Grenelle

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Inventé longtemps après son apparition le "Grenelle" est un outil socio-politico-sodomite visant à faire poireauter un petit peu beaucoup la populace avant de prendre le temps de (mon Dieu que cela prend du temps) rassembler tous les acteurs concernés par une problématique dont on connaît déjà tous les tenants et les aboutissants, afin que ceux-ci se frittent gentiment la trombine sans que les politiques n'aient donc plus besoin d'assumer quoi que ce soit.

[modifier] Déroulement

Zarathousface.jpg

Les discussions de Grenelle - Détail de l’Ecole d’Athènes par Raffaello Sanzio (1509)

Les discussions prennent alors... beaucoup de temps, pour déboucher bien évidemment sur un consensus des plus mous, la joie des lobbys ayant toute latitude à s'exprimer dans ce mode de confrontation direct.

C'est alors... une fois que c'est fini... qu'il devient possible et très marrant d'annoncer que cela ne fait que commencer ! Mais fort heureusement rassurez-vous les mesures envisagées ont tout de même déjà bien avancé puisqu'elles sont forcément beaucoup moins audacieuses qu'au point de départ : tous les systèmes de blocage ayant eu le temps de faire leur effet. En effet il suffit à un acteur de dire que "non" je ferai aucun effort, pour que bon bah "soit", on admette qu'il ne fera aucun effort.

Mais attention !!! Cela n'est pas aussi rapide, car cette concertation n'est qu'une concertation !!!! Et il faut maintenant que cela passe par une décision politique qui pourra de nouveau revoir les mesures à la baisse.

Bien sûr le "Grenelle" n'a de sens que s'il s'applique à un sujet sur lequel nous savons pertinemment qu'il est nécessaire d'agir ... et quelles mesures il faut prendre. En effet si il y avait un réel besoin de discutailler le bout de gras, ce ne serait pas rigolo ! Bah non t'es con toi ! Wa l'autre hè....

Ainsi, les récentes expérimentations du "Grenelle" ayant montré leur terrible efficacité, il est envisagé de le resservir à toutes les sauces (la sauce étant indispensable pour faire passer un produit aussi amer et indigeste). Ainsi l'ensemble des sujets sur lesquels la communauté politique ne souhaite pas avancer pourra être traité à la manière Grenelle afin de reproduire en réunion, les blocages qui "bloquent" la situation depuis longtemps.

[modifier] Art contemporain

Le Grenelle est considéré comme une mouvance artistico-politique d'une grande novation et d'une grande pertinence qui consiste en une mise en abîme étourdissante qui pose au spectateur la véritable question de la réelle place de la politique dans la vie de la cité. En effet l'homo politicus a depuis des siècles pour vocation de pallier aux rapports de force naturels qui se mettent en place dans la société en ayant le pouvoir de trancher en faveur de l'intérêt général. Or les oeuvres Grenelliennes lancées par le groupe des artistes tels que Sarkozy, Fillon, Borloo, replacent au coeur de la vie politique le conflit social lui-même et met à la tête de l'avancée sociale le rapport de force qui crée lui-même des blocages. Ainsi le Grenelle ne fait que recréer officiellement la confrontation quotidienne qui fait que le problème n'avance pas depuis des lustres et que l'intérêt général est systématiquement écrasé par les intérêts personnels. c'est là une mise en abîme d'une grande qualité.

[modifier] Par extension

Le Grenelle peut exprimer la situation de rassembler des éléments qui ont mis des mois voire des années à se développer afin de les ingérer, les brasser dans tous les sens, les tourner, les retourner pour enfin produire un résultat particulier.

"Tiens j'ai fait fait un Grenelle de Kebab ! N'y allez pas tout de suite ça sent mauvais". "Ah zut j'ai marché dans un Grenelle de chien !" "Oh merde !!! J'ai fait Grenelle dans mon froc !"

En effet, les aliments ont pris des années à pousser, on les a élevé, on les a acheminé, bien préparé mais après une digestion longue et compliquée car composé de diverses phases utilisant de nombreux organes pour un travail à la fois chimique et mécanique, la seule chose qui en sort...... bah c'est de la merde.

[modifier] Autre définition

Une autre approche philosophique radicale tendrait à affirmer qu'il s'agit en fait de se foutre royalement de la gueule du monde en faisant perdre un max de temps, afin de ne proposer aucune action réellement utile, sur des sujets pourtant urgents pour lesquels le caractère indispensable des mesures à prendre est connue et reconnue. Tout le talent consistant à faire croire que le politique n'est pour rien dans ce résultat médiocre, les acteurs ayant réglé ça entre eux. L'exemple assez simple étant de ne sortir du Grenelle de l'environnement aucune réelle avancée sur les pesticides alors que d'autres états ont déjà réduit de plus de 50% leur consommation depuis plusieurs années et que les agronomes de l'ONU qui sont loin d'être des écolos ont déjà démontré que l'on pouvait tout à fait nourrir le monde entier avec une agriculture totalement biologique. Cerise sur le gâteau : cela prend beaucoup de temps.

PS : bien entendu rien n'empêche d'être pendant ce temps là très efficace sur les sujets sur lesquels on souhaite avancer. Il est d'ailleurs conseillé de n'envisager aucune concertation sur ces sujets là. Bah oui, pas fou le mec !

[modifier] Traduction

En anglais : "gwenelle môndiâl" ou "ooooh the beautifull fuck in the ass !".

Qu'avez-vous pensé de l'article "Grenelle" ?
 
3
 
7
 
3
 
0
 
0
 
1
 

Ce sondage a été créé le novembre 21, 2007 14:47 et 14 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia