Guerre du golfe

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


La guerre du golf est une guerre dépourvue de violence meurtrière qui oppose des vieux millionnaires qui aiment jouer au golf. Ceci est totalement inintéressant, alors lisez plutôt cet article sur Lucifer :


[modifier] == Lucifer ==

On sait peu de choses sur Lucifer, alias le Diable, alias Belzébuth, alias Ysengrin, alias Mes fils trouent tes Fesses, alias Qui sais-je encore … Il est vrai que peu d’informations sont disponibles au sujet de celui que d’aucuns nomment « le Terroriste du Paradis » ( oui car c’est lui qui bombarde régulièrement le Paradis dans le seul but d’emmerder les âmes de ceux d’entre nous qui n’ont jamais eu l’audace de troller ce bon vieux Jésus. Je sais ce que vous allez me dire : il y a peu de chances qu’on se retrouve un jour au Paradis et donc on s’en fout, mais sachez que nous subissons aussi les conséquences de ses affronts. Bah oui ; les orages, vous croyez que c’est dû à quoi ?! ) .

Afin de répondre à tous les fans de Lucifer et à tous ceux qui s’intéressent au malsain, nous sommes allés interviewer Dieu en personne (oui, celui-là même qui a commis l’affront de déflorer la Sainte-Vierge dans le but trivial de mettre au monde un Messie qu’a même pas été foutu de réduire en cendres l’armée romaine qui oppressait son pays ! Mais bon ne le critiquons pas trop ; c’est quand même un excellent informateur. ) quant à la véritable nature de ce Diable méconnu. Dans cet article, nous présentons donc une biographie complète de Lucifer.


Naissance et enfance


Celui que l’on appellera plus tard Lucifer est né en l’an 81 après la mort de Jules-César et dans le même pays que ce dernier, sous le nom de Lucius Domitius Aherobarbus, ce qui en latin signifie Lucien le Sodomite à la Barbe aérée (comme vous pouvez le constater, ses parents manquaient d’idées. Étant le neveu du sanguinaire empereur romain Caligula, il ne tarde pas à lui succéder, devenant lui-même un tyran assoiffé de sang et de pucelles (il est connu pour s’être fait toutes ses servantes et avoir engendré une énorme descendance dont Mussolini faisait partie, ce qui, si on y réfléchit bien, est assez logique). Plus tard, il se fait appeler l’empereur Nez Rond (car il boit beaucoup d’absinthe enrichie aux amphétamines).

En l’an 64 de notre ère, il décide de se débarrasser de tous les Juifs qui, menés par ce bon Saint-Pierre, étaient venus apporter la bonne nouvelle de la résurrection de notre cher JC, et dont, en bon mécréant, il ne supportait plus d’entendre les prières. Il essaye donc de mettre le feu à Rome afin de pouvoir accuser les pauvres Juifs de ce crime affreux, mais n’y parvient pas car les allumettes sont mouillées (il a inondé la salle du trône , la veille, en faisant une orgie avec des pucelles arrachées à leur famille et a oublié de couper son tuyau d’arrosage, mouillant tout y compris ces fichues allumettes). Il décide donc de rentrer au palais et de se consoler en s’adonnant à la procréation à sens unique, aussi appelée « sodomie ».

C’est alors que contre toute attente, une météorite venue des fins fonds du système solaire s’écrase en plein milieu de Rome, incendiant la ville toute entière. Nez Rond, trop heureux de ce carnage providentiel, se précipite sur la place publique et ordonne la condamnation immédiate (pour terrorisme avec préméditation) de tous les Juifs à être sodomisés et bouffés par des lions piqués à la testostérone mutante en manque de viande fraîche. C’était une pratique courante dans ce pays Rome-antique.

C’est à cet instant précis que notre sanguinaire empereur est attaqué par un alien symbiote sorti de la météorite, qui se glisse à l’intérieur du corps de Lucius Nez Rond et opère des changements significatifs dans son organisme :

- rougissement de la peau ;

- apparition d’excroissances kératineuses au niveau du front ;

- hypertrophie des oreilles ;

- allongement du rectum, qui jaillit hors de son cul formant une sorte de queue fourchue ;

- force physique et intelligence surdéveloppés ;

- pouvoirs de transmutation de la matière et de l’énergie ;

- immortalité et invincibilité ;

- un plus gros phallus.


Débuts en tant que maître du Mal


Nez Rond décide alors de modifier son nom, passant de Lucius à Lucifer. Les raisons qui ont motivé ce changement de nom sont aussi obscures que son trou du cul que son âme. Quoi qu’il en soit, après avoir acquis cette quasi-omnipotence, il décide de plonger l’humanité dans le désespoir. Pour ce faire, il utilise ses nouveaux pouvoirs pour se déplacer à travers le temps et l’espace afin de remonter jusqu’aux origines du monde (celles selon la Genèse, pas celle selon Gustave Courbet ; celles-là, il les a déjà faites …) et se retrouve dans le Jardin d’Éden, là où vivent nos vénérables ancêtres Adam et Eve. Prenant le contrôle de l’esprit d’un serpent au moyen de la télépathie, il force les deux nudistes à manger le fruit défendu, entraînant leur exclusion du Paradis. Et c’est ainsi que Lucifer condamna l’humanité à vivre et à mourir dans la misère (sauf si vous avez la chance d’être l’un des rares élus du capitalisme qui est autorisé à vivre dans le luxe et la luxure). Remarquez que s’il ne l’avait pas fait, vous-même ne seriez pas né. Remerciez-le en manifestant votre soutien à sa cause en envoyant « LUCIFER » au 666 666 (2 € l’appel). Vous pouvez offrir vos dons (âmes, jeunes vierges, chèques ou espèces) en contactant la Fondation Damien Thorne.


Création du Culte de Lucifer


Ensuite, Lucifer, jaloux du succès que rencontre Dieu, décide de fonder sa propre religion : le satanisme. Voyageant d’époque en époque, il commence donc à regrouper des individus inutiles et encombrants pour la société tels que les punks, les fanatiques et les fonctionnaires, et leur parasite le cerveau pour en faire des esclaves dociles et stupides (bien qu’il lui ait été fort difficile de les rendre plus stupides encore qu’ils ne l’étaient avant), et leur donne pour mission de faire tout le mal dont ils soient capables afin de rendre le quotidien de chacun plus amer qu’il ne l’a jamais été. C’est ainsi qu’Attila se mit à conquérir, que Karl Marx inventa le communisme, que le père d’Adolphe Hitler féconda la mère de ce dernier et que Shakira se mit à chanter.

S’il est vrai que Lucifer nous pourrit sans cesse l’existance à cause de son influence malfaisante, il nous faut tout de même reconnaître que sans lui, la vie serait bien morose. En effet, notre anthropologue attitré, Jean-Luc, a voyagé au moyen d’un translateur tétradimensionnel dans une réalité alternative où l’empereur Nez-Rond ne s’est jamais transformé en Lucifer. Sur-place, il n’a trouvé aucune trace de vie et en a déduit que l’humanité entière était morte d’ennui il y a plusieurs siècles. Voilà qui prouve de façon irréfutable que Lucifer est un élément indispensable à la survie de notre espèce. De plus, il est incontestable que si l’empereur Nez Rond avait été homosexuel, la planète Terre serait beaucoup moins peuplée qu’elle ne l’est aujourd’hui.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia