Jean-Pierre Coffe

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Alors lui à Vivement Dimanche Prochain, c'est le seul qui est bien »
~ Sacha Guitry à propos de la carrière télévisuelle de Jean-Pierre Coffe
Crotte 140.jpg

« Mais c'est de la meeerde, ça enfin ! »

Né en 1962 tout près d'Arly-sur-Orges, Jean-Pierre Coffe était un respectable citoyen. Il apprit dans une grande école tout ce qu'il faut savoir sur la bouffe. Il a été à l'école avec Geneviève de Fontenay, Maïté et Marc Veyrat notamment. En 1980 il crée la SCMB, la Société Contre la Mal-Bouffe qui milite contre les produits avariés ou les recettes simplement dégueulasses. En 1985 il se marie avec Maïté, mais s'en sépare 2 ans après pour se remarier avec Geneviève de Fontenay.

[modifier] Enfance

C'est en 1969 que Richard Coffe et Josette Ducret, les parents de Jean-Pierre, l'emmènent pour la première fois à l'école. Avant cette année Jean-Pierre n'avait rien vécu de spécial. Il rentre donc à l'âge de 7 ans à l'école primaire d'Arly-sur-Orges. Il y rencontre le petit Pierre Morange avec lequel il devient très ami. L'enseignement musical qu'il reçoit de son professeur, Gérard Jugnot, ne lui plaît pas... Au jour d'apprendre à chanter Cerf-volant, volant au vent, il décide de changer d'école. Son enseignement élémentaire se passe alors très bien. En 1973, alors qu'il vient de rentrer en 6e, ses parents décèdent à la suite d'un accident lors d'un concours de gobage de flamby. Il est donc recueilli par son oncle, Georges Bouche. Durant son éducation secondaire, Jean-Pierre est un excellent élève. Il est toujours heureux et ne se plaint jamais. En 3e, il décide de passer dans une école pour apprendre la cuisine. Il va donc dans une grande école à Paris. Voici une photo de sa classe, au lycée Wattebled à Paris (vous pourrez reconnaître de nombreuses personnes aujourd'hui connues) :

Photoclasse2cj9.jpg


Durant cet apprentissage, son professeur, Guy Mandrillon lui enseigne à bien manger. Il commence alors à se plaindre de tout. En 1979, il quitte son lycée et se lance dans la cuisine en ouvrant un restaurant.

[modifier] La SCMB

Logoscmb2.gif

Logo de la SCMB créé en 1983

Juste après avoir quitté son lycée, il découvre alors que dans la vraie vie, « Tout ce qu'on bouffe c'est vraiment de la merde » comme il dit. Il s'associe donc en 1980 avec Jean-Pierre Foucault et Michel Drucker et fonde une association à but non-lucratif qui milite contre la bouffe mauvaise, plus tard appelée la Mal-Bouffe. Il l'appelle la SCMB, Société Contre la Mal-Bouffe.

Mais il fit après une campagne de pub pour Leader Price. Il a donc tout foutu en l'air et sera viré de son association quelques mois plus tard à coup de lattes dans la gueule par ses quelques potes anciennement skinead.

Depuis 2013, il a signé un nouveau contrat publicitaire avec IKEA, où il vante les mérites des fameuses tartes au chocolat, contenant des bactéries issues de la Fée Kal.

  • Le nouveau slogan chez IKEA: Dans nos cafétèrias, quand on congèle de la merde, on décongèle de la merde.


[modifier] Mariages

Et oui car ce gars-là s'est marié, même deux fois !

[modifier] Premier mariage

Maite.gif

« Et mon préféré, c'est le JP »

Il se marie pour la première fois avec son amie d'enfance, Maïté, en Janvier 1985. Ensemble ils n'auront pas d'enfants, seulement une diarrhée et deux indigestions. En deux ans, Jean-Pierre Coffe a pris 52 kilos en mangeant les repas de sa douce femme. Ne supportant plus de grossir dans de si larges proportions, il décide de se séparer d'elle en Juin 1986, un an et demi après son mariage.

[modifier] Deuxième mariage

En 1987, Il se remarie avec la fameuse et sadique Geneviève de Fontenay qu'il connaissait depuis la maternelle. Ils se sont mariés en Provence où Richard (le père de J.P), vivait dans une bergerie. En fin d'après-midi, quand les brebis avaient bien brouté le minou de la Vallée, le père de Jean Pierre ramenait souvent un petit cadeau pour les deux amoureux : une crotte de mouton. Le soir venue, J.P la faisait mariner dans une casserole de moule.

Ils ont rompu en 1998.

[modifier] Après les mariages

Comme tous les misogynes aigris, Jean-Pierre Coffe s'est reconverti au bouddhisme. Il a rejoint un temple tibétain où il priait Bouddha avec des moines. Les moines lui ont rasé le crâne; et quelques semaines après, ça a repoussé (vu sa pillosité), donc ils l'ont encore rasé, et lui ont étalé une couche de plutonium 238 mélangé à de la chaux sur le crâne pour éviter que ses cheveux repoussent. Ce qui explique qu'il n'ait plus de cheveux, et qu'il ait l'hémisphère droit du cerveau partiellement atteint.

Il s'en est allé le lendemain même en disant que "Votre lotion, c'est de la merde!", il est rentré furax chez lui et est progressivement revenu aux plateaux (de) télé.

  • Il a chanté une chanson qu'il avait appris durant son service militaire: "Tiens, voila du Bouddha"

[modifier] Ça se bouffe pas, ça se mange

Jean-Pierre anime une émission radiophonique le midi, sur Franz Interne, intitulée Ça se bouffe pas, ça se mange. On pourra voir que dans ce titre, se cache deux références: une première à Carlos, et une autre, plus implicite, à Maïté, son ancienne compagne. Dans cette émission, on peut se délecter de l'asthme et des multiples bronchites de Monsieur Coffe, ses phrases étant rythmées par des "Snirrffll" et des toux grasses. Un personnel médical compétent entoure Jean-Pierre constamment, à la fois pour le consseiller dans son émission qui se veut saine et diététique, et pour ne pas le laisser s'étouffer tout seul avec un glaire en lui tapant avec vigueur sur le dos.

  • Son roman préféré signé Léon Tolstoï: Glaire et pets.

[modifier] Le début de la reconnaissance

En 2008, Jean-Pierre signe un contrat publicitaire avec la société "Wétwotcheur", fabriquant de yaourts bons pour la ligne. C'est le succès mondial. Tous les foyers dotés de télévision entendent sa mélodique voix leur susurrer "Les fruits gourmands d'Wétwotcheur, c'est SANS édulcorants, parce que y en a MARRE".

[modifier] Lunettes

C'est grâce à ses lunettes que l'on reconnait Jean-Pierre Coffe. En effet, elles décroché le titre de lunettes les plus lourdes du monde, suivi de très prêt par Stefan Derrick et Jean Roucas. Les montures ont été dessinées et entièrement conçues par Christian Dior, inspiré par des plans de Norman Hartnell, et valent à peu près 1 millions d'euros.

Les coloris varient selon l'humeur de Jean-Pierre : bleu quand il a un petit coup de Blues, jaune quand il sourit beaucoup et enfin un joli marron quand il a la gastro (sa paire brune tachetée de noire est devenue célèbre dans le monde entier).

[modifier] Une de ses recettes : le bœuf bourguignon

Alors les enfants, le bœuf bourguignon, c'est un bœuf qui est élevé dans une piscine emplie de pinard. Avec le bœuf, on plante généralement dans la piscine des carottes

Jean-Pierre Coffe montrant une carotte.gif

... et des oignons

Jean-Pierre Coffe montrant un oignon.gif

... sur de petits radeaux couverts de terre. Lorsque le bœuf, gros et gras, semble prêt à consommer, on soulève la piscine doucement avec une grue. On la dépose sur une source de chaleur quelconque (centrale nucléaire, tas de fumier en fermentation, camping-gaz, bougie). On laisse mijoter doucement pendant plusieurs jours, le temps d'aller acheter des patates et de draguer la gueuze. On ramène la gueuze à la maison et on déguste le bœuf bourguignon avec elle en chantant des chansons paillardes.


Logo fines herbes.png  Portail de la Grande Cuisine

Qu'avez-vous pensé de l'article "Jean-Pierre Coffe" ?
 
41
 
98
 
141
 
65
 
24
 
34
 

Ce sondage a été créé le novembre 21, 2007 19:52 et 403 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia