Humour mathématique

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Capello.jpg

Vous allez voir les jeunes, on va bien se marrer dans cet article. (image non-contractuelle)

Une Blague Mathématique est une forme d'humour qui s'appuie sur une pratique ludique des mathématiques. L'humour peut provenir d'un calembour, ou d'un bourimet de bon aloi issu d'un terme mathématique. Il peut aussi être la résultante d'un produit de racine carré ou de la surprise provoquée par une puissance oubliée dans une équation euclidienne. Pour la plupart, ces blagues sont inaccessibles pour le bas peuple qui n'a pas fait l'École Centrale.

[modifier] Jeux de mots nombres

(Vous avez vu ? Déjà rien que dans le titre de cette partie il y a une blague mathématique, maintenant c'est certain, on va se poiler comme des cochons.)

Certaines blagues utilisent des noms de célèbres mathématiciens pour former un jeu de mot de bon aloi :

Q. Quel mathématicien peut vous peser ?
R. Jørgen Pedersen Gram (En référence au déterminant de Gram XD.)


D'autres blagues utilisent avec facéties les variables.

Protagoniste 1: Salut l'ami, dis donc, connais-tu l'intégrale de " 4/néoplasme∝ x 75√carcinome " ?
Protagoniste 2: Muahaha je vois clair dans ton jeu l'ami, c'est bien entendu un métastase !
Protagoniste 1: Non, il s'agit d'un cancer en phase terminale – tu as de toute évidence oublié d'ajouter la matrice booléenne au produit de c !
Protagoniste 2: Ah ah ah, heureusement que tu es là mon ami, je me sens tellement seul depuis que ma femme m'a quitté.
Protagoniste 1: A cause d'un " 4/néoplasme∝ x 75√carcinome " ?
Protagoniste 2: Oh Oh Oh c'est drôle parce que c'est vrai. Je suis mort au fond de moi.

Cette espiègle plaisanterie vous est de toute évidence passée bien loin au dessus de la tête je vais donc vous l'expliquer.

La première partie de la blague qu'il faut rapidement comprendre sous peine d'être à côté de la plaque est que l'antidérivation de la primitive 4/x, ne peut en aucun cas être un logarithme népérien à moins que l'on soit dans une équation gaussienne, et là on se marre !

La deuxième partie de la blague, et là vous allez voir comme c'est bidonnant, c'est qu'on ne peut de toute évidence pas multiplier 75√x par ∝ sauf si (Et là vous allez vous marrer !) on se trouve dans une équation gaussienne sous une réduction de Gauss. Ce qui de toute évidence inclus une anti-dérivation de c et qui donne naturellement selon les théories de l'algèbre bilinéaire les plus élémentaires : "néoplasme + c, or "A" qui rappelez-vous est 75√carcinome est exponentiellement appliqué à la variable F qui par définition est l'expression du résiduel, il y a donc cancer en phase terminale, donc rire.

[modifier] Blagues à base de chiffres binaires

Il n'y a pas 36 façons de compter en chiffres binaire — A vrai dire il y en a 42.

Cette blague " über drôler ", (oserais-je dire S=K.log W de Drôle XPDLR) se base sur le paradoxe provoqué par la confonction des valeurs de la vie réelle par rapport aux nombres anté-décimalaux mis en lumière par le Théorème de Sadit-Carnot (d'où ma blague entre parenthèse, putain j'ai la forme aujourd'hui !). Tout comme un bon nombre de jeux de mots, l'humour ici vient du fait que 36 équivaut à 42 si l'on retranche les équations différentiels de Victor Isakov.

D'autres formes d'humour peut-être plus accessibles naissent de la nature profondément comique des dérivés.

Pourquoi les mathématiciens ne ratent jamais le bus ?
Parce que 25 Octo-minet = 35 Decimale de π.

L'humour ici est tellement facile d'accès que je ne m'abaisserais pas à vous l'expliquer

[modifier] Humour stricto-sensus de mathématiciens

De fait de son milieu particulièrement masculin beaucoup de formes d'humour mathématique ciblent l'antique confrontation entre les hommes et le "sexe < Bite". Pour certaines féministes coiffées comme des aisselles, l'humour mathématique est un terreau de sexisme, en particulier à cause de certaines phrases hors contexte du type " Les femmes sont des connasses² ". Jean-Marie Bigard est très apprécié.

Voici donc quelques exemples pour prouver que l'humour mathématique n'est pas sexiste mais réaliste :

Les femmes sont le produit de l'argent et du temps: \text{Femme} = \text{temps} \times \text{argent}
Le temps c'est de l'argent: \text{temps} = \text{argent}
Donc les femmes sont de l'argent au carré : \text{Femme} = \text{argent}^2
L'argent est la racine de la diabolique (oui, les matheux sont communistes): \text{Argent} = \sqrt{\text{diabolique}}
Donc les femmes sont diaboliques: \text{Femme} = (\sqrt{\text{diabolique}}\,)^2 = \text{ROFL}
Evil.jpg

En plus elle avoue l'effrontée.

Les possibilités sont  :

Les femmes sont bonnes à baiser: \text{Femme} = \text{Vagin} \sum_a^b \text{sodomie} + \text{bukake}
Une femme baisable est de préférence attirante physiquement: \text{Baise} \neq \text{Laideur}
Donc les femmes moches sont inutiles : \text{Femme} + \text{Laideur} = \sqrt[temps]{gaspillage}\approx\text{va te noyer}^2
Donc les femmes moches sont des connasses \text{Femme Laide} = \sqrt{\text{Insatisfaite du cul}}
Women-not-decoration.jpg

C'est drôle et c'est vrai.

Des études très sérieuses ont menées à la conclusion que pour pleinement apprécier l'humour de mathématicien il fallait au préalable se laisser pousser le pénis. En effet, pour devenir un mathématicien reconnu il faut avoir participé à différents concours de longueur de poils d'oreille ou encore au derby du plus beau baisenville ainsi que la coupe du monde des colliers de barbe.

Collierdebarbe.jpg

On vous en demande pas plus madame, après on vous accepte.

[modifier] Humour pro-mathématiciens

Des blagues trouvent aussi racine (carré PTDR) dans l'incroyable propension des mathématicien à décoder avec pertinence le monde qui les entoure.

Dans ces blagues on retrouve bien souvent d'autres 'professions' scientifiques reconnues tels que les historiens, les psychanalystes et les philosophes confrontés au génie mathématique qui, à la fin de la blague, leur montre à quel point ils ont gâché leurs vies. Tout ceci procède d'une démarche assez similaire des fameuses blagues de type " c'est un noir un arabe et un français " sauf que les blagues mathématiques peuvent toujours être racontée sans risquer de poursuites judiciaires.

La blague commence toujours par les pseudo-scientifiques aux prises avec leurs problèmes quotidiens (comme par exemple combattant leur homosexualité refoulée ou cherchant désespérément des financement publics pour s'acheter des dosettes senseo) quand soudain le mathématicien arrive et rox tout.

Un historien, un psychanalyste et un mathématicien sont à une terrasse de café. Tandis que les deux premiers font la quête pour se payer un verre, le mathématicien lui est en train de faire quelque chose d'utile. Soudainement un monsieur arrive et glisse sur une peau de banane. L'historien dit : ça me rappelle le Duc de Nemours à la bataille du pont de Saxe-Lotharaingie. Le psychanalyste dit : ça me rappelle les saintes écritures : 2ème Verset 5:17 Nouveau Testament Freudien. Le Mathématicien dit alors : Mais pourquoi je traîne avec vous ? Vous êtes vraiment des ringards, bande de sous-hommes !


Un autre exemple de blague :

Un mathématicien et un philosophe sont invités à une conférence; le mathématicien pour de bonnes raisons et le philosophe pour ramasser le crottin des fiacres qui amènent les vrais scientifiques. Le dernier jour de la conférence, ils se retrouvent au bar. Le mathématicien va se coucher, le philosophe reste au bar car il est évidement alcoolique, le lendemain il a la gueule de bois, le mathématicien s'approche et lui dit : Alors minable tu t'es encore saoulé avec du mauvais vin ? Espèce de déchet !


Allez, une dernière pour la route, c'est pour me faire pardonner de vous avoir fait régurgiter votre plat:

Une infinie quantité de mathématiciens entre dans un bar, le premier dit : j'aimerais un demi, le deuxième dit : je voudrais un huit seizième. Là le barman fait de gros yeux rond et dit : Quoi ? Un huit seizième ? Mais ça veut dire quoi ça ? S'il vous plait dites moi ce que ça veut dire un huit seizième, je suis barman je comprends pas, aidez moi s'il vous plait monsieur vous avez l'air tellement intelligent.

Une bonne partie de la blague est drôle car d'après le théorème de Chasles infini s'écrit : \sum_{k=1}^\infty 2^{1-k} convergeant vers 2; et ça aucune pute servaille de barman pourrait savoir un truc comme ça, ce qui est vraiment drôle.

Les mathématiciens sont aussi connus pour pratiquer des généralités exponentielles sur la base des théories de Augustin Gronflin, j'en veux pour preuve cette blague...

Bon, bon, d'accord.

[modifier] Humour anti-mathématiciens

Une forme d'humour assez présente dans le monde consiste à se foutre ouvertement de la gueule de matheux et de leur propension à péter plus haut que leur cul. Indubitablement cet humour est pratiqué par des jaloux et il n'a pas sa place ici.

Néanmoins la désencyclopédie est parcouru par très peu de mathématiciens qui lui préfère ce wiki. De fait, je me dois de faire aussi une partie sur les moqueries anti-mathématiciennes.

[modifier] Se moquer du raisonnement mathématique

Bon alors y'a des connards qui se moquent des gens qui ont pas raté leur vie, attention vous allez voir c'est super pas drôle mais faut que j'en parle.

\left( \lim_{x\to 8^+} \frac{1}{x-8} = \infty \right) \Rightarrow \left( \lim_{x\to 3^+} \frac{1}{x-3} = \omega \right)
\frac{\sin{x}}{n} = \frac{\mbox{si}\, x}{1} = 6

\frac{d}{dx} (x) = \frac{1}{x}x = 1

	\frac{12 + 144 + 20 + 3 \sqrt{4}}{7} + 5 \times 11 = 9^2+0

\left ( \int\limits_{1}^{\sqrt[3]{3}}t^2\, dt \right ) \left ( \cos \frac {3 \pi}{9} \right )=\ln {\sqrt[3]{e}}.

Voilà ! Ah ! Ah! Super marrant, bravo les branleurs.

[modifier] Petit aparté

Hé, on est pas là pour faire de la branlette de mammouth, je fais un article sérieux là. Vous voulez niveler par le bas, c'est ça ?

...Bizarre, je suis actuellement pris d'une stupeur étrange et pénétrante en vous entendant, votre joli teint de porcelaine et votre voix de velours me rend captif de vos charmes, très bien maître, parlez et j'exécuterais vos désirs.

[modifier] Apprenons l'humour mathématique en s'amusant

Gouvernementfrance.png
Ceci est un message du gouvernement français.

Salut les enfants, est-ce que vous avez envie de faire des... Maths ?

Funny-numbers.jpg

Salut, tu veux être notre ami ? XD

Vous voulez passer un agréable moment et peut-être plus tard vous faire débaucher par les U.S.A ? Alors commencez donc par résoudre ce joli problème rigolo avec nous !

Funny-numbers.jpg

Ouais ! Trop Génial, j'ai hâte que ça commence !

C'est 1 fille de 17 ans qui se lève à 9 heures 45, elle va voir 9 hommes puis elle va dans 1 hôtel et elle y reste 3 heures.

Qu'est ce qu'elle fait ?

Funny-numbers.jpg

Rolala ! Je sais pas ! Calculons tous ensemble pour savoir ! Ouais ! Génial !

ce qui nous donne 11794591 X 3 =

35383773

Qui peut se lire à l'envers:

ELLEBESE
Funny-numbers.jpg

Escellent ! J'aime compter et manger du cochon !

Ceci était un message du gouvernement français.
Gouvernementfrance.png



Wikipedia-logo-fr.png

Cet article, basé sur le texte de Wikipédia «Mathematical joke», est disponible uniquement sous licence GFDL.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia