Guerre

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Earth-Erde
La guerre se joue sur des plateaux variés; en voici un des plus répandus très prisé par les joueurs du 20ème siècle.

La guerre est un amusement pratiqué par les hommes depuis des temps immémoriaux. C'est à la fois un sport, viril et physique, et un jeu de société, subtil et retors.

« La guerre a d'énormes avantages - entre autres, de faire de jeunes veuves. »
~ Sacha Guitry à propos de la guerre.

« T'va voir ta gueule quand mon vieux va se radiner, va y'avoir du steak haché façon tartare quek'chose de propre. »

~ Jésus à propos de la guerre.
« De mon temps, on s'amusait à faire la guerre, maintenant, on s'amuse à la regarder ! Tous des fainéants ! »
« C'est pas ma guerre! »
~ Rambo à propos de la guerre.

[modifier] Généralités

La guerre se joue au minimum en deux équipes nommées Armées( L'appellation la plus courante pour l'équipe auquel on appartient restant tout de même les " Gentils ". L'équipe adverse étant donc les " Méchants ", mais peut varier du tout au tout en fonction de l'origine des antagonistes. Ainsi, au 21ème Siècle, les " Gentils " Occidentaux affronteront les " Méchants " Barbus islamistes poseurs de bombes et violeurs d'enfants, qui sont les deux équipes les plus en vues en ce moment. ). Des variantes dans les règles permettent de jouer entre membres d'une même équipe. On parle alors d'une guerre civile.

En fait, dans la plupart des parties, il y a différentes factions, avec des alliances changeantes qui se négocient dans le couloir, comme dans Diplomacy. La durée des parties est très variable. Certaines ont duré des années, d'autres se sont bâclées en quelques jours. Dans les cercles de joueurs, on cite avec des tremblements dans la voix les parties célèbres que sont la guerre des Six jours, la guerre de Trois et la guerre de Cent ans. Cette dernière était en fait un long tournoi entre les fédérations ludiques anglaises et françaises.

Une parodie tragique et grotesque, connue sous le nom de Paix, fait toutefois l'objet, depuis deux ou trois siècles, d'une tentative de diffusion.

Enfin, une variante existe, la Guerre "frugi-légumière", où les seules armes permises sont les Grenades, les Lance-roquette et le Vinaigre balsatomique. Ce type de guerre est totale et aboutit à la formation d'une salade mondiale, je dois le dire, délicieuse.

[modifier] Tactiques Guerrières

La guerre, comme tout sport, nécessite un peu de stratégie pour assurer la victoire à son équipe , et en matière de stratégie, les militaires sont dotés d'un imagination prolifique qui a beaucoup varié tout au long de l'histoire. En voici quelques exemples, expliqués et situés dans le temps.

[modifier] La Charge ( Très longtemps avant J.C - Très longtemps après J.C )

« En avant, chiens ! Je tuerais tout ceux qui oseront se replier ! »
~ Discours d'encouragement traditionnel de l'équipe Soviétique

Tactique uniformément utilisées par toutes les Armées avant que l'inventivité technologique caractérisant la Guerre ne voit réellement le jour. Elle consiste à foncer avec son équipe sur l'adversaire en beuglant comme un possédé pour lui faire peur et ainsi le faire fuir. Méthode à l'efficacité douteuse, mais au panel d'évolution tel qu'il permet même de faire des combos avec d'autres tactiques. ( La Guerre est après tout connu pour être le premier vrai jeu dit " De combat ", genre caractérisé par ses fameux combos " de oufs " portant des noms barbares pour le non-initié )

Chose(s) Importante(s) à savoir :

  • Depuis le vingtième siècle, cette tactique s'est vue adjointe le suffixe " Héroïque ", du fait de la bravoure caractérisant les joueurs s'y adonnant au vu des évolutions de l'armement rendant la charge obsolète.

[modifier] L'Enterrement ( Longtemps avant J.C - 21ème Siècle ) puis le Camping ( 21ème Siècle - Aujourd'hui )

« Notre invincibilité dépend de nous, la vulnérabilité de l'ennemi, de lui. »
~ Sun Tzu à propos des critiques faites à l'encontre de l'Enterrement

Première " vraie " tactique à exploiter les avancées technologiques de son temps, elle consiste, à son invention, à placer son équipe à un endroit stratégique et à aligner divers dispositifs défensifs tels des pieux ou des troncs d'arbres entre soi et l'adversaire puis à tirer des flèches à l'aide d'un arc, arme à distance très innovante pour l'époque, sur l'ennemi qui charge votre position. Cette pratique fut très controversée au moment de sa première utilisation du fait de son efficacité terrifiante. ( Les équipes l'utilisant étant d'ailleurs taxées de " fiotasses " )

Chose(s) Importante(s) à savoir :

  • Après un Enterrement, on peut quitter sa position pour fondre sur les survivants lors d'une Charge.
  • L'Enterrement est encore beaucoup pratiquée de nos jours, l'invention des armes à feu ne l'ayant rendu que plus efficace.
  • Une partie entre deux armées utilisant cette technique peut durer très longtemps. L'exemple le plus célèbre reste celui de la 1ère Guerre Mondiale entre les équipes Allemandes et Austro-Hongroises et les équipes de France et d'Angleterre. La phase "d'enterrement" dura 2 ans, et dut sa fin à la famine dans les rangs des deux équipes. De nombreuses anecdotes tournent d'ailleurs autour de cette guerre, comme le fait que les lettres des joueurs à leur familles étaient censurées, pour ne pas décevoir les civils à qui l'on faisait miroiter une guerre dynamique, pleines de charges à cheval, de gens explosant sur des mines et de gaz moutarde tuant les blessés dans leur sommeil après un lent râle d'agonie.
  • Le Camping est une évolution très récente de l'Enterrement consistant à prendre l'adversaire en traitre, sans prévenir et avec la plus grande puissance de feu possible, quand bien même cela serait disproportionné face à la menace.

[modifier] Faire le mort ( Longtemps avant J.C - Aujourd'hui )

« On n'apprends pas à mourir en tuant les autres ! »
~ François-René de Chateaubriand, rageant à la fin d'un match

Méthode unanimement reconnue comme la plus fourbe et vile jamais inventée, et pourtant unanimement utilisée. Elle consiste à se jeter par terre en simulant la mort ( d'où son nom ), après un cri d'agonie, de préférence assez impressionnant pour faire croire à une mort violente, pour ensuite mieux couper les jarrets de l'ennemi qui vient festoyer sur votre dépouille.

Chose(s) Importante(s) à savoir :

  • Le Théorème ( quasiment ) Universel du " Plus c'est gros, mieux ça passe. " ne s'applique pas à cette tactique. En effet, une armée entière se jetant à terre comme un seul homme attirera les soupçons plus que l'efficacité.

[modifier] La Blitzkrieg ( 1939 - 1942 )

« Jetzt geht los ! Jetzt geht loooOOOooooOOoossss !... SPPPIIIIIIEEELLLLEEEEEENNNNNNN !!!  »
~ Adolf Hitler à propos de la Blitzkrieg et des 30 années passées à la préparer

Méthode radicale utilisée par Adolf Hitler, ex-entraineur de l'équipe d'Allemagne et médaille d'or autoproclamée de la Guerre Mondiale, 3 années consécutivement, entre 1939 et 1942. C'est une variante moderne de la charge influencée aussi par la technique du " Faire le mort ". Elle consiste à faire croire que vous êtes mort pendant une trentaine d'années avant de "couper les jarrets" de l'ennemi au moment alors qu'il pensait la partie terminée depuis longtemps. Terriblement efficace contre les armées françaises, anglaises et polonaises qui la jouaient "réglo" ( Ces derniers ont d'ailleurs utilisé la Charge Héroïque à cheval contre les blindés allemands pour exprimer leur noblesse d'âme et leur courage typiquement "old-school" face aux nouvelles tactiques ). Elle s'est par contre avérée inutile contre les armées soviétiques ou américaines, qui usait de la terrible tactique de la chaire à canon,d'un coté comme de l'autre. C'est d'ailleurs après ces deux défaites qu'Adolf se suicida en apprenant que sa licence d'entraineur lui était retiré pour " Non-respect des règles d'ouvertures de parties " par des Britanniques et des Français revanchards.

Chose(s) Importante(s) à savoir :

  • Les délais de préparations de cette tactique couplée aux risques d'échecs la rendent particulièrement dure à mettre en œuvre et ainsi, la Seconde Guerre Mondiale reste la seule partie de Guerre où une telle technique a pu être constatée.

[modifier] Le Zerg Rush ( ??? - ??? )

« THEY R IN UR BASE, KILLING UR D00DZ !!!11!11 »
~ Inscription sur un fragment de pylône évoquant une utilisation mythique du Zerg Rush

Tactique légendaire qui consisterait à envoyer dizaines d'insectes géants à l'attaque des centres de production ennemis pour le forcer à la reddition tout en gueulant "OMG ZERG RUSH KEKEKEKE!!!11!11" dans un haut-parleur céleste. Les récits de cette technique ne nous parviennent que par le biais d'inscriptions prophétiques et de mises en garde gravés sur d'antiques fragments de pylônes.

[modifier] L'apport chrétien

Des faussaires honteux ont tenté de transformer le magnifique message chrétien. Toutefois, il faut réaffirmer que Jésus, l'auteur de ces lignes admirables, plus bel hymne à la guerre de toute la littérature mondiale, ne professait pas autre chose que la guerre :

34 Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le combat.
35 Je suis venu séparer l'homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère ;
36 on aura pour ennemis les membres de sa propre famille.
37 Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi.
38 Celui qui ne se charge pas de sa croix pour marcher à ma suite n'est pas digne de moi.
39 Celui qui voudra garder sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie pour moi la retrouvera. (Mat 10)

Et de même :

49 Je suis venu apporter un feu sur la terre et combien je voudrais qu'il soit déjà allumé ! (Lc 12,49)

Quant aux armes, il en fait, ouvertement, l'apologie :

35 Puis Jésus leur dit : « Quand je vous ai envoyés en mission sans bourse, ni sac, ni chaussures, avez-vous manqué de quelque chose ? » — « De rien », répondirent-ils.
36 Alors il leur dit : « Mais maintenant, celui qui a une bourse doit la prendre, de même celui qui a un sac ; et celui qui n'a pas d'épée doit vendre son manteau pour en acheter une.
37 Car, je vous le déclare, il faut que se réalise en ma personne cette parole de l'Écriture : «Il a été placé au nombre des malfaiteurs.» En effet, ce qui me concerne va se réaliser. »
38 Les disciples dirent : « Seigneur, voici deux épées. » — «  Cela suffit », répondit-il (Lc 22)

[modifier] Les parties de Guerre célèbres

Comme mentionné en début d'article, la Guerre est un sport très populaire, dont plusieurs parties se sont illustrées dans l'histoire. Voici quelques-unes de celles-ci :

  • La Guerre Civile Galactique ( Une des plus vieilles, si ce n'est la plus vieille partie de Guerre, qui s'est déroulée il y a bien longtemps, dans une Galaxie lointaine, très lointaine. Elle est tellement célèbre que Georges Lucas lui a dédié 6 Flims de qualité variable. )
  • La Guerre du Golf ( Cross-over devenu célèbre entre deux sports bien connus. )
  • La Guerre Froide ( Ou les terribles dérives du camping généralisé... )


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia