J'ai rien compris

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« წლებში იწოდებოდა საქართველოს დემოკრატიულ რესპუბლიკად »
« LOLLLL MDR !!!! »
~ Paul Binocle à propos de la citation précédente


AAHAAAAAAHHHHHHAAAAAAAAAAAAAHAHHAHAHHAHHAHHAHAHAA !!!!


HHHHHHHOOOOOOOOOOOOOOOOOHOOOHOHOHOHO !!!!


HahahahahaHAHAHahahahaHAHAHahahaHAaHahHa !!!................... j'ai rien compris !

[modifier] Enquête

Ri1.png

Le texte lu par Sacha

Je rapproche mes yeux de ce cryptogramme... Sa sémantique bien opaque m'aveugle soudainement comme une source primaire trop riche en lumens. Comme j'avais cette mine de celui qui ne comprend rien, une foule de curieux s'est formée autour de moi pour analyser ce micro-portail de l'inconnu. Et puis des opinions se sont élevées par des prédicateurs aux voix de stentor, dont j'avais vaguement entendu parler dans un lointain passé de lycéen :

Ich liebe Die, die Nichts verstehen, und Nichts verstehen wollen ! Weisen sind sie, die ihre Werthe von keinem Verständnis schaffen ! — Nietzsche

« J'aime ceux qui ne comprennent rien et ne veulent rien comprendre ! Sages sont ceux qui créent leurs valeurs à partir de la compréhension de rien ! »

Seht sie doch nicht, dass es kein Verständnis mehr gibt, es sei denn ein Weg zum Untergang ? — Nietzsche

« Mais ne voyez-vous point qu'il n'y a qu'à perdre à comprendre plus que rien ? »

To be Nietzsche, or not to be Nietzsche, that is the question. William Shakespeare

Benietzsche the remains — Max Cavalera

"J'ai rien compris" est l'expression de notre Néant néantisé immanent au monde, c'est ce tout autour duquel on comprend la totalité du rien ! Jean-Paul Sartre

Ich liebe Den, der die Brücke zum Übermensch ist ! — Nietzsche

« J'aime ceux qui sont un pont vers Superman ! »

Est-ce un pont ?

Est-ce le ciel ?

NON !!! C'est Superman !!

Ri1-3.jpg

C'est lui ! SUPERMAN !

Da ist der Übermensch !! Da ist das eigene Ziele aller Menschen ! Lasst die Mädchen seitblicken ! — Nietzsche

« Là est le Superman !! Là est le but propre de tous les hommes ! Laissez les filles regarder sur le côté ! »

I am Superman ! I flew from the New World, Americaaaa ! Let me not rip thee to shreds if thou darest impede my willful progress ! — Superman

« Je suis Superman ! J'ai volé depuis le Nouveau Monde, l'Amérique-que-que-que ! Ne me laisse point te taillader en pièces si jamais tu oses réfréner ma progression volontaire ! »

I can see through everything ! No secret shall stand in my way ! — Superman

« Je peux voir de travers n'importe quoi ! Aucun mur ne saura me résister ! »

Avec ses yeux, Superman scanne et fait fondre le script géorgien au rayon laser oculaire, et stupeur ! il découvre... Loïs Lane derrière des barreaux !

Ri1-2.png

Loïs à la merci de ses ennemis ! Aide-la, SUPERMAN !

I shall free Loïs Lane from sorrow and despair ! — Superman

« Je délivrerai Loïs Lane de l'affliction et du désespoir ! »

Heidegger : Superman, Jean-Paul détient en lui le secret de la planque de Lex Luthor !
Ri1-4.jpg
Sartre : Oh putain l'enfoiré de Martin !

Sartre se barre en dansant à cloche-pieds, évitant ainsi avec des airs de pantin désarticulé les rayons oculaires de Superman qui grillent le sol comme des flèches de magma.

HHAHAHAHAHHAHAHAHHAHAHAHHAHHAHAHAHHAHAHAHAHA — Nietzsche

Ri1-5.jpg

[modifier] Une simple question

Pendant ce temps, Sacha m'approche et me demande le chemin de la raison. Il est question de réponse, et peut-être même de bonne réponse, sensée et tout.

Sacha : Pourquoi as-tu rigolé à ma citation alors, si t'avais rien compris ?
Votre narrateur : C'est ce con de Paul Binocle, son rire était contagieux.
Binocle : Eh oh c'est bon, d'habitude il en sort une bonne à chaque début d'article ! En plus cette fois je croyais vraiment qu'il avait encore dit une blague super drôle ! Certes en dialecte géorgien...
Nietzsche : HHHAAAAAAAAAHHHHAAAAAAHHAHAHAHAHAHHAHA
Votre narrateur : Ça y est, Friedrich entre dans la phase terminale de sa folie, à cause de vous ! Pâles criminels ! États individuels ! Bouffons mangeurs de glaives !
Guitry : წლებში იწოდებოდა საქართველოს დემოკრატიულ რესპუბლიკად

« J'ai rien compris »

Putain il y a un traducteur !

Traducteur attitré : Détrompez-vous, ce n'est pas la traduction. Là j'avais vraiment rien compris à ce qu'il disait.

Je lève le glaive coupeur de bonnet d'âne et de veau de ville !

Traducteur attitré : Si vous me tuez, plus rien ne vous parlera !

Qu'on jette ce bouffon de traducteur dans les flammes de l'enfer ! Que celles-ci lui lèchent salacieusement l'orifice du cul !

Nietzsche : Accomplir l'oriffice de Dieu HAHHAHHAHAHHAHAHHAHAHA !

Merde je comprends plus rien à mon propre article ! Il n'y a plus qu'une chose à faire, tous les faire sortir d'ici !

Votre narrateur : efjejzflz jezfklez lezj fljez_huhgkcnn cnenuçoà)é)'i t fj,',lfv,coiz("é t(j"éojt( !!!
Sartre : J'ai rien compris.
Nietzsche : J'ai rien compris.
Hegel : J'ai rien compris.
Heidegger : J'ai rien compris.

Allez-vous en tous ! Vous entendez ? TOUS !

Keuf keuf keuf !

Tu crois que je t'ai pas entendu toi là bas ??? DÉGAGE !

ppprrrrrrrrtttttttt

[modifier] Tentative de redressement de l'article

warfff waaarrfff woooouuuufff !!!!

J'ai dit redressement de l'article, pas dresseur de chien, bordel !!

[modifier] HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

[modifier] Friedrich Nietzsche, à propos d'une blague à table sur Mars

[modifier] Back in time, pour éclaircir les tenants et aboutissants de cette narration rocambolesque

Toute l'histoire part en fait de Géorgie[1].

Nous sommes dans un bureau de grand standing, aux murs tapissés de velours pourpre et sentant bon le bois de thuya.

Binocle : Il s'agit de rationaliser la médiation des axes transducteurs monitorés sur la ligne de collatéralisation attachée à la grappe de gabarits abductionnels du bouquet allotropique de nos antennes isoplasmogènes déphysiocélisées.
Traducteur : ყობა უნდა განისაზღვროს საქართველოს მთელ ტერიტორიაზე.
Binocle : Si nous anticipons le flux d'avalisation de la synthèse du tableau noir, la rétroaction du délayage tunnellisatoire du pipeline hyperbolophore transfère le risque dans l'intersection des co-variétés descriptives gamma-gamma.
Traducteur : შეადგენს. მოსახლეობის, ზრდის ტემპი შეადგენს.

Soudain Guitry fait irruption dans la scène de derrière un rideau :

Guitry : Mais... toi, PAUL ??? Avec ce connard de traducteur !
Traducteur : ეკონომიკის მთავარი ??? დარგებია სოფლის მეურნეობა !
Guitry : Paul, comment peux-tu faire ça à la désencyclopédie, elle qui nous a tout donné ???
Traducteur : საქართველოში, დამკვიდრების, საკითხებზე. ასსზე მეტი წლის შემდეგ ???
Binocle : T'as vu ? Et en géorgien en plus !
Traducteur : ოფიციალური მონაცემების მიხედვით ? საქართველოს ცენტრალური ხელისუფლების მიერ კონტროლირებად ტერიტორიაზე მოსახლეობა დაახლ !
Guitry : Enfoiré !
Traducteur : დღეს საქართველოს ეკონომიკის სექტორში მუშაობს რამდენიმე ძლიერი კომერციული ბანკი და ბანკების ასოციაცია ქალაქი-მუზეუმი მცხეთა, გელათის სამონასტრო კომპლექსი, თბილისის ისტორიული ცენტრი, უფლისციხის და ვარძიის კლდეში ნაკვეთი კომპლექსები, დავით გარეჯის და შიო მღვიმის კომპლექსები; ბაგრატის ტაძარი; ზემო სვანეთი !

[modifier] La chance de toute une vie d'auteur

Soudain un OVNI se pose sur la terrasse, écrasant un innocent cochon d'Inde au passage. À ce stade de l'article, tous les crochets scénaristiques sont possibles, me dis-je. Il en sort trois martiens.

Premier martien : Je suis Deus, enchanté.
Deuxième martien : Moi, Ex.
Troisième Martien : Et moi, Machina.
Votre narrateur : Salut, ça va ?
Deus : Nous sommes venus pour faire un échange gagnant-gagnant.
Ex : En effet, vous avez en votre possession un texte géorgien auquel vous ne comprenez rien, et nous un texte français auquel on ne comprend rien.
Machina : En entérinant l'échange, je pense que tout le monde pourra y trouver son compte.
Votre narrateur : C'est si attentionné de votre part ! Mais avec grand plaisir !
Géorgien : სახელმწიფოებრივი განვითარების გზაზე ! ილია მიზანმიმართულად მუშაობდა საბანკო მომსახურების !
Traducteur : Nous proposons mieux ! Un texte martien contre votre texte français !
Deus : Très intéressant !
Votre narrateur : Bande de fouteurs de merde !

Du géorgien contre du martien... comme si ça faisait la moindre différence...

Mais je n'allais pas me laisser faire, c'était MON texte français à moi. Nous nous empoignâmes alors dans une échauffourrée générale contre Deus, Ex, Machina et les géorgiens, qui allait enfin répondre à la question fondamentale : qui allait comprendre son texte ? Les français ? Les martiens ? Les géorgiens avec l'aide du traducteur ?

Bon finalement toute histoire a une fin, et je me suis bien évidemment retrouvé avec le texte martien.

[modifier] Épilogue

Vous vous demandez sans doute de quoi traite le texte que j'ai en martien. Eh bien sachez qu'il s'agit d'un recueil de blagues martiennes.

Je suis en ce moment même sur la terrasse d'un café réputé sur Mars (Le petit Marsouin), sous 5 mètres de glace (quelle bande de brelles à la NASA, il suffisait de creuser un peu pour trouver de la vie — déjà que je trouve des vers de terre en creusant dans mon jardin), en présence de mon nouveau meilleur ami : Friedrich Nietzsche ! Il est d'ailleurs temps que je nous raconte une bonne blague !

Mars2112 Bar.jpg

Le bar sur Mars (ne pas confondre avec des barres de Mars) (non ce n'était pas la bonne blague, malheureusement).

HÉ FRED ! Écoute un peu ! cé êvé plêva ti di bénèz éssat riz tès midée durée cè ténassé riz iche éspênié vétéche ié ché atèv hêné ni pové ten ti si éni zée métiché oné gudé ni zée darié grêvé !! [1] HHAHHAHHAHAHAHAHAHAHAHAHHAHAHA — Votre narrateur

HHAHAHAHAHHAHAHAHHAHAHAHHAHHAHAHAHHAHAHAHAHA — Nietzsche

[modifier] Notes de bas de page

  1. Et plus particulièrement de l'article Géorgie.
Qu'avez-vous pensé de l'article "J'ai rien compris" ?
 
216
 
85
 
58
 
19
 
35
 
211
 
50
 

Ce sondage a été créé le juillet 29, 2009 19:23 et 674 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia