Intérim

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Interim, n.f : Désigne le fait de se faire appeler à 6 heures du mat' pour aller décharger seul un camion sur le port Saint Hubert sous la pluie car les dockers sont tous tombés mystérieusement malades en même temps après l'ingestion de barre Corayas avariées fabriquées en Thaïlande.


«  Pour survivre en Interim, il y a un truc fondamental : à la question "Acceptez vous la mission ?", ne répondez jamais : "oui" »
~ Maurice à propos de 15 ans d'interim (et autant d'Assedics)

[modifier] Fonctionnement

L'Interim est un endroit merveilleux... En effet, pourquoi se lever le matin tôt pour aller chercher du travail, alors qu'une sympathique petite agence peut le faire pour vous, et GRATUITEMENT !!! Haha ! Ça vous la coupe hein ? Alors ? Pourquoi ? Hein hein ?

Mais je vais vous le dire moi pourquoi, bordel de... sapristi de sa race !

Maintenant, lève toi de ton foutu siège et arrête de regarder bêtement ton écran ! Cesse de te masturber devant cet article si habilement composé, et surtout NE RÉPONDS PAS AU TÉLÉPHONE !!!

Les fourbes, ils sont foutus de t'appeler n'importe quand, à n'importe quel moment !! Que ce soit devant la Roue de la Fortune ou pendant l'enterrement de l'oncle Yvon qui s'est fait violer par son chat avant de tomber la tête la première dans son grille pain.

Mais pire...quand ils appellent , c'est généralement qu'ils ont a te proposer un BOULOT !!!! Rien de moins ! On peut même plus se faire entretenir par l'état tranquille et gueuler contre les arabes qui volent le pain au chocolat des honnêtes gens en s'abonnant à NOS assedics ? Bande de fumiers !!!

Mais... je devrais donc me lever de ce siège si douillet, et surtout ouvrir la porte, me retrouver face à de vrais gens ?? Quelle infamie...

Mais bref... on ne peut y échapper, même Jésus n'a rien pu faire contre les romains[1]

[modifier] L'Histoire (avec un grand Hash...H, sapristi!)

Et c'est donc par cette douce mâtinée de printemps (14° à Lyon, 5° à Lille et 48,5 à Perpignan) que dans la douce commune de Roufignac (Poitou) le jeune et doux Frank Abdallah allait connaître une des pires journées de son existence en recevant un doux coup de fil sur son doux Sony Ericsson piqu... obtenu légalement de la part d'une charmante et douce femme nommée Monica de PoitouxInterim[2].

Effectivement, le jeune FA (Quel doux surnom !) s'était inscrit la veille pour la première fois dans une agence d'interim, et quelle ne fut pas sa surprise de voir que déjà un travail lui tendait ses doux petits doigts roses et potelés !

N'écoutant que son courage[3], notre jeune héros des temps modernes enfourcha son splendide scooter tax...offert pour son anniversaire par Tata Vero, et se rendit à l'agence. Après une longue séance d'explications de la part de Monica pour lui faire comprendre que son nom de famille n'était pas "de PoitouxInterim", le jeune FA connaît l'objectif de sa mission : il s'agit d'un poste de manufacturier dans une entreprise de cartons pour une semaine. Ouaou la vache ! Ça sonne bien ! Fichtre ! Samèrelipopette ! FA accepte immédiatement, se disant que si ça le fait chier, au pire il pourrait se tirer en douce.

ET LA, ERREUR FATALE !!!

La douce et charmante Monica lui donne donc une paire de chaussures de sécurité ainsi qu'un joli petit cartonnet à donner au patron, Yves, un "mec bien et sympa si tu fais bien ton travail, pas de problèmes. Mais roooo il s'en fout que tu sois maghrébin on te dit..." La mission commence demain, "à 7h30 précises, la ponctualité c'est important !". Une bonne nuit de sommeil s'impose. Et c'est ce que fais notre doux et charmant et jeune et beau FA, qui n'hésite pas à se coucher dès 5h30, après une bonne soirée Népalaise Torsadée/ Whiskey Cherry Coke/Gerbe sur le palier de Madame Ramirez la concierge.

Après une bonne demie heure de sommeil, FA est donc prêt pour le grand frisson ! Sa première expérience dans le monde du travail ! Que d'émotions ! Il a donc mit son plus beau jean pourri (Pour pas moisir les vêtements) et son meilleur T Shirt déchiré , et se présente donc à 9h30 tapantes devant la boîte. Pas de sa faute, il y a eu des bouchons[4]. Curieusement l'excuse est modérément reçue par Yves, qui se permet une légère réprimande : "Putain de ta mère vous êtes vraiment tous les même vous les bougnoules ! " . Ce à quoi FA répondit poliment "Mille excuses, cela n'arrivera plus", suivi d'un léger "Enculé de ta grand mère" en coulisses.

Or il manquait toujours quelqu'un, et FA obtint malgré tout la place. Comme le dit si justement Yves "Un bon coup de pied au cul, ça arrange tout !". Sa tâche était simple : faire des cartons. Les plier plus précisément. Puis les passer à Robert, ouvrier depuis 1968.

Malgré tout Robert n'est qu'ouvrier en chef[5].Il prend immédiatement FA en affection, et lui prodigue de précieux conseils "Si tu tires au cul j'ten décolle une à décorner un bœuf." "Attend voir, ca serait pas mon telephone ça ?". 4 dents en moins plus tard, FA est fin prêt à débuter. Enfin ! Le moment tant attendu arrive ! La sensation grisante de se sentir utile, de faire avancer la société ! D'être un homme, un VRAI !

En effet dès le premier carton plié, FA se sent vivant ! Et la magnifique et paternelle droite que Robert lui a délicatement collée sur les omoplates n'y est probablement pas étrangère. "BORDEL J'AVAIS DIT GAFFE AU TRACé !!" [6]. Revigoré, FA s'active, devient un véritable Ska...Stoka...Sakaranaminomisme du carton, et Robert ne peut s'empêcher une remarque admirative : "Dedieu j'mérite une médaille j'ai réussi à faire taffer un bicot mouarf mouarf...". Résultat : à la fin de la matinée, FA a atteint le score record dans l'entreprise de 80 000 cartons pliés ! On dira ce qu'on voudra mais les menaces de mort ça a du bon !

Et c'est pas Robert qui nous contredira.

Après 4 heures de branl... de dur labeur, c'est l'heure de la pause déjeuner ! Robert accompagne donc FA à la cantine d'entreprise, et lui enlève même sa laisse pour qu'il puisse manger plus facilement ! Pas de doute, une forte complicité unit ces deux là. Malheureusement pour FA, le steak-frites n'est pas halläl. La pause déjeuner se révélant légèrement infructueuse pour FA, Robert , toujours prêt à faire une bonne action , lui propose de retourner directement à son poste pour pouvoir prendre de l'avance dans son travail. Curieusement, la réponse donnée par FA ne semble pas satisfaire Robert, qui appelle illico Gargantua, son pit bull croisé avec un alligator géant du Zimbabwé. Devant un tel argument, FA revoit rapidement son jugement et se remet bien vite à la tâche. Y'a que les glands qui changent pas d'avis ! Et FA est plus que jamais impatient de montrer sa détermination à Robert, son mentor. Les retrouvailles avec la machine sont chaleureuses : FA pulvérise littéralement le record établit ce matin même ! A l'image des JO de natation, FA à atteint en une après midi le nombre incroyable de 95 448 189 cartons pliés ! Robert est satisfait... mais c'est insuffisant. Hélas, la fin de la journée arrive, et c'est le coeur lourd que FA doit quitter ce qui était devenu sa deuxième maison. Yves vient le voir, lui annonce qu'il a réalisé en une journée entière le travail de 3 semaines ! Et le contrat prévoit qu'en cas d'achèvement hâtif des travaux, le salarié sera payé en fonction du nombre de jours qu'il a fait économiser à l'entreprise. Grande nouvelle pour FA , le voilà millionnaire !!

Mais...

Il reste un tout petit problème : cette clause concerne seulement les.... leeeeees ?? FA ??? Haha tu as dû mal lire petit coquin ! Qu'à celà ne tienne : Cette clause est réservée aux employés d'InterCarton !!! Mais comme tu es bel et bien INTERIMAIRE et que ton employeur est la boîte d'interim, laisse moi te dire une petite chose haha  : toute cette thune , tu peux t'asseoir dessus, t'en faire un milk shake ou te les coller jusqu'à la glotte, tu n'en verras jamais la couleur !!!!

Mais cet argent ne sera pas perdu pour tout le monde. Je suis sûr que tu aurais voulu qu'une personne qui t'es chère puisse obtenir cet argent ! Je le donne donc à celui qui t'a toujours accompagné, qui a su te motiver : Robert, ce chèque est à toi ! Ah et au fait : je suis désolé, mais tu ne toucheras aucun salaire non plus, car comme spécifié dans le contrat d'INTERIMAIRE : On ne reçoit l'argent convenu seulement si l'on est allé au bout de la période ! Ah et par la même occasion, tu nous dois 10 € pour le repas à la cantine, 5€ pour le vestiaire, mais on te fais cadeau de l'immeeeeeeense expérience que tu auras pu acquérir parmi nous. bon sur ce tu peux libérer les lieux, et bon vent !

[modifier] À part ça l'intérim c'est cool !!! Amusez vous bien ! =)

  1. Comment ? Les juifs ? Bah quoi les juifs ? Fais gaffe à ce que tu dis Jean Aziz merde on est à la télé là ! Comment ? Ah... non même pas, c'est juste pour cette encyclopédie à la c...
  2. Notez l'effort fourni pour trouver un nom inventif
  3. et la perspective de se faire un max de blé...haha petit naïf !)
  4. Une première dans l'histoire de Roufignac
  5. Admirez la promotion bien méritée après 40 ans de bons et loyaux services, car sans compter l'énorme prestige que lui apporte le titre "Ouvrier en chef", il bénéficie également d'une incroyable augmentation salariale de 40 euros par mois ! On se fout pas de votre gueule à InterCarton!
  6. Je sais pas faire la majuscule du "é" et je vous emmerde
Qu'avez-vous pensé de l'Interim ?
 
14
 
8
 
3
 
25
 
0
 
2
 
5
 

Ce sondage a été créé le août 14, 2008 21:50 et 57 personnes ont déjà voté.



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Logoemploi.png  Portail de la recherche d'emploi

Partage sur...
wikia