Hugo Hugo

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Hugo Hugo est un des descendants de Victor Hugo et de Hugo Victor. Spécialiste des théories conspirationnistes de la pire espèce, c'est un des ennemis principaux du Zetetic Circus et plus particulièrement de Paul Binocle.

[modifier] Biographie

[modifier] Une jeunesse difficile

Hugo (Hugo) est un écrivain mystique, mi-français, né dans une famille aisée au lourd passé littéraire. Ses prénoms et noms difficiles à porter lui valent de nombreux sobriquets. Écrasé par son héritage et par un camion, Hugo Hugo réalise rapidement qu'il ne pourra jamais être un écrivain de la stature de ses ancêtres et que son destin se trouve ailleurs. Mais où ?

À l'âge fatidique de 13 ans, il fait une fugue pour trouver sa vérité et rencontre Raël, qui lui transmet sa haine pour le Zetetic Circus, lui apprend à écrire des articles sensationnalistes, à chanter et à colorier un dessin sans dépasser les bords noirs.

[modifier] Une carrière controversée

Hugo Hugo commence alors à écrire des articles pour différentes revues sur le paranormal. Son manque de rigueur, son absence totale de contact dans le milieu et les conseils de Raël le conduisirent à inventer totalement le contenu de la quasi-totalité de ses articles. Son imagination débordante lui valut un succès rapide auprès des lecteurs crédules et fit rapidement sa richesse.

[modifier] L'écrivain, le voyageur temporel et l'abomination de la nature

Vint cependant un jour où Hugo (Hugo) fut contraint d'effectuer un véritable reportage. Envoyé en Australie pour enquêter sur le légendaire paresseux-garou, il fit deux rencontres étrange.

Ce passage de la vie de Hugo Hugo a été adaptée à l'écran, avec Clint Eastwood incarnant le jeune écrivain et une bande-son composée par Ennio Morricone inspirée d'authentiques cris de paresseux-garous.

[modifier] Le voyageur temporel

La première fut Paul Binocle lui-même, venu faire partager son savoir à une tribu particulièrement vive de kangourous. La rencontre entre les deux hommes fut très tendue, puisque Raël avait appris à Hugo (Hugo) à détester l'étrange sage et que Paul Binocle souffrait d'indigestion.

On a retrouvé les récits respectifs des deux hommes relatant ce face-à-face inattendu :

[modifier] Version de Hugo Hugo

J'ai vu beaucoup de choses dans ma vie. Des marmottes de l'espace au crépuscule. Des coccinelles tueuses en rut. Des extraterrestres du FBI comparant la taille de leurs lasers. Mais rien ne m'avait préparé à cette vision soudaine et inattendue, cette irruption impossible de l'homme dans cet environnement sauvage sans foi ni loi, sans merci, sans bonjour ou bonsoir. Il se tenait là, simplement, comme le fantôme de George Washington lors des attentats du 11 septembre, horrible élément fantastique dans ce décor naturel. Ses deux yeux brillaient derrière des lunettes que je ne connaissais pas mais qui n'étaient pas sans rappeler l'architecture zéta-réticulienne pré-scientologiste. Il n'eut pas besoin d'ouvrir la bouche. Je sus directement que c'était lui. Paul Binocle, légende vivante, l'effaceur temporel. L'outil de contrôle ultime du New World Order, voyageant dans le temps pour modifier le cours des événements, altérant la vérité et ridiculisant Raël. Paul Binocle, l'ennemi à travers les siècles.

Mon voyage venait à peine de commencer et déjà, le paranormal était partout.

[modifier] Version de Paul Binocle

La vie est comme un boomerang, allant, venant, parfois tombant, souvent volant. Des mains expertes et intangibles sans cesse la manipulent, l'orientant dans l'une ou l'autre direction ou la laissant planer au gré des vents. Il arrive parfois qu'un accident ait lieu. Une fausse note dans une symphonie, un grain de sable dans un engrenage, un cheveu dans la soupe, un caillou dans la chaussure, une pièce de monnaie japonaise dans un portefeuille européen. Lave en fusion brûlant les entrailles ! Épées barbelées plantées dans le ventre, rapace affamé dévorant le foie. Sous l'oeil d'un observateur inconnu, notre douleur personnelle est démultipliée, notre supplice de Tantale devient total et le mal devient anormal. Agonie amère ! Faillible et fragile, mon Dieu, qu'avons-nous fait pour mériter cela ?

Je n'aurais jamais dû manger ce koala.

[modifier] L'abomination de la nature

Après cette rencontre étrange, Hugo Hugo fut confronté à un redoutable paresseux-garou avide de sang. Pris dans un piège à kangourou, il ne dut son salut qu'à l'intervention de Paul Binocle, qui le libéra quelques minutes à peine avant que le redoutable monstre ne l'atteigne. Cela n'atténua cependant pas la haine que lui vouait Hugo (Hugo), au contraire, le fait de devoir sa vie à son pire ennemi démultiplia sa colère et il jura devant des marsupiaux médusés qu'il aurait sa vengeance.

Cet épisode de la vie de Hugo Hugo lui valut honneurs et reconnaissance auprès d'un public très large, y compris une partie de la communauté scientifique. C'est cela qui le poussa, par la suite, à se risquer à écrire de (mauvais) articles pour des journaux scientifiques.

[modifier] Bibliographie

[modifier] Dans le domaine du paranormal

  • Le complot judéo-maçonnique des bouddhistes de l'espace
  • Interview d'un fantôme extraterrestre
  • Paul Binocle, faux sceptique et vrai agent secret du FBI du trésor maudit des clones des Illuminati intraterrestres ?
  • OVNI... O RLY ?
  • Le BliFeur en trois volumes

[modifier] Dans le domaine des sciences

  • Le paresseux-garou, une pathologie méconnue
  • Le mouvement perpétuel, une question de définition
  • La virgule, un passage obligatoire pour les titres de livres sérieux
  • La bande à Kéké : L'univers d'êtres traumatisant
  • Le Canard, l'animal d'une autre nature
  • Dans l'univers miroir Hugo Hugo s'appelle Victor Victor.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia