Histoire de l'équerre

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Carton carré.jpg

Voici la premère équerre de l'histoire

Une équerre est un outil de géométrie fort utile pour tracer des angles droits. Son utilité se limite généralement à ce détail, mais on pourrait faire des traits avec. Bref, nous allons vous conter la fascinante histoire de cet objet, pas assez connue par les professeurs de mathématiques qui devraient pourtant se sentir concernés.

[modifier] L'invention de l'équerre

Hector Ecair (1450-1485) a eu, un jour, l'envie de vérifier si un angle de son domicile était bel et bien droit. Or donc, après des années et des années de recherche, en 1485, une idée simple lui vint : découper un bout de carton en forme de carré, lui donnant ainsi un angle droit à coup sûr.

Finalement, il remarqua non sans peine que son angle était 2 ou 3 degrés supérieurs à l'angle voulu (pour la petite histoire, un angle droit est égal à 90°). Rappelons qu'il avait déjà le rapporteur. 3 mois plus tard, Hector faisait des travaux pour retravailler cet angle, répandant ainsi son idée. Il aurait pu devenir riche et célèbre, mais le fait est qu'il est mort lors de ces travaux, d'une cause encore inconnue. Aussi a-t-on décidé de donner le nom d'Hector à son invention, cela dit personne ne connaissait la vraie orthographe du nom de M. Ecair... nous voici donc avec une équerre.

[modifier] Du carré au triangle

Équerre carton.JPG

Pas mal trouvé, n'est ce pas?

Jean-Henri de Montegarde (1623-1628), issu de famille aisée, a trouvé un système qui révolutionnera l'histoire de l'équerre. En effet, un jour, face au carré de carton qu'était l'équerre à l'époque, il s'arma d'une paire de ciseaux et se mit à couper une ligne droite traversant le carré de long en large.

L'équerre étant très chère à l'époque, Mr et Mme de Montegarde furent pris de colère et firent avaler à leur enfant de 5 ans le triangle qu'il venait de découper. Jean-Henri est mort sur le coup, mais ses parents, avec du recul, ont trouvé cette idée fort ingénieuse : l'équerre en était beaucoup moins encombrante. Ainsi fut commercialisée l'équerre triangulaire et les parents de Jean-Henri riches (encore plus qu'avant).

[modifier] Le geste d'André

André Jacob (1748-1788) était un grand bâtisseur et un bon vivant plutôt corpuleux. Un jour qu'il travaillait sur son bureau, il a eu besoin de son équerre (pour tracer un angle droit). Voulant la saisir de ses gros doigts, il n'y est pas parvenu avant un bon quart d'heure... Sur le coup, il se demandait comment il pourrait faire pour réussir à la prendre sans que ce ne soit un effort considérable... Plus tard, alors que son chien venait de se faire tuer par son maitre pour cause de détérioration d'équerre (il avait fait un gros trou au milieu), André a remarqué que son équerre était beaucoup plus facilement saisissable.

Nous sommes en 1788, André découpe un beau trou à forme triangulaire dans son équerre et s'entaille le doigt par inattention. Il partage son astuce avec les autres grands philosophes de l'époque et meurt, 10 jours après son chien, d'une infection due à sa blessure.

[modifier] L'étanchéité de l'équerre

Équerre non graduée.jpg

là, ça ressemble un peu à celle que vous connaissez

Roger Wiltoun (1885-1915), était un soldat durant la Première Guerre Mondiale. Dans les tranchées, alors qu'il creusait un tunnel avec ses amis soldats pour aller exploser la tranchée des méchants allemands, il a été pris d'un doute quant à la résistance des fondations. Tous ses calculs se résumaient à démontrer qu'une poutre était en angle droit ou non avec une autre, pour que la structure soit stable. Bref, armé de son équerre en carton, il est sorti dehors pour se rendre au tunnel, malheureusement, il pleuvait et son équerre était morte au bout de deux mètres. Par chance, notre homme s'y connaissait en matière première et, en faisant fondre le plastique de son arme à feu, il est parvenu à modeler une équerre en plastique.


Sortant donc, fier de son travail, il le montrait à ses amis soldats, puis rejoignait le tunnel. Tout de suite, il constata que son raisonnement était juste et que le tunnel n'était pas stable. En effet, Roger fut surpris par l'effondrement du tunnel sur sa personne. Il en mouru. Ses compagnons soldats, marqués par cette fin atroce de leur ami, répandirent l'idée de sa création.

[modifier] L'équerre Multi-usages

Equerre graduée.jpg

Tout ça pour ça...

Thomas Fademon (1962-1975), étudiant, était blasé d'aller en cours avec toujours une règle et une équerre en main : c'était bien trop encombrant. Un jour, sur son bureau, il a eu l'idée de graduer son équerre à la main, ce qui lui permettrait de venir en cours avec son équerre seulement.

Très rapidement alertée, la EMDPDRG (Entreprise Mondiale De Production De Règles Graduées) engage des tireurs d'élite pour empêcher le phénomène de se répandre et donc, éviter la faillite de l'entreprise.

3 jours plus tard, Thomas Fademon était assassiné. Mais, l'invention s'étant répandue, l'entreprise a tout de même fait faillite au profit des plus grands constructeurs d'équerre du monde.

[modifier] L'équerre dans le futur

Dans un futur proche, l'équerre pourrait encore se transformer et faire ainsi un multi-usage règle-équerre-rapporteur-compas-cure dent-ciseaux et Pistolet!.

Dans ce cas, elle entrerait directement en concurrence avec le couteau-suisse! Mais elle pourrait aussi être intégrée à ce dernier, et donc on pourrait tracer des angles droits grâce aux couteaux-suisses!

Je laisse votre imagination parler sur les équerres du futur!


Qu'avez-vous pensé de Cet article ?
 
118
 
42
 
13
 
30
 
13
 
49
 
29
 

Ce sondage a été créé le mars 29, 2010 18:18 et 294 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia