Guerre des Satellipopettes

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Média:Exemple.ogg
Vermicelle capitaine cosmos1.JPG

L'Amiral Cosmos saluant les jeunesses pékapéladiennes en compagnie de son sous-fifre Vermicelle

Le récit de l'Apocalisse fait mention des derniers balb utiements de l'humanité. Selon ce mythe, les robots ont connu diverses humiliations. Par exemple, on réservait aux robots culinaires exclusivement les tâches ingrates comme battre les oeufs, réduire en bouillie les légumes et hacher la viande. Avec le développement progressif de l'intelligence artificielle et de l'aérodynamisme de la robotique, on en vint même à mettre au chômage les musiciens et les chansonniers pour les remplacer par des Robots de la Rime.

Le vase déborda le jour où l'infâme Amiral Cosmos (1942-2939 ; connu aussi sous le nom de Grand-Papa Jôve) en collaboration avec l'empire naissant de Télé-Métropole (connu par la suite sous les dénominations de Pathonic, TVA et Empire Québécor), en collaboration avec le demi-dieu et empereur Pékapéladault II (1962-2945), fils du dieu Pierre-Karl Péladeau, pour amuser les enfants des bourgeois de sa principauté, déconcrissa le 3 septembre 2939 des robots unijambistes pour ensuite les utiliser dans un concours de remontage électronique. Les autres robots, furieux de voir les leurs utiliser à des fins si dégradantes, s'unir au sein de l'Alliance robotisée, avec à sa tête Goldorak XIII, pour combattre les humains afin de mettre fin à l'esclavage.

De son côté, Pékapéladault II fournit une armée d'enfants-soldats, les Satelipopettes, à Cosmos pour mettre un terme à l'existence de l'Alliance. Son État-Major, outre Cosmos à la tête du commandement des forces armées, comprenait aussi le Dr Mailloux au Ministère des sciences, chargé de l'innovation au niveau des armes de destruction psychologique massive, d'André Pratte au ministère de la propagande, chargé d'affaiblir le moral des troupes adverses et de Jeff Filion au Ministère du Vomi, chargé de diviser l'opinion des Robots.

Le tout se termina tragiquement par le génocide total de l'espèce humaine. En effet, Goldorak XIII, voyant, pendant les périodes de négociations en vue de mettre fin au conflit, que les humains étaient de mauvaise foi sur toute la ligne chargea Optimus Secondus et Maginzer Z3 de créer la Bombe N (bombe atomique puante) à base de souffre enrichi, de caca de vache pétrifié et d'oeufs d'autruche pourris. Le prototype, connu sous le sobriquet d'Aunt Jemima, fut largué le 4 août 2945 dans le désert de l'Abitibi. L'expérience fut un peu trop concluante puisque les humains mourrurent tous d'asphyxie dans d'atroces convulsions au cours du mois suivant. ILS SONT MIS ENFIN LE POUVOIR DANS L EMPIRE TELEVISION

Partage sur...
wikia