IPad

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Mesdames et messieurs, enfin plus particulièrement mesdames, voici la plus grande invention de tous les temps ! »
~ Steve Jobs pendant la présentation de l'iPad à propos de l'iPad
« Developper quelque chose pour cette merde ? Faut pas déconner ! »
~ Bill Gates à propos d'une possible reconversion
IPad1 Uncyclo.png

« Il n'existe aucun autre produit comme celui-ci dans le monde ! Période. » - Steve Jobs

L' iPad est un bidule compliqué crée par le magicien de la technologie, Steve Jobs pour la compagnie Apple, dans le but de continuer avec la lignée des produits en "i quelque chose". Le produit a été présenté durant une conférence privée, le 27 Janvier 2010. Cette invention reçut une standing ovation. Il a été conçu de sorte à ce qu'Apple étende sa gamme technique dans la branche de l'hygiène féminine. L'appareil a de nombreuses fonctionnalités qui ne sont fournies ni avec l'iPhone, ni avec l'iMac. Parmi ces fonctionnalités, on cite : la capacité à se recharger pendant les règles, l'option qui permet de choisir la musique selon l'humeur de la demoiselle (une fonction particulièrement appréciée par Jobs, bien qu'il soit un homme) et une application d'auto-nettoyage, disponible sur iTunes. L'objet a été acceuilli comme le tout premier appareil technologique multifonction de nouvelle génération et est atterri sur les étagères de la société Victoria's Secret en Mars 2010, et a connu, à la surprise générale, un succès modéré dans la vente au détail.

[modifier] Développement

Steve Jobs, dans sa forteresse cachée dans les montagnes en Californie, se demandait dans quelle branche allait pouvoir se développer sa société Apple. Il apparaissait que le monde de l'hygiène féminine avait besoin de l'aide du magicien Jobs. Les plus grands scientifiques au service d'Apple ont commencé à étudier la vulve féminine et le vagin dans toute sa profondeur. Quelques mois plus tard plus tard, l'équipe d'esclaves ingénieurs de Steve Jobs commmença à développer le logiciel source de l'iPad. Armé d'une toute nouvelle connaissance étendue du physique féminin et du logiciel de l'iPad, Jobs s'enferma dans les prfondeurs les plus secrètes de sa tanière et se mit a travailler sur son nouveau gadjet. Après de mois de travail sans manger et sans rapport sexuel, Jobs termine son machin le 12 Janvier 2010.

[modifier] Commercialisation

IPad Uncyclopedia img2.PNG

Les toutes premières tentatives d'Apple pour promouvoir leur produit n'ont provoqué que rires et moqueries.

Apple commence intentionellement par lâcher des rumeurs sur internet afin de créer une certaine hystérie avant la sortie de l'iPad. Beaucoup de gens étaient en mesure de deviner ce qu'était le machin, mais le nom du produit deumeurait toujours mystérieux. De nombreuses rumeurs circulèrent à travers le web. Les noms les plus retenus par les internautes étaient iTampon et iRègles. Au moment ou le nom iPad fût révélé, les journalistes technologiques ont commencé à pouffer de rire, puis les blagues sur le nom du produit fusèrent dans la blogosphère et sur Twitter. Ce qui fait tant rire, c'est le fait que "iPad" sonne comme tout les autres iProduits d'Apple, de ce fait, les achteurs peuvent confondre l'objet avec les autres gammes, qui sont totalement différentes de celle de l'iPad. Certains commentateurs trouvent une perspective différente quant à la nature humoristique du nom. John Woo Takashita du New York Times a écrit ceci sur son blog Wrike Technawrogy : "Je pense que cette plaisanterie ne va pas durer. Les gens vont commencer à se rendre compte que l'iPad est complètement différent de l'iPod, bien qu'il n'y ait qu'une lettre de différence entre les deux noms." Quand on lui demande son avis quant aux connotations drôles que certains trouvent avec le nom "iPad", Jobs répond ceci :

« Il n'y a aucune controverse. Apple affirme que ce que certains trouvent drôle ne l'est en fait pas. Periode." »

Le dernier mot causa évidemment l'hilarité générale.

Apple avait tenté de tourner une série de spots publicitaires dans l'espoir de faire oublier la blague en plus de promouvoir leur gadjet. La pub commence comme un clip de campagne politique, avec un écran noir et et une musique sinistre. Puis la voix de Steve-Tout-Puissant retentit : " Ca vous amuse de vous moquer d'une femme qui saigne ? Allez crever en enfer ! Nous, chez Apple, on tente de faire en sorte que ces demoiselles aient un début de cycle le plus confortable possible ! Ah, d'ailleurs, l'iPad coute 780 €."

[modifier] L'avis des consommateurs

[modifier] Les retours négatifs

L'iPad a été tésté des mois avant sa sortie. Apple a distribué environ 800 modèles à des clients américains chanceux et quelques-uns à des grands testeurs d'électronique. Les avis furent partagés. Les clients se sont plaints du fait que l'iPad n'était qu'une tablette qui pouvait jouer de la musique. Les testeurs masculins du produit l'ont souvent renvoyé avec des lettres d'insultes ou des demandes d'explications quant à l'utilté du produit. On retient en particulier l'une de ces lettres, envoyée par un habitant de la ville de Madison, dans le Wisconsin : "Mais qu'est-ce que c'est que cette merde ?! C'est une blague ? Moi j'attendais la nouvelle génération d'ordinateurs ! J'attendais une tablette-ordi ! Même un iPhone géant que tu peux pas utiliser sans t'abonner chez AT&T (Orange aux USA) m'aurait plus satisfait qu'un vulgaire tampon."

[modifier] Les retours positifs

Les avis positifs étaient moins nombreux que les que les protestations. Une utilisatrice de Virginie du Nord en dit ceci : "J'ai été agréablement surprise de découvrir que l'iPad vibre quand on l'allume à n'importe quel moment. Je suis resté plantée pendant des heures, à l'allumer et à l'éteindre. La petite musique joyeuse jouée en arrière plan couvrait les cris de mon mari, qui se trouvait à l'étage inférieur. Je pense qu'il voulait me faire faire le repas ou la vaisselle. Dans tous les cas, c'est un excellent produit. Merci, M. Jobs ! "

L'éminent testeur d'appareils technologiques Roger Ebert n'a mis que 2,5 étoiles sur 4 à l'iPad et seuleument un pouce vert dans son article. Il a écrit ceci : "Bien que l'iPad est un objet original, et est sans conteste une révolution dans le domaine des problèmes menstruels, il ne couvre pas toutes nos espérances dans ce qu'il aurait pu être." Ebert aurait voulu voir dans le produit "un système qui connectait l'iPad à Internet sans passer par AT&T et le fait que le produit tourne sous Mac OS." Ensuite, il ajouta ; "Au moins, nous sommes arrivés là ou nous en sommes. Je m'explique : il y a quelques centaines d'années, les femmes qui saignaient étaient considérées commes impropres et étaient rejetées de la société. Certaines étaient même brulées comme des sorcières." Le public non-averti pense juste que tout ceci est ridicule et veut juste un ordinateur portable sans clavier ou lecteur CD. Ils ne connaissent pas l'autre technoloflop d'Apple, le MacBook Air.

[modifier] Caractéristiques

[modifier] Logicielles et matérielles

L'iPad est fourni avec les incontournables des autres produits Apple : un emballage intérieur datant de l'ère spatiale qui protège le produit, un mode d'emploi qui ne contient littéralement aucune instruction utile, un cable de recharge USB standard qui ne se branche à aucune prise murale, et les inconfortables iEmbryons-a-mettre-dans-les-oreilles. Si vous voulez utiliser un micro avec votre iPad, il faudra en acheter un, parce que, comme d'habitude, il n'y a pas de micro interne. Il y a tout de même une caméra, mais la plupart des utilisatrices affirment que c'est complètement inutile, car lorsque l'iPad est en fonctionnement, la plupart des photos prises ne sont que des ombres roses en noires floues. La capacité la plus incroyable de l'iPad selon de nombreuses personnes est le fait qu'il se recharge tout seul en utilisant l'énergie cinétique du fluide menstruel. L'iPad est livré avec le même logiciel que la plupart des iProduits de 3eme génération, bien que l'objet est censé être un produit de la 4eme génération. L'iPad peut (entre autres) accéder à iTunes, jouer un morceau qui accompgne l'humeur de l'utilisatrice (comme mentionné plus haut), aller sur internet grâce au réseau 3G super rapide de AT&T, et acheter et afficher des iBooks. Il permet aussi de faire marcher des applications de l'Apple App Store. Ah, ça se branche aussi au vagin, comme ça ça ne coule pas partout à coté.

[modifier] Utilisation

Cela me paraît évident.


[modifier] Problèmes de fonctionnement

L'iPad a connu des problèmes pendant le test beta. Ils furent divulgués au public lors de la sortie. La vague de problèmes commença presque immédiatement avec la mise en place des réglages de recherche. Les testeurs ont souvent soulevé les points suivants :

  • La musique jouée quand la femme était énervée ou agitée était remplacé par : "Je suis le serviteur de Satan !". Cette phrase était répétée encore et encore, de plus en plus fort. Le débat faisait rage entre les développeurs. Certains affirmaient que ça n'était qu'un fantome dans le code du programme tandis que d'autres accusaient certains de l'avoir mis là intentionellement.
  • Les cobayes eurent un problème quand l'iPad était connecté avec l'iTunes App Store pendant l'utilisation.
  • Ils ont remarqué que lire des iBooks étaient un problème 5 jour par mois....

[modifier] Voir aussi

UncyclopédiaWiki.png

Cet article, basé sur le texte Uncyclopédien iPad, est disponible uniquement sous licence CC-BY-NC-SA de Creative Commons.



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
Autres langues
wikia