Hexakosioihexekontahexaphobie

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

L'hexakosioihexekontahexaphobie est tout d'abord un nom très compliqué. Il tient son origine du verset 13:18 de l'Apocalypse, l'un des livres de la Bible dans le Nouveau Testament, ce qui prouve que les chrétiens se sont quand même bien amusés en rédigeant ce bouquin-là et qu'ils ne voulaient sans doute pas que des païens illettrés puissent lire leur ouvrage et le comprendre.


L'hexakosioihexekontahexaphobie est en réalité la peur du nombre 666. Il est séparé en deux parties:

  • hexakosioihexekontahexa, qui signifie comme son nom l'indique 6 kosio 6 cons 6.
  • phobie (suffixe): peur. De la même famille que le mot phobe, qui vient du greco-germano-latino-martiano-indien fobu, qui signifie "faire dans son froc".


[modifier] Note

En sachant que si vous retournez le nombre 666, vous obtenez 999, vous pouvez également retourner (ou plutôt, faire le palindrome, sinon cela donnerait ceci "ɐxǝɥɐʇuoʞǝxǝɥıoısoʞɐxǝɥ" et serait difficile d'écriture) de hexakosioihexekontahexa, ce qui donne alors axehatnokexehioisokaxeh et qui signifie donc 999. Ainsi, la axehatnokexehioisokaxehphobie est la peur du nombre 999. C'est pas beau le français ?

[modifier] Maladie

Il est à savoir qu'un être humain hexakosioihexekontahexaphobe et en même temps dyslexique aura énormément de mal à vaincre sa peur, car n'arrivant évidemment pas à la prononcer suite à sa dyslexie, il aura beaucoup de difficulté à se faire comprendre auprès des médecins et des spécialistes.

On peut noter qu'il en est de même pour les sujets atteints de hippopotomonstrosesquippedaliophobie qui représente la peur des longs mots, que les sujets atteints ne peuvent donc nommer.

[modifier] Comment reconnaître un hexakosioihexekontahexaphobe

Il existe plusieurs méthodes toutes plus amusantes les unes que les autres pour savoir si telle ou telle personne est hexakosioihexekontahexaphobe.

1) Présenter devant le suspect une feuille marqué 666. S'il s'enfuit à toute jambe, il est effectivement sujet à la maladie.

2) Faire effectuer au suspect la division 2/3. Son résultat étant 0,666 666 666 666... si le présumé hexakosioihexekontahexaphobe refuse de continuer et efface son calcul, alors il est en effet atteint par cette phobie.

Note à propos de la méthode 2: Si vous pensez que votre professeur de mathématiques est hexakosioihexekontahexaphobe, mettez comme réponse (même si elle est fausse) dans un contrôle le nombre 2/3. S'il n'est pas hexakosioihexekontahexaphobe et que votre réponse est fausse, alors il la rayera et vous aurez bêtement perdu des points. Mais s'il est hexakosioihexekontahexaphobe, alors quel que soit la signification de cette réponse par rapport à la question, il ne la rayera jamais et vous mettra un point à la question de peur d'attirer la colère du démon sur lui.

3) Si il est aussi dyslexique (voir plus haut) on peut tout de même s'en rendre compte de la manière suivante : demandez lui de répéter la fameuse phrase : "si six cent scie scient six cent cyprès, six cent cyprès seront sciés" ce qu'il devrait refuser de peur de se tromper et de prononcer le chiffre maudit. NB : n'écoutez pas ses jérémiades comme quoi il est incapable de même tenter de prononcer cette phrase car il est dyslexique, c'est faux, ce n'est qu'une piteuse excuse pour tenter (en vain grâce à cet article) de cacher sa peur.

Partage sur...
wikia