Gentleman

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Gentleman pr les nuls.jpg

V'là-t-y pas qu't'aurais envie d'te tenir comme un bobo ? D'causer comme une baltringue de la haute-société ? Ça t'démange de participer à ces foutues soirées privées à te trouer le foie à la vinasse ? Tu pouvais pas mieux te vautrer que sur cette page ! Alors ouvre bien tes esgourdes, et prends-en d'la graine de ces quatre l'çons simples et efficaces pour te comporter en vrai gentleman !

Parce qu'ouais, t'es pas capable de larguer un pet silencieux quand t'es entouré de meufs, ou encore de grailler sans t'en foutre partout, comme un gros porc ! J'vais t'apprendre tout ça mon couillon, et même plus, t'seras pas l'dernier des abrutis après, j'te l'garantis face de viande molle !

Bouffer

Bouffer en restant poli, ça t'semble impossible, pas vrai, mon lardon ? Toi qu'tu t'en fous toujours plein les bacchantes, et qu'tu gardes des restes dans tes poches pour les grailler après, tu t'vois mal te tenant droit à un déjeuner, les coudes ailleurs que sur la table, sans avoir la paluche dans l'slibard. J'te comprends ma couille, et j'vais t'aider à changer. Tout d'abord une règle de base :

  • On ne rote pas à table.

J'sais bien que c'est dans tes habitudes, ma couenne, mais ça s'fait pas chez les richards ! J'te jure, c'est barje hein ? Faut dire, les bonnasses pétées de thunes kiffent pas trop de se prendre une haleine toute droite sortie du fond d'ton estomac en plein dans la gueule. Penses-y, ces vieux relents immondes de foie vieilli par la binouze, ça refile la gerbe. Ah bien sûr, toi ça te fait marrer mon vieux rognon, de larguer un gros gaz par la bouche direct sur la face de quelqu'un, mais va falloir t'en passer si tu veux niquer des gonzesses un peu plus classes que la grosse Germaine poilue qui tient le Ni-Bar où tu traînes tous les soirs (et tous les matins).

Fig1.jpg

Au pire, si t'arrives pas à te retenir, fais un minimum de bruit.

Deuxième règle :

  • On ne pète pas à table.

Alors là, c't'un coup au coeur, pas vrai ? Ton troisième passe-temps préféré après baiser et picoler ! Eh ben va falloir t'en passer, ma tête de veau. Quand on est bien élevé, faut pas déplaire aux gens alentours, et sortir un putain d'énorme prout qui sent le vagin sale et fait pleurer les mômes, c'est pas la plus grande classe internationale ! Donc t'es gentil, tu te ceintures l'anus !

Ergoter

Insulter les gens de la bonne société, c'est pas comment que tu sais le faire ! Faut l'faire avec distinction ! Donc t'évites les mots sales d'une manière générale. Et plus précisément, quelques exemples :

— J'te chie sur la gueule pauvre face de pédé !

Mauvais ! D'une, tu parles de caca, tu fais référence à ton trou de balle, ce qui est sale, et ensuite tu sous-entend qu'être une tarlouze c'est un défaut ! Pense au politiquement correct, mon ragoût ! Dis plutôt :

— Je vous méprise.

Ah ouais ça fait moins mal, mais chez des gens qui sont aussi habitués à se foutre sur la gueule que toi t'es habitué à manger avec des couverts, j'te jure, ça claque sa mère ! À propos de mère, voyons un autre cas de figure :

— Va niquer ta mère, fils de pute !

Tu te répètes, ma gueule ! S'il va niquer sa mère, c'est que c'est déjà une pute ! Pense plutôt à dire :

— Vous êtes horripilant.

Avec ça, j'peux t'assurer que tu vas leur en foutre plein le cul, à tous ces mal baisés ! Suffit d'exprimer c'que tu penses d'eux, d'une façon classe ! Plutôt que d'utiliser un langage aussi ordurier que :

— Connard de merde d'enculé de suceur de couilles, viens là que je te taille la gueule et que je te fasse avaler ta queue !

Dis plutôt :

— Vous êtes disgracieux.

Et paf ! Dans les dents !

Fig2.jpg

Ah et surtout, évite de te battre.

Draguer

T'as les bases, s'rait p'têtre temps de te mettre à les draguer, ces salopes de parvenues endimanchées ! R'garde tous ces pingouins comment qu'ils font. Maintenant, tu vas éviter de sortir des trucs du genre : "Eh dis donc poulette, ça t'branche un plan cul à l'arrière de ma Twingo ?", pour dire des trucs du genre : "Mademoiselle, il me saurait gré de vous avoir à dîner un de ces soirs à ma table." T'auras pas le temps de dire ouf qu'elle aura inondé sa robe Dolce & Gabbana !

Pareil quand t'es avec elle, ces gonzesses aiment pas des masses que leur keum soit complètement bourré du début à la fin du rencard. Elle-même elle boit pas, j'te jure ! Ça veut dire que t'as pas de plan de secours, à la défoncer sur le bord de la route ivre morte au cas où elle t'aurait pas déjà chopé la braguette, va falloir assurer du début à la fin ! Question mains au cul, tu vas te retenir aussi, mon glaireux ! Faudrait pas froisser sa robe, quand même ? Ah et j'oubliais, la ramène pas dans un rade crado où tes potes Fernand et Marcel lui proposeront une branlette espagnole toutes les trois minutes avant de lui vomir à la gueule en fin de soirée ! Va falloir débourser le cash mon poulet, tu vas aller dans un vrai resto !

Au resto, tu t'assieds pas avant elle, tu lui tires sa chaise, et tu commandes pas de kro mais juste une bouteille de vin. La bouteille, tu lui en sers pour qu'elle goûte avant, tu la siffles pas au goulot, elle s'en fout de savoir que tu vides un Vieux Papes en six secondes dix ! Ce genre de meufs est pas impressionnée par ça ! Ensuite tu commandes pas le menu enfant avec le steak-frites, mais un truc classe, comme du homard ou une blanquette de veau. T'évites aussi de te faire péter le bide en bouffant comme un crevard, c'est pas le but ici. Et qu'importe ce qu'elle commande, tu le lui paies ! Et pour l'addition, tu siffles pas le serveur, tu l'appelle pas en gueulant de l'autre bout de la salle, tu lui lances pas la salière à la gueule pour qu'il tourne la tête, et tu lui fais pas de croche-patte parce que t'as l'impression qu'il te provoque. S'il a l'air de péter plus haut que son cul, c'est parce que t'es pas Chez Marcel là, t'es dans un vrai resto, mon dindon !

Fig3.jpg

Inutile de foncer sur la route pour essayer de l'impressionner. En plus elle pourrait avoir envie de s'enfuir.

Baiser

Enfin, tu l'as ramenée chez toi la salope, et t'es tellement à bloc que l'élastique de ton slip kangourou commence à craquer. Mais attention ! Hors de question de lui ordonner de se désaper, de la tej comme une chaussette sur le lit et de lui pilonner l'escalope comme un bétonneur du dimanche ! Les jeunes filles de ce genre, ça préfère prendre son temps. Eh ouais mon connard, va falloir t'intéresser aux préliminaires. Pas juste te contenter de lui cracher dans la chatte et de faire gicler la purée. Et quand je dis préliminaires, c'est pas "lui marteler le conduit avec trois doigts comme un gros bourrin", mais bien "lui caresser doucement et tendrement tout le corps avant de s'affairer sur le reste".

Si elle te pompe le dard, évite la petite "éjac'face surprise" qui te fait bien marrer. Préviens-la avant de juter, sinon elle va te recracher le foutre à la gueule.

Lors du coït, ne lui fais pas de gros coups de butoir qui font du bruit pendant dix minutes avant de t'endormir, d'une parce que comme ça fait un bon moment que tu fumes comme un pompier, t'en es plus capable, et de deux, elle va pas super apprécier.

Fig4.jpg

Si t'as commandé trop de bouteilles au resto vu qu'elle buvait presque pas, tu viens de pourrir ton coup.

Et voilà !

En seulement quatre leçons, te voilà invité à toutes les plus grosses soirées mondaines des gens chics et des bonnasses blindées à la race ! T'as plus qu'à garder ces règles en tête durant ton séjour dans les strates mon pangolin, et c'est gagné !

Fig5.jpg

À toi les open-bar !


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia