Guincher

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Étymologie

Le terme guincher est utilisé dans la langue française depuis le début du XIIe siècle. Puisant son origine dans d'anciennes langues de France telles l'Occitan ou l'Auvergnat, il provenait alors du mot « ganches » (mouvement des jambes ou des bras). À partir du XIXe, il est utilisé pour désigner une façon de danser particulière que l'on retrouve notamment dans la guinguette.

[modifier] Le mot « guincher » dans la grammaire française

« Guincher » est un verbe du premier groupe. Il se conjugue donc en tant que tel de la façon suivante :

  • Présent : Je guinche / tu guinches / il guinche / nous guinchons / vous guinchez / ils guinchent
  • Imparfait : ça guinchait pas mal (peu importe la personne)
  • Futur : ça va guincher à mort (de même en ce qui concerne la personne)

Il est à noter ici qu’on peut conjuguer ce verbe de la façon qui nous convient le mieux puisque la fédération du terme « guincher » est constituée de véritables guincheurs qui sont ouverts à la mondialisation de ce mot et de cette vibe.

On peut également substantiver guincher afin d'obtenir "la guinche", nom commun aux usages divers et variés, voir les exemples.

[modifier] Guincher au XXIe siècle

Vous l’avez compris, le terme « guincher » sort directement du vieux français, il est donc assez compliqué aujourd’hui de l’employer à bon escient, cependant afin d’adapter son langage à la situation dans laquelle nous sommes, il est impératif de dominer toute la puissance de ce mot. Voici donc quelques exemples très simples que vous pourrez aisément placer dans une discussion pour ne pas paraître largué.

  • « Hé alors ce petit concert t’en as pensé quoi ? »
  • « Ben ça guinchait pas mal ! » (remarquez ici l’emploi parfait de l’imparfait)
  • « Hier j’étais à une soirée, il y avait une fille qui guinchait plutôt pas mal. »
  • « Ça te dit d’aller boire un coup demain ? Ça va guincher à mort. »


On note aussi l'invention du Ginchox, médicament utilisé dans les cas d’extrême urgence par les guincheurs désabusés ou victimes d'ingestion accidentelle d'anti-guinche. Du fait de l’extrême puissance de la molécule, elle n'est délivrée que sur ordonnance par un médecin agréé par la fédération de la guinche.

[modifier] Les mots dérivés

La culture de la guinche ne s’arrête pas à un misérable verbe, il est en effet possible de devenir un véritable guincheur, en guinchant dans toutes les sortes de guinches inimaginables, c'est-à-dire que l’on peut décliner ce verbe pour exprimer tout ce qui a rapport à la fête et qui est validé par la fédération de la guinche.

Utilisations validées par la fédé de la racine « guinch » :

[modifier] Niveau 1

Mot guinche assorti de l’un des adjectifs décrivant la façon de guincher et d’un verbe servant à décrire quant à lui la puissance. Attention ici seuls certains adjectifs (généralement monosyllabiques) sont pour l’instant autorisés. Bien que certaines commissions examinent des dossiers qui permettraient d’élargir la liste de ces adjectifs, les autorisations ne sont pas encore passées…

  • Balancer de la guinche (état sympa mais sans plus)
  • Balancer de la grosse guinche (état sympa)
  • Balancer de la fat guinche (état sympa avec plus)
  • Balancer de l’ultra guinche (là on entre dans le style de guinche réservée à des guincheurs connaisseurs si je peux me permettre)
  • Balancer de la méta guinche (il est interdit d’employer ce terme plus d’une fois dans l’année et tous les 100 km², afin de conserver la puissance de cette guinche : c’est la guinche ultime (terme bi-syllabiques, faisant partie des exceptions pouvant décrire un style de guinche))

Vous venez donc de découvrir les différents adjectifs possibles dans l’ordre croissant de puissance. Rien ne vous empêche de les mixer entre eux (mais ça fait un peu Kevin). Par exemple : « balancer de la bonne grosse guinche ultra ».

Les verbes que l’on emploie avant le mot guinche ne sont pour leur part pas contrôlés par la fédération. Vous pouvez donc laisser libre cours à votre imagination (balancer de la guinche, envoyer de la guinche, prendre une bonne guinche dans la face…).

[modifier] Niveau 2

  • Guincheuse de l’an 3000 (se dit d’une fille mignonne)
  • Grosse guinche (se dit d’une soirée entre amis)
  • Guincheux (se dit de quelqu’un qui est un peu bougon…)
  • Ça Guinche ? (s’emploie pour se saluer entre deux représentants de la guinche-culture, la réponse attendu étant : « Ça guinche tranquille ! Et toi tu guinches ? »

[modifier] Guincheurs célèbres

Il existe un Panthéon des guincheurs célèbres, mais son lieu reste secret pour cause évidente. Voici des guincheurs n’ayant pas été médaillés de la guinche (car la médaille n’existe pas) :

  • Jules César : « J’ai guinché, j’ai guinché, j’ai guinché »
  • Hamlet : « To guinche or not to guinche, that is the question »
  • Louis XIV : « La guinche, c'est moi » (À noter qu'après avoir prononcé ces mots, il s'est pris un front kick de Chuck Norris, qui a ainsi brutalement mis fin à ses jours)
  • Napoléon Bonaparte : « Du haut de ces pyramides, quarante siècles de guinche vous contemplent »
  • Pasteur : « Le vaccin contre l’anti guinche »
  • Le Charles de Gaulle (18 juin 1940) : « Quoi qu'il arrive, la flamme de la guinche française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas. »
  • Les Beatles : « We're all guinching in a yellow submarine... »
  • Jack Bauer : « I do my job » (noter ici l’originalité de ne pas utiliser le mot “guinche” à un endroit non approprié)
  • Vince le tombeur : « Ca guinchait pas mal j’ai envie de dire »
  • Chuck Norris bien sûr. Enfin, Chuck Norris ne guinche pas, c'est la guinche qui se chucknorrise.
  • Gandalf le Blanc : « Tout ce que vous avez à décider, c'est que faire du temps qui vous à été imparti. » et d'ajouter : « Si j'étais vous, j'enverrais de la guinche sévère ! »
  • Les lémuriens de l'espace « ghufsniohf hoftrudo guinche »
  • Rael (qui dispense des cours de guinche dans sa secte)
  • Bill Gates : « Linux, ça guinche »
  • Descartes : « Je guinche donc je suis »
  • Jean-Claude Van Damme : « Peu importe que tu saches casser une noisette entre tes fesses ; l'important c'est d'être AWARE OF YOUR OWN GUINCHE ! »
  • Obi-wan Kenobi (à Luke Skywalker) : « Que la guinche soit avec toi, à jamais ! »  »
  • G. Montagnier : « On va guincher, sur une étoile... »

Pointe la guinche Gernez de taff Alex 0'bati Macarezette Maître Jib's Goutane la Gitane

[modifier] Expressions

  • « le guincheur guinché » (S'emploie pour désigner une personne faisant 500 kilomètres pour se rendre à un super concert pour apprendre qu'il n'y a plus de place...)


Parce que la vie est belle, guinchons pour en profiter ! Parce qu'on aime guincher, guinchons ! Parce qu’on aime utiliser ce mot, continuons de soutenir la fédération de la guinche !

Qu'avez-vous pensé de l'article "Guincher" ?
 
85
 
211
 
36
 
22
 
11
 
14
 

Ce sondage a été créé le juin 15, 2007 08:48 et 379 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia