Haribos de Pikachu

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
CaribouP.jpg

Hmmmmm, ils ont l'air bons les nouveaux Haribos de nos amis Québécois...

« Oh père Castor, raconte-nous encore l'histoire des Haribos de Pikachu s'il te plaît, s'il te plaîîîîît. »
~ Câline, Grignote et Benjamin, enfants du père Castor
« Vos gueules ptits cons ! »
~ Père Castor, prêtre de la commune de Mangebûches, encore défoncé de sa dernière Skins Party

Pour les plus vieux d'entre vous, non, la Skins Party n'est pas un rassemblement de néo-nazis. Pour les plus cons d'entre vous, non, un néo-nazi n'est pas un personnage d'une version nazie de Matrix. J'écris pas sur les nazis moi, môssieur. Faut pas déconner, les nazis c'est mal, rien que le mot, c'est naze hiiiii (Cheers.png) ! Wouhou, je commence fort !

Je disais donc, la Skins Party, qui fait des ravages chez de jeunes paumés qui cherchent à fuir leurs problèmes familiaux, scolaires et identitaires (j'ai lu ça dans un article de blog très sérieux, genre Micheline, 75 ans, retraitée de rien du tout, s'offusque...), consiste en une réunion d'ados, habillés genre cathos coincés, et qui récitent des passages de la bible toute la nuit en réfléchissant sur des questions philosophiques, du style : Pourquoi l'Homme est Homme, et non pas une Sardine Norvégienne.

[modifier] Introduction mystérieuse

Mais ceci n'est pas le but de cet article, et j'en suis fort contrit. Non, non, non. Si père Castor de Nôtre-Dame-des-Bouffeurs-d'Arbres n'est pas en état de raconter à ses enfants (et à vous, bande d'idiots petits lapinous) l'histoire des Haribos de Pikatchum (à tes souhaits), nous nous en chargerons. Mais prenez garde, car cette histoire va vous transporter dans une autre dimension, une dimension qui pue qui pète, qui prend son cul pour une trompette.

Un voyage dans une contrée sans fin dont les frontières sont notre imagination : un voyage au bout de ténèbres, où il n’y a qu’une destination : la 4e dimension... la 5e dimension... la 6e dimension... DING ! Vous êtes arrivés à... LA 7e DIMENSION !!!

Eh oui, car beaucoup l'ignorent, mais The Twilight Zone a été traduit en français par un nain, qui appuyait sur le 4e bouton, parce qu'il n'arrivait pas à atteindre le 7e, et devait se taper les 3 dernières dimensions à pied. Mais vu que moi, ça va, j'ai une petite bite comme tout le monde, ben je peux appuyer sur le 7e. Donc voilà.

[modifier] Chapitre I : La rencontre

Schultz.jpg Le Zergent Schultz fait son rapport :
Golonel Glink, le Brogramme d'Étute des Timenzions Étranches est obérazionnel, lanzement sur fotre ortre.


CKlink.JPG
Le Golonel Glink soupire :
Zergent Schultz ! Où zont engore bazzés les brizonniers ?!?


Schultz.jpg Le Zergent Schultz s'affole :
Che ne gomprends ba ! Ils zétaient à gôté te cet héligobtère, gu'ils m'ont demanté bour leur bartie de bing-bong, il y a à beine une zegonde...


CKlink.JPG
Le Golonel Glink soupire :
Achhh, Scheyser Söze !!! Bon, nous ferrons za blus tard. Lanzez-le brogramme...




Un jour, un étrange lapin jaune, avec les joues toutes roses et les fesses marrons, étrange disais-je, se promenait nonchalamment dans la forêt, lorsqu'il rencontra un citron vert avec des lunettes de soleil noires, un citron vert, somme toute, ce qu'il y a de plus banal. Sauf que ce citron était debout, là, devant ce grand arbre, immobile, comme le citron, immobile lui aussi, tel le lapin, immobile, qui observait le citron et l'arbre, immobiles.

L'étrange lapin jaune : Bonjour ami citron. Comment allez-vous aujourd'hui ?
Le citron vert : Bonjour ami lapin. Ben, ça va pas fort, je suis bloqué dans mon périple, par cette montagne infranchissable.

Le lapin comprit alors qu'il avait à faire à l'un de ces "débiles harmonieux", comme les nomme si bien la médecine moderne. Des mous du bulbe, capables d'accomplir des tâches très basiques mais utiles en société, comme rouler le long d'une colline, ou se presser pour faire du jus. Il décida donc d'adapter son langage, pour se faire comprendre de cet attardé.

L'étrange lapin jaune : Mais non, ami bulot, ce n'est pas une montagne, c'est un arbre, et tu peux le franchir aisément en le contournant, espèce de gros con.
Le citron vert. : Ouais... Ouais... Mais je suis sûr qu'en fait, non. Et puis d'abord, comment t'appelles-tu, ami agressif ? Parce que c'est un peu long d'écrire "L'étrange lapin jaune" dans la boite de dialogue, à chaque fois.
L'étrange lapin jaune : Je m'appelle Philémon, Philémon Trapélétousse, mais tu peux m'appeler Phil. Et toi, comment t'appelles-tu, tête de courge ?
Le citron vert : Enchanté Phil, moi c'est Le Citron Vert
Phil : Le Citron Vert ? Genre c'est ton nom, moule à gaufre ? (J'avais plus d'idée là, et il y avait un Tintin sur la table)
TintinT.jpg

Un Tintin, sur ma table

Le Citron Vert : C'est ça.

Phil, comprit aussitôt qu'en plus d'être un crétin, ce crétin était probablement fou dangereux. Aussi, plutôt que de risquer de se prendre un coup de couteau, il décida de l'aider en le déplaçant de quelques centimètres, afin que celui-ci n'ait plus l'arbre en face de lui.

Le Citron Vert : Ah ouais, c'est pas faux. Ben merci, que puis-je pour te remercier, Phil ?
Phil : Oh, ce n'était pas grand-chose, crâne d'huître. Pour me remercier, tu n'as qu'à me donner un paquet de bonbons Haribo...

TIN TIN TIN TIN... MI LOU MI LOU... (Attendez, je vais juste virer ce Tintin de ma table, parce que c'est plus possible là)... Alors évidemment, il faut imaginer la musique dramatique du type qui vient de dire un truc qui va lancer les rouages de l'instoppable drame terrifiant, et dramatique.

Le Citron Vert : D'accord pour un paquet de Haribos, mais il y en a tant, tu veux quel genre ?

Mais Phil était déjà parti vers d'autres aventures, et ne voulait pas rester trop longtemps près de ce... enfin le... (une seconde, je récupère mon Tintin)... bachi-bouzouk !

Le Citron Vert : Eh ben super, bravo pour la politesse. T'étonne pas si tu chopes les réglisses dégueus !

Le seul problème, c'était que Le Citron Vert était un citron vert, comment pouvait-il acheter (ou même ramener) un paquet de bonbons Haribo, lui qui était au chômage depuis 15 ans ? C'est alors qu'il vit sa vieille machine à écrire et eut un éclair de génie :

Le Citron Vert : Mais bien sûr ! Je vais lui offrir un paquet de Haribos sous forme d'histoire ! Je suis si intelligent, et avec ma ruse de mongolien, personne ne découvrira qu'en fait je suis le célèbre criminel Keyser Saucisse, et non pas simplement Le Citron Vert... (Arrgh... je vais le brûler ce bouquin de Maïté, et puis, qui c'est qui fout le bordel sur ma table comme ça ?!?)

Ainsi, Le Citron Vert/Keyser Saucisse écrivit son roman, en commençant par le récit de sa rencontre avec Philémon Trapélétousse...

[modifier] Chapitre I.1 : La rencontre

Schultz.jpg Le Zergent Schultz fait son rapport :
Golonel Glink... Le code de stabilisazion du Brogramme d'Étute des Timenzions Étranches, z'est bien le 0000 n'est-ze bas ?


CKlink.JPG
Le Golonel Glink soupire :
Zergent Schultz ! Za z'est le code de reztrugturazion du brogramme ! Les baramètres font être tout affolés !!!


Schultz.jpg Le Zergent Schultz s'affole :
Ach, che me dissais aussi ! Euh... Je fais ezzayer d'arrancher za Golonel, ne fous inguiétez bas...


CKlink.JPG
Le Golonel Glink soupire :
Nom d'une zauzisse de Frangfort, brions bour gue tout se bazze bien...




EdgarP.png

Edgar, soi-disant beau... On imagine la tronche de Gaspar...

« Edgar' y' beau, c'est mon fils ! Et Gérard' y' beau, c'est mon fils aussi ! Et Gaspar... Ah ben non, pas Gaspar... »
~ Madame de Montparnasse, à propos de ses trois fils
« Mamaaaaaan... »
~ Gérard et Edgar de Montparnasse
« Hein ? »
~ Gaspar de Montparnasse


Cette histoire se passe il y a très longtemps, avant même cette histoire, c'est dire. En ce temps-là, qué s'appellorio Jadis, vivait un "petit" animal, qui était en fait un Diprotodon [1]. Un jour, il croisa un Albatros hurleur, exactement ! Ce dernier était debout, derrière le cul majestueux d'un Mammouth couché, alors le Diprotodon s'assit. Soudain, l'Albatros hurleur s'adressa au cul majestueux du Mammouth :
Albatros hurleur : BON, MAINTENANT TU DÉGAGES, OUI ? Y'EN A QUI AIMERAIENT BIEN PASSER !!!
Craignant la catastrophe, le Diprotodon ne put s'empêcher d'intervenir :
Diprotodon : Eh, mais t'es dingue ou quoi ? Tu cherches la merde c'est ça [2] ? C'est tout ce que t'auras, et on crèvera tous les deux. Même si c'est juste un pet, on va suffoquer !
Albatros hurleur : MAIS NON, C'EST QU'UN LAMA, IL VA BIEN SE POUSSER !!!
Diprotodon : Un Lama ? T'es con ou aveugle ? C'est un putain de méga Mammouth qui va nous chier dessus !
Albatros hurleur : TU RIGOLES OU QUOI ? LES ANTENNES POINTUES, ET SOURCILS FRONCÉS, ON VOIT TOUT DE SUITE QUE C'EST UN LAMA !
Plutôt que de perdre son temps en négociation, le Diprotodon, voyant les sphincters anaux du Mammouth se contracter, fonça tête baissée vers l'Albatros hurleur, et l'envoya virevolter à quelques mètres de là. Il put tout juste le rattraper avant qu'une bouse willistique[3] s'abatte sur les 10 m² entourant leurs anciennes positions. Se relevant se sa chute[4], l'Albatros hurleur constata les dégâts et s'adressa au Diprotodon :
Albatros hurleur : OUAH LA VACHE, QU'EST-CE QU'IL A BOUFFÉ CE LAMA ?!? EN TOUT CAS MERCI, QUE PUIS-JE POUR REMBOURSER MA DETTE, ÉTRANGE POISSON ?
Diprotodon : Hein ? Ah oui, un poisson... C'est cela oui... Ben, je sais pas moi, donne-moi un paquet de Haribos !
Albatros hurleur : ÇA ROULE. QUOI COMME ? PARCE QUE Y'EN A DES MASSES DES HARIBOS !
Mais le Diprotodon était déjà parti sauver d'autres personnes en difficulté mentale...
Albatros hurleur : AH OUAIS, ON SE BARRE COMME ÇA ? BEN J'EN CONNAIS UN QUI VA SAVOURER DES BONS RÉGLISSES DÉGUEUS !!!
Fouillant ses poches, l'Albatros hurleur se rendit compte qu'il avait déjà mangé tous ses Haribos, même les réglisses dégueus. Sans se dégonfler, un s'arracha une plume du cul, alla piquer un peu d'encre à une baleine qui passait par là, et entama une histoire qui porterait sur les Haribos qu'il lui devait. Ainsi, il débuta par leur rencontre...

[modifier] Chapitre I.1.a : La rencontre

Schultz.jpg Le Zergent Schultz fait son rapport :
Golonel Glink... Auriez-fous fu le blan du Brogramme d'Étute des Timenzions Étranches, che ne le redroufe blus...


CKlink.JPG
Le Golonel Glink soupire :
Zergent Schultz ! Ne me dites bas gue fous affez égaré ces blans ?!? Entre de maufaises mains, ils bourraient nous gonbromettre tous ! D'ailleurs, afez-fous retroufé les brisonniers ?


Schultz.jpg Le Zergent Schultz s'affole :
Che fais le faire Golonel, les blans et les brisonniers... Au fait, zette fois che ne me zuis bas trombé afeg le code, ch'ai bien tabé 0000 !


CKlink.JPG
Le Golonel Glink soupire :
Faites fite, la mizzion est encore réalizable, mais il ne faudrait bas faire d'erreur à ze ztade criti... FOUS AFEZ TABÉ GUOI ???




HaricotsP.jpg

Sans commentaire...

« Albatros hurleur »
~ JE SUIS OBLIGÉ DE METTRE UNE CITATION LÀ ? PARCE QUE MOI J'Y COMPRENDS RIEN À CES TRUCS.
« Virez-moi ce type, il déshonore la profession. »
~ Sacha Guitry à propos de la profession
« Albatros hurleur »
~ OH, REGARDEZ COMME IL EST MIGNON, MINOU MINOU MINOU...


Au commencement, il n'y avait rien, walou. Puis Dieu créa le ciel, la terre et Jean-Michel Jarre, malheureusement. Après, Il créa les autres animaux, les océans et les étoiles, et les étoiles de mer, parce que c'était raccord, comme cette histoire. Mais un jour, Dieu se heurta au problème du bien et du mal sur terre, alors Il resta devant sa création, à réfléchir à une solution... Thor, qui passait dans le quartier pour faire ses courses, vit son vieil ami, prostré derrière cette grosse planète turquoise, et s'approcha en disant :
Thor, qui passait par là : Laisse-moi deviner, t'es bloqué derrière ce globe et, comme t'es un peu simplet, t'as pas remarqué que t'es un dieu et que tu pouvais le bouger facilement ?
Et PAF, v'là-ti pas que Thor file une tarte à notre belle planète cyan et l'envoie voler dans les airs... ah ben non... dans le vide quoi.
Dieu, qui était là : ...
Thor, qui passait par là : Allez, file-moi des bonbecs !
Dieu, qui était là : ... Quoi ?
Thor, qui passait par là : Des Haribos, et pas les réglisses dégueus hein ?
Dieu, qui était là : Mais t'es dingue ou quoi ? C'était ma planète azur à moi, ma mienne, et t'as la toute cassée... Ouinnnnn !
Mais Thor était déjà parti foutre la merde se balader ailleurs.
Dieu, qui était là : Mais il est fou ce type !
Dieu décida alors de ne pas donner de bonbons à Thor, ni à travers, pas même dans une histoire.

[modifier] Interférence

Schultz.jpg Le Zergent Schultz fait son rapport :
Golonel Glink... Ch'ai retroufé les blans et les brisonniers gomme préfu...


CKlink.JPG
Le Golonel Glink soupire :
Zergent Schultz ! Z'est une exzellente noufelle, zurtout fu la maufaize tournure de la mizzion. Où zont-ils ?


Schultz.jpg Le Zergent Schultz s'affole :
Ils zont... sur le bortail dimenzionnel Golonel !


CKlink.JPG
Le Golonel Glink soupire :
MEIN GOTT !!! Mais gue trafiguent-ils engore ?




Hogan.jpg Hogan, pour sauver le monde des Allemands :
Bon, LeBeau, tou as bien compwis notwe planne ?


LeBeau.jpg LeBeau, tout en charmant la donzelle :
Nan, mais en fait, vous n'avez pas l'accent anglais dans la série, et puis honnêtement, je ne pense pas que ma présence ici sois indispensable. Déjà, Papa Schultz, je suis pas certain que beaucoup de lecteurs de ces articles connaissent, et même s'il y en a, ils ne se souviennent pas de moi !


Hogan.jpg Hogan, pour sauver le monde des Allemands :
O.K. pour l'accent, mais pas pour le reste. Tu es un personnage important, le seul français, ils se souviennent. Et comme on est sur un site français, les gens s'identifient mieux à toi... Tu vois, t'es important mec !


LeBeau.jpg LeBeau, tout en charmant la donzelle :
Ouais ? Ah ben ça me rassure, parce qu'à un moment, j'ai cru qu'on m'avait mis là juste pour la blonde qui est avec moi, j'ai eu peur...


Hogan.jpg Hogan, pour sauver le monde des Allemands :
Quoi ? Meuhhhhh non ! Je l'avais même pas vu celle-là... Bref, tu as compris le plan ?


LeBeau.jpg LeBeau, tout en charmant la donzelle :
Absolument, d'ailleurs, je crois que nous sommes en phase de contact, accroche-toi ma poulette !


Hogan.jpg Hogan, pour sauver le monde des Allemands :
PARDON ?!?


LeBeau.jpg LeBeau, tout en charmant la donzelle :
Non, non, elle !


Hogan.jpg Hogan, pour sauver le monde des Allemands :
Ah oui, c'est vrai, excuse-moi.


LeBeau.jpg LeBeau, tout en charmant la donzelle :
Y'a pas de mal.




Hogan : Hola amigos, como esta en la casa ?
LeBeau : J'suis désolé, mais là c'est plus possible avec les langues étrangères et les accents, c'est quoi ce délire ?
Hogan : On m'avait promis un rôle avec accent, je veux en faire unnnnnnn !
Le Citron Vert : Et sinon, c'est qui les deux guignolots ?
Hogan : Ah oui, la flore sauvage... Hmmm hmmm, rgggrllrlrg, la la la laaaaa, do do do, fa fa fa. Bonjour à toi jeune citron vert, je suis Hogan, et je viens en paix.
LeBeau : Il est parti le casteur de Star Trek, désolé.
Hogan : Pffffff... Bon ben, pour résumé, Klink à découvert un portail dimensionnel ici même... juste là... presque... un tout petit peu plus à gauche... ettttttt, voilà ! Et il cherche à l'exploiter à des fins diaboliquement militaires.
Le Citron Vert : Willistiques ?
LeBeau : Non, pas là, non.

Et c'est ainsi que Hogan, le plan du programme de Klink à la main, raconta au Citron Vert une étrange histoire lumineuse...


Flaaaaashbaaaaack... Présenté par Hogan, acteur, compositeur, danseur et chanteur, mais aussi présentateur de Flashbacks.
Vous pouvez contacter mon agent, Nagoh, au 36 15, code Ganho. Flaaaaashbaaaaack...


Attention : C'est là qu'on espike les trucs compliqués, alors on se réveille : Tandis qu'il était jeune étudiant en physique quantique, Wilhelm Klink travaillait sur les portails dimensionnels et, selon sa propre théorie des champs gravitationnels liés aux champs de blé et aux champs pignons, il en découvrit un dont les particularités étaient vraiment très particularitaires. En effet, si quelqu'un y écrivait une histoire, il ouvrait le portail et permettait à quiconque s'endormait à cet endroit d'y pénétrer. De plus, un des protagonistes de son histoire se mettait à raconter lui-même une histoire, dans laquelle on pouvait également y pénétrer en s'endormant dans la première histoire. Mais pour...

Le Citron Vert : Waouw, on dirait Inception...
Hogan : Eh ! Mais viens pas foutre la zone dans mon Flashback !!! Et non, ça n'a aucun rapport avec Inception, c'est un scénario très original !
Le Citron Vert : Ben quand même, tu rêves et tu rêves dans ton rêve. En plus, c'est quoi cette toupie avec laquelle tu joues tout le temps ?
Hogan : C'est euh... Un cadeau de mon fils... Pour vérifier que je suis bien réveillé. Et puis, en plus, là y'a les militaires, les Allemands et tout, aucun rapport.
Le Citron Vert : Ouais bon, Inception nazie alors...
Hogan : Quoi ? Mais non c'est pas des nazis, c'est la Luftwaffe, l'armée de l'air allemande. Arrêtez avec les nazis, c'est pas une histoire avec les nazis, et c'est pas Inception, maintenant dégage de mon Flashback !
CalculS.jpg

Un calcul très sérieux...

Alors, s'endormir dans deux niveaux inférieurs, bla bla bla... deux histoires... bla bla bla... Ah oui, c'est ça... mais pour une raison qui restait inconnu à Klink, la progression vers les niveaux inférieurs des histoires rendait toujours les personnages de plus en plus décalés et imprévisibles, et ceux du deuxième niveau inférieur refusaient toujours d'écrire une autre histoire, rendant impossible l'accès à un niveau plus profond. Si Klink créa cette machine, dotée d'un programme d'évaluation des dimensions étranges, c'était parce qu'il pensait farouchement (selon un calcul très sérieux) qu'en stabilisant les personnages du dernier niveau, il leur ferait écrire une histoire, créant inévitablement une dimension vide, dans laquelle un visiteur pourrait concevoir tout ce qu'il désire...

Le Citron Vert : Genre des limbes... Avec une folle qui veut te tuer à coup de train, c'est ça ?
Hogan : La ferme !
Le Citron Vert : Fais gaffe, tu sais pas à qui tu causes ! J'suis Keyser Saucisse moi !
CalculS2.jpg

Un autre calcul très sérieux...
Ha ha ha ! Le type, il fait l'équation non-relativiste et temporellement indépendante de Schrödinger, sur trois dimensions, et il met pas sa constante de Planck au carré... Trop pas sérieux quoi !

Pas du tout, ni limbes, ni folle, car ce que je n'ai pas révélé, c'est que (selon un autre calcul très sérieux) si l'on se réveille de ce niveau inférieur 3, cette sorte de niveau matriciel, en touchant l'objet conçu, nous pouvons le ramener, de niveau supérieur en niveau supérieur, jusqu'à la réalité. Ceci grâce au paradoxe de conception endo-dimensionnel, bien sûr. Ainsi, Klink souhaite l'atteindre, afin d'y créer, et de "réaliser", la plus puissante des flottes aériennes, pour gagner...

Le Citron Vert : Ah ouais génial ! Comme dans Matrix, quand ils se bardent de flingues qu'ils viennent de créer, avant d'aller sauver Morphéus. Il est trop cool ce film !
Hogan : Mais... mais non, c'est un scénario original, ça n'a rien à voir...
Le Citron Vert : C'est ça... Et ton « niveau matricielle » alors ? Ah oui, c'est vrai, les militaires. Pardon, un Matrix nazi alors.
Hogan : Bordel ça suffit avec les nazis maintenant ! C'est juste Matrix, c'est tout !!! Euh... non... En fait, c'est juste un scénario original, c'est tout... Et B.T.W., LeBeau, tu me soutiens quand tu veux !
LeBeau : Kessessé BTW ?
Hogan : Euh... Je crois que ça veut dire Bacon Tomate et Salade, mais je me rappelle plus du mot en W qui veut dire salade.
Le Citron Vert : Ça doit être laitue.

Alors... on reprend... Créer la plus puissante des flottes aériennes, et ainsi gagner la guerre. C'est quoi la fin, maintenant je suis tout emmêlé. LeBeau ? ... Ah oui merci. Donc, Klink voulait stabiliser la progression grâce à son programme, et ainsi manipuler les histoires pour que les personnages du second niveau inférieur racontent eux-aussi une histoire (le niveau matriciel), mais Schultz n'a cessé de se tromper et de la restructurer, compliquant les plans de Klink. Du coup, nous on est là pour empêcher qu'ils finissent par y parvenir. Nous allons convaincre nous-mêmes ces personnages de raconter une histoire, ce que Klink n'oserait jamais faire, étant donné le danger imprévisible qu'ils représentent. Ainsi, nous pourrions nous y plonger et créer, dans le niveau matriciel, une machine qui fermera ce portail dimensionnel à tout jamais, pour que les méchants ne l'utilisent plus.

Fin du Flaaaaashbaaaaack

[modifier] Action et Saucisson

Tandis qu'Hogan, LeBeau et Le Citron Vert plongent dans leur sommeil pour atteindre le niveau de l'Albatros hurleur, Phil, l'étrange lapin jaune, n'est toujours pas là, dommage ! Arrivés chez l'Albatros hurleur, ils parvinrent à le convaincre de les rejoindre. Il n'avait rien compris à l'histoire, mais s'était vu promettre un bocal de miel entier, pour lui qui se prenait pour un ours, c'était plus que suffisant... Ainsi, pendant que tous les quatre s'endormirent pour rejoindre le niveau de Dieu, le Diprotodon était encore ailleurs, pas de chance ! Une fois chez Dieu, seul Thor était présent, étonnamment, mais ce dernier accepta d'écrire une histoire et d'y plonger avec ces étranges personnages. Ayant très approximativement saisi le concept, il se joignit à nos héros, tenté par un cadeau de Hogan : un superbe marteau, en bois et en acier, qu'il avait gardé dans sa sacoche. Voilà donc notre cohorte, un Américain, un Français, un citron vert, un Albatros hurleur et un dieu nordique, partis sauver le monde des Boches.

Où était Dieu pendant ce temps, me demandez-vous ? Il est partout, c'est bien connu !



Hogan.jpg Hogan, pour sauver le monde des Allemands :
Qu'y a-t-il LeBeau, vous m'avez l'air troublé ?


LeBeau.jpg LeBeau, tout en charmant la donzelle :
Je sais ce que nous avions convenu, mais je pense tout de même que nous devrions leur dire, il en va de...


Hogan.jpg Hogan, pour sauver le monde des Allemands :
Silence LeBeau ! Vous allez tout foutre en l'air ! Si nous leur disons, ils vont paniquer, abandonner, et les Boches auront gagné. C'est ce que vous voulez ?


LeBeau.jpg LeBeau, tout en charmant la donzelle :
Non, bien sûr...


Hogan.jpg Hogan, pour sauver le monde des Allemands :
Leur présence est indispensable et, si tout se passe bien, il ne leur arrivera rien. Alors on continue comme prévu, c'est bien clair ?


LeBeau.jpg LeBeau, tout en charmant la donzelle :
Très clair...




Arrivés dans le niveau matriciel, tout était vide, tout... sauf les 5 aventuriers de la vallée infernale, qui étaient pleins comme des barriques, après que Thor leur ait donné un peu d'Hydromel corsé à l'alcool à brûler. Tant bien que mal, Hogan expliqua à toute la smala que, pour créer une machine capable de fermer le portail, il fallait concentrer la volonté de tous les créateurs des niveaux inférieurs à la réalité, telle était la raison pour laquelle il leur avait demandé de venir avec lui. En effet, dégager l'énergie nécessaire à la fermeture du portail de la dimension qui allait créer cette fermeture (principe de paradoxe endo-destructeur, évidemment), chaque "créateur" devait le désirer. Alors, ils fermèrent les yeux et focalisèrent leur intention...

... Mais rien ne se produisit...

Pas immédiatement en tout cas, car au bout de quelques minutes, une superbe flotte aérienne (la plus puissante jamais vue) apparut devant eux.

Hogan : Qu'est-ce que... ?
Thor : Et voilà le travail !
Hogan : Grands Dieux ! Mais qu'avez-vous fait ?
Thor : Merci, merci, mais je suis tout seul là. Ben, j'ai fait la flotte aérienne nazie comme vous l'avez dit.
Hogan : Be... Qu... HEIN ?
Thor : Vous avez dit, je cite : ...bla bla bla jsaipakoi... "construire flotte aérienne" ...bla bla bla... "nazie" ...bla bla bla... "la plus puissante au monde" ...bla bla bla...
Pluie2.jpg

Flotte aérienne

Hogan : MAIS NON ! J'AI DIT QU'ON DEVAIT EMPÊCHER LA CONSTRUCTION DE LA FLOTTE AÉRIENNE, ET QU'ELLE ÉTAIT PAS NAZIE !!! VOUS AVEZ QUOI, TOUS, AVEC LES NAZIS, C'EST BON, MERDE ! ÇA SUFFIT AVEC LES NAZIS, Y'A PAS DE NAZIS DANS CETTE HISTOIRE ! FAITES CHIER ! ET PUIS VOUS ÊTES TOUS CONS OU QUOI ?

Thor joua un moment avec son marteau, au dessus de la tête de Hogan

Thor : Attention quand même... Faudrait voir à pas dépasser les bornes des limites... Et puis, si je peux me permettre, ta Luftwaffe là, elle prend ses ordres de qui ?
Hogan : ...
Le Citron Vert : Ha ! Ça te la ferme, la gueule, hein ?
Hogan : Pffff, vous êtes lourds. J'ai jamais dit que les nazis n'existaient pas, juste qu'ils étaient pas dans l'histoire, maintenant lâchez-moi avec ça.

Avant que Hogan puisse dire aux autres de se concentrer pour faire disparaître ces armes de guerre, et apparaître la machine, Le Citron Vert se jeta sur la flotte aérienne et disparut avec elle...

Hogan : Pourquoi... ?
Albatros hurleur : EH BEN, IL EST VACHEMENT PRESSÉ CE SAUCISSON !
Hogan : Qu'est-ce que tu viens de dire ?
Albatros hurleur : BEN QUOI, LE SAUCISSON QUI S'EST BARRÉ AVEC TOUS CES BOUTS DE FROMAGE, IL AVAIT L'AIR VACHEMENT PRESSÉ !
Hogan : Le saucisson...

Un éclair frappa la tête de Hogan...

Thor : Eh ! Regardez ça ! Ça fait des éclairs quand je lui donne des coups de marteau, trop cool !

Un éclair métaphorique frappa la tête de Hogan, et soudain il comprit ce qui venait de se passer. Le saucisson, Keyser Saucisse, Le Citron Vert, c'était un traître... Et dire qu'il ne s'en était même pas caché. En fait, il n'avait cessé de s'en vanter, et les preuves de ses liens avec Klink, elles aussi, étaient flagrantes... Regardons ça de plus près :


Preuves de la culpabilité du Citron Vert, présentées par Hogan. Hogan : militaire, inspecteur, vigile, et bien plus. Contactez son agent de probation, Naganoh.


PreuveKS2.jpg
Preuve N⁰1 : Il l'avait révélé dès le début...


PreuveKS3.jpg
Preuve N⁰2 : Il me l'avait même dit en face...


PreuveKS1.jpg
Preuve N⁰3 : Et ce code, employé par Klink, n'était pourtant guère subtil...


Hogan fut soudain sorti de sa torpeur par un violent séisme, qui fit tomber tout le monde au sol, sol qui commençait à se fissurer sous leurs pieds.

Thor : Juste un petit détail... J'ai pas tout écouté durant l'explication, mais il était pas censé être vide ce niveau ? Pourquoi ça se pète la gueule tout d'un coup ?
LeBeau : Il faut leur dire, maintenant ! S'ils vont crever, ils ont le droit de le savoir !
Thor : Quoi ?
Albatros hurleur : Y DIT QUOI LE NÉNUPHAR ?
Hogan : Bravo LeBeau, très subtil, merci. Oui, bon, j'ai négligé de vous préciser que si Klink réinitialise le programme, ce qu'il semble être en train de faire pour se débarasser de nous, les histoires seront supprimées, avec tout ce qu'elles contiennent. Donc, on disparaît...
Thor : Nan, mais moi je suis un dieu, je suis immortel !
Hogan : Ouais, c'est vrai. N'empêche, un dieu immortel qui disparaît, ça disparaît quand même !

Un éclair, pas du tout métaphorique, frappa la tête de Hogan...

Albatros hurleur : ON FAIT QUOI ALORS ?
Hogan : Nous avons exactement 24 heures chrono pour nous réveiller de tous les niveaux, avant la réinitialisation.
Thor : 24 Heures Chrono naz...
Hogan : Ça va... Ça va...
Albatros hurleur : BEN TOUT ROULE, ON A LE TEMPS.
LeBeau : Sauf que 24 heures dans la réalité passent en 24 secondes ici, et cette conversation dure depuis 22 secondes déjà. Tic... Tac...
Albatros hurleur, Thor, Hogan et LeBeau, à l'unisson : VIIIIIIIITE !!!

Un immense flash inonde alors la scène...

Puis, la lumière se fait plus douce, pour laisser apparaître la colline où tout a commencé. Hogan et LeBeau sont allongés, inconscients mais toujours en vie. Des chars américains passent à travers le camp de prisonniers libéré...

[modifier] Épilogue

Quelques heures plus tard, Hogan et LeBeau trouvent l'histoire du Citron Vert toujours intacte et, à l'intérieur, celle de l'Albatros hurleur, celle de Thor, ainsi que celle du niveau matriciel. Afin de saisir ce qui a bien pu se produire, ils plongent dans leur sommeil pour questionner leurs deux compagnons, mais ceux-ci n'ont pas plus de réponses qu'eux. Leur monde devraient être détruits, eux disparus, mais après le flash, ils se sont simplement réveillés là où ils ont toujours vécu. Alors, puisque le Citron Vert ne se montrerait probablement plus jamais, et donc que le portail ne pourrait jamais être fermé, ils demandent à Thor de détruire son histoire du niveau matriciel, et lui font jurer de ne jamais la réécrire. Il accepte, contre un paquet de Haribos, il accepte, c'est tout...

De l'autre côté de l'Atlantique, dans un cigare-club huppé de Washington, le Citron Vert fume doucement un cubain en savourant ses amusants souvenirs. Pauvre Klink, quelle tête il avait fait lorsqu'il s'était rendu compte que toute sa flotte avait été piégée (selon un de ces processus de traître que je vous épargnerai ici), et qu'elle n'était destinée qu'à le détruire, ainsi que son programme et toute l'armée allemande, juste avant la réinitialisation (ouais, ça m'arrangeait pour l'histoire). Le Citron Vert se demande encore comment ce colonel avait pu penser que lui, le grand Keyser Saucisse, aurait pu vouloir partager sa domination du monde avec qui que ce soit... Non, il préfère manipuler les hautes sphères en solo, et détruire celles des Allemands était une douce revanche... Maudits Allemands qui mangent des saucisses... Ça, Keyser Saucisse n'aime pas !


GermanS.jpg

Tu l'as bien cherché, Allemand !


Aujourd'hui, toujours poussé dans son ambition, Le Citron Vert domine le monde en manipulant les Reptiles humanoïdes illuminati qui manipulent les Humains; Hogan est sculpteur sur glace, avec des patins; LeBeau a fait fortune en gagnant beaucoup d'argent; L'étrange lapin et le Diprotodon n'ont toujours pas réapparu pour réclamer leur paquet de Haribo; Dieu est toujours partout; Thor est devenu charpentier, comme Jésus, mais avec des éclairs qui sortent de son marteau; quant à l'Albatros hurleur, eh bien,


IL VA TRÈS BIEN, MERCI.




DollarLime.jpg

[modifier] Notes et références

  1. Genre de grosse bête du passé, composé à 60% de Pleistocène, et 20% de Mégafaune, si j'ai bien compris. Le reste, ça doit être du coton.
  2. Eh ouais, je l'ai fait !
  3. En référence à l'acteur de films catastrophes Jean-Paul Willis, l'adjectif willistique renvoie à un caractère météoristique, volcanique, terroristique, ou les trois à la fois.
  4. Oui, c'est mon paragraphe à références, et alors ?


Qu'avez-vous pensé de l'article "Haribos de Pikachu" ?
 
8
 
4
 
7
 
5
 
8
 

Ce sondage a été créé le novembre 12, 2014 18:43 et 32 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.


Illuminati.png  Portail des Conspirations  •  Paranor.png  Portail du Paranormal et du Fantastique  •  Guillotine2.png  Portayl de l'Histoyre  •  691px-Pi-CM.svg.png  Portail des Sciences sérieuses

Partage sur...
wikia