Hérouxville

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Poubelle.png
POUBELLE
Cet article est une pure provocation, sa présence ici relève du spam tellement c'est nul, et du coup on va le mettre à la poubelle vite fait bien fait. Par acquis de conscience, on lui donne une journée pour être modifié, mais entre nous, on sait bien que tout cela va finir à la déchetterie. Si vous voulez le recycler, parlez-en à Big Brother (entrée à créer pour contester), sachant que sincèrement, il va y avoir du boulot.
Note : tout singe qui enlèverait ce bandeau s'expose à un bannissement.
Drouinblack.JPG

Adolf Drouin, conseiller municipal et idiot du village d'Hérouxville, exhortant le gouvernement à protéger la "culture québécoise" contre l'envahisseur, lors d'une allocution à la télévision d'État.

Hérouxville est un camp de concentration québécois de 1300 âmes, bastion local du Front National.

L'accueillante petite bourgade mène depuis 2007 une guerre préventive aux immigrants, leur interdisant de lapider leurs épouses et d'exciser leurs filles sur le territoire de la municipalité...Parce que d'après eux, y'a juste les bronzés qui font ça. Lorsqu'un noir ou un chinois ose mettre le pied dans le village, on l'envoie direct au grainder!! Les résidus qui en ressortent sont utilisés comme combustible dans les incinérateurs destinés aux personnes pratiquant l'Islam.

Le village est dirigé de main de maître par un conseiller municipal despote éclairé du nom d'André Drouin, qui, lors d'une intervention à la télévision d'État, appela le premier ministre du Québec à défendre la culture québécoise contre les barbares immigrant au Canada. Monsieur Drouin portait le toupet collé sur le front lors de son apparition à la télé, ce qui rappelle certains personnages qui l'ont inspiré.

[modifier] Liens externes

Partage sur...
wikia