Jessica Alba

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
JessicaAlba.png

Jessica Alba

Jessica Alba est une actrice américaine connue pour son humanisme et son implication profonde pour l'amélioration des conditions de vie des plus démunis. Femme désormais totalement épanouie, Jessica mit du temps à trouver ce pour quoi elle était faite, sa curiosité naturelle l'a amenée à étudier différents courants de pensée avant de trouver sa vraie voie.

[modifier] Du consumérisme à l'œcuménisme

IsabelleMoriniBosc.jpg

Isabelle Morini Bosc, chroniqueuse télé spécialisée dans l'analyse des médias

Dans un premier temps, Jessica est très influencée par la télévision et passe ses journée à se nourrir des programmes et séries qui y sont diffusés. Elle consomme sans modération tout ce qui lui est proposé chose qui la met dans un état profond d'incertitude, incertitude qui la poursuivra toute son enfance quant à son orientation professionnelle.

« Je veux être chanteuse, actrice et mannequin »[1]


Développant très vite un esprit critique envers la société de consommation et ses excès, elle prend vite du recul rapport au matraquage publicitaire outrancier que peuvent produire ces séries abrutissantes. Jessica se détache alors peu à peu du consumérisme ambiant et dévoile un caractère affirmé matérialisé par de solides convictions qui témoignent de son aptitude à se détacher de la superficialité qui l'entoure.

« Mais pourquoi ils ont arrêté la publicité pour Chocapic ben si c'est ça je ne regarderais plus jamais les publicités »[2]

LizTaylor.jpg

Elizabeth Taylor, grande actrice devant l'éternel qui fit fantasmer des milliers d'hommes à travers ses rôles engagés

En quête permanente de vérité, Jessica décide de faire son introspection et se dirige tout naturellement vers la spiritualité afin de trouver des réponses à son mal être existentiel. Remplie de doutes par rapport à son avenir, les différentes études théologiques qu'elle mène lui permettent de se rapprocher de Dieu et ainsi de la vérité absolue. Dans un excès de lucidité, Jessica découvre enfin sa voie grâce à l'apport spirituel de la religion.

« C'est grâce à Dieu que je suis devenue actrice »[3]


Alors convaincue de la route qu'elle doit suivre et dotée d'une solide ambition, Jessica se lance dans une carrière d'actrice afin de répondre aux attentes que lui avait fixé notre seigneur. Sa force de caractère aidant, Jessica refuse de se laisser dicter sa conduite par les sirènes du show business.

Ses ambitions professionnelles, elle les tient de sa famille. En effet, la dynastie Alba a fait fortune dans les cuisines, Cuisine Alba. Ainsi, au lieu de se dorer la pilule au soleil en caressant un yorkshire, la petite Jessica s'est dit, "J'ai un fuckin' petit cul de ouf, j'aimerais bien que ça se sache" et c'est ainsi qu'elle décida de devenir actrice. Elle débute dans des spots publicitaires pour produits anti teube molle (la marque), ayant des supposés vertus contre l'impuissance et son célèbre spitch était "Hey chéri, si tu lèves pas la trique avec une meuf comme moi, c'est qu'il faut prendre ton problème à BOUT le bras si j'ose dire, essaie donc anti teube molle si t'es un chicanos". Possédant une forte capacité d'analyse quant aux propositions qui lui sont faites, Jessica Alba choisit les films dans lesquels elle joue en basant sa décision sur un jugement mûrement réfléchi et à la seule condition que le message passé aux spectateurs respecte une certaine éthique morale et philosophique.

« Je vais jouer dans " La main qui tue " »[4]

[modifier] Existentialisme

MarieColmant.png

Marie Colmant, intellectuelle contemporaine et chroniqueuse pour canal+

La personnalité unique de Jessica Alba commence alors peu à peu à faire écho dans le monde fermé du septième art hollywoodien. Se détachant des autres actrices par sa singularité et sa capacité d'auto-analyse, elle n'hésite pas à faire part de son opinion avec un certain franc-parler. Franc-parler, qui même s'il a beaucoup dérouté à l'époque, a néanmoins permis d'apporter un vent de fraicheur et de nouveauté dans le stéréotypé paysage cinématographique californien.

« Jessica Biel et Scarlett Johansson sont deux pétasses peroxydées sans cervelle »[5]


Jessica n'hésite pas à faire voler en éclat tous les clichés de la star hollywoodienne en montrant sa capacité à se détacher du monde matériel. Dévoilant une personnalité unique en tant qu'individu propre et rejetant de par ce fait la société en tant que communauté, elle décide de s'éloigner du système capitaliste afin de mieux se replier sur elle même et ainsi développer une réflexion personnelle quant à sa condition d'être humain.

« Je vais faire construire une maison à Beverly Hills pour être plus tranquille »[6]

[modifier] Féminisme et humanisme

ArletteChabot.png

Arlette Chabot, directrice de la rédaction sur le service public et féministe de la première heure

Malgré sa volonté de détachement de la société, Jessica aspire à faire progresser l'humanité, ce qui la pousse à être de toutes les batailles. C'est tout naturellement que son combat s'est dans un premier temps tourné vers le mouvement féministe. Révoltée par ce qui se passait sous ses yeux au jour le jour, dégoutée de l'oppression masculine grandissante, pas un jour ne passe sans qu'elle se batte sans relâche afin que l'égalité des sexes puisse enfin devenir autre chose qu'une utopie.

« Dans les quatre fantastiques, la femme invisible est une femme forte car c'est la seule à être une femme parmi les quatre »[7]


Combative et déterminée, Jessica est de celle qui ne supportera jamais l'injustice, beaucoup de ses prises de position dérangent de part leur caractère controversé, mais elle n'en n'a cure, sa volonté est plus forte que tout et Jessica ne reculera jamais devant l'adversité même si pour cela elle doit se battre jusqu'à son dernier souffle et c'est certainement cette combativité qui fera que l'on se souviendra d'elle dans les livres d'histoire.

« Je suis contre le SIDA, j'aimerais que ceux qui sont pour le SIDA se regardent ne serait-ce qu'une seule fois dans une glace afin de voir à quel point ils sont mauvais »[8]

[modifier] Bonnisme

Jessica Alba est également pas mal foutue : « Je suis bonne et j't'emmerde »[9].

Elle sera bien plus vindicative dans le magazine Dezingue Corruptible, "C'est fini les latinas qui sont bonnes qu'à faire les bonnes, now, on est bonnes tout court ! Avec ma copine Eva Longoria, on fait

la Revoluçion avec nos petits culs, on n'est pas des Femen, on est des Hymen".

Une oeuvre : Un poème de Jessica Alba

[modifier] Références

Bonus
Pour terminer votre branlette, retrouvez l'album-photo secret de Jessica Alba sur cette page.
  1. Source : Jessica Alba
  2. Source : Jessica Alba
  3. Source : Jessica Alba
  4. Source : Jessica Alba
  5. Source : Jessica Alba
  6. Source : Jessica Alba
  7. Source : Jessica Alba
  8. Source : Jessica Alba
  9. Source : Jessica Alba


Laquelle est la plus jolie ?
 
263
 
13
 
20
 
35
 
42
 
121
 

Ce sondage a été créé le août 17, 2010 13:23 et 494 personnes ont déjà voté.


Photo Bio.png  Portail des Gens  •  48px-Video-x-generic.svg.png  Portail du Cinéma


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia