Icare

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Icare a inauguré l'envol du commerce électronique avec l'i-carte bleue. »
« Quand je danse, je tombe. Quand je marche, je tombe. Mais quand je tombe, pendant un bref instant je vole. »
~ Pierre Richard
« Voler c'est voler. Reprendre c'est donner. Et manger trop de bonbons ça donne des Icare aussi. »
« Icare s'est noyé dans l'air parce qu'il ne savait pas voler dans l'eau, et encore moins avec le tuba entre les deux couilles. »
~ Paul Binocle à propos de sa thèse doctorale sur le complexe d'Icare
« Il aurait eu pour deux sous de jugeotte, il se serait envolé de nuit. »
~ A. de Saint-Exupéry
Oedipe sphinx.jpg

Icare suppliant Dédale de le laisser toucher le soleil. Ah non c'est le Sphinx et Œdipe... Mais avouez que tous ces tableaux se ressemblent.

Dans le domaine mythologique de l'ubris de l'Homme, Icare constitue un thème à part dû à une logique suicidaire plus ou moins parabolique selon la courbe d'envolée dont il fut sujet. Icare symbolise l'homme si orgueilleux de son pouvoir créateur qu'il s'élance de ses ailes de cire au-dessus de la Méditerranée, et, les ailes tombant sous les coups d'un soleil encore plus flamboyant, il fond et chute dans l'eau. Aveugle et alourdi par son appareillage et aveugle, il se noie ironiquement parce que ses ailes l'encombrent.

L'interprétation morale du mythe s'ensuit immédiatement &mdash ; Icare émet un avertissement sans demi-ton à tous ceux qui ne soufflent pas assez bien et vite les bougies de leur gâteau d'anniversaire.

[modifier] L'épopée d'Icare

La foule, massée, jalonnait le sentier de la gloire. Le soleil perlait sur son front creusé de détermination. Ses épaules se soulevaient et s'essoufflaient dans faux rythme prêt d'éclater. Tout à coup il se cabre. Ses ailes s'arment. Les rumeurs injectent des salves électriques dans son hyperesthésique derme. L'espace est du sable ondulant sombrant sous les paupières de chaleur. Son muscle est bandé, un seul de ses pas est aussi long qu'un bac à sable, son souffle ne se voit même pas, fragile comme l'obstacle de la stratosphère. Ses pointes de cheveux s'électrisent et tout à coup il prend son appel au bord du bord du précipice. Dans une seconde il est happé par l'air. Il n'appartient plus à la terre. Il est l'égal des Dieux. Ses ailes battent du rythme des envoyés au ciel. Ses jambes brassent l'air, ses bras sont du plomb de brise. Il court l'Icare, il court l'Icare, il court sur l'air ! Dans sa verve aérienne il semble paradoxalement peser des tonnes ! C'est une boule filaire d'énergie, d'immergeante ambition invaincue ! Il franchit la ligne de démarcation de l'achèvement. Il a sué le peuple, le soleil et toute semblance de concurrence terrestre. Et là, surprise ! Un journaliste de France Télévisions !

Nelson Montfort : Icare, just one minute please ! Icare &mdash ; what a fantastic flight ! It is really a new milestone in Greek mythology we had never seen before ! Icare, quelle course magnifique ! Quelle envolée que, dirions-nous volontiers, vous seul maîtrisez avec une telle conviction, une telle rage de vaincre, devant les millions de nos chers téléspectateurs et téléspectatrices de France Télévisions, la France entière toute acquise à votre cause. Have you felt the heart of all these French people ? Est-ce que tout cet amour vous a transcendé au-delà vous-même ? Je dirais même plus, est-il seulement possible, après un tel exploit portée par un tel hurricane de ferveur, que tout cet amour ne vous ait pas transcendé ?
Icare : I really feel like I was really sustained by all these great people. It was a wonderful experience, still is.
Nelson Montfort : Icare dit : oui j'aime les français, je fais le maximum, tout mon possible pour leur rendre tout ce qu'ils me donnent. Ma victoire est aussi la leur. En m'élançant je ne savais pas que j'allais atteindre une telle hauteur, exécuter une telle ascension record, mais je pensais à eux très fort afin de croire en moi, de vaincre mes dernières faiblesses. You are such a competitor. What motivates you to such great heights ? Vous êtes un si grand compétiteur qu'on a envie de se demander, mais quelle sorte de lion peut bien rugir en vous ? Qu'est-ce qui vous pousse à constamment dépasser vos limites quand tous les éléments semblent s'opposer à vous ?
Iacre : I think I was born with a gift and I try to use it as much as I possibly can.
Nelson Montfort : Icare nous dit qu'il doit beaucoup à sa famille, notamment sa sœur Maria que nous saluons au passage avec toute la cérémonie qui se doit dans de telles circonstances ensolennelles, que l'émotion qui le gagne le motive terriblement dans la perspective du dépassement de soi, et que quand il voit les gens le saluer ça lui fait penser à "Vol au-dessus d'un nid de coucous". As you know, dear Icare, we always hand over a very special gift at the end of interviews. Comme vous le savez Icare, et ce dans votre grande sportivité dûment appréciée de tous, dans chaque interview nous véhiculons les messages et les présents des plus grands admirateurs et fans, que ce soit les téléspectateurs, l'équipe de l'encadrement technique, les organisateurs de cette fête, ce festival audiovisuel si j'ose dire, consacrant les plus images de la sportivité et du fair-play, et les diables de Tasmanie de Nouvelle Guinée. Ici j'ai le privilège et l'honneur de vous remettre en mains propres ce bouquet de fleurs de la part de Françoise Boulain, la réalisatrice coordinatrice historique de l'évènement international qu'est aujourd'hui Roland Garros et que contribue à faire connaître le fantastique travail en amont du réseau fédéral pour le développement du tennis ingénié par les élus locaux et les détecteurs de talent qui...
Icare : Fuck.
Nelson Montfort : Oui ce talent qui fucke, c'est bien le mot recherché, c'est cette force qui construit la personnalité, la carrure, la capacité d 'endurance active devant l'adversité et cette hargne commune aux grands du sport ! Cette liberté de gagner c'est le point commun de toute communion avec ce public qui, j'en suis sûr, vous porte dans son cœur...

[modifier] Académicismes

[modifier] Problème éléatique

La problématique éléatique, basée sur les innovations de branleur de Zénon d'Élée, en particulier le paradoxe d'Achille et la tortue et celui de la pierre lancée contre l'arbre, fonde le mythe en affirmant qu'Icare n'atteindra jamais le soleil d'autant plus qu'il n'atteindra jamais son point de décollage, ce dernier point découlant directement du fait qu'il n'arrivera jamais à mettre un pied devant l'autre. Ces considérations sont d'autant plus valables si un arbre ou une tortue se trouve près du soleil, de la corniche ou du point d'élancement, respectivement. Le caractère flagrant de l'ensemble de ces contradictions relève la fausseté du mythe de déchéance : en fait Icare a réellement touché le soleil. Le fait qu'ensuite lui et le soleil se soient embrassés ou qu'il se soit embrasé, relève de la pure anecdote de comptoir. De plus, si Icare conclut en chutant, c'est par analogie avec le paradoxe de la pierre lancée contre l'arbre[1].

[modifier] Calcul de la minus-value d'Icare

La production de l'impulsion suffisante pour toucher le soleil implique une courbe de la rampe d'élancement calquée sur le principe du moteur à explosion à deux temps : une phase A de compression/dépression suivie d'une phase B de détente/expression. Cette courbe correspond à la figure ci-dessous :

Icare Racine.png

La courbe de la rampe d'élancement d'Icare. La phase A de dépression initie la conversion de l'énergie potentielle d'Icare en une énergie mécanique déployée en phase B.

La compréhension du mythe d'Icare passe donc par l'acte de prendre la rampe d'élancement d'Icare. Par analogie entre les formes, on dira prendre la racine d'Icare, ce dernier étant noté i^2 un peu par paresse d'esprit, un peu par homophonie, mais surtout parce que ça sonne vrai. La valeur du mythe V_{Icare} se calcule donc selon l'enchaînement suivant :

V_{Icare} = \sqrt{i^2} = \sqrt{-1} = i

Ainsi Icare perd une partie de son corps dans tout ce mythe.

La fraction corporelle perdue par Icare, sa minus-value, suscite toujours les passions : perd-il un quart (le "care" de "Icare") ou la racine carrée (la racine + le carré) de son corps originel ? Si Icare ne perdait pas son quart, les partisans de la première option défendent qu'il devrait alors s'appeler Iracinecare, à quoi les partisans de la deuxième option postillonnent qu'Icare courait pour s'élancer. Il se propulsait par la flexion de jambes et non par la motorisation de racing cars. Mais la racine d'Icare correspond au schéma de fonctionnement d'un moteur à explosion, rétorquent les premiers. Si le mythe est si explosif que ça, la phase C des gaz d'échappement, pourquoi vous la lui mettez pas dans le cul pendant que vous y êtes bande de pédés, surenchérissent les seconds. Ce débat sans fin devrait alimenter la polémique académiciste au moins jusqu'en 2011, même en factorisant la bissextilité de 2008, réaffirment les premiers. Fin du paragraphe, soutiennent les seconds.

[modifier] Hymnologie

La créditation de l'hymnisation de la gloire posthume d'Icare se partage entre deux entités sacrées du métal britannique &mdash ; Manowar et Iron Maiden. Leur rivalité se développe sur le terrain de l'appropriation du mythe : Manowar préfère s'immerger dans l'identification au point de devenir un Icare aux stéroïdes, alors qu'Iron Maiden choisit la distanciation et une portraitisation plus glamour, plus papier glacé du phénomène culturel.

[modifier] Manowar

Manowar - lord icare.jpg

Selon Manowar, Icare avait aussi gagné le Tour de France sept fois.

Dans Lord Icare, Manowar campe l'image d'un être surhumainement testiculaire, à la mesure de leur idéologie de domination séculaire. Les paroles se décrivent toutes seules.

[modifier] Lord Icare

   
Icare

Quand j'arrive en bas la phase A Tout d'suite tu vois que j'ai pas peur de toi J'ai la croix de l'anté-Christ sous le menton Mais en même temps ça se lit sur mon front Je suis pas le genre de type qui fait des chichis Au resto japonais j'en mange au kilo des sushis

J'vole, j'vole, j'vole, j'suis l'avion dans le ciel, J'vole, j'vole, j'vole, c'est bon roule-moi une pelle

Le soleil pour moi c'est foin de rien Je l'tiens par les couilles çui-là, c'est lui qui me suit Ceux qui croient que c'est une sonde thermique Qui l'a touché en premier, c'est pas bien Parce que c'est pas vrai, parce c'est moi Qui lui ai enfilé son premier suppositoire

J'vole, j'vole, j'vole, j'suis l'avion dans le ciel, J'vole, j'vole, j'vole, c'est bon roule-moi une pelle

Quand j'ai fini de poireauter sur Jupiter J'reviens sur terre baiser mes meufs et m'bourrer à la Jupiler Y'a pas qu'les morts qui ont une putain de bonne bière J'ai une belle gueule de haut en bois j'l'ai fière Au fait tu sais que je me suis fait ta fille hier ? On jouait tous les deux à un deux trois soleil !

J'vole, j'vole, j'vole, j'suis l'avion dans le ciel, J'vole, j'vole, j'vole, c'est bon roule-moi une pelle

   
Icare

—Manowar, Lord Icare

[modifier] Iron Maiden

Les poètes d'Iron Maiden ont immortalisé Icare dans un profil saisissant de son thème royal de bravitude.

[modifier] Le vol d'Icare

   
Icare

Le soleil surplombe un vieil homme Encore plus vieux que plusieurs déserts réunis Les rides sur son front lèchent Le piaillement érodé des milliards d'oiseaux de combustion interne

Ses yeux sont des lunes Et ses pieds sont chaussés dans des million-dales

Vole, sans prendre de drogue, Vole, suce Lord Byron, Là haut une abondance de drogues, Vole... c'est vrai ? Tu voles ?

Les atomes de grain de sable se fissurent Et un jeune homme nommé Icare surnage d'entre les rides Son envergure ailes déployées a fait le génocide des eiders Et il crie "au nom d'uncle Ben's, qui veut que je chante de la pop-tart seringuée ?"

Ses yeux se remplissent de brides de mongols Du haut de ses poumons l'écume du vomi Remontant dans son nez, le teint lunaire-pâle Il rêve d'un lupanar sous le soleil du Népal

Vole, sans prendre de drogue, Vole, suce Lord Byron,

Là haut une abondance de drogues, Vole... c'est vrai ? Tu voles ?

   
Icare

—Iron Maiden, Le vol d'Icare

[modifier] Notes

  1. Car Pierre Icare.... hahaha... bon OK le jeu de mots était nul, mais ça n'empêche pas que je vous emmerde.
Qu'avez-vous pensé de l'article "Icare" ?
 
4
 
4
 
3
 
4
 
5
 
21
 

Ce sondage a été créé le mars 31, 2007 17:43 et 41 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia