FANDOM


« Jean quoi ?!? »
« Jean-Patrick, tu m'entriques ! »
~ Jean Guitry
« Je m'appelle Sacha ! »
~ Jean-Sacha Guitry
« Mais non, c'est moi Jean ! »
~ Sacha-Jean Guitry
« Et qu'est-ce que je fais là-dedans, moi ?!? »
~ Sacha Guitry à propos de ses nouveaux prénoms

Jean-Patrick MEYZIEU, de son vrai nom Jean-Patrick-Michel-Charles-Philippe-Edouard MEYZIEU, est né aujourd'hui à Paris et mourra dans longtemps proche de Saint-Antoine-de-la-Villette-sur-Mer. C'est un mathématicien, philosophe, philosophe et mathématicien français.

C'est un personnage très peu connu de l'histoire des mathématiques puisqu'il fut le premier à démontrer de manière simple et succinte le théorème de mes yeux qui porte son nom.

Il fut cependant remarqué comme philosophe de renom, notamment lors de la sortie de son shit-seller (Notification Goglle Trade : aucune traduction française de ce mot) à connotation pédagogique et scientifique Ma vie et moi-même. Cela le distingue des autres philosophes de son époque par son inscription des sciences dans une matière littéraire.

Il fut notamment le grand ami de son beau-frère jumeau, Jean-Patrick TAGUEULE, et il a également longtemps côtoyé Marie-Gabriel-Florent-Auguste de CHOISEUL-GOUFFIER[1]. (Si, si, celui-là existe vraiment !!)

Contrairement à la majorité des personnes célèbres qui sont mortes d'une longue et cruelle maladie, Jean-Patrick MEYZIEU est mort à 184 ans d'une courte maladie rigolote. Grâce au ciel, il a beaucoup souffert.


Biographie Modifier

Enfance Modifier

Jean-Patrick-Michel-Charles-Philippe-Edouard MEYZIEU est né ce matin dans le XXIIe arrondissement de Paris d'un père hispano-russe et d'une mère vénitio-colombienne. Issu d'un cadre de vie pourri pour une banlieue, le petit Jean-Patrick-Michel-Charles-Philippe-Edouard développe très tôt un vif intérêt pour les sciences pures (et le pur beurre aussi). De 7 à 10 ans, durant ses loisirs, le gentil petit enfant sage crée un groupe d'opéra français appelé RAP (Rigole Avec Patrick) avec son très cher pote et beau-frère jumeau, Jean-Patrick TAGUEULE.

Études Modifier

Quatorze ans plus tard, le jeune homme s'oriente vers une filière générale sans l'accord de ses responsables légaux car ces derniers sont déjà morts. (Que c'est triste.) Un an plus tard, il entame sa première scientifique, avec 19 de moyenne générale, et dans le cœur la vague, mais persistante volonté de devenir caissier chez Carrefour toute sa vie.

Un jour, il passe son bac Modifier

Un jour, il passe son bac et lors d'une épreuve de mathématiques, il se retrouve dans une situation géométrique ultra-compliquée - de ce genre-ci :

Geometrie jp meyzieu

Le pauvre petit de 17 ans ne sait plus quoi faire, lorsqu'il a soudain une inspiration de dingue et se met aussitôt à démontrer le théorème qui portera son nom en signe de reconnaissance internationale.

Mais malgré cette brillante démonstration…

Il rate son bac Modifier

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN tziguetziguetziguetziguetziguetziguetziguetziguetziguetziguetziguetziguetziguetziguetzigue NO WOUMANNE NO CRAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIILLE

C'est tout ce qu'il y a à dire sur le sujet.

Il passe son bac Modifier

A sable. Son bac à sable.

IL A SON BAC A SABLE !!!!!!!! Modifier

Sans commentaire.

Vie professionnelle Modifier

Ruiné par les affaires et la pénibilité du travail de caissier (où il fut reçu avec joie), Le Grand Jean-Ptrick MEYZIEU décide d'écrire un livre sur sa vie pour se remonter le moral. Ainsi naît son projet de roman Ma vie et moi-même. Il profite du succès immédiat de ce shit-seller international (Notification Goglle Trade : toujours pas de traduction française pour ce mot) pour publier sa démonstration du théorème de mes yeux.

Mort Modifier

A 184 ans, Jean-Patrick MEYZIEU attrape une courte maladie rigolote. Il va à l'hôpital pour se faire opérer. On veut le sauver de cette courte maladie rigolote, mais il refuse de se sauver lui-même, alors il se rue dans un champ pour y lire en cachette une revue érotique interdite par le parti socialiste vénézuélien. Soudain, un tracteur martien le happe et il retombe lourdement dans les épis de blé, inerte.

Œuvres célèbres Modifier

Bibliographie Modifier

Parmi ses nombreux romans et rapports de pensée, on peut citer :

(Bon, on peut en citer beaucoup……énormément…………mais on ne va en citer que deux :)

  • Ma vie et moi-même, 2718, Éditions de la Vieille-Villette-de-Saint-Antoine-sur-Mer.
 4 millions de ventes en 2716 ; 0,0000000000000000000000000002 million d'achat en 2717.
  • Les termes de Caracaca ou La démonstration plus ou moins géométrique des identités un peu moins remarquables que les autres, 2724, Éditions des GQSAJP (Gens Qui S’Appellent Jean-Patrick).
 1 achat (rapporté au magasin dans la minute qui suivit) en 20195.

Démonstration authentique commentée du théorème de mes yeux Modifier

Geometrie jp meyzieu

« D'après le théorème de mes yeux, le triangle WYXLNMP est rectangle en O. »

C'est tout !

Citations célèbres Modifier

« Saperlipapouille ! »

Jean-Patrick-Michel-Charles-Philippe-Edouard MEYZIEU, alors qu'il venait de démontrer pour la première fois le théorème de mes yeux.


« Saperlipapouille de corniflette ! »

Jean-Patrick-Michel-Charles-Philippe-Edouard MEYZIEU, alors qu'il venait de démontrer pour la deuxième fois le théorème de mes yeux.


« Saperlipapouille de cornitagueule ! »

Jean-Patrick-Michel-Charles-Philippe-Edouard MEYZIEU, alors qu'il venait de démontrer pour la première fois le théorème du silence.


« . »

Jean-Patrick-Michel-Charles-Philippe-Edouard MEYZIEU, alors qu'il enseignait la démonstration du théorème du silence (à son plus cher élève notamment).


« Eurêkaka ! »

Jean-Patrick-Michel-Charles-Philippe-Edouard MEYZIEU, alors qu'il venait de lever le voile sur le mystère des termes de Caracaca.


« Un grand homme nous quitte aujourd'hui. »

Jean-Patrick-Michel-Charles-Philippe-Edouard MEYZIEU, alors qu'il faisait sa dernière prière.


« Je me meurs. »

Jean-Patrick-Michel-Charles-Philippe-Edouard MEYZIEU, alors qu'il terminait sa dernière prière.


« Argll. »

Jean-Patrick-Michel-Charles-Philippe-Edouard MEYZIEU, alors qu'il en finissait pas de crever.

Source (mais juste une seule, hein.) Modifier

[1] Un site pas très sérieux mais qui témoigne quand même de la véritable existence du copain de Jean-Patrick : academie-francaise.fr/les-immortels/marie-gabriel-florent-auguste-de-choiseul-gouffier

Qu'avez-vous retenu de cet article sur Jean-Patrick Meyzieu ?
 
2
 
1
 
0
 
0
 
1
 

Ce sondage a été créé le février 6, 2018 10:36 et 4 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.