Histoire de l'Auvergne

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Histoire plus ou moins véridique de l'Auvergne qui explique bien des choses...


[modifier] La période Gauloise

A l'époque gauloise l'or coule au fond des ruisseaux et les petits cochons s'ébrouent dans les mares. Clermont est alors nommée Nemossosau (n'importe quoi!) et l'Auvergne appartient aux Arvernes, la plus puissante des tribus gauloises. D'ailleurs Arverne signifie « ceux qui sont supérieurs ». On se la pête grave en Auvergne (et on en est fiers)! Enfin jusqu'à l'arrivée d'un certain Jules César...

De cette époque, les Auvergnats on gardé leur amour pour l'or et la moustache... BEURK la moustache !!

[modifier] La période Romaine

A l'Epoque romaine tout se gâte. Clermont prend le nom imprononçable d'Augustonemetum, c'est une immense métropole dédiée à la déesse Vénus dont le temple est bâti au sommet du Puy de Dôme. La ville est entourée de monuments clinquants appartenant à de nobles familles (Pompidux, Giscardix, Chiracum, Mitterrandix, Hortefeux,...) et est en proie à une débauche frénétique.

C'est à cette époque que commence la culture du Cannabis qui n'aura cesse de s'étendre jusqu'à nos jours dans les baignoires et les sous-bois de cette région.

Et nous, pendant ce temps là, on tournait la manivelle (Druide Wazoo).

[modifier] La période Wisigothe

L'Auvergne fera partie du royaume Wisigoths pendant 32 ans entre 475 et 507.

C'est du sang de ces babares que descendent les rugbymen de l'ASM qui le transmettront à leurs descendants,

[modifier] La période Franque

Rien à dire sur cette période si ce n'est que Charlemagne tentera en vain d'apprendre à lire aux auvergnats et se fâchera tout rouge.

C'est depuis lors qu'il n'y a qu'une fac pour toute la région.


[modifier] La période Normande

Pendant les 800th Clermont s'appelle Clairmont. Son nom viendrai du fait qu'elle se fait régulièrement incendier par les Vikings.

De cette époque l'Auvergne garde une animosité héréditaire pour les Normands, et sont aussi cons que les Bretons.

[modifier] Le schisme

En l'an 1120 pour une raison inconnue le Comte de d'Auvergne déplace son chateau loin de celui de l'Evèque sur la butte de Montferrand. A l'époque Clermont et Montferrand sont deux villes distinctes.

De cette époque reste le Zizi Folies, un club à l'ambiance toujours très chaleureuse...

L'Evèque aurai quant a lui fait peindre la cathédrale en noir en signe de deuil.


[modifier] Blaise Pascal

Blaise Pascal naît à Clermont en 1623 où il y vit jusqu’en 1655. c'est le seul mec intelligent qui naquit dans la région.

Depuis un lieu public sur deux s'appelle Blaise Pascal.

[modifier] La révolution industrielle

Pendant la révolution industrielle Clermont est une immense citée ouvrière dominée par un gros bonhomme fumeur de cigare nommé Bibendum. Montluçon connaît lui la domination d'un certain Dunlop et une odeur de plastique brûlé couvre la région. Les ouvriers passent leur vie entre le boulot et le bistrot.

Depuis cette époque l'Auvergne est communiste.

[modifier] Mai 68

En mai 68 il ne se passe strictement rien en Auvergne. La moitié de la population (toujours coco) est montée sur Paris foutre le bordel. Quelques étudiants défilent dans les rues pour le principe puis rentrent chez eux bien sagement. En revanche les cocos ramèneront sur leurs tracteurs des milliers de Hippies venus se mettre au vert.

Depuis cette période l'Auvergne se bat pour le titre de la région la plus roots de France avec le Larzac.

[modifier] Aujourd'hui

De nos Jours l'Auvergne est un melting-pot de diverses peuplades :


  • Les Cantalous : Le Cantal fut massivement colonisé en Mai 68 par les Hippies. Le Cantalou est donc par nature Jeune Cool Fun et a toujours un peu d'herbe à rigoler et de fromage de brebis dans sa besace.
  • Les Thiersnois : La ville de Thiers est réputée pour ses couteaux dont la forme a été affinée au cours de décennies de Vendetta. Suite à la sélection naturelle par le truchement des bagarres de rues, le Thiernois moyen mesure 2m35 pour 151,7Kg.
  • Les Montluçonnois : Le visiteur sera sans doute frappé par l'omniprésence d'ailerons sur des voitures aux couleurs vives éclairées de néons et de jardins impeccables à l'anglaise. Montluçon est sans conteste la capitale pseudo-auvergnate du tuning. Les Montluçonnais attendent avec impatience l'importation de moteurs.
  • Les Moulinois : Comme le dit le dicton local "Il ne se passe jamais rien à Moulins". Les Moulinois sont pourtant de petits bonshommes velus qui aiment faire la fête et mangent 8 fois par jour. Il est vrai qu'on les voit rarement en dehors de la Comté.
  • Les Haut-Loiriens : Cette peuplade pacifique fut traumatisée au Moyen-Âge par un monstre connu sous le nom de "bête du Gévaudan". Depuis ils construisent des statues géantes de la Vierge au sommet de toutes leurs collines et fabriquent des chapelets en lentilles, comme on peut le constater au Puy-en-Velay.
  • Les Vichinois : Habitants de l'ancienne capitale de la France "libre" : Vichy. Les Vichinois en gardent un gout immodéré pour le luxe qu'ils alimentent en dépouillant de vieux milliardaires venus se baigner dans l'eau minérale.
  • Les Chamaliérois : La petite ville de Chamalières est peuplée par la famille du défunt Giscard D'Estaing. Alors qu'on peut se payer un appart' pour 3 choux à quelques mètres de là dans la ville de Clermont, le mètre carré se négocie à plusieurs millions de $US à Chamalières.
  • Les Aubièrois : Aubière accueille le campus scientifique de Clermont Ferrand. L'air frais du plateau des Cézeaux agite les neurones, on dit que c'est là que fut inventé le fil à couper le Saint-Nectaire.
  • Les Clermontiens : Il est très facile d'identifier d'où vient un Clermontien :
    • Si il est chauve et porte une petite moustache vous avez sans aucun doute un cadre dynamique de l'entreprise pneumatique locale.
    • Si il porte une grosse moustache alors vous avez là un des des ouvriers de la manufacture de la firme.
    • Si il a des lunettes et pas de moustache il travaille à la Banque de France.
    • Si votre gugus est habillé de vert et jongle sur la place publique c'est un des nombreux punks de la ville.
    • Si il a une soutane c'est un moine ou alors c'est un étudiant.
    • Les étudiants sont très nombreux car c'est la seule fac de la région, il paraît que certains viendraient de plus loin encore mais cela n'a jamais été confirmé...


On peut encore faire quelque chose de cet article. Vous pouvez suivre les conseils du chirurgien sur la page de vote.
Partage sur...
wikia