Instagram

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Votre texte
est plate.


Le capitaine bonhomme
s'est endormi...
Capitaine Bonhomme s'est endormi.png
Vite, quelqu'un aidez le capitaine !

Réseau social super SWAG, pour les gens qui pensent que le SWAG n'est pas du tout ridicule mais, au contraire, "un mode de vie" trop "styleyyyyy" et "carreyman tro poseyyyy" et qui ne nécessite pas la moindre notion d'orthographe, de grammaire ou de syntaxe, le #hashtag se suffisant à lui-même. Le #hashtag devrait vraiment préoccuper bon nombre d'académiciens et autres obscurs grattes-papier mous du genou de l'Education nationale pour une véritable réforme de la grammaire et de l'orthographe #lefranceysakr1 #niksamerlalanguedemoliere.

L'utilisation de ce réseau, via une application sur smartphone, contrairement à ce que l'on pourrait croire, n'a pas du tout pour vocation de donner une quelconque profondeur ou substance à vos photos de vacances grâce aux filtres proposés ("Perpetua" pour un effet glauque quand vous êtes complètement bourré un mardi après-midi, "Hudson" pour faire croire que Terry Richardson a vraiment eu du temps et de l'énergie à perdre à vous prendre en photo devant la gare de Gretz-Arminvilliers pendant que vous faisiez le signe de la victoire, habillée en Gothic Lolita, tirant la langue comme une vachette très heureuse qu'on la sorte de son étable, avec comme #hashtag ce slogan très, très profond #carpediem, ou, "Nashville"... Si vous voulez vraiment vous foutre de la gueule de vos #followers en tentant de leur faire croire que cette photo prise devant H&M le mois dernier a été prise en 1974... Mais il y a pire: vous utilisez "Early bird" et tout le monde pense que votre visage, et celui du bébé que vous avez pris en otage pour prendre cette photo #socute, êtes couverts d'herpès, malheureuse!)

Alors qu'est-ce qu'instagram?


Qu'est-ce qu'Instagram?


A la base, c'est un réseau social pour hipsters fans de rétro (pléonasme)- "vous avez vu comment elles sont cool mes Stan Smith vintage achetées 340$ sur ebay?" (portées par on ne sait qui pendant on ne sait combien de temps...) avec le filtre "San Francisco"?- qui est devenu un repère de fans de SWAG (SWAG: Au départ, la distinction et le bon goût chez Shakespeare puis "la pure dégaine" d'un jeune mac fringant et impeccable, à Williamsburgh... mais la jeune pétasse de 16 ans du comté de Derry avec les nibards débordant de son débardeur fluo et ses lèvres oranges "en mode #Duckface" ne sont pas plus SWAG qu'une picarde à genoux dans une perruque cradingue dans une émission de télé-réalité diffusée à quatre heures du matin sur Vénère-J-Touze)


Une fosse d'aisance.


La vie des hipsters n'intéressant absolument plus personne depuis février 2011- ils nous ont tellement gonflés avec leurs achats de manges-disques oranges fracassés et hors d'usage, de peluches Kiki cradoc (tout cela acheté sur des sites d'enchères au prix d'un sac à main Vuitton en boutique, neuf, authentique, avec dustbag et sourire condescendant d'une vendeuse infecte à qui on a envie de mettre une patate...) non, la vie du hipster n'intéresse plus guère que les sociologues dépressifs d'Europe de l'Est qui collaborent avec le "magazine" "Vice". Alors que reste-t-il?

Il semblerait que ce qui fait le succès d'Instagram soit:

1. Des meufs bonnes à moitié à poil se prenant en photo avec leur iphone devant le miroir de leur salle de bain pendant que leurs colloc' hurlent qu'elles doivent urgemment prendre leur douche avant de démarrer leur service chez #starbucks (pourquoi diable ce miroir est-il toujours plein de tâches de dentifrice? Un coup de chiffon que diantre!!!)

2. Des meufs bonnes à moitié à poil qui, ne se sentent pas obligées de faire de stupides phrases (sujet/verbe/complément) comme sur facebook. Instagram, c'est le Twitter de l'analphabète de compétition. Le #hashtag rend ridicule toute figure de style, plus besoin de disserter, d'argumenter, de citer des sources, de se remémorer ses cours d'histoire de cinquième B. #boobs #trocontente #monkeum #jajajajalousy #tesq1rageu #tukiffmesfringues #parleamamain. Un jour, les gens ne discuteront plus, ils n'y penseront même pas, ils se contenteront de hausser les épaules avec le regard d'un poulpe mort et de faire du #bashing en envoyant un commentaire méchant sur Instagram à leur contradicteur"#tacoupeesttroppourrie #testropunemeufmoisie"

3. Des meufs peut-être bonnes, on n'en a pas la moindre idée car on ne voit pas leur tronches. Leur truc à elles c'est le #nailart. Des ongles, qu'est-ce qu'on en voit sur Instagram! #jaimisduvernisincolore #jaietechezsephora #onglesarcenciel, #onglespetitessirene #jkiffKiko.

4. La bouffe prête à être mangée, ou peut-être pas, par des meufs bonnes, ou peut-être pas. On prend en photo un wrap du KFC en se géolocalisant, parce que c'est assez génial quand-même que nos potes puissent savoir que nous avons bouffé, ou peut-être pas, du poulet frit dans une galette roulée à Château Rouge à 13:22 vendredi dernier.


Pas (ou très peu) de modération (et ça #cestvraymankool, lol).

Sur Instagram, vous pouvez très bien, et sans que cela n'émeuve ni ne choque qui que ce soit:

1. Vous faire un shoot d'héroïne et faire partager ce merveilleux moment à la terre entière. Si votre dealer cadre bien vos veines purulentes et choisit le bon filtre ("Black bird" par exemple") quand vous vous envoyez la sauce, vous pourrez passer dans la catégorie #Popular. Si ça c'est pas #trokool...

2. Vous mutiler en direct. Si votre mec #emo qui vous pique votre #eyeliner pour aller passer son brevet cadre bien et choisit le bon filtre ("Twilight" par exemple) vous pourrez passer dans la catégorie #Popular.

3. Si vous pissez dans la bouche de votre #compagnondelahonte, en cellule de dégrisement, et que le flic exaspéré cadre bien et choisit le bon filtre ("Sunshine" par exemple) vous pourrez passer dans la catégorie #Popular.

4. Vous vous tapez une prostituée de treize ans à Bangkok, mais si votre pote quinquagénaire et candauliste cadre bien et choisit le bon filtre ("Red light" par exemple") vous pourrez passer dans la catégorie #popular.

5. Assumer pleinement d'être un néo-nazi qui hait les négros, les ritals, les belges, les gens de Leeds, les gens qui sont nés un vendredi, sans vous sentir ostracisé. Si votre pote bourré de bière, de baise et de braise, cadre bien les lacets blancs sur vos Rangers parfaitement cirées et choisit le bon filtre ("White light" par exemple) vous pourrez passer dans la catégorie "Controversial".


Combien? Combien tu m'aimes?


Si vous êtes un #nolife (emo de quatorze ans, nymphomane autocentrée qui n'a aucune touche même sur Badoo, tocarde ayant passé une audition- totalement ratée- pour "Le nouveau Bachelor de l'Acâdémie des anges de la gangrène de stars de la télé-réalité à Koh Samui" que vous avez 16 heures par jour à perdre sur ce réseau en montrant vos fesses ou les escarres de votre grand-mère, sachez que plus vous serez populaire, plus les grandes marques vous paieront sans discuter pour que vous citiez leur nom dans vos hashtags (#slimfast #bigcockinoneweek #valium #starbucks)


En gros, Instagram est un réseau de partage excellent, dès l'instant où vous ne partagez rien dessus (#LOLcats #nailart #boobs #sushis #makis #visualkei #kanyeisdaboss #doitlikebeyonce).

Contentez-vous de mettre un filtre sur la photo de votre gâteau d'anniversaire sans la publier ("bounderies" par exemple) et contentez-vous de l'envoyer à votre mémé Lucette par e-mail comme carte de vœux. Ou alors, redevenez un hipster car, au final, #cetaitpeutetremieuxavant #thosewerethedays #YOLO.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia