Grande révolte contre les tatous des cantons de l'Est de l'été 1998

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La Grande révolte contre les tatous des Cantons de l'Est de l'été 1998, survenue entre les 8 et 9 juillet 1998, est une conséquence directe de l'appauvrissement du sol de ces contrées peu ou pas épargnées par la récente crise du verglas qui a frappé le sud du Québec en janvier de la même année.

Les tatous, ces petits mammifères à carapace douteuse, ont en effet élu domicile dans les souches de poteaux d'Hydro utilisés en guise de combustible lors des événements tragiques de l'hiver 1998. Malgré que l'origine de leur présence en ces territoires pour ainsi dire inhabituels est toujours débattue, la cohue sans précédent causée par leur démonstration de force lors de la soirée du 8 juillet 1998 alors qu'ils ont bloqué chemin Magenta à la hauteur du chemin d'Adamsville aux alentours de 17:21 reste parmi les événements marquants de l'histoire de Brigham.

Ne reculant devant rien afin de rétablir l'ordre du village, le Caporal Sébastien Ménard prit rapidement les choses en mains, en constituant d'urgence une milice afin de repousser l'envahisseur pour permettre aux nombreux convois de pépines de pouvoir continuer leur chemin tel qu'ils le faisaient jusqu'à cet instant.

Le Caporal Ménard, armé de rods de métal, de fouets à cochons et d'autres arctéfacts qui serviront plus tard de munitions de catapulte dans ce qu'on osera appeler "La crise des gaz du Varbe", s'en est pris à la faune tatouée afin de restaurer l'ordre au sein de l'intersection fort fréquentée. La milice qu'il guidait, constituée en outre de quelques dizaines d'apôtres du bien être Estrien, s'est opposée à cette horde de vertébrés vertueux en les repoussant de pied ferme jusqu'à leurs terriers, qu'ils eurent tôt fait de sceller d'une bonne couche de goudron une vingtaine d'heures plus tard.

N'eut été de la bravoure du Caporal Ménard, il y a fort à parier que cette petite bourgade sans histoire n'aurait toujours pas de héros à célébrer.

[modifier] Chronologie des événements

  • 1998-07-08, 17:04: Un tatou est aperçu au Sud du Chemin Magenta par un passant, Joseph Delorme.
  • 1998-07-08, 17:20: Muqueux, le présumé chef de la bande des tatous de Brigham, s'insurge contre le regard déplacé de Joseph Delorme et en informe le reste de ses semblables.
  • 1998-07-08, 17:21: Les tatous entravent le Chemin Magenta à l'angle du Chemin d'Adamsville
  • 1998-07-08, 18:04: Un bouchon monstre de huit (8) véhicules est refoulé au Nord du Chemin d'Adamsville.
  • 1998-07-08, 19:27: Le Maire de Brigham déclare l'état d'Urgence
  • 1998-07-08, 19:41: Le Ministère des Transports ne crisse rien.
  • 1998-07-08, 20:40: La municipalité de Brigham met en place un détour de 17 kilomètres pour tenter de rétablir la fluidité de la circulation
  • 1998-07-08, 21:39: Muqueux, le présumé chef de la bande des tatous de Brigham, donne un point de presse pendant lequel rien n'indique que la situation est près d'une résolution.
  • 1998-07-08, 23:08: Le monde dort et se sacre pas mal des événements.
  • 1998-07-09, 06:45: Sébastien Ménard constitue une milice d'urgence
  • 1998-07-09, 07:21: Les premiers tatous sont refoulés; la circulation est toujours perturbée
  • 1998-07-09, 07:24: Le dernier tatou est refoulé
  • 1998-07-09, 07:26: La circulation est rétablie sur les chemins Magenta et d'Adamsville
  • 1998-07-09, 08:17: La milice du Caporal Ménard s'entend pour monter la garde jusqu'au début de soirée, afin de s'assurer que la situation soit définitivement réglée.
  • 1998-07-09, 19:08: La milice termine l'application d'une solide couche de goudron sur le terrier des tatous et proclame sa victoire


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
FANDOM