Guy Turcotte

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Turcotte.jpg

En plus d'être un sale enfoiré de bouffeur de chiotte, Guy Turcotte a toujours été un amoureux des enfants, un père aimant et un modèle parental extraordinaire.

Guy Turcotte est un cardiologue québécois, un père de famille modèle, dévoué, amant de la nature et une sale merde aux multiples talents. Malgré une audition décevante pour le rôle du pédiatre dans l'émission Les Docteurs, il se démarqua davantage en tant que cardiologue et tanatologue durant sa carrière professionnelle. Cela ne l'empêcha pas de suivre ses vraies passions : l'anatomie juvénile et le dépecage de foetus. Étant de nature passionnée, il donna de nombreuses heures de son temps libre à son hôpital local en recherche et développement de médicaments contre la zombification des enfants, maladie très rare dont étaient gravement atteints ses enfants depuis un très jeune âge.

[modifier] Ses recherches

Zombificationinfantile.jpg

Un sale petit empaffé dans une phase avancée de zombification infantile.

Malgré qu'il se soit improvisé chercheur, ses efforts et sa ténacité l'amenèrent à pratiquer nombreuses expérimentations sur la zombification infantile. Ses enfants étant atteints de ce fléau, il les utilisa comme cobayes durant une période cruciale de sa vie. Grâce à ces expériences, lui et ses enfants firent grandement évoluer les techniques de traitement des enfants zombifiés. Son expérience la plus probante fût un traitement qui consiste à édenter l'enfant afin que ses morsures ne provoquent pas la contamination à d'autres sujets. Ces dents sont actuellement exposés au Louvre à Paris. Guy Turcotte, était entre autres, un philantrope et un homme d'une générosité qu'on ne retrouve que très rarement dans le milieu médical. Malgré une obsession pour les matières fécales et un amant du sexe scatologique, on déduisait déjà très tôt que malgré son talent, il était aussi une merde fraichement chiée, humide et puante, qu'on aimerait souvent exploser sur un mur ou balancer sur les fenêtres d'une personne que l'on déteste.

[modifier] Un expérience controversée

Sa dernière expérience, quoi que la plus déterminante, fut celle qui compromettra sa carrière, et même sa vie. Les multitudes d'expériences qu'il eut effectué sur ses enfants dans un laboratoire sécurisé dans un hôpital lui donnèrent une telle assurance qu'il finit par abandonner le laboratoire pour effectuer ses expériences à la maison. On dira ensuite qu'un autre facteur était à l'origine de cette décision : il était tout simplement un gros tabarnak de paresseux qui ne voulait se lever le cul que pour déconcrisser l'état déjà lamentable de sa progéniture en putréfaction. La seule expérience qu'il eut entreprise à la maison fut sa seule et ultime erreur. Son imprudence ne se fit pas omettre par sa femme de l'époque qui lui répétait sans cesse qu'il n'était qu'un restant de cul rempli de merde séchant sous le soleil du mexique. Au bout du rouleau, elle perda goût à ses séances de défécations sur le torse quotidiennes et lui asséna un coup de rouleau à pâte en pleine gueule. Cela perturba grandement l'équilibre mental de ce trisomique profond.

[modifier] Le drame du 20 février 2009

Guyturcotte3.jpg

Photo de la scène du crime. On aperçoit ce qui reste des deux enfants de Guy Turcotte.

Malgré ses régulières précautions (musolière portée par ses enfants en tout temps, colliers électriques, râpe à zombie et matraque à clous rouillés), il avait mal réglé le voltage de sa machine à électrocuter les enfants. L'intensité trop élevée du voltage fit litéralement exploser la tronche de son fils, ce qui fit fondre les tie-wraps qui le retenaient au mur d'hameçons qu'il avait bâti pour étamper enfants de toute corpulence en ayant l'assurance qu'ils ne puissent bouger. Cette situation fit paniquer Guy Turcotte, qui, ne sachant plus quoi faire, gisa sur place en se chiant dans le slip. Cette période de paralysie donna le temps à son fils de dévorer les deux bras de sa soeur, la libérant de ses liens.

Cette première partie du drame fût étudiée et confirmée par les autorités policières. Cependant, les événements suivants ne purent être vérifiés ; ce sont les observations de l'unique témoin vivant de la scène, Guy Turcotte.

Selon Guy Turcotte, un homme de foi et un père d'une honnêteté incomparable, il ne put rien faire contre la menace de ses enfants affamés de chair et assoifés de sang à laquelle il faisait face. Ce qui le séparait de la sortie était en vérité, deux petits monstres puant la charogne de merde, dont il n'eut le choix de poignarder à répétition jusqu'à ce qu'ils soient réduits à une gelée de chair et de sang gisante sur le plancher telle une diarrhée de vieux croulant de l'âge d'or nourri aux biscuits secs, au jello et à la gelée de pomme.

Quoi qu'un homme de condition physique exemplaire (il avait l'habitude de jogger à poil sur le tapis roulant de sa salle de gym), sa lutte courageuse pour sa survie lui enleva l'énergie qui lui était nécessaire pour garder sa raison. Nul besoin de mentionner que cet évènement le laissa avec des séquelles psychologiques importantes. Le célèbre cardiologue, amoureux de la nature, de l'humanité et de la vie animale, végétale et rectale (enfant, il cultivait les selles de sa grand-mère dans l'espoir de trouver un remède contre la débilité légère), devint un légume totalement défoncé, ayant perdu tout contact avec la réalité. En effet, poignarder ses enfants à répétition l'ayant assoiffé, il étancha cette dernière avec un gallon de lave-vitre qu'il avait confondu avec une bouteille de gatorade aux bleuets.

[modifier] Le rôle du Gouvernement dans son procès pour double homicide

Quoi qu'il plaide la légitime défense pour avoir troué ses deux enfants comme deux vulgaires morceaux de fromage suisse défraichis, la gravité de son geste n'a pas passé inaperçu auprès de la population. Il fallait payer pour ce crime. Le Gouvernement du Québec jugeait qu'incarcérer Guy Turcotte représenterait une trop grosse perte pour le monde médical. Des personnes clés se sont unies pour sauver la carrière de Guy Turcotte, en plaidant l'aliénation mentale à son procès, le sauvant de l'emprisonnement à vie. Le Gouvernement du Québec déguisa donc cette petite mascarade en faisant croire à la population que Guy Turcotte serait interné dans un hôpital psychiatrique, alors qu'en réalité, il était réambauché comme médecin à ce même hôpital. Le plan fût un succès et cela évita que la population crie à l'injustice. Ce sale enfoiré de mange-merde pouvait donc continuer la pratique de la médecine en toute quiétude. Bref, la stratégie de son avocat avait fonctionné et Guy Turcotte était de nouveau sur le marché.

[modifier] Sa nouvelle carrière de médecin

Il n'y a pas très longtemps que Guy Turcotte a repris la pratique de la médecine que déjà, son talent et ses services sont déjà louangés par ses nouveaux collègues de travail.

Depuis la reprise de la pratique de la médecine, il a déjà pu :

  • Réanimer un octogénaire d'un malaise cardiaque en lui martelant le rectum à l'aide de son poing.
  • Accoucher une femme soucieuse d'abîmer son vagin en l'accouchant par le cul.
  • Prouver la double efficacité des suppositoires en les avalant pour ensuite se les vômir dans le cul.
  • Trouver un remède contre l'homosexualité.
  • Guérir un lépreux en lui balançant un sceau d'acide dessus.
  • Trouver le remède du cancer, qui consistait à loger une balle de calibre 12 entre les deux yeux du cancéreux.
  • Trouver comment redonner une peau neuve à un grand brûlé qui consiste à le badigeonner de merde et d'essence pour ensuite lui mettre le feu.
  • Comment soigner la sénilité avec 35mg d'arsenic ou tout autre poison.
  • Soigner la diarrhée en buvant 2L de débouche chiotte (drano de préférence).

[modifier] Guy Turcotte, chirurgien ?

L'admiration de son département local de médecine l'amena à se spécialiser dans de nombreux domaines, telle la proctologie et l'analyse des selles, mais ce qui a récemment créé la controverse est une opération chirurgicale qu'il a pu effectuer seul en octobre 2012.

Il devait opérer un enfant pour lui retirer une tumeur cancéreuse du pancréas. Sa folie meutrière lui fit adopter des techniques de chirurgie peu orthodoxes. En effet, il ouvrit l'abdomen de l'enfant à la scie sauteuse en riant diaboliquement et le vida complètement de ses organes internes. Quand il fut questionné par son comité d'enfoirés de médecins de saloperie de fils de pute, il déclara qu'il n'y avait plus rien à faire pour sauver l'enfant et c'est pourquoi il avait tenté de lui troué le crâne au 12, mais que son remède ne fonctionnait pas dans ce cas ci....et qu'il s'est donné comme mission de récupérer ses organes pour les conserver dans l'espoir qu'ils serviraient à sauver un autre enfant. Malheureusement, les organes qu'il avait prélevés se sont avérés inutilisables puisqu'il les eût touché avec la même main qui lui sert de récure-cul.

Développant ses talents de chirurgien avec une dextérité d'atteint de la dystrophie musculaire, il fût rapidement initié à la chirurgie esthétique. Il spécialisa ses techniques d'augmentation mammaire et trouva le moyen de combiner deux opérations chriurgicales bien distinctes. En effet, lorsqu'une femme au physique atroce portant le ventre-tablier sollicitait ses services en lui demandant de réduire la taille de son gros cul, tout en augmentant la taille de ses seins, Guy Turcotte su combiner ces deux opérations en lui greffant, tout simplement, ses grosses fesses molles sur le torse.

[modifier] Guy Turcotte, un fervant croyant des remèdes de grand-mère

Guy Turcotte, quoi qu'à l'affût des dernières technologies médicales et un fan invétéré de la série Grey's Anatomy, prône tout de même l'efficacité des bons vieux remèdes de grand-mère, tels que :

  • Soigner les hémorroïdes en plongant le sujet dans un bain au gaz d'avion.
  • Réguler la respiration chaotique d'un sujet en crise d'hyperventilation et lui badigeonnant de la merde sous le nez.
  • Sauver un sujet de l'étouffement en lui soufflant dans le cul.
  • Guérir la maladie mentale grâce à l'ingestion de lave glace.
  • Guérir le rhume en s'enfonçant une demi douzaine de gousse d'ail dans le troufion.
  • Arracher avec les dents l'ongle incarné et ensuite couper le membre infecté avec un couteau à beurre.

[modifier] Guy Turcotte : célébrité

Guyturcotte2.jpg

Malgré sa gueule de merde et ses airs de débile léger, Guy Turcotte se dit être prêt pour le show-business.

Guy Turcotte avoua en entrevue qu'avoir tué ses enfants fût la meilleure décision qu'il ait prise de sa vie. Cet évènement le fit se distinguer des autres sérial-killers et de la communauté des médecins, ce qui boosta considérablement sa carrière et sa notoriété. Il fût invité dans des talk-shows, demandé pour jouer des rôles de détraqués pour la série CSI : Miami et Esprits Criminels et sollicité pour donner des conférences sur la médecine. D'ailleurs, de plus en plus de gens l'associent au personnage mythique de Gregory House.

Sa ressemblance au personnage de Gregory House sont marquantes :

  • Gregory House porte la barbe de trois jours. Guy Turcotte aussi.
  • Gregory House n'a pas d'enfants. Guy Turcotte non plus.
  • Gregory House est accro à la vicodine. Guy Turcotte est accro à l'odeur pestilentielle de ses propres flatulences.
  • Gregory House n'est apprécié de personne à part ses collègues de travail. Il en est de même pour Guy Turcotte.
  • Gregory House aime le bourbon et les prostituées. Guy Turcotte aime le lave-glace et les enfants morts et apprécie de temps en temps une bonne pute.

Astral Média est présentement en négociations avec Fox pour acheter la franchise House pour en faire une série québécoise. Guy Turcotte a été approché pour jouer le rôle de Gregory House. De nombreuses personnes se sont déjà offertes pour lui exploser une jambe afin de le rendre parfaitement crédible pour ce rôle.

On raconte aussi que le milieu de la pornographie américaine et même québécoise s'intéresse de plus en plus à Guy Turcotte. Certaines offres de scènes à caractères assez hard seront proposées à Turcotte.

  • Des scènes de bondage où une femme serait attachée solidement à un lit d'hôpital et se ferait rentrer plusieurs outils médicaux dans le cul ou tout autre orifice.
  • Des scènes de viol et meurtres d'enfants, car Turcotte a le profil type d'un assassin d'enfants.
  • Des scènes de scatophile avancé et de nécrophile, car il est adepte de ces pratiques depuis son adolescence.

[modifier] Citations célèbres

  • « Qu'est-ce qui pue encore plus qu'un enfant mort ? Deux enfants morts. »
  • « Prendre un enfant par la main c'est bien mais lui prendre la vie c'est bien mieux. »
  • « ... 9 ... 10 ! Prêt, pas prêt, tu vas crever petit enculé ! »
  • « Vous venez m'arrêter ? Savez-vous qui je suis ? The Great Turcotte ! »


Photo Bio.png  Portail des Gens


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia