Gitan

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Message du maire d'une petite commune

Roulotte.jpg

Pensez à l'ambiance festive que mettrait un campement de gens du voyage dans la commune !

Dans l'histoire, nul peuple n'a été plus martyrisé que les gitans. Et pourtant... Et pourtant, ils ont toujours tant apporté aux nations qui les recevaient, comme messagers et comme espions, grâce à leurs facilités pour voyager, ou encore dans des emplois que les autochtones refusaient d'accomplir. En cette époque prétendument moderne, force est de constater qu'il est plus difficile pour eux de trouver leur place au sein de la société. La faute à un chômage et à une insécurité persistants, à des inégalités croissantes forçant les plus pauvres à lutter entre eux, et surtout à des préjugés tenaces que n'a pas permis d'atténuer l'Holocauste (ce qui diffère donc des préjugés antisémites). Mais on sait bien, du moins je le sais, qu'en vivant côte-à-côte, en apprenant à se connaître, en échangeant ce que chacun a de meilleur en lui, les barrières tomberont, et tous pourront vivre en harmonie. Aussi ai-je décidé, au lieu de banales maisons comme on en voit tant, de mettre en place, dans le terrain vague en face de l'Écomarché de la route de Rodez, un campement permanent à destination des gens du voyage. J'en suis persuadé, cette idée sera acceptée par mes administrés et permettra d'engendrer une tolérance mutuelle qui fera de ma commune un exemple pour les villes du monde entier.

[modifier] Message du premier adjoint

Voilà, j'arrive pour remplacer notre cher édile, hélas victime d'un accident de chasse (en même temps, il est bête, si il avait crié avant, Dédé l'aurait pas pris pour un chevreuil et lui aurait pas tiré deux fois dessus à bout portant). Bon, où en étions-nous ?

Gitans.jpg

Ce ne sont pas quelques familles qui vont gêner la vie de la commune, enfin !

Ah oui, le programme de la municipalité en matière d'intégration des gens du voyage. Je suppose que Monsieur le Maire vous a fait savoir, avant ce regrettable incident, que nous avions l'intime conviction que la connaissance de l'autre permettait de comprendre l'ineptie de certains présupposés, et ainsi de pouvoir œuvrer ensemble au bien-être et à la prospérité de tous. Mais, une fois empli des certitudes de l'âge adulte, il est en quelque sorte trop tard pour abattre certaines résistances vaguement racistes. Aussi, nous comptons permettre aux gens du voyage et aux sédentaires adultes et responsables que seront les enfants d'aujourd'hui d'agir sans peur d'aucune sorte envers l'autre. Comment ? Pour commencer, nous appliquerons les lois sur la scolarisation des enfants de gens du voyage, mais plus encore, nous accepterons de dispenser au sein de l'école communale un enseignement aux enfants stationnés sur les communes proches. En outre, afin de stabiliser la scolarité de ces pauvres gosses, nous n'expulserons bien sûr pas les familles au bout de quelques jours ; ils pourront rester jusqu'aux vacances qui suivent, voire plus longtemps s'ils le désirent. Pensez au sourire de vos enfants, quand ils découvriront les jeux traditionnels de leurs camarades gitans... Et pensez aussi aux adultes en devenir qui, mieux formés, seront plus compétitifs sur le marché de l'emploi. Vraiment, ces projets seront bénéfiques, aussi bien pour les gens du voyage que pour nous autres.

[modifier] Message de la deuxième adjointe

Désolé de devoir poursuivre l'œuvre du maire et du premier adjoint, mais ce dernier a eu un accident de voiture. Comment dire... je savais qu'il avait une sexualité déviante, mais de là à penser qu'il irait jusqu'à se faire ligoter et enfermer dans un coffre pour le plaisir... Enfin, passons.

Ce qui nous intéresse, en ce jour, ce sont bien les solutions que nous pouvons apporter aux problèmes rencontrés au quotidien par les gens du voyage. J'ai personnellement isolé deux difficultés : la vision de leur communauté comme un groupe "malhonnête", ou encore "parasite", et des discriminations en matière d'emploi. Et si les deux points que je viens de soulever, finalement, étaient liés ? Si, à cause de leur réputation, ces personnes étaient dans l'incapacité de trouver un travail légal, donc devaient vivre aux marges, donc entretenaient leur aura criminelle ? Pour remédier à ce cercle vicieux, nous souhaitons proposer aux gens du voyage des emplois municipaux, avec des tâches et des horaires adaptés à leur mode de vie. De plus, nous pensons encourager les activités traditionnelles des gens du voyage, au travers de subventions. Je suis certaine que tous les villageois comprendront l'intérêt de la commune à lancer une telle opération, aussi bien au niveau social que financier.

[modifier] Message du troisième adjoint

J'aurais, comme vous, souhaité que Madame Laborde poursuive, mais elle est actuellement à l'hôpital après avoir failli se noyer. C'est vraiment ballot que ce soit à ce moment précis que la camionnette du père Marceau ait subi une fuite d'huile, une huile très glissante, et c'est vraiment malchanceux que sa femme ait trébuché et, en se rattrapant, ait violemment poussé notre chère adjointe. Enfin, ceci ne concerne pas directement les affaires de la commune, passons à la suite.

Sous prétexte de laïcité, beaucoup de dirigeants, même ceux de bonne volonté, ont savamment contourné l'un des problèmes qui se pose en matière de respect de la communauté gitane : la religion. En effet, si les pratiques religieuses de la communauté des gens du voyage s'inscrit dans le cadre du christianisme, on ne peut assimiler leurs croyances à quelque Église établie ; il faut donc prévoir des structures propres à permettre aux gens du voyages de profiter de la liberté de culte garantie par la Constitution. Aussi allons-nous enfin donner l'autorisation, refusée pendant des années par la municipalité précédente, aux leaders religieux des gens du voyage de tenir leurs offices sur le territoire de la commune. En plus d'améliorer le climat social, une telle décision rétablira l'équilibre entre les religions, après la construction (décidée au dernier conseil municipal) d'une belle mosquée Rue du Stade.

[modifier] Message de la quatrième adjointe

Je vous prie d'excuser mon collègue, qui s'est bêtement retrouvé coincé dans le transformateur électrique artisanal du père Lagrange. Donc, je vais continuer avec mes propositions en matière d'allocations, d'associations et...

Mec-fusil.jpg
S'il vous plaît, Monsieur Dubois, lâchez ce fusil...

Comment ? En échange d'une simple signature ? Ça m'a l'air honnête...

Ah d'accord, c'est pour officialiser ma démission... Et vous voulez aussi que je mette officiellement fin au plan à destination des gens du voyage... Bon, soit, je crois que je n'ai pas trop le choix...

Ah et partir de cette commune parce qu'ici "On n'aime pas les connards de hippies gauchistes" ? Bon...

Qu'avez-vous pensé de l'article "Gitan" ?
 
30
 
9
 
5
 
17
 
15
 
27
 
140
 

Ce sondage a été créé le juillet 1, 2008 13:44 et 243 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia