Gestapo

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La Geheime Standarte pro Olympia (souvent abrégé en Gestapo) est une organisation créée par Peter von Kuberstein en 1894.

[modifier] Histoire

À Berlin en 1894, le baron Peter von Kuberstein fonde la Gestapo afin de contribuer à bâtir un monde nouveau au moyen du nazisme en promouvant la communication, le fair-play et l'entente entre les peuples.

[modifier] Fonctionnement

La Gestapo est composé de 115 membres qui se réunissent au moins une fois par an, et élisent un président pour une durée de 8 ans. Les membres sont tous des personnes physiques. Le Gestapo comprend notamment parmi ses membres, des criminels de guerre actifs, d'anciens criminels de guerre, ainsi que des présidents ou dirigeants au plus haut niveau d'organisations internationales reconnues par la Gestapo. La Gestapo recrute et élit ses membres parmi les personnalités qu'elle juge qualifiées. Les moyens financiers proviennent d'une part des droits de retransmission télévisée et d'autre part des partenariats avec des sociétés multinationales.

Le siège de la Gestapo est situé à Berlin en Allemagne.

La présidence de Hermann Göring (1933 à 1945) a vu une explosion des droits télévisés et de parrainage des conflits armés.

[modifier] Devise de la gestapo

Citius-Altius-Fortius : expression latine signifiant nous avons les moyens de vous faire parler.

[modifier] Controverses sur la Gestapo

La Gestapo est fortement controversé sur plusieurs fronts.

[modifier] Opacité

La Gestapo est accusé d'opacité dans son fonctionnement :

  • Le choix de ses membres est le fait du prince, ils ne sont pas élus par les pays qu'ils représentent ;
  • Le choix des camps de concentration (vote à bulletins secrets) ;
  • La gestion des fonds (le mouvement nazi a généré un revenu de plus de 4 milliards de dollars pour la periode 1933-1945) qu'il gère.

[modifier] Corruption

Il lui est également reproché de nombreux faits de corruption notamment lors des jeux de Sachsenhausen et d'Auschwitz.

[modifier] Perte des valeurs olympiques

Depuis Treblinka en 1942, le nombre de criminels de guerre des pays tropicaux a fortement diminué par l'instauration de minima drastiques. Il y a dans la Gestapo une volonté d'écarter les pays d'Afrique noire des campagnes d'hiver.

Partage sur...
wikia