héros se retrouve à présent sans travail, sans le sou, de plus en plus boiteux, avec des vers dans les oreilles, et pas que là d'ailleurs, et les gens qui lui jettent de l’eau bénite à son passage en faisant des signes de croix. Kepler finit quand même par trouver une nouvelle occupation, il est accueilli par un collègue un brin inconscient, un savant fou du nom de Tycho Brahe, qui venait de faire construire un observatoire sur l'île de Ven au Danemark.

Kepler fut embauché comme astronome stagiaire et sa présence sur l'île fut tout de suite remarquée : Brahe mourut deux mois après, (et pourtant il avait une santé de fer avant son arrivée) d’une explosion de la vessie qui noya tout le monde dans l’observatoire, même le poisson rouge de Kepler, son seul ami. Resté seul au milieu des cadavres, Kepler pris la place d’astronome de Brahe et se mis à écrire des essais et plusieurs lettres à Galilée qui ne pris jamais la peine de lui répondre et aurait commenté :


« Il est neuneu ou quoi ce teuton boiteux? Il m’écrit dans cette putain de langue dont je pige que dalle ! »
~ Galilée faisant étalage de sa légendaire bonne humeur.


En 1620, après neuf ans de vie presque heureuse, mis à part une surdité due aux vers dans les oreilles, des hémorroïdes purulents et la vue endommagée par l’observation directe du Soleil, le malheur le frappa de nouveau : le royaume du Danemark perdit une guerre, l’observatoire fut démantelé et Kepler mis à la porte. Son nouveau poisson rouge fut accusé de sorcellerie et emprisonné pour être torturé.Il vola au secours de son poisson, dépensant tout son argent en distribuant des peaux de vin dans l’espoir de le faire sortir de prison. Il finit par réussir mais le poisson mourut de vieillesse peu après.[6] L'astronome autrefois jeune rampa à travers l'Allemagne pendant des années à la recherche d’un nouvel emploi pour survivre. En vain.

Il mourut seul et abandonné de tous en 1630. On brula son corps puis on plaça ses cendres dans un boulet de canon qu'on fit tirer vers l’espace pour empêcher que sa terrible poisse ne retombe et vienne encore tourmenter quelqu’un d’autre.

[modifier] Les trois lois

Johannes Kepler est surtout connu pour avoir formulé les trois lois d'astronomie robotique sur le mouvement des planètes. Il y arriva après 17 années passées à observer patiemment le ciel chaque nuit, autre démonstration de son intelligence supérieure[7]. Les trois lois le rendirent mondialement célèbre dans le milieu des astronomes, qui à cette époque comptait une bonne douzaine de personnes. Voilà pourquoi il est resté pauvre toute sa vie.

Kepler couverture de rollling stone.jpg

Kepler a également fait la couverture du magazine Rolling Stone en 1625.

  1. Première loi : Les planètes tournent sur des orbites elliptiques et le Soleil est une gigantesque boule de feu.[8]
  2. Deuxième loi : Le vecteur rayon qui unit le centre du Soleil au centre d’une planète délimitent des arcs de cercles possédant des valeurs d’aires égales.
  3. Troisième loi : Le carré du temps de révolution d’une planète est proportionnelle au cube de sa distance au Soleil.[9]
  4. Quatrième loi : Une Étoile Noire ne peut pas détruire une planète.
  5. Cinquième loi : En tout cas, on ne pourrait pas entendre son coup de rayon de la mort, car dans l’espace le son ne se propage pas.
  6. Sixième loi : J’ai bien aimé ce film.


[modifier] L’univers est musique et la musique est universelle

Après avoir soufflé sa place à Tycho, Kepler avait toute l'île pour lui tout seul. En errant dans ces grands espaces aux silences inhumains, en n’ayant rien d’autre à faire que de regarder le Soleil pendant des heures il arriva à la conclusion saugrenue que la musique contrôlait l’Univers. Il voulait écrire une majestueuse symphonie universelle où chaque planète était représentée et jouée par un instrument. Une musique dont la beauté pourrait émouvoir les cœurs de l’Humanité entière. Kepler se mit à écrire des partitions, sans s’accorder un instant de répit, malgré le fait qu’il soit presque devenu sourd. Malheureusement il n’atteignit pas le résultat d’un autre grand sourd et sa composition, fruit de 18 années de labeur, était composée de 5 lignes de notes par instrument. Pour un total de 7 instruments.[10]


« Mais c’est de la m… ! »
~ Un spectateur écoutant du Kepler.
Dessin d'Escher avec caméléon.jpg

L’univers selon Kepler, il y était presque n’est ce pas ?


[modifier] L'encyclopédie de Kepler

Un soir, alors qu'il jouait à Dungeons & Dragons avec ses amis (le cadavre de Brahe, celui de sa femme de ménage et son nouveau poisson rouge), Kepler eut une idée en regardant rouler les dés. Et si, se demanda le brillant physicien, l’univers était une gigantesque poupée russe de dés emboités les uns dans les autres ? Passionné par cette théorie, Kepler écrivit une monumentale encyclopédie de mécanique céleste qui présentait dans ses moindres détails tout les mouvements possibles des planètes et étoiles. Il y avait même ajouté des prédictions astrologiques sur le 11 septembre, un terrible tremblement de terre sur Paris le 9 décembre 2016, et la fin du monde le 21 décembre 2012.

Hélas le livre fut détruit accidentellement quant la carcasse de Brahe fut frappée par la foudre et déclencha un incendie. Seuls quelques fragments furent sauvés qui finirent par atterrir entre les mains de Newton. Le peu de données qu’ils contenaient suffire pour que Newton fasse ce commentaire plein d’admiration pour son collègue allemand.


« Tsss, si cet amateur n’avait pas perdu tout son temps à écrire ce genre de conneries. Il aurait peut-être finit par découvrir la gravitation. »
~ Isaac Newton avec sa modestie habituelle.


[modifier] Anecdotes

  • En 2009, la NASA a lancé un télescope géant en orbite baptisé du nom du célèbre astronome. Deux heures plus tard, le télescope a été détruit sur son orbite lors de son impact avec le boulet de canon contenant les cendres de Kepler.
  • La traduction de cet article sur Kepler a couté 3 ordinateurs à son auteur. Sa maison a également été frappée par la foudre à deux reprises.

[modifier] Notes et références

  1. Deux jours avant et il aurait été le nouveau messie.
  2. Il était donc un saxophone
  3. Non, je ne sais pas où se trouve ce patelin, et on s'en fout
  4. même les femmes
  5. Comment çà il a étudié la théologie?
  6. Et oui, çà vit pas longtemps ces petites bêtes, que voulez vous on devrait pas s'y attacher.
  7. Tu aurais mis un siècle toi
  8. Simple non?
  9. Hein?
  10. Oui, en tant que musicien c’était vraiment une grosse tanche.


Sm rr flyingsaucer.gif  Portail de l'espace  •  Puzzle Potato Dry Brush-notext-square.png  Portail de la Tour de Babelfish  •  691px-Pi-CM.svg.png  Portail des Sciences sérieuses  •  Photo Bio.png  Portail des Gens

Qu'avez-vous pensé de Johannes "Scoumoune" Kepler?
 
6
 
5
 
0
 
1
 
1
 

Ce sondage a été créé le décembre 2, 2009 18:45 et 13 personnes ont déjà voté.
Wiki-independence.png

Cet article, basé sur le texte d'une désencyclopédie étrangère, Giovanni Keplero, est disponible uniquement sous licence CC-BY-NC-SA de Creative Commons.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.

Partage sur...
Autres langues
wikia