Grey's Anatomy

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Grey’s Anatomy ou Dr Grey, leçons d’anatomie au Québec est une interminable campagne de publicité commandée par le Ministère de la Santé américain.

Grey's anatomy.jpg

Il ne faut pas la confondre avec "Grey's Anal Homie", film d'auteur californien magistralement orchestré par Snoop Dogg, rappeur west-coast, réalisateur de talent et un peu agriculteur à ses heures.

[modifier] Le concept de base : "Être chirurgien c'est bien !"

Pour bien comprendre Grey's Anatomy, il faut d'abord se replonger dans le brief marketing de départ que le ministère de la santé américain a délivré au début des années 2000 à son agence de communication Navets & Sons, Parpaing d'or de la communication en 1975 pour sa campagne sur le parfum BIC, qui fut une réussite commerciale sans précédent : le message promotionnel principal de la campagne était : « chirurgien est le meilleur métier du monde ».

Pour développer ce message, l'agence mettra sur la table pas moins de 7 saisons, soit un total de 126 épisodes équivalant à 5292 minutes de publicité afin de susciter des vocations chez les jeunes américains, beaucoup plus désireux de pratiquer la chirurgie esthétique, secteur bien plus rémunérateur et bien moins ingrat aussi, où l'on ne demande pas son assurance au patient avant de refuser de l'opérer d'une tumeur au cerveau. En ce sens, Grey's Anatomy s'inscrit en concurrent direct de Nip & Tuck, autre campagne de publicité promouvant des valeurs plus individualistes et mercantiles, bref plus néo-conservatrices; alors que Grey's s'inscrit dans une logique démocrate néo-libérale affirmée.

5292 minutes donc, où l'on peut constater que oui, être chirurgien n'est pas facile tous les jours mais qu'on en retire une satisfaction sans bornes quand on parvient à sauver des vies ! Notez cependant qu'il s'agit d'un hôpital américain et que donc, des vies ils en sauvent pas tellement mais bon on fait pas d'omelette sans casser des œufs, et puis il y a toujours un collègue pour vous écouter et vous aider à vous remettre d'aplomb après ce choc traumatique qu'est la perte d'un patient ! En règle générale, votre collègue ira même jusqu'à coucher avec vous pour que vous vous sentiez mieux et que vous puissiez à nouveau faire mourir un patient le lendemain !

[modifier] La cible : La femme active de moins de 35 ans

Le ministère de la santé américain l'a bien compris : pour rajeunir le corps médical au pays de l'oncle Sam, il faut faire rêver le jeune ! Et surtout il faut faire rêver les filles... (les hommes ayant la fâcheuse habitude de voter plus souvent républicain que leurs homologues féminines, ils se sont orientés très tôt soit vers l'armée, soit vers les affaires, soit vers la chirurgie esthétique comme nous l'avons évoqué plus haut). Heureusement pour Grey's Anatomy, une précédente campagne à succès avait déjà fait ses preuves en la matière : "Urgences"; Il suffisait de reprendre les mêmes ingrédients, la même histoire, le même hôpital, pour récupérer les mêmes prospects !

[modifier] L'histoire : Au pays de Grey, on s'amuse, on pleure, on rit...

Au début, Meredith Grey est interne de première année en chirurgie dans le même hôpital où les médecins d'Urgences avaient fait leurs premières armes, et défloré leurs premières internes dans les placards du bloc. Elle va devoir travailler sept ans si elle veut réussir sa spécialité et, surtout, tuer le moins de monde possible d'ici là !

Meredith est bien entendu, comme toutes les femmes de son âge, une vraie psychopathe hystérique qui pense qu'elle est atteinte de toutes les maladies du monde, dont celle d’Alzheimer (que sa mère croyait aussi avoir quand elle aussi elle se faisait culbuter derrière le chariot à linge de l'infirmerie !). L'état de santé mental très précaire de Meredith et de tous ses amis (à part peut-être le directeur) est d'ailleurs peu rassurant pour leurs patients qui se retrouvent un peu entre les mains de chirurgiens eux-mêmes bien névrosés de la vie ! Ajoutez à cela le fait que les chirurgiens en questions passent plus de temps à savoir avec qui ils coucheront le soir même que de véritablement soigner leurs patients et vous obtenez un hôpital qui n'est pas prêt de recevoir les honneurs de la maison blanche !

L'essentiel n'est cependant pas là : l'essentiel c'est de s'amuser dans son travail, car chirurgien ça déboite, et surtout de ne pas rater sa vie personnelle sous prétexte qu'on a détruit celle des autres !

[modifier] Les Personnages

Dr Meredith Grey : qui donne son nom à la campagne de publicité sus-mentionnée; mais qui en fait n'est pas la véritable héroïne de la série promotionnelle puisque le vrai héro est en fait son ex-ex-ex-re-copain-ex-mari le Dr Sheperd ! Meredith est donc une femme très complexe dans sa tête, avec un égo hypertrophié, une sacrée tendance à l'hypocondrie, une personnalité instable et une mauvaise foi à faire pâlir Plastic Bertrand !

Dr Derek Christopher Shepherd a.k.a. Dr Mamour : pas mieux loti au niveau de sa santé mentale que son ex-ex-ex-re-epouse-femme-plancul de Meredith ! Il faut dire que le pauvre homme subit quand même les états d'âmes de madame tout au long de la série; sans compter que lui aussi dispose d'un égo à faire pâlir Alain Delon himself !

Dre Cristina Yang : Très certainement le pire personnage de la série. Pour qui n'a jamais vu un épisode, vous la reconnaitrez facilement : il s'agit de celle qui hurle à tout bout de chant, qui pleure plus que les autres (si si c'est possible !) et qui craque souvent en terme de contrôle des émotions. Pas étonnant que ce soit la grande copine de Mérédith, qui se ressemble s'assemble...

Dr Alexander Michael "Alex" Karev : Certainement le petit-fils du directeur de l'hôpital, sinon personne ne voit vraiment pourquoi il serait là ! Un personnage un peu plus vide que les autres (si si c'est possible !) qui sert un peu de faire-valoir à la joyeuse compagnie mais qui n'est pas moins cinglé pour autant...

Dre Miranda Bailey : La femme au foyer qui s'est trompée d'étage et est devenue par conséquent la mère (ou la psychiatre c'est selon...) de toute cette troupe de tueurs en série...

Dr Richard Webber : L'équivalent du père de famille, on sent bien que des fois il aurait envie de filer des tartes à tout le monde et de clouer Yang au pilori pour l'exemple, mais il s'obstine à rester dans sa politique de prévention façon police de proximité... Il sombre dans l'alcoolisme et la déchéance sur la fin, incapable de tenir une saison de plus dans cet enfer !

Dre Calliope Iphigenia "Callie" Torres : La morue de l'hôpital; d'abord un peu rondelette et surtout grosse pataude, puis trompée par son futur-ex-mari, elle devient la trainée numéro 1 du Dr Sloane, puis fini par virer homo; incluant parfois Sloane dans ses orgies sexuelles ...

Dr Mark Sloan a.k.a. Dr Glamour : Le type que s'il existait dans la réalité, toutes les filles le traiteraient de pourriture, de coureur de jupons, de salopard... Mais là c'est une fiction donc il convient de dire que c'est un type cool qui aime la vie !

Dr Owen Hunt (également : Major Owen Hunt) : Un vétéran de la guerre qui prend un malin plaisir à torturer ses patients et qui s'ennuie à mourir dans cette série après avoir joué dans Rome...

Dr George O'Malley : Le gars fleur bleue de la bande, véritable looser, qui, à la fin de la saison 5, entre chez les Village People...

"Dr Isobel 'Izzie' Stevens" : La chaudasse du groupe qui a un peu trop forcé sur le LSD et se croit dans le sixième sens quand elle parle aux personnes décédées...

[modifier] Déroulement d'un épisode typique de Grey's Anantomy

  1. Chanson douce type James Blunt qui rappelle que ça va encore pleurer pendant 45 minutes
  2. Petit laïus sur comment c'est bien la vie d'un chirurgien, de sauver des vies etc... et comment c'est un défi tous les jours de se lever, se laver les dents, manger ses chocapics et aller à son travail...
  3. C'est la panique ! Quelqu'un a reçu un bloc d'urine congelé sur la tête, la moitié de son visage est irrécupérable, maudits boeings 747 qui ne sont pas encore équipés de WC dignes de ce nom !!
  4. Mine déconfite des internes devant ce spectacle : c'est pas aujourd'hui qu'on va réussir à sauver quelqu'un !
  5. Heureusement le docteur Mamour est là et va sauver tout le monde !
  6. Le docteur Sloane drague une élève dans les couloirs, celle-ci le congédie.
  7. Izzy pense qu'elle a choppé un staphylocoque et qu'il va falloir l'opérer... elle n'en dit rien à personne mais s'arrange pour que tout le monde soit au courant par le biais de sa copine Yang...
  8. Izzy se lie d'amitié avec le patient qui a reçu le cube gelé sur la tête parce que tous les deux ont subis des traumatismes dans leur jeunesse lié à l'alcoolisme de leur père
  9. Le docteur Mamour commence à avoir des doutes sur la santé de Meredith parce que Yang lui en a parlé 15 fois à la cafétéria de l'hôpital
  10. Sloane drague de plus belle l'élève et ils se donnent rendez-vous dans l'ascenseur
  11. Hunt et Torres héritent d'un cas que chacun voulait gérer dans son coin mais qui les obligent à travailler ensemble : un immigré clandestin s'est ouvert l'orteil en manipulant des tacos frelatés ce qui met gravement ssa vie en danger !
  12. Izy rassure son nouvel ami et lui promet de sabrer le champagne s'il réchappe de l'opération
  13. les doutes du dr Mamour sont confirmés, du coup il n'est pas en état d'opérer son patient et passe 20 minutes à discuter avec Meredith qui prend la décision de le larguer !
  14. On confie l'opération au Dr Yang , le type à la tête fracassée est bien mal barré !
  15. Yang, o'Mailey et Sloane discutent de la pluie et du beau temps, et surtout de la récente déconfiture Du Dr Mamour auprès de Meredith
  16. Le patient meurt dans d'atroces souffrances
  17. Hunt et Torres réussissent l'impossible, une opération jamais tentée auparavant sauf à l'hôpital central de Djakarta : transplantation extra-in&out-megagroovy-vivo de l'orteil de leur patient
  18. Izzy chiale et voit des papillons flotter sur le parking
  19. Yang , qui vient de tuer un patient, la réconforte en lui disant que Sloane est open pour une cession bondage
  20. Dr Mamour et Meredith se réconcilient à base de « je voulais te dire que.. », « oui je sais », « n'en dis pas plus », « je ne te quitterai jamais plus jusqu'à la prochaine fois »
  21. une musique triste arrive, toujours style James Blunt mais en pire et on passe en revue tous les personnages
  22. Petit laïus sur comment on a bien travaillé aujourd'hui et sur comment c'est dur de concilier travail et vie personnelle


Minitélé.png - Au programme de la dÉ ce soir - Minitélé.png

Casimir.gif  Portail de la télévision

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia