Jean-Michel Finkbrau & Son

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


L'équipe de Bière-Pong "Jean-Michel Finkbrau & Son" tient son nom de son créateur, le Duc de Finkbrau. Né en 1867 dans la petite bourgade de Duttlenheim, en Alsace, il a fait fortune dans la production et l'exportation d'une bière familiale ayant connu ses plus beaux jours lors de l’élection de la meilleure bière d'Alsace à Colmar en 1895, lors de laquelle cette bière, la Finkbrau, récolta la premier prix et fut alors déclarée bière de Luxe.

L'entreprise familiale acquis alors une renommée régionale, nationale puis internationale à terme, jusqu'à ce que le Duc de Finkbrau possède un empire estimé à 9 839 355 000 anciens francs (environ 15 millions d'euros) s'étendant sur plus de 27 hectares.

Voyant le chiffre d'affaire de l'entreprise augmenter considérablement d'année en année sans que leur salaire augmente pour autant, les 955 employés de l'entreprise se mirent alors en grève en 1914, stoppant ainsi la production de bière et privant l'Europe entière de ce breuvage de Luxe durant des mois (on murmure que cette pénurie a été l'un des éléments déclencheur de la première guerre mondiale la même année, sans que cela n'ait pu se vérifier). Ne voulant pas voir son entreprise couler, et ne voulant pas non plus perdre tout son personnel, le Duc de Finkbrau fit alors une proposition aux employés et prononça un discours qui restera gravé dans les annales, le 18 juin 1914 :

"Je suis heureux de me joindre à vous aujourd’hui pour participer à ce que l’histoire appellera la plus grande démonstration pour la liberté de la bière de notre monde. J'ai fais un rêve. Le rêve que tout homme soit égal à son voisin, et que chacun puisse vivre en paix et en harmonie avec le monde qui nous entoure. Aujourd'hui est un autre jour. La société Finkbrau, depuis sa création, a toujours revendiquée une production familiale, avec une recette originale et secrète offrant la meilleure bière possible à tous nos consommateurs. Cette entreprise a été récompensée, à sa juste valeur, mais nous devont aujourd'hui faire face à un autre problème : l'inflation des prix. Ne voulant pas augmenter le prix de notre breuvage, qui je le rappel n'a jamais augmenté d'un ancien-centime depuis sa création, j'ai décidé de ne pas payer plus mes employés, leur offrant en échange des conditions de travail idéales et inégalables dans n'importe quelle autre entreprise. Cependant, la réalité de la vie nous rattrape, et mes employés n'arrivent plus à nourrir convenablement leur famille, et à vivre dignement, voila pourquoi leur demande d'augmentation est légitime. J'ai donc décidé d'accéder à leur requette. Mais je ne m'arrête pas la. Désormais, chaque semaine, et ce jusqu'à la fin de la vie de l'entreprise, un tournoi de "Beer-Pong" sera organisé au sein de l'entreprise entre les employés, et le gagnant remportera à chaque fois un mois de son salaire".

Ce discours, ayant parait-il influencé Martin Luther King, marqua donc un tournant dans l'entreprise. Ce tournois prit une ampleur considérable, si bien que les autres entreprises de la région décidèrent de faire de même et un premier championnat de Beer-Pong fut organisé entre ces entreprises en 1923. Dans ce championnat, chaque entreprise envoyait une équipe composée des deux meilleurs joueurs de la firme, et chacune s'affrontaient tour à tour jusqu'à désigner un gagnant. C'est donc la que fut crée l'équipe de Beer-Pong "Jean-Michel Finkbrau", Jean-Michel venant du prénom encore méconnu du Duc de Finkbrau.

1923 fut donc marquée par le premier championnat et la première victoire écrasante de l'équipe de Finkbrau, mais aussi par le tragique décès du créateur de la firme Finkbrau à l'âge de 56 ans, lors d'une partie de chasse à cour qui a mal tournée, son coéquipier, l'ayant pris pour un lapin de Garenne dans la pénombre, lui a tiré une balle mortelle au flanc.

Ses deux fils ayant repris l'entreprise, l'équipe de Beer-Pong continua de rafler les trophées, s'appelant désormais "Jean-Michel Finkbrau & Son". Malheureusement, en 1972, cette équipe a été contrôlée positive au Jägermeister lors d'un contrôle inopinée de l'AACTBP (Agence Alsacienne des Contrôles des Tournois de Beer-Pong) et fût alors disqualifiée du championnat.

Dès lors, plus aucune équipe de Beer-Pong n'a été alignée par l'entreprise. On murmure cependant d'une équipe se serait secrètement recréée depuis quelques mois sous le nom de l'entreprise, et s’entraînerait en douce près de la Moselle (Lorraine) pour participer à la première édition de la Villaumienne, tournois de Beer-Pong marquant l'apogée de la saison et réunissant les meilleurs équipes du championnat. Affaire à suivre...


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia