Hittites

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Premier article vocal !
Nuvola apps important.png Faites attention !
Pour apprécier pleinement son contenu, cette page doit être lue à voix haute !
Nuvola apps important.png Faites attention !
Et avec les liaisons !


Pbruel.jpg
Patrick Bruel dit :

Salut ! On va faire un jeu passionnant : à partir d’ici, comptez toutes les syllabes en T que vous prononcerez. Cette boîte ne compte pas, ni les notes en bas de page. Il y a un superbe prix à gagner ! Alors bonne chance à tous et à toutes !

[modifier] Latitude

Les Hittites se sont installés en Turquie en 3333 avant notre temps, en toute hâte et en altitude. Tout au bout des terres Hittites se trouvait le Tatarstan (l’état Tatare).

[modifier] Culture

Hittites-lines.GIF

Hittite à l’attitude dubitative, autoportrait. Gravure du XTTT Siècle.

Tés.jpg

Le marteau-té, outil Hittite

D’habitude construites en tilleul ou en thuya, leurs cités qui s’intitulaient Hittitecity, Tototown, Tautavel, Tuamotu, Tahiti ou Tataouine étaient souvent en feu. Tout en toussant, les Hittites tentaient d’éteindre mais la Tramontane attisait.

Toutatis était le Dieu Hittite[1]. Les Hittites ont sanctifié le tatou et la tortue, leurs saintes bêtes.

Les Tatars et les Teutons les détestaient tant qu’ils tentaient tout le temps de les tirer à bout portant. Les redoutables lutteurs Hittites les mataient totalement. Les Hittites évitaient pourtant de partir en bataille sans tailler à Toutatis un totem à tête de tatou, c’était tabou.

Tout auteur Hittite, tel Totila dans « Les temps détonants des Tyrans », atteste ces batailles. Citons toutefois un teinturier étranger qui constate, je cite : « Bouba, un Berbère des bois en boubou se débat debout dans la boue avec Babar le barbu, un barbeau barbare. Au bord, Bob, un bien beau Bo-bo ébaubi en reste baba, buvant un bol de Bourbon. Au bout, un bébé boit un biberon. Et qui bouffe un bout de bonbon, c’est Bibi ! »

Luth.jpg

Hittite au luth interprétant « Turlututu »

Titi-chien.jpg

Statue de Titi, gentil toutou Hittite

Les Hittites étaient des boutes-en-trains ; ils jouaient du luth en tintamarre. En tâtonnant ils inventèrent la note Ut, tout en chantant, eût-il été utile de le citer.

Il était de tradition que les petits Hittites soient élevés par leurs tantes[2], aussi tous les Hittites s’appelaient Tonton ou Tata. Les Hittites domestiquèrent le chien, les fameux toutous Hittites.

Les tontons Hittites étaient tatoués et portaient des T-shirts. Les tatas étaient vêtues de tutus teintés en tissu de tatou tanné et étêté.

L’hiver, les Hittites étaient dans des tentes dans l’attente de l’été, où à toute allure tontons tatas petits et toutous se hâtaient dans leurs huttes d’été, au son de l’Ut des luths. Quand les petites Hittites tétaient les tétons des tatas, des tas de tontons têtus tentaient de les titiller[3], mais ils tâtaient les battes des tatas tatillonnes.

Les Hittites cultivaient du thé et du thym en tonne, autour d’étangs étonnants, contenant des tas de thon. Ces étangs s’étendaient tant que les traverser mettait très longtemps. Les Hittites trempaient leurs petits dedans[4] par tous temps, l’été tout autant qu’au Printemps.

[modifier] Institution

Sculpture.jpg

Tabatha, tata Hittite de toute beauté, maîtresse attitrée du roi Têtê III le Titan

L’état Hittite était instable. Constitué de députés trentenaires intermittents, tributaires d’un roi-tyran, ils s’entretuaient tout le temps. L’artiste Aristote commente les tensions latentes : « Triste statut que le statut de député ! Toutou d’un tyran titubant, toujours mécontent. Qu’à-t-il bâti ce bâtard ? J’ai été témoin d’une scène terrible que je transcris : »

Têtê III le Titan : Titi ! Goute ce rôti !
Titi le Petit : Non, je suis député, Têtê. Ton gouteur peut gouter.
Têtê III le Titan : Tu me tutoie gitan ?! Matez-tous, députés ! Gouteras-tu ce rôti, Titi ?
Titi le Petit : Ni rôti ni laitue ! Me tueras-tu ? Tu aurais tort, je suis la tête du parti, les Hittites ont voté et…
Têtê III le Titan, lui tranchant la tête au couteau : As-tu tâté ta tête, patate ?
La tête à Titi tombant à terre : Taaaargh !
Têtê III le Titan, à la tête à Titi : Te tais-tu donc maintenant ? Tapette Hittite !
Têtê III le Titan, à l’assistance hébétée : Otez cette tête et partez-tous!

[modifier] Hittites eat it

Tbone.jpg

Le T-bone, typiquement Hittite

Steak tartare, tomate et patate asiate, pâté en croute, tourte au tourteau et tarte tatin étaient des mets Hittites tout à fait gouteux.

[modifier] Stars Hittites

Question.png
Saviez-vous que...
Les Hittites ont inventé les tatanes ?
  • Toto
  • Tintin
  • Tito
  • Jacques Tati
  • Titus, et tout le toutim
Mr-t.jpg

Le dernier des Hittites

[modifier] Notes

  1. Au mercato théologique d’octobre 33 av. JC, Toutatis fut transféré au panthéon gaulois - 12 M de sesterces TTC
  2. Contrairement aux Papous où le papa pouponne par pur plaisir. Le papa Papou ne prend pas de pause, et il pompe un peu le pipi des petits en appuyant du papier : c’est pourquoi le papa Papou pue.
  3. Même les Mormonds mimant leurs mômes mordent les molles mamelles des mamans par moments.
  4. En Sibérie, une menue nounou Nenets naine à nattes nommée Annie a noyé Manu, un enfant nu, né sans nez. Devenue nonne, elle n’est ni bannie ni punie, que nenni. Mais nul Nenets n’y donne ni noix ni banane.
Avez-vous bien compté les syllabes en "T" ?
 
1
 
3
 
4
 
6
 
63
 
16
 

Ce sondage a été créé le avril 16, 2010 13:24 et 93 personnes ont déjà voté.



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia