Jésus-Christ le connard

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Je me suis souvent demandé, alors que je me trouvais à l’église par hasard, pensant que je pourrais peut-être draguer de la minette dans cet endroit d’où s’élève une musique entraînante, chantée par une foule en liesse : mais qui est donc ce Jésus dont tout le monde parle ? Les gens semblent l’aimer, assourdissant mes oreilles délicatement prédisposées à l’écoute de trans-techno hardcore, voire de la compil de Christophe Maé, par des atroces beuglements du genre « Jésus est grand, Jésus est bon, il est Notre Seigneur », suivi de chants en latin. Et le tout sans aucun psychotrope. Ne rêveriez-vous pas que des centaines de personnes disent la même chose sur vous ? Mais qu’avait donc fait cet être affublé d’un prénom ridicule pour être autant aimé ?

Jpg lamesse-2cf6e.jpg

C’est ça, une messe, avec des mecs en robe et tout.

Je décidai donc d’abandonner mon Master d’Art, spécialisation « portraits cubiques sur des portes de garages », pour une carrière d’historien à moustache et nœud-papillon, afin de me consacrer plus spécifiquement à l’histoire religieuse, et encore plus spécifiquement à la vie de Jésus.

À l’issue de mes recherches, qui ont duré approximativement 10 ans et que je vais vous exposer par la suite, j’en suis arrivé à l’effarante conclusion suivante : Jésus était ce que l’on nomme communément de nos jours un connard. Un vrai de vrai. Avec des cheveux longs, et des poils au torse.

Voyons maintenant quelles étaient les raisons le poussant à agir de la sorte, et quelques-uns de ses plus fameux méfaits.

[modifier] La raison : une enfance difficile

Contrairement aux idées reçues, Jésus, fils de Monsieur Joseph Christ et de Madame Marie Vierge, est né au Portugal, dans le quartier de Belém, à Lisbonne. Ce n’est qu’une erreur d’écriture commise par un scribe dyslexique de l’époque qui fait qu’on pensa jusqu’alors que sa naissance se déroula à Bethléem, à tort, mais aussi en Judée. Le reste des écrits bibliques est vrai, puisqu’il naquit un beau soir de 25 Décembre, en compagnie d’un bœuf, de sa mère et d’un âne. Il faut cependant remarquer que si le jour et le mois sont plus ou moins vrais et plus ou moins exacts, il n'en est pas de même de l'année. Il existe une polémique selon laquelle il serait né en -6 avant lui-même. Mais s'il était EFFECTIVEMENT né six ans avant sa naissance, il aurait été un sacré prématuré, avouez-le. Il est bien plus probable qu'il soit né six ans après sa naissance. Cette théorie a l'avantage d'expliquer que la fin du monde n'ait pas eu lieu en 2012: il est connu de longue date que 2012 signifie 2012 ans ou à peu près après la naissance de Jésus. Si Jésus était né six ans après la date prévue initialement par la providence, alors l'année 2012 n'a pas encore eu lieu. Patientez, mes amis! Vous aurez tout le loisir de mourir tranquillement en 2018. Si vous n'avez rien compris, rassurez vous: Jésus non plus. Tout ce qu'il avait compris en naissant après sa naissance, ce beau matin de Noël, c'est que deux animaux stupides, à savoir un bœuf gras et un Poney déguisé en Âne, animal qui s'était déguisé à telle point que sa figure avait cette stupdité abyssalle propre à l'autre espèce.

Vach5454e.jpg

Reconnaissez que ce n’est pas un cadre idyllique pour une naissance...

Jésus grandit alors, et subit moult quolibets du fait de son nom de famille un peu spécial.

« Monsieur et Madame Christ ont un fils, comment s’appelle-t-il ? » entendait-il à longueur de journée, les réponses possibles étant Anté ou Hypo, des prénoms à la mode dans la Lusitanie de l’époque.

Jésus en gardera une rancœur tenace à l’égard de l’humanité. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il devint un imbécile, et non des moindres... Las des galéjades bon marché, il déménagea en Galilée, attiré par la légende qui racontait que 3 rois étaient à sa recherche pour lui faire des cadeaux : de l’or, de l’encens et même de la myrrhe, bien que personne ne sache encore aujourd’hui de quoi il s’agit.

042342.jpg

De la myrrhe.

[modifier] Les apôtres, sa meute de turbulents hooligans

Comme tous les criminels et escrocs notoires, Jésus s’était bâti une équipe de choc pour accomplir ses méfaits à l’instar de Georges Clooney avec sa clique de brigands d’élite dans Ocean’s 11, ou de Marc Dutroux avec sa bande de petites fillettes dans Son Jardin,...

Question.png
Saviez-vous que...
Marc Dutroux s’appelait au départ Marc Dupond, avec un « d » comme « douceur ». Il opta pour un changement de patronyme lorsqu’il trouva sa vocation professionnelle, à savoir la pédophilie enragée.
Question.png
Saviez-vous que...
Le « Le saviez-vous » précédent n’a aucun rapport avec l’article, si ce n’est le thème de la pédophilie que l’auteur semble apprécier outre mesure.
Question.png
Saviez-vous que...
Une statue métallique représentant un pédophile s’appelle un pédo-fil de fer.
Question.png
Saviez-vous que...
Mor 2 lolz ! -> L’auteur est très fier de sa blague précédente, et pas forcément à juste titre.


Question.png
Saviez-vous que...
Les apôtres étaient en réalité 12 et non pas 7, et aucun d'eux n'était nain !

Au nombre de douze, les apôtres étaient essentiellement connus pour suivre partout le Christ, et être son public. Cela se manifestait généralement par des tonnerres de rires à chacune de ses fourberies, à l’image des rires enregistrés dans la série Friends, lorsque Joey fait une terrible étourderie (du genre « mettre le feu aux rideaux avec un gâteau d’anniversaire » ou « mettre le feu à son oie domestique avec les rideaux d’anniversaire ») qui surprend tous ses colocataires, bien qu’il en fasse 8 par épisode de vingt minutes.

Les plus célèbres des apôtres étaient :

  • Pierre : meilleur ami de Jésus et son confident le plus sincère, il aimait sentir l’amour particulier que le fils de Dieu avait pour lui ;
  • Paul : meilleur ami de Jésus et son confident le plus sincère, il aimait sentir l’amour particulier que le fils de Dieu avait pour lui ;
  • Judas : meilleur ami de ...

Bref, vous l’aurez compris, il les prenait vraiment pour des gros cons.

Juan de juannes la cene l.jpg

« Waow ! Comment qu’il est trop beau et qu’il a trop la classe ! », disaient couramment les apôtres.

[modifier] Les miracles, une imposture avérée

[modifier] Ses (pseudo-)guérisons

Il faut savoir qu’à l’époque, les autochtones étaient particulièrement crédules, et ne possédaient que des connaissances basiques en matière de médecine, d’hygiène et même de religion[2]. Faire appel à un sombre hippie pour soigner des maladies graves telles que la lèpre ou le sida était donc monnaie courante. Du fait de l’absence d’antibiotiques, les posologies et les traitements étaient terriblement surprenants, en témoigne ce manuel médical de l’époque :

Manuele747474.PNG

Manuel médical de l’époque

Hachemancheboisg.jpg

Il était donc important de toujours avoir son scalpel sur soi.

Étant tout de même le fils de Dieu, Jésus possédait certains dons le faisant exceller dans ce domaine. Cependant, il prenait un plaisir sadique à humilier et torturer ses « patients », à l’instar des autres génies médicaux comme :

Dr House home.jpg
  • le Docteur House

« Oh Lala ! Vous allez clamser. Vous avez un cancer de la prostate et un lupus, peut-être à cause que vous vous êtes DROGUÉ ! Hein ? Ou alors vous avez couché avec votre père ? Votre chien, que sais-je. Quoi non ? Vous mentez, TOUT LE MONDE ment ! Surtout vous, avec votre gueule de con. En plus, vous êtes gros, enfin pas autant que les fesses de Cuddy bien entendu. Hé oui, tout est relatif. Bon, le cancer et tout, c’était une blague, en fait vous avez une angine, vous pouvez rentrer chez vous. Allez, barrez-vous de là ! »



Delajoux(1)(1).jpg
  • ou le Docteur Delajoux

« Mon patient, Monsieur Halliday, Johnny de son prénom, peut dès maintenant quitter l’hôpital, son état étant stable 8 minutes après l’opération. Pour des raisons de commodité, nous refermerons sa plaie dans les jours qui viennent lorsque je rentrerai de vacances. Son pansement composé de papier peint scotché à l’aide d’une étiquette de Tahiti Douche le protégera des hémorragies d’ici là. Il peut donc bien entendu effectuer des activités classiques de type pogo, rugby, ou base-jump sans contre-indication. »

Cependant, le Christ se montrait beaucoup plus sournois et machiavélique, en témoignent les célèbres :

Legless888.JPG

« Lève-toi et marche ! »

Legless888.JPG

« MDR ! »

Quel connard[3] !

GMonta54gne.jpg

« Maintenant, vois ! xD  »

Oh, le sacré connard !

« On va s’aimer, sur une étoile ou sur un oreiller », lui répondit-il pour se venger (l’homosexualité était très mal vue en ces temps archaïques), en hurlant sinistrement comme un Ariégeois devant lequel se serait subitement allumée une télévision couleur.

GMonta54gne.jpg

«  On va s’aimer, sur une étoile ou sur un oreiller  »

GMonta54gne.jpg

« Gros pédé va ! », lui rétorqua la populasse.

Concernant les lépreux, il s’agissait réellement de son fond de commerce, puisqu’ils pullulaient à tous les coins de rue. Ne sachant pas comment s’attrape cette terrible maladie, les experts Miami du sujet supposent que Dieu avait lancé une sorte d’épidémie dans le but de permettre à son fils d’acquérir une immense notoriété de par le monde mésopotamien. Ou bien peut-être que le mot « Mésopotamie » le faisait marrer, comme nous tous[4], et qu’il les a remerciés en créant une maladie mortelle, mais néanmoins rigolote. Enfin originale quoi. Artistique. Bref, tro coule kwa.

Un des jeux favoris de Jésus, étant un connard je vous le rappelle, consistait à leur jeter du poil à gratter dessus, pour le plaisir de les voir se dandiner en se grattant frénétiquement. Bien entendu, ils finissaient la plupart du temps par perdre les trois-quarts de leurs phalanges sous forme de poudre, mais le Messie tenait à ce rituel abominable, qu’il justifiait en prétendant qu’il étalonnait la gravité de la maladie. Il les soignait évidemment ensuite, si bien qu’ils se retrouvaient souvent dans un état qui pourrait rappeler les meubles Ikea de nos jours, et dont Pablo Picasso se serait inspiré pour peindre son Guernica.

Guernica11.jpg

C’était une véritable hécatombe parmi les lépreux...

Citroen Xsara Picasso.jpg

Force est de reconnaître que Picasso n’est pas réellement non plus un modèle de bon goût, en particulier depuis qu’il a clamsé.

[modifier] Ses miracles « culinaires »

Tous les moyens sont bons pour causer du tort aux honnêtes gens, et Jésus va le prouver une fois encore : Réuni dans un champ avec ses fidèles, une sorte de rave-party avant-gardiste s’instaure. L’électricité n’ayant pas encore été inventée, les participants se contentent de deviser gaiement sur des importants sujets d’actualité, tels que :

  • « Jules César et Cléopâtre, la séparation ? » : les rumeurs vont bon train concernant une éventuelle séparation du couple le plus glamour de Rome, en particulier depuis le tournage d’« Astérix aux Jeux Olympiques », et ce d’autant plus que la belle s’est suicidée en regardant intégralement un épisode d’« Alerte Cobra » ;
  • « Les Rois Mages, l’incroyable révélation ! » : 28 ans après les faits, Melchior nous confesse une nouvelle qui risque de faire l’effet d’une bombe à Jérusalem : à l’époque, ils n’avaient pas suivi l’étoile du Berger comme d’aucuns le prétendaient. En réalité, ils avaient suivi un véritable berger, avec sa lanterne, sa moustache, et son odeur persistante de fromage, qui se plaignait du bruit fait par une femme en train de forniquer ou d’accoucher dans son étable, au vu de ses cris paniquées suraigus.

Ou bien ils s’étaient mis une cuite au Berger Blanc. Je sais plus. Toujours est-il que c’était un scoop.

Accaparés par ces débats passionnés, ils avaient oublié de se restaurer. Ils décidèrent donc de se rendre jusqu’au marché local. Là, jugeant les prix pratiqués par les honnêtes marchands trop élevés pour ses potos, comme il aimait à les appeler, il n’acheta qu’un seul poisson et un seul pain. Il se servit alors de son pouvoir (fils-de-)divin pour les multiplier afin que, je cite « tout le monde puisse se faire péter les abdominaux en graillant ! »

Marche-de-Brie-1 lightbox.jpg

« La vie d’ma mère comment c’est trop reuch ! », s’écrièrent ces jeunes voyous.

Devenu célèbre, ce stratagème entraina la faillite de tous les boulangers, poissonniers et pécheurs du coin. Ceux-ci sombrèrent alors peu à peu dans la déchéance, la pauvreté et les troubles psychologiques, allant même pour certains jusqu’à inventer la Bretagne et la peupler.

[modifier] Marcher sur l’eau ?

Marcher sur l’eau hein ?

Wallpaper-surf-1550.jpg

Et lui, il marche sur l’eau aussi !

Su77777rf.jpg
270643Basque Surf France.jpg
S545urf.jpg

Waow, je suis tellement épaté ! Et si j’allais prier pour tous ces gens ? Bande de cons...

[modifier] Les preuves irréfutables

[modifier] Un alcoolique de haut-vol

Il existe une expérience fort simple pour s’en assurer. Rendez-vous dans une messe classique, et attendez patiemment le moment de l’eucharistie, même si le sommeil sera un adversaire coriace contre qui lutter. Au moment fatidique, approchez-vous à pas de loup du prêtre qui tient devant lui ce qu’il nomme avec malice « le sang du Christ ». Arrivé près de lui, mettez-lui les doigts dans les yeux, à la manière des joueurs du Stade Français au rugby, puis saisissez-vous du précieux breuvage.

Question.png
Saviez-vous que...
Une variété de saucisson lyonnaise est nommée jésus du fait de sa ressemblance avec le membre pénien du Messie. Celui-ci était en effet réputé pour montrer régulièrement sa grosse bite lors de soirées bien arrosées.

Buvez-le maintenant cul-sec, devant la mine atterrée de l’assemblée, qui ne pourra de toute manière vous faire aucun mal, du fait de leur vitesse limitée due au bridage de leur déambulateur. Vous constaterez un âcre goût d’alcool, voire même de piquette infâme, vous démontrant que Jésus tenait une sacrée murge en permanence.

De même, étudiez les miracles dont se targuent les Chrétiens ! Transformer de l’eau en vin, c’est un truc de gros poivrot ça ! Un miracle, je suis désolé, mais c’est faire des transformations utiles, genre Bouddha qui fait pousser des superbes manguiers, ou Mahomet qui transforme les femmes en rideaux de douche.

Burk52a.jpg

C’est à s’y méprendre.

Recette du sang de Jésus :
Ingrédients :

  • du vin blanc
  • un pot en terre cuite
  • un pot de Nutella

Rangez le pot de Nutella dans votre armoire à goûter.
Versez le vin blanc dans le pot en terre cuite.
Attendez quinze minutes, mais vous n’êtes pas obligé non plus.
C’est prêt !
Servir frais, en marmonnant de sombres incantations cabalistiques, si possible en latin.


[modifier] Précurseur des châtiments humains

Un jour qu’il se baladait dans le désert pendant 40 jours sans manger, Jésus croisa une délégation de Touaregs, occupés à molester l’un des leurs. Venant s’enquérir de la raison de leur différend, il apprit que celui-ci avait commis l’affront suprême de pratiquer la copulation avec une femme de sexe féminin, signe d’un profond irrespect envers leurs croyances. Le Christ dit alors « Allez va, ce n’est rien, que celui qui n’a jamais pêché lui jette la première pierre ! » Bien entendu, l’assistance étant uniquement composée de personnes n’ayant même jamais vu la mer, il était évident qu’ils n’avaient jamais pratiqué la pêche. Ils se mirent alors à lui lancer des tas de rochers à la gueule, inventant ainsi la lapidation.

Ce concept a depuis été grandement repris dans la région, qui est depuis devenu musulmane. Elle est d’ailleurs devenue récemment la sanction législative majeure en Iran, à égalité avec la peine de mort par ingestion de Rondelé® aux noix.

Lapidation-etienne-gd1jpg.jpg

Et ils se rendirent compte que c’était plus efficace avec des parpaings.

[modifier] La blague de trop

Il faut savoir que Jésus habitait à la fin de sa vie dans une province dirigée par un sympathique et souriant gouverneur romain nommé Ponce Pilate. Celui-ci aimait à donner à son peuple de nombreux cadeaux comme les jours fériés, ou encore l’eau potable mais néanmoins non mortelle. Les gens l’aimaient, et il le leur rendait bien, en s’adressant à eux directement sur l’agora lorsque l’envie lui en prenait.

Ce fut lors d’une de ces occasions que Jésus dépassa réellement les bornes : jaloux du dernier sondage Ipsos qui donnait Ponce Pilate crédité de 108 % d’opinions favorables, là où il n’en récoltait que 58, il fomenta en secret un plan machiavélique pour ruiner l’intervention publique de son rival.

Il s’enduit donc de suie, de la tête aux pieds, et se mit à errer dans les rues de la ville en criant « Ya Ponce Pilate ! Aux ablis ! Ponce Pilate ! » avec un accent d’Africain apeuré. Mal habitués à ce dialecte peu usité à l’époque, les citoyens furent saisis d’une peur panique, pensant que leur ville était attaquée par une gigantesque armée sanguinaire composée de onze pirates. Les mouvements de foule furent impressionnants, et causèrent quelques centaines de morts, dont trois blessés légers.

S-people-musique-yannick-noahsage std.jpg

« Ya Ponce Pilate ! », hurlait-il à qui voulait l’entendre (tout le monde).

Lors de son procès, le Christ apparut d’humeur légère, ce qui choqua la population. Il n’hésitait effectivement pas à tancer le gouverneur de nombreuses piques, en témoigne le dialogue suivant, recueilli par le scribe-greffier de l’époque (et traduit par mes soins) :

Ponce Pilate : Monsieur Christ, vous êtes convoqué aujourd’hui au sein de ce tribunal au sujet de troubles à l’ordre public lors de mon dernier discours. Qu’avez-vous à dire pour votre défense ?
Jésus-Christ : Grâce à moi, tous ont pu échapper à votre discours ennuyeux ponctué de nombreuses fautes de grammaire, et à votre verve digne d’un vieillard sénile qui aurait la bouche pleine de cailloux et le même orthophoniste que François Bayrou. Amen.
Ponce Pilate : Vous affirmez donc avoir provoqué délibérément cet esclandre meurtrier, qui a de surcroît provoqué la mort de centaines de gens qui étaient vivants auparavant ?
Jésus-Christ : C’est toi le paravent ! Lol
Ponce Pilate : Je regrette, mais vos accusations envers la personne de moi-même sont infondés, mais aussi sans fondement.
Jésus-Christ : Je peux t’appeler Pierre ?
Ponce Pilate : Non.
Jésus-Christ : C’est dommage, ça aurait fait « Pierre Ponce » ! Mdrrrr ! Et je peux t'appeler Ray ? Et t'es pas originaire des Calaïbes ? xD ...

Il fut donc crucifié.

Question.png
Saviez-vous que...
Après sa crucifixion, et même en ressuscitant, Jésus ne put plus jamais marcher sur l’eau, à cause des trous dans ses pieds.

Il mourut peu de temps après avoir ressuscité, d’un tétanos foudroyant consécutif à l’utilisation de clous rouillés.

[modifier] Le mot de la fin

À tous les adorateurs de ce sordide olibrius, qui ne vivent que par amour pour lui et grâce à la Sécu qui rembourse leurs placébos acquis de haute lutte chez le médecin, regardez la vérité en face, merde ! Personne n’a protesté contre sa mort. Personne. Alors que même une lugubre canaille comme Michael Jackson a provoqué des millions de litres de larmes et des théories abracadabrantes sur sa mort. Mais reconnaissez-le bon Dieu !

Question.png
Saviez-vous que...
Si Jésus était mort empalé et non crucifié, la Gay Pride serait une fête religieuse.

Au final, il s’est fait ratatiner la gueule sur une croix en bois. Ah ah ah ! Planté au marteau sur deux poutres en chêne avec seulement trois clous ! Il est beau le Messie...

Crucifix782ion.jpg

Trois clous, ça coûte à peine 28 cents chez Monsieur Bricolage ! Ah ah ah !

Bien fait pour sa gueule !


[modifier] Notes en bas de page

  1. La langue Portugaise n’est en fait pas aussi compliquée que l’on pourrait le croire de prime abord.
  2. En fait, je veux dire qu’ils n’étaient même pas capables de mener à bien une petite Inquisition de rien du tout, des massacres festifs à la Saint-Barthélemy, voire une simple Intifada, alors qu’ils avaient tout de même déjà des galets... À leur décharge, il est vrai que la région manquait cruellement de musulmans à l’époque.
  3. d’où le titre, qui vous paraissait certainement très mystérieux de prime abord !
  4. Ce phénomène existe également avec les mots « rococo », « pédoncule » et « tourlouche », bien que ce dernier n’existe pas réellement dans la langue française car il vient d’être inventé par l’auteur.


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Qu’avez-vous pensé de l’article Jésus-Christ le connard ?
 
261
 
20
 
34
 
106
 
44
 

Ce sondage a été créé le août 26, 2010 22:16 et 465 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia