Georges Pompidou

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Georges Pompidou
Pompidou vert.jpg
pas très bonne mine...
Informations générales
Naissance 1911
Montboudif (ça ne s'invente pas)
Mort 1974
Paris
Nationalité (petit drapeau) France
Pseudo(s) Pompon
Rôle(s) L'amateur d'art moderne (en fait amateur de petits carrés en couleur)
Prix César de la suffisance et de la bouffissure en 1974
conjoint(e) Claude Pompidou dite la grande nunuche
« Pom Pom... Pidou...OooUuuHhh !!!!!!!  »
« Pompidou il pompe tout doux »
~ Sacha Distel

Georges Pompidou (1911-1974) fut un homme politique français, premier ministre du général de Gaulle, (1962-1968) puis président de la république. (1969-1974) Il a laissé dans l'opinion et dans l'Histoire un souvenir assez proche du néant.

[modifier] Son coup de génie

Il n'y en a qu'un : Alors que confronté aux évènements de mai 1968, De Gaulle, pédalait dans la choucroute, Pompidou réussit à trouver une stratégie permettant de sortir de la crise, ce n'était pas trop difficile, il suffisait de réunir les syndicalistes, de leur promettre des augmentations de salaires qui seront bouffées par l'inflation un an après, et d'organiser des élections qui obligèrent les partis de gauche à terminer les grèves, c'était à la portée du premier politicard venue, mais Pompidou se crut un génie et quand de Gaulle démissionna, il fit acte de candidature pour le remplacer.
De Gaulle le remercia à sa façon en choisissant un autre premier ministre (Couve de Murville) et en refusant de le "couvrir" pendant l'affaire Markovic (voir plus bas).

[modifier] Son action politique

Rien, le néant le plus absolu bien qu'il fut l'inventeur du quinquennat et le premier Président à se l'appliquer.

Personnage très marqué à droite et complètement coupé des réalités sociales. Il était très gentil avec les criminels fachos ainsi :

  • Il pique une grosse colère, casse un tabouret et menace de démissionner de son poste de premier ministre afin d'obtenir de De Gaulle, la grâce du général Jouhaud, chef de l'OAS, et condamné à mort.
  • Il gracie partiellement de Paul Touvier, chef de la milice de Lyon, condamné à mort et planqué pendant des années dans différentes sacristies

Par contre il refusa la grâce de plusieurs condamnés à mort "ordinaires"

- Il fit entrer au gouvernement de Jean Royer, maire de Tours, coincé de la braguette et père la pudeur militant...

Le gag est que quand Valéry Giscard d'Estaing lui succéda, les intellectuels et les étudiants (pas tous) firent la fête, et lâchèrent des petits ballons pour fêter l'événement.

[modifier] Le personnage

Méprisant, suffisant, arrogant, cuistre, menteur.

[modifier] Ses fréquentations

Douteuses, quelques meurtres et quelques suicides dans le milieu du grand banditisme, que Pompidou fréquentait par l'intermédiaire d'un acteur français très connu et dont nous tairons le nom (on a pas envie de se farcir un procès).

[modifier] L'affaire Markovic

Il lui arrivait de partouzer en compagnie de madame, ce qui était parfaitement son droit, sauf qu'un jour un abruti prétendit avoir pris des photos de la chose. On retrouva son cadavre quelques jours plus tard et l'enquête fut bâclée. Le problème c'est que dans ce genre d'affaire, il faut toujours qu'il y en ait qui cause... La rumeur enfla et bientôt les partouzes pompidoliennes furent au cœur des conversations de tous les salons. A cette époque Pompidou n'était plus premier ministre, mais demanda à De Gaulle d'intervenir en sa faveur, ce que le général se garda bien de faire. Pompidou se croyait couvert, il du déchanter et du coup se fâcha avec le Grand Charles.

[modifier] Sa plus grande roublardise

Il était très malade et le savait probablement, il fit installer à l'Élysée une cellule médicale d'urgence. Malgré cela rares étaient ceux qui étaient au courant de la gravité de son état de santé, ceux qui savaient se taisaient, ceux qui ne se taisaient pas n'étaient pas crus. Quand il mourut un beau matin de 1974, la France fut plongé dans la stupéfaction : "Qu'est ce qu'il avait Pompon ?"

[modifier] Les manifs

"Pompidou des sous !" (vous remarquerez la richesse de la rime) - Variante "Pompidou navigue sur nos sous" (sur l'air du petit navire)

[modifier] L'art moderne

Mondrian.jpg

Mondrian, le "peintre fétiche de pompidou. Il paraît que c'est de l'art...

Pompidou se disait amateur d'art moderne, il était notamment amateur de Mondrian. Cela pour vous dire quels goûts de chiottes il avait, mais ces choix ont relancé le marché de l'art moderne, pas la peine de savoir dessiner, il faut faire simple et bête et connaître du monde... et ça marche toujours (enfin presque)

Il est aussi l'auteur d'une anthologie de la poésie française où il n'a fait que des copier/coller.

Son projet d'un musée d'art moderne vit le jour après sa mort, le centre Pompidou, appelé plus couramment Beaubourg abrite un certain nombre de guignols prétendus artistes, dont la peinture à l'acrylique dégringole des tableaux et remplit les pelles des techniciennes de surface chargées de l'entretien du lieu. Le centre Pompidou, chef d'œuvre de laideur absolue a déjà été restauré une fois (évidemment avec toutes les canalisations à l'extérieur). Nul ne pense qu'il sera restauré une deuxième fois...

[modifier] Bobonne

Aventures madame pompidou.jpg

La grande cloclo

Son épouse, Claude Pompidou, se forgea jusqu'à sa mort une image de femme éclairée, amateur d'art moderne, de modernité et d'avant garde autoproclamée. Il est vrai qu'elle a subventionné des artistes qui lui doivent tout, mais au sujet desquels nous n'aurions pas perdu grand chose s'ils étaient restés dans l'ombre. Grande libérale, Claude Pompidou fit un procès au dessinateur Cabu de l'équipe de Charlie Hebdo pour avoir osé publié "les aventures de Madame Pompidou", qui ne cassaient pourtant pas 3 pattes à un canard.

[modifier] Ses bons mots

"J'ai à l'égard des calomniateurs, un réserve inépuisable de mépris" : Assez joli et repris depuis par tous les gens qui se prétendent calomniés quand on leur reproche quelque chose

"J'ai dans ma discothèque du Bob Dylan..." ! Joli mensonge, mais Balladur fera mieux en prétendant être un fan de Johnny Hallyday et Chirac en racontant qu'il lui arrive de temps en temps de faire un petit tiercé... Que ne ferait-on pas pour essayer de flatter ?

"Il faut adapter la ville à l'automobile". Cette déclaration est aujourd'hui considérée comme la parole fondatrice de l'écologie

[modifier] Sa discographie

  • En rouge et noir repris plus tard par Jeanne Mas
  • Antisocial repris plus tard par Trust

[modifier] Réalisation

La voie expresse sur berges (no comment)

Pont pidou.jpg

Le pont Pidou après l'affaissement de l'arc central.

Le pont Pidou, erreur architecturale qui s'est cassé en deux a du être reconstruit, et comme c'est aujourd'hui le pont le plus neuf de paris, on l'a rebaptisé, le Pont Neuf.

Les pompes Hidou, gigantesque firme de chaussures ont fermé leurs portes et ont délocalisées en Malaisie.

Les grands monarques de France
Collez ci votre photo ci-dessous!
·Place aux rois: Clovis (466-511) · Dagobert (602-638) · Pépin le bref (751-768) · Charlemagne (768-814) · Raoul (923-936) · Louis IX dit Saint-Louis (1214-1270) · Anchois Pommier (1515-1547) · François II (1547) · Henri IV (1589-1610) · Louis XIV (1643-1715) · Louis XVI (1774–1792) · Napoléon Bonaparte (1799-1814 et 1815) · Jean-François Ier (1815) · Napoléon III (1848-1870) · Adolphe Thiers (1871-1873) · Philippe Pétain (1940-1944) · Charles de Gaulle (1959-1969) · Georges Pompidou (1969-1974) · Valéry Giscard d'Estaing (1974–1981) · François Mitterrand (1981-1995) · Jacques Chirac (1995-2007) · Nicolas Sarkozy (2007-2012) · François Hollande (2012-....) · Sondage W. Présidentiel (2012-2022)
Qu'avez-vous pensé de l'article "Georges Pompidou" ?
 
12
 
32
 
12
 
25
 
25
 
7
 

Ce sondage a été créé le juillet 4, 2007 06:59 et 113 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.

Partage sur...
wikia